Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

moins de rocades =? moins de pollution




  1. #1
    Sindibad1

    moins de rocades =? moins de pollution

    D'après LES CLÉS (de l'actualité) N°238 DU 30 JANVIER AU 5 FÉVRIER

    "Denis Dauphin, coordinateur des questions d'environnement du parti des Verts propose de gérer par avance la pollution et non de réagir quand il est trop tard.
    Il présente plusieurs solutions et dit:
    "Je pense qu'il faut donner la priorité aux transports en commun (Tramway, bus) sur des voies réservées, lignes SNCF régionales ..... diminuer la place de la voiture en arrêtant de multiplier les rocades

    Qu'est-c que ça veut dire ? moi je sais que les rocades sont faites pour que les voitures ne passent pas du centre de ville donc les rocades diminuent la pollution et en arretant de multiplier les rocades la pollution augmante
    Comment

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : moins de rocades =? moins de pollution

    Bonsoir

    mais si tu construis encore plus de rocade, alors la circulation sera fluide et facile. Et donc les gens prendront plus facilement leur voiture pour faire le même parcours, auront tendance à habiter encore plus loin de leur lieu de travail (ou de loisir)

    Exemple
    Tu habites à XXX, qui est à 10km de ton lieu de travail WWW, effectué en 10 minutes en voiture
    Tu aimerais habiter à YYY, qui est à 15km. Mais comme il n'y a qu'une seule route, il va falloir que tu traverses la ville XXX. Ce qui ferait un trajet de 30 minutes. Pas envisageable d'habiter à YYY
    Par contre, si la ville XXX décide de construire une rocade permettant de contourner la ville, alors le trajet YYY->WWW ne se ferait qu'en 15 minutes seulement. Il est alors envisageable d'habiter à YYY

    Et comme il est facile d'habiter à YYY (puisque le trajet n'est pas long en temps), alors de plus en plus de gens choisiront d'y habiter. Et ce qui était une petite ville jolie et tranquille devient presque une banlieue de la ville XXX. Alors certaines personnes envisageraient d'habiter à ZZZ. sauf que le boulot est toujours à WWW, et qu'il y a la ville-banlieue YYY à traverser. Ce qui ferait que le trajet ZZZ->WWW se ferait en 60 minutes. pas envisageable.
    Par contre, si jamais la ville-banlieue YYY décidait de construire une grande rocade, et que la région décide de construire une grande autoroute reliant ZZZ à WWW via ces rocades, gratuite tant qu'à faire et vitesse autorisée illimitée façon autobahn, alors...

  4. #3
    Tilleul

    Re : moins de rocades =? moins de pollution

    Euh c'est totalement à l'envers par rapport à la réalité du monde ce raisonnement ! La périurbanisation n'est pas un phénomène voulu, c'est un phénomène qui est imposé par l'impossibilité de trouver des grands logements en centre ville.

    C'est seulement une fois que les populations ont été rejeté que l'on met en place les routes. Comme pour mettre les routes il faut retirer de l'espace disponible pour les activités humaines pour les remplacer par de l'espace réservés aux automobiles on accentue de nouveau le phénomène ce qui oblige les gens à habiter de plus en plus loin et donc à construire de plus en plus de routes... ad nauseam...
    Keep it in the Ground !


  5. #4
    bmag

    Re : moins de rocades =? moins de pollution

    A noter aussi que dans Paris intramuros, 40 % des voitures qui y circulent sont en train de chercher une place pour se garer... ça laisse à réfléchir.

  6. #5
    wizz

    Re : moins de rocades =? moins de pollution

    dans les années 90, je connais des gens qui ont revendu leur appartement à Bordeaux pour aller vivre près d'Arcachon...tout en travaillant à Bordeaux
    à cette époque, les moteurs (diesel) avaient fait des gros progrès....associé à un pétrole vraiment pas cher

    Oui, il y a une catégorie de gens peu fortuné qui ont été éjecté de la ville (ou plutôt près du centre ville) parce que trop cher. Cette catégorie s'entasse dans des banlieus proches, ou des banlieues qui font partie de la ville

    Mais il y a aussi une autre catégorie de gens qui ont préféré de se casser loin pour y habiter, habiter dans une autre ville, ou un village lointain, tout en faisant le trajet pour travailler

    En fait, ils font une simple équation, comme tout le monde

    maison individuelle campagne + voiture (long/très long trajet) >? ou <? appartement en ville + transport commun (ou court trajet voiture)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    omnilink

    Re : moins de rocades =? moins de pollution

    Je pense que le débat est plus complexe que Denis Dauphin semble croire. Quand je lis ce qu'il écrit j'ai l'impression de me retrouver face à une grand-mère qui affirme que la bonne vieille éducation marchait mieux et que pour qu’un enfant se comporte bien il faut le dissuader de faire le mal.
    Le problème est pluriel…
    1) les villes sont partitionnées : d’un cote les quartiers dortoirs, de l’autre les quartiers des marchands et enfin les quartiers des affaires. En comparaison du nombre de personnes à travailler en ville il y’a peu de logement. (c’est grossier, partiellement vrai mais c’est un problème réel que les urbanistes qui donnent dans le développement durable essaient de résoudre)
    2) Dans les villes vraiment « ensardinées » quand tu prends un appart tu essai d’abord de le prendre pas loin de ton boulot mais soit quelqu’un qui travaille à un autre endroit a pris l’appart le mieux placé pour toi soit cet appart est trop cher parce que justement tout le monde se bat pour l’avoir.
    3) Les transports en commun sont tout autant congestionnés que les rues des villes aux heures de pointes !! Le seul effet qu’aurait la disparition des rocades (si on n’améliore pas le reste avant) serait une augmentation du stress global de la ville…
    4) La population de façon générale fait ses choix du quotidien par rapport à son intérêt personnel, c’est triste mais quand on est politicien et qu’on prétend avoir la solution pour pousser les gens à un comportement de masse différent faut au moins prendre ca en compte : c’est le célèbre dilemme du prisonnier (voir sur wikipedia) la ville est congestionnée donc la population aurait intérêt de manière globale à prendre les bus plutôt que la voiture mais le problème au niveau individuel c’est que si je suis le seul de la ville à prendre le bus la ville sera quand même congestionnée et moi je serai coincé dans un bus peu confortable sans possibilité de choisir mon trajet ni mes horaires (en plus le bus va être en retard). De façon individuel, ne sachant pas quel sera le comportement du reste de la ville, le choix le plus judicieux et le moins risqué est de prendre ma voiture.

    Conclusion : faudrait penser à revoir la conception des villes et développer les transports en commun encore un peu plus avant de penser à mettre des bâtons dans les roues des citoyens pour les forcer à prendre le bus.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 06/05/2009, 19h20
  2. [Thermique] Chauffe bains à gaz Elm Leblanc LM34bV : de moins en moins d'ECS.
    Par jeanFrancoisS dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/01/2009, 18h20
  3. [Thermique] Chauffe-bains ELM Leblanc Ondéa : de moins en moins d'ECS.
    Par helmholtz dans le forum Dépannage
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/01/2009, 18h12
  4. [Thermique] Chaudière Frisquet Gazliner de 1995 : de moins en moins d'ECS : RTA ?
    Par bill062 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/01/2009, 16h35
  5. Les vaccins anti-grippe sont de moins en moins efficaces...
    Par Bob Trebor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 20
    Dernier message: 24/10/2005, 13h39