Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

gestion de l'eau




  1. #1
    Diogène83

    gestion de l'eau

    Nouvel intervenant sur ce forum, c'est avec plaisir que je vous salue tous . . . et vous sollicite pour m'éclairer.
    J'ai lu, dans une rubrique scientifique qu'il n'était pas possible de transporter l'eau sur de grandes distances comme on le fait pour le pétrole. Je n'imagine pas les raisons de cette restriction.
    Quelqu'un peut-il m'éclairer ?
    Avec tous mes remerciements, meilleures salutations.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    yoda1234

    Re : gestion de l'eau

    Message déplacé.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  4. #3
    emmanuel30

    Re : gestion de l'eau

    Bonjour.
    Le problème c'est que les quantités d'eau à transporter, sont bien plus importantes que les quantités de pétrole.

    Il est possible que la limitation soit simplement un problème de cout.

    Voila deux manières de transporter de l'eau sur de longues distances et elles sont bien différentes.

    Nos ancêtres

    Nous


  5. #4
    Diogène83

    Re : gestion de l'eau

    Bonjour et merci pour cette réponse rapide.
    J'ai omis de préciser que mon souci était d'imaginer les solutions possibles et envisageables dans le futur, essentiellement dans les zones climatiques méditerrannéennes, quand les ressources actuelles seront épuisées. Où irons-nous chercher l'eau quand, chez nous, les glaciers alpins auront disparus, le pourtour de la Méditerrannée sera devenu aride et l'énergie nécessaire au déssalement de l'eau de mer inabordable? L'assertion de non transportabilité de l'eau n'est-elle pas infirmée quand on sait que les Etats-Unis sollicitent l'eau du Canada?
    A vous. Cordial merci.

  6. #5
    emmanuel30

    Re : gestion de l'eau

    Citation Envoyé par Diogène83 Voir le message
    Bonjour et merci pour cette réponse rapide.
    Pas de panique, les fleuves ne sont pas encore à sec.

    Ce qui est certain c'est que lorsque l'eau viendra à manquer sérieusement dans certaines régions, il sera préférable de trouver une solution pour l'économiser plutôt que de trouver une solution pour la transporter.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    f6bes

    Re : gestion de l'eau

    Bjr Diogéne83,
    En Libye:
    L'accès à l'eau constitue l'une des priorités du pays, dont les autorités ont lancé un gigantesque programme pour la création d'une «!rivière artificielle!». Un système de canalisation devrait transporter sur plus de 4000km l'eau pompée dans la nappe phréatique du désert libyque jusqu'au nord (Tripoli et Benghazi).

    C'est déjà pas mal !!!
    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. #7
    Cécile

    Re : gestion de l'eau

    Transporter de l'eau, c'est
    - cher. Quand on voit le coût des gazoducs et oléoducs, on imagine le coût de canalisations pour des gigantesques quantités d'eau. A moins que l'on n'envisage de payer l'eau au prix du pétrole.
    - mauvais écologiquement : là où on prendra l'eau, ça m'étonnerait que ça n'ait aucun impact
    - créateur de tensions internationales : les dirigeants de certains pays seront peut-être d'accord pour vendre de l'eau, mais les habitants ?? L'eau est un sujet très sensible, il suffit de voir d'ailleurs la réactions des habitants canadiens
    - stupide : plutôt que de créer des activités qui nécessitent plein d'eau là où il y en a peu, pourquoi ne pas tenter de s'adapter à ce manque d'eau ? Est-il vraiment intelligent de faire pousser des légumes dans les régions désertiques ? de faire des golfs arrosés en Andalousie ? De créer des villes de luxe (donc très consommatrices d'eau) dans les déserts ?
    A vouloir à tout prix dominer la nature ("je fais ce que je veux, où je veux"), le retour de balancier risque de faire mal : rivières asséchées, nappes vidées ou envahies d'eau salée, tensions internationales...

