Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Rétroaction positive du réchauffement climatique



  1. #1
    gargulp

    Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Quand le réchauffement climatique provoque du réchauffement ...:
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-631969,0.html

    -----

    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !

  2. Publicité
  3. #2
    Tenacatita

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par gargulp
    Quand le réchauffement climatique provoque du réchauffement ...:
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-631969,0.html
    On est vraiment mal barrés. Stop à l'irresponsabilité et à l'inconscience; Vite, agissons pour réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre.

  4. #3
    DanielH

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Ca pourrait être encore bien pire. Le permafrost des région gelés vers les pôles contient beaucoup de méthane qui pourrait être rejeté dans l'atmosphère si le réchauffement s'amplifiait. Le méthane est 30 fois plus efficace pour l'effet de serre que le CO2 !!!

  5. #4
    Castelcerf

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Oui j'ai meme lu qu'une fois un certain seuil passé, on aurait même le droit a de jolie "colonne de feu" allant jusqu'a 3000 metres d'altitude. Au niveau de ces puits d'hydrate de méthane.

    A default de sceller le rechauffement et le destin de notre civilisation cela sera jolie a voir

  6. #5
    Goofy

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Il ne faut pas non plus tomber dans le catastrophisme : la tourbe qui se décompose est sans doute amplement compensée par d'autres facteurs : n'oublions pas que la croissance des végétaux est plus rapide quand il fait chaud, donc du C02 est capté en plus, et cela dans toutes les régions du monde où l'eau n'est pas facteur limitant (rajoutez 10°C à une région tempérée humide, une jungle tropicale se met en place en 10 ans : ça pousse à vue d'oeil)

    Au lieu de crier au loup à chaque fois qu'un inconvénient est découvert, j'aimerais plutôt qu'on nous propose un bilan sérieux des conséquences globales (bonnes et mauvaises) du réchauffement de la planète.

    Cela dit, continuons à réduire notre production de gaz à effet de serre !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tenacatita

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par Goofy
    Il ne faut pas non plus tomber dans le catastrophisme : la tourbe qui se décompose est sans doute amplement compensée par d'autres facteurs : n'oublions pas que la croissance des végétaux est plus rapide quand il fait chaud, donc du C02 est capté en plus, et cela dans toutes les régions du monde où l'eau n'est pas facteur limitant (rajoutez 10°C à une région tempérée humide, une jungle tropicale se met en place en 10 ans : ça pousse à vue d'oeil)

    Au lieu de crier au loup à chaque fois qu'un inconvénient est découvert, j'aimerais plutôt qu'on nous propose un bilan sérieux des conséquences globales (bonnes et mauvaises) du réchauffement de la planète.

    Cela dit, continuons à réduire notre production de gaz à effet de serre !
    Goofy,

    Je suis désolé mais ton message est rempli d'imprécisions :

    la tourbe qui se décompose est sans doute amplement compensée par d'autres facteurs
    Que veux tu dire ? de quels facteurs parles tu ?

    n'oublions pas que la croissance des végétaux est plus rapide quand il fait chaud
    Cela n'est pas aussi simple que cela...La température n'agit pas seule. Cela dépend également des espèces végétales considérées. Et il y a des limites...

    donc du C02 est capté en plus, et cela dans toutes les régions du monde où l'eau n'est pas facteur limitant
    C'est faux : si la croissance des végétaux peut être favorisée par une augmentation de température, la décomposition de la matière organique (microorganismes) est aussi plus rapide...Seules les forêts en croissance sont des puits de carbone, pas les forêts à l'équilibre.

    Et tu as raison de souligner l'impact du réchauffement climatique sur le cycle de l'eau...

    (rajoutez 10°C à une région tempérée humide, une jungle tropicale se met en place en 10 ans : ça pousse à vue d'oeil)
    Encore une fois ce n'est pas aussi simple que cela...Tu peux ausi obtenir un désert et tout aussi rapidement...

    Au lieu de crier au loup à chaque fois qu'un inconvénient est découvert, j'aimerais plutôt qu'on nous propose un bilan sérieux des conséquences globales (bonnes et mauvaises) du réchauffement de la planète.
    Les alertes lancées par les scientifiques du monde entier sont très fondées, malheureusement. La vitesse des changements en cours ne laisse pas vraiment présager des conséquences positives (à part des économies de chauffage dans les pays froids...).

    Bilan global : ONERC - http://www.ecologie.gouv.fr/rubrique...d_rubrique=639
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/09/2005 à 17h10.

