Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Valorisation des boues de stations d'épuration




  1. #1
    BOU59000

    Valorisation des boues de stations d'épuration

    Bonjours à toutes et à tous,

    Dans le cadre d'un travail, je dois exposer les filières de valorisation des boues d'épuration des eaux usées.

    Pour le moment mes recherches ne m'ont donné que l'épandange des boues sur les champs, si elles respectent certaines normes (concentration maximale en différents éléments, http://www.inra.fr/dpenv/lesboues.htm).

    J'ai pu lire qu'il exitait des méthodes de valorisation "énergétique", sans vraiment trouver d'informations détaillées sur ce sujet...

    J'aimerai traiter une première partie sur ces différentes filières de valorisation, puis une seconde partie plus chiffrée concernant leur utilisation en france ou en UE.

    Si vous connaissez des sources ou je peux trouver ce genre d'informations ou des axes de réflexions pouvant m'orienter...
    Car pour le moment je patauge un peu dans la semoule!

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    streshydrique

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Bonjours bou59000, Pour valorisé energetiquement les boue d'épuration il faut les dehydraté au prealable.

    Certaines boue subisse aussi une valorisation matiere aprés compostage avec des dechets vert, et sont utilisé par les collectivité pour leur espace vert ou par des agriculteurs, maraicher... Ceci permet d'avoir des regles d'utilisation beaucoup plus souple, vu que le materiaux finale est inerte.

    J'ai vu aussi au salon POLUTEC, il y a quelque années, un isolant a base de boue d'épuration, aparment il a de bonne performance d'isolant énérgetique et acoustique; mais je ne crois pas que cette filiere soit encore vraiment developper.

  4. #3
    streshydrique

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    J'ai effectivement trouver une société qui vend des materiaux de construction a base de boue, (je n'ai pas mis le lien car il est comerciale).

    Sinon, les boue peuvent aussi etre valorisé (en partie) dans un digesteur, l'avantage est aussi la limitation du volume permetant moins de transport, et l'elimination de certains germes.

    http://hmf.enseeiht.fr/travaux/CD040...3/proc_met.htm


  5. #4
    BOU59000

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Bonjour,

    Merci pour ta réponse.

    J'ai vu qu'il y avait des noms de personnes qui ont fait ce projet, je vais voir s'il y a moyen de les contacter

  6. #5
    NocardiA

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    --------------------------------------------------------------------------------

    Bonjours bou59000, Pour valorisé energetiquement les boue d'épuration il faut les dehydraté au prealable.
    Sauf si elles sont chaulées. La combustion devient impossible. Ou incomplète.

    A combien de siccité sont les boues ??

    Un exemple sur la station ou je travaille. On produit 1500 T par an, à une siccité de 30/33%, ce sont de boues de filtre-presse, avec chaux et FeCl3.
    Elles sont valorisées en agriculture, aprés avoir été mise en compostage. En plus depuis un an, il est labellisé. Ce qui veut dire qu'il peut être vendu, avec garantie d'un compost "propre".

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    BOU59000

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Siccité = taux de matière sèches?

    Chaulé?

  9. #7
    streshydrique

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Bonjours Boue59000 et Nocardia

    En effet la siccité est le taux MS, l'avantage du chaulage (aport de chaux), est la stabilisation de la boue et l'apport de calcaire, ainsi la boue optenue sert a la fois d'engrais et d'amendement. la chaux stabilise le ph du sol.

    En effet Nocardia le chaulage n'est pas realiser quand on incinere.

    Par contre, par rapport a ta step, je ne vois pas trop l'utilité de mettre le chaulage avant le sechage?

    Le compostage a t'il lieu sur place? ou sur ptatformes avec melange avec dechets vegetaux?

  10. Publicité
  11. #8
    NocardiA

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Par contre, par rapport a ta step, je ne vois pas trop l'utilité de mettre le chaulage avant le sechage?
    Il n'y a pas de séchage des boues. Il y a déshydratation des boues par filtre-presse.
    On utilise de la fleur de chaux éteinte. Mélangée à de l'eau, on obtient du lait de chaux à 100gr/l
    De là, on injecte 30 % de lait de chaux par tonne de MS en sortie GDD (qui elle sort des boues floculées par polymères à 45 gr/l). Ainsi que 7 % de FeCl3 (coagulant).

    Le compostage a t'il lieu sur place? ou sur ptatformes avec melange avec dechets vegetaux?
    Toutes les semaines, on charge environ 30T de boues à une siccité de 33 %, qui partent vers une plate-forme de compostage. Les boues sont mise en andain, mélangées avec des déchets verts. Maturés environ 4 à 5 mois, le mélange est ensuite criblé pour être épandu dans les champs.
    Images attachées Images attachées

  12. #9
    l'autre

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Concernant la valorisation énergétique des boues, je me méfie du rendement énergétique. C’est à dire : l’énergie qu’il a fallu utiliser pour déshydrater la boue est-elle supérieur à l’énergie que l’on récupère lors de sa combustion ?

    D’autre part, si la boue contient trop d’eau pendant la combustion, une grande part de la chaleur produite est gaspillée dans l’évaporation de l’eau de la boue.

    Pour avoir une idée du problème, il faudrait connaître la consommation d’énergie du dispositif filtre-presse, et connaître le taux de matière sèche de la boue à la sortie du dispositif…

  13. #10
    streshydrique

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    Mercie Nocardia pour ces precision;

    L'autre , le calcule est plus complexe que cela et (je pense ) ne peutse faire qu'au cas par cas, si les boues ne sont pas incineré ni valorisé matiere elle sont stocké, il faut donc aussi connaitre le cout énérgetique du stockage et du transport (plus la siccité est élever, moins le cout du transport et du stockage est important)

    Pour determiner la filiere la mieux adapter il faut donc connaitre une multitudes de facteur, qui dependent de chaque instalations (notament la distance entre la step et les differentes filiere de traitement).

    Pour ma part, j'estime qu'il faut d'abord faire si c'est posible une valorisation matiere (comme l'instalation de nocardia) si la composition des boue le permet, puis, si ce n'est pas possible une valorisation énergetique (meme si le rendement est derisoire) puis un stockage (si les boues sont vraiment "pouries")

  14. #11
    NocardiA

    Re : Valorisation des boues de stations d'épuration

    A l'heure actuelle pour nous, entre :

    l'épandage, l'enfouissement en décharge, l'incinération, le compostage, le séchage par serre, les digesteurs, la dernière est la plus pratique, la moins coûteuse.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Antennes des stations de base GSM
    Par Narfcois dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/11/2008, 12h01
  2. Créer échantillothèque boues de station d'épuration
    Par Jumli dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2008, 12h59
  3. contrôle des stations radios et de télévisions
    Par boubard dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/12/2006, 17h55
  4. stations d'épuration
    Par Rodeurofarcadia dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/10/2006, 13h50
  5. Stations spatiales d'épuration : est-ce plausible ?
    Par patate dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 22/08/2005, 01h05