  10. Publicité
  11. #8
    Diogène83

    Re : gestion de l'eau

    Bonjour à tous et merci pour vos réponses pertinentes et circonstanciées.
    Avant de reprendre le problème de l'eau, il me semble utile de vous préciser mes convictions basées sur 75 ans de réflexions sur l'humanité, sa nature et son parcours. Je suis fervent partisant du développement durable (le développement étant ici assimilable au progrès plutôt qu'à la croissance) et je m'y investi. Quoique j'y sois sentimentalement favorable, je crois utopique l'écologie pure et dure. J'ai des idées arrêtées sur l'éthique, mais mes options sont consensuelles, dans le respect de chacun.
    Pour en revenir à l'eau, vos messages me portent à croire que la réponse à ma question originale (pourquoi a-t-il été dit que l'eau était intransportable?) est : le prix.
    Sans vouloir me lancer dans un débat contradictoire, je vous soumet les réflexions suivantes. L'eau, c'est la vie. Tout être vivant, dont l'homme, a besoin d'eau et ne pourra s'établir que là où il y a de l'eau. L'évolution naturelle de l'environnement associée aux agressions humaines transforme l'environnement auquel nous devons nous adapter. Concernant l'eau, nous en sommes réduit à faire le choix entre deux solutions : la redistribuer ou nous déplacer là où elle se trouve.
    Pour Cécile en particulier, loin de moi l'idée de vouloir dompter la nature, mais je m'oppose au suicide de l'humanité. Alors . . . , trouver le consensus ou le moindre mal. Rien n'est parfait sur terre.
    Merci de votre attention, j'ai eu beaucoup de plaisir à vous lire.
    Meilleure salutations.

  12. #9
    Prune37

    Re : gestion de l'eau

    Bonjour,
    Outre toutes les réponses faites avec lesquelles je suis entièrement d'accord, il peut exister des solutions actuelles:
    - effectivement les régions où l'eau manque déjà risquent de s'assécher encore plus. En région méditerranéenne il est actuellement possible de favoriser l'infiltration des pluies (de type orageuses) pour recharger les nappes. Cela donnera de l'eau pour demain. (bassin d'infiltration placés en bout de réseau d'eaux pluvilales dans les villes par exemple)
    - favoriser des techniques moins consommatrices d'eau dès maintenant.

    Pour le transport, je pense que à peu près tout est transportable. A mon sens, ce n'est pas seulement le prix (bien que ce soit le plus grand facteur) mais aussi les conséquences écologiques du lieu "d'extraction" qui limitent le transport d'eau.

  13. #10
    streshydrique

    Re : gestion de l'eau

    Bonjour, je suis globalement d'accord avec les élements de reponse qui on été faite mais je pense qu'il faut ajouté une nuance. On parle de manque d'eau, certe, mais je pense qu'il faut avant tout parler de manque d'eau de qualité exploitable.

    Pour nous, ce n'est pas trop problematique car on dispose de moyen technique pour la traiter (assainissement et eau potable). Mais pour des pays en developpement, je pense que ce sera ce probleme qui viendra en premier, l'assainisement etant quasiment inexistant.

    on pourra certainement encore utilisé de l'eau faiblement pollué pour certain usage comme l'industrie (l'agriculture?) mais pas pour produire de l'eau potable, ou alors a des prix (energetique et financier) inabordable.

  14. #11
    Cécile

    Re : gestion de l'eau

    Citation Envoyé par Diogène83 Voir le message
    Concernant l'eau, nous en sommes réduit à faire le choix entre deux solutions : la redistribuer ou nous déplacer là où elle se trouve.
    Déjà, éviter d'installer des activités consommatrices d'eau là où elle manque, ce serait du simple bon sens.

  15. #12
    Pera

    Re : gestion de l'eau

    question bete: qui manque d'eau?

    pourquoi deplacer l'eau? beh oui, en fait, nous n'en n'avons pas besoin.

    et puis il n'y a encore personne qui habite au milieu du Sahara....

    Par contre tout le monde manque de petrole, donc on le deplace....

    Les oleoducs sont recouverts d'or (a l'interieur) pour eviter la corrosion. Je pense donc que le transport de l'eau est moins honereux....

    bref, pour repondre au post1: on ne transporte pas l'eau parce qu'on en a pas besoin. Pas parce qu'il y a une limite technologique ou budgetaire.

    bien a vous,

  16. #13
    emmanuel30

    Re : gestion de l'eau

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    question bete: qui manque d'eau?
    Bonjour, tous ceux qui habitent dans des zones pluvieuses et qui ne le sont plus suite au changement climatique.

    pourquoi deplacer l'eau? beh oui, en fait, nous n'en n'avons pas besoin.
    Les humains transportent tous de l'eau car il en ont besoin, c'est ce que fait la SAUR pour alimenter notre robinet, le problème c'est qu'il va falloir dans certain cas la transporter sur de plus longues distances, car elle sera moins disponible.