  9. Publicité
  10. #7
    gargulp

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Au lieu de crier au loup à chaque fois qu'un inconvénient est découvert, j'aimerais plutôt qu'on nous propose un bilan sérieux des conséquences globales (bonnes et mauvaises) du réchauffement de la planète.
    C'est précisément pour cette raison que 190 pays dans le monde (en gros les pays de l'ONU) se sont réunit dans le GIEC: avoir une base scientifique admise par tout le monde sur les causes et les conséquences du réchauffement climatique.
    Le fameux protocole de Kyoto se base sur ces travaux. Il n'y a aucun catastrophisme là-dedans, mais plutôt une attitude très raisonnée.
    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !

  11. #8
    polo974

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Surprenant que depuis début 2006, les sujets sur le réchauffement climatique ne soient plus actifs...

    Donc en résumé:
    sur 100W venant du soleil:
    6 sont renvoyés par l'atmosphère
    20 par les nuages
    74 atteignent la terre (soit pour mémoire environ 1000W/m2 perpendiculairement au soleil)
    4 sont renvoyés par la terre (sans changement de longueur d'onde), ce qui permet de belle images de l'espace...

    Cette énergie nous arrive dans les longueurs d'onde de 3.5 à .2 microns (3.5 à .7: IR proche, .7 à .4: visible, et .4 à .2: UV) environ.

    Donc sur les 100W venant du soleil, 70 sont absorbés par la terre, et peu ou prou chauffent la surface d'y celle, ce qui se traduit par un rayonnement infra-rouge lointain (3.5 à 20 microns de longueur d'onde) vers l'espace, sauf que...

    Sauf que, donc, l'atmosphère ne laisse pas autant passer ces IRL (pas irlandais, infra-rouges lointains...), d'où un effet de serre. Cet effet de serre est déjà existant, sinon il ferait -18°C en moyenne, a-gla-gla ...

    Par contre si cet effet de serre augmente (sans autres compensations), la température moyenne monterais à 30°C, chaud, très chaud ...

    Actuellement, on est à +15°C.

    Certains accusent le CO2, alors que la vapeur d'eau H2O est également très absorbante dans les IRL, et 10 à 15 fois plus présente dans l'atmosphère...

    Oui, mais... le CO2 est plus lourd, donc restera dans les couches basses, alors que la vapeur d'eau risque de partir dans les hauts et par convection refroidir, de plus elle va condenser et ainsi sous forme de gouttelettes dans un nuage, participer à la réflection et ainsi protéger la terre de trop d'énergie...

    Bref, c'est pas simple et on peut discuter longtemps. Par contre, ce qui est sûr, c'est que la concentration en CO2 et autres polluants n'a jamais varié aussi vite, et donc, bonjour les dégâts collatéraux possibles, que là aussi, on peut discuter longtemps...

    Autre remarque, en passant, les mers absorbent en gros 90% de la lumière qui les touches alors que les déserts (sable jaune) en absorbent à peine 30%, pourtant, c'est dans les déserts qu'il fait chaud... (le jour, mais froid la nuit...)
    Conclusion: faut-il peindre la mer en blanc?

    Tout ça pour dire que quelque part sous un discours écolo, on va (peut-être) vers une prise de conscience que la fin des énergies fossiles est proche, et donc que même économiquement, il est urgent de changer de modèle de consommation énergétique. Si même les économistes le disent, c'est que quelque part il y a le feu (comme dirait qqun).

  12. #9
    yves25

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Bonjour
    Beaucoup d'erreurs dans le post ci dessus (celui de polo)
    Voir le dossier de Robert Kandel par exemple sur ce site
    cordialement
    yves
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #10
    polo974

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Bonjour
    Beaucoup d'erreurs dans le post ci dessus (celui de polo)
    Voir le dossier de Robert Kandel par exemple sur ce site
    cordialement
    yves
    Très constructif, si, si...
    Mais précise où tu vois des erreurs, ça me permettra de lever les incompréhensions.

  14. #11
    Ricquet

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Très constructif, si, si...
    Mais précise où tu vois des erreurs, ça me permettra de lever les incompréhensions.
    Bonjour Polo974,

    Petite contribution d'un autre petit nouveau.
    Voici où j'ai trouvé toutes les "données de base".

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscl...erre/index.htm

    Je suis parti du principe que c'est correct. Peut-être un modérateur aurait le temps de vérifier ...

    J'adore ces smileys ...