  17. #14
    streshydrique

    Re : gestion de l'eau

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    bref, pour repondre au post1: on ne transporte pas l'eau parce qu'on en a pas besoin. Pas parce qu'il y a une limite technologique ou budgetaire.

    bien a vous,
    ta phrase est confuse, double negation = affirmation ?
    Question bete, est tu pret a payer l'eau au prix du petrole? si ta reponse est oui, tout est possible.

    le coût du transport est fonction du volume deplacé...

    Prenon un chiffre, s'il faut 200 litres d'eau pour produire 1 Kg de blé, mieux vaut t'il transporter l'eau ou le blé?

  18. #15
    Diogène83

    Re : gestion de l'eau

    Bonjour à vous tous qui m'avez honoré de vos réponses.
    Pour en faire la synthèse : il ne semble pas y avoir d'impossibilités technique au transport de l'eau, même sur de longues distances. Les problèmes étant essentiellement économiques et environnementaux.
    Les considérations sortant du cadre scientifique sont très intéressantes (je félicite ici Perra pour sa grande sérénité et lui souhaite de retrouver un jour une Afrique du nord verte et peuplée), intéressantes donc, mais aptes à engendrer la polémique, ce que je ne souhaite pas.
    C'est la raison pour laquelle je vous abandonne ici . . . jusqu'à une prochaine discussion, bien entendu.
    A bientôt. Salutations bien arrosées.

  19. #16
    Diogène83

    Re : gestion de l'eau

    P.S.
    En me relisant (trop tard!), je réalise avoir fait des fautes d'orthographe impardonnables. Veuillez m'en excuser.
    J'ai oublié aussi de vous suggérer de lire un article sur le sujet à l'adresse suivante :
    http://www.developpementdurablelejou...hp?article3230
    Bye

  20. #17
    Pera

    Re : gestion de l'eau

    Merci Diogene,

    pour repondre au post13, je ne connais pas d'exemple ou il faille transporter l'eau sur de grandes distances (sauf cas tres tres particuliers et tres rares).

    Les gazo- oleoducs font des milliers de kilometres de long.

    La France (metropolitaine) n'a aucun puit de petrole exploite actuellement.
    Je ne sais pas si il existe un seul pays dans le monde qui n'aie pas une source d'eau potable. (peut-etre Koweit ou Bahrein?).

    pour repodnre a stresshydrique sur son probleme du ble. Je te rejoins et j'ajouterai. Est-il pertinent de construire une ville au milieu du Sahara?
    Les differences de tarifs au niveau mondial font que l'on transporte beaucoup de choses. C'est vrai pour bcp de produits de consommations pas encore pour l'eau heureusement car la part de travail manuel necessaire est faible.

    a +

  21. #18
    antoine11

    Re : gestion de l'eau

    bonjour à tous
    j'ai trouvé le sujet interessant
    je ne crois pas que l'aspect cout soit le réel facteur limitant, mais les choix politiques .

    la russie soviétique avait envisagé d'énormes canaux pour prendre l'eau des fleuves du nord et l'apporter dans les région cntrales sèches pour les rendre exploitables .
    le cout en aurait été pharaonique, mais ce n'est pas ça qui a fait capoter les projets, mais l'effondrement soviétique.
    j'ai lu que le nouveau pouvoir ré étudie ces possibilités...


    Pour le cout des guerres en Irak, les USA auraient par exemple pu créer des canaux et aqueducs pour irriguer les terres potentiellement arables de tout le nord de l'amérique, Mexique compris, avec l'eau du nord canadien.
    @

  22. #19
    Cécile

    Re : gestion de l'eau

    Je viens de lire des articles très intéressants dans La Recherche de juillet août (numéro spécial EAU, d'ailleurs).
    L'un s'intitule "la folie des super-aqueducs" et montre bien les problèmes de ces transports sur de grandes distances : coût astronomique, dépendance du pays acheteur par rapport au pays fournisseur, refus des populations du lieu d'origine du transfert, pertes d'eau énormes par évaporation et infiltration (ainsi, "en Asie centrale, près du tiers des volumes prélevés dans le Syr et l'Amou Daria, soit 35 kilomètres cubes par an, disparaissent dans le sol par infiltration", écrit l'auteur).
    L'autre qui m'a bien plu (je n'ai pas encore tout lu) concerne le dessalement. Il décrit les risques pour le milieu environnant près des rejets, le coût astronomique et les consommations énergétiques énormes de ces usines.

  23. #20
    Cécile

    Re : gestion de l'eau

    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    Pour le cout des guerres en Irak, les USA auraient par exemple pu créer des canaux et aqueducs pour irriguer les terres potentiellement arables de tout le nord de l'amérique, Mexique compris, avec l'eau du nord canadien.
    @
    Le problème n'est pas uniquement le coût. Les Canadiens ne sont pas d'accord (je ne parle pas des dirigeants, mais de la population).
    Le coût reste pharaonique : 100 milliards de dollars. L'enjeu en vaut-il la chandelle ? Ne vaut-il pas mieux limiter l'utilisation de l'eau là où elle est rare ?
    Pour résumer : mieux vaut transporter les légumes et la viande que l'eau destinée à faire pousser ces légumes et à abreuver ces animaux.

  24. #21
    streshydrique

    Re : gestion de l'eau

    Oui, il faut toujours mieux la sobriété, les exemple de mauvaise gestion de l'eau ne manque pas, l'assechement de la mer d'aral par exemple ou l'infiltration d'eau salée dans les nappes de la bande de Gaza.

  25. #22
    Pera

    Re : gestion de l'eau

    Cecile et antoine, petite question:

    Qui est le plus gros producteur mondial de mais?

    1. les USA
    2. le Mexique

    Le probleme ce n'est pas le cout, la pertinence ecologique/ethique du projet, mais la rentabilite! (vais pas vous apprendre le capitalisme).

    Des qu'il est question d'argent, l'ecologie est vite oubliee. Rassurez-vous.

    a +

  26. #23
    Burt67

    Re : gestion de l'eau

    Personne n'a encore parlé de Las Vegas et ça me surprend un peu. Ce projet résume à lui seul toute la problématique du développement durable où la soif du développement économique subit le manque de ressources, en l'occurrence : l'eau.

  27. #24
    Prune37

    Re : gestion de l'eau

    Pour info et puisque la question de Diogène portait initialement aussi sur le milieu méditérrannéen:
    Parution aux éditions l'Harmattan d’un ouvrage de Jean Margat : " L'eau des Méditerranéens. Situation et perspectives ". Dans le monde méditerranéen, l'eau est au cœur des interactions entre la société et la nature, entre le développement et l'environnement. A travers une analyse systémique et l'exploration des futurs possibles, cet ouvrage souligne les enjeux d'avenir de l'eau en Méditerranée à l'horizon 2025.(Pour en savoir plus : site de l’Harmattan)

  28. #25
    Prune37

    Re : gestion de l'eau

    Encore un petit ajout:
    Eau : Une pénurie se profile à l’horizon 2050 en Méditerranée
    Dans la moitié des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, la consommation d’eau est supérieure au volume des précipitations. On estime que la quantité d’eau disponible pour chaque individu dans la région aura diminué de moitié d’ici 2050. La région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) est celle où la disponibilité en eau est la plus faible du monde, cette dernière ayant baissé fortement au cours des dernières années. Les estimations actuelles reposent sur les tendances constantes de la pluviosité. Pour en savoir plus : site de Gaboneco: http://gaboneco.com/show_article.php?IDActu=9911

  29. #26
    antoine11

    Re : gestion de l'eau

    Las Végas, cité folle construite en plein désert, est alimentée par l'eau d'un barrage lointain (sais plus lequel) .ça a visiblement été rentable et continue à l'être pour les investisseurs...
    Quand l'eau va sévèrement manquer autour de la méditerranée les projets les plus fous (et prob; les plus néfastes au plan environnemental) seront à coup sur rentables...

    il est évident que les canadiens (les gens) ne sont pas favorables à l'exportation de leur eau , surtout pour continuer à alimenter la gabégie américaine, mais des lois ont déjà été votées pour permettre cela...

    ce que je voulais dire, c'est que rien à priori n'empêchera le moment venu la réalisation de ces projets, que je suis loin d'approuver...
    @

  30. #27
    emmanuel30

    Re : gestion de l'eau

    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    ce que je voulais dire, c'est que rien à priori n'empêchera le moment venu la réalisation de ces projets, que je suis loin d'approuver...
    @
    Si, le peak oil pourrait me semble t il, ralentir tout projet pharaonique.

Discussions similaires

  1. Pourquoi l'eau salée bout plus vite que l'eau sans sel
    Par descmarc dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/05/2008, 16h01
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 20/04/2008, 22h26
  3. BTS Gestion et maîtrise de l'eau
    Par seble007 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/02/2008, 15h00
  4. Des Sciences de Gestion, ou de la Science appliquée aux Arts de gestion ?²
    Par ffvsdoom dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/01/2005, 19h42