    Salut.

  15. #12
    Yoghourt

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Le boulot de la modération est le bon déroulement du forum et veiller au respect de la charte . Notre fonction de modérateur ne nous transforme pas d'un coup de baguette informagique en multi-expert référent. Et c'est pas plus mal parce que mon pauvre cerveau n'y résisterait pas!
    Citation Envoyé par le site oueb du CNRS précédemment cité par Ricquet
    Ces valeurs ont été actualisées le 5 avril 2002 sur la base du rapport 2001 du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).
    Ca fait 6 ans déjà. Selon la même philosophie, on peut trouver des valeurs plus récentes dans un rapport GIEC plus récent.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  16. Publicité
  17. #13
    polo974

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par Ricquet Voir le message
    Bonjour Polo974,

    Petite contribution d'un autre petit nouveau.
    Voici où j'ai trouvé toutes les "données de base".

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscl...erre/index.htm

    Je suis parti du principe que c'est correct. Peut-être un modérateur aurait le temps de vérifier ...

    J'adore ces smileys ...

    Salut.
    Bonjour et merci pour le lien, qui même s'il n'est pas de toute fraicheur (dixit Yoghourt), il permet déjà de jeter certaines bases... à partir du moment où on prend les mêmes références. Car il y a un postulat caché qui dit que les puissances au m2 sont données en valeur moyennée à la surface de la terre.
    Alors que quand je parlais de 1kW/m2, j'étais en plein soleil et dans la bonne orientation...
    Comme je ne pigeais pas bien tous ces chiffres (du cnrs), j'ai ouvert mon tableur et fais un bilan pour trois domaines (espace, atmosphère, terre), avec en mettant qui de droit aux bons endroits. Il en découle (heureusement) un équilibre pour chacun des trois domaines. Il manque malheureusement certains détails que je vais essayer de pêcher ailleurs (part de lumière réfléchie par l'atmosphère et par la terre par ex).
    Mon post initial se basait sur des documents pointés dans un fil de ce forum, mais apparemment, j'ai dû prendre le mauvais...
    De plus, quand je relis mon délire (si, si, j'avoue) sur l'eau, je dois bien admettre que c'est assez moyen...
    Mais, bon, je continue à penser que la répartition plus ou moins stratifiée des gaz suivant leur densité peut influencer l'évacuation de l'énergie et donc influer sur la température au sol et le gradien de température.

  18. #14
    Ricquet

    Re : Rétroaction positive du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Bonjour et merci pour le lien, qui même s'il n'est pas de toute fraicheur (dixit Yoghourt), il permet déjà de jeter certaines bases... à partir du moment où on prend les mêmes références. Car il y a un postulat caché qui dit que les puissances au m2 sont données en valeur moyennée à la surface de la terre.
    Alors que quand je parlais de 1kW/m2, j'étais en plein soleil et dans la bonne orientation...
    Comme je ne pigeais pas bien tous ces chiffres (du cnrs), j'ai ouvert mon tableur et fais un bilan pour trois domaines (espace, atmosphère, terre), avec en mettant qui de droit aux bons endroits. Il en découle (heureusement) un équilibre pour chacun des trois domaines. Il manque malheureusement certains détails que je vais essayer de pêcher ailleurs (part de lumière réfléchie par l'atmosphère et par la terre par ex).
    Mon post initial se basait sur des documents pointés dans un fil de ce forum, mais apparemment, j'ai dû prendre le mauvais...
    De plus, quand je relis mon délire (si, si, j'avoue) sur l'eau, je dois bien admettre que c'est assez moyen...
    Mais, bon, je continue à penser que la répartition plus ou moins stratifiée des gaz suivant leur densité peut influencer l'évacuation de l'énergie et donc influer sur la température au sol et le gradien de température.
    Je ne veux surtout pas jouer au spécialiste du climat, ce que je suis très très loin d'être, mais la "faute" qui m'apparaît la plus énorme, c'est :

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Par contre si cet effet de serre augmente (sans autres compensations), la température moyenne monterais à 30°C, chaud, très chaud ...


    Je m'intéresse au sujet depuis quelque temps et je peux te dire que nulle part je n'ai vu de telles prévisions.
    Les scénarios les plus pessimistes envisagent une augmentation de 6 degrés sur un siècle.
    Ce qui fait quand même +/- 21°C en moyenne vers 2100, mais on est quand même encore loin de 30 ...

    Si ça t'intéresse, il y a, sur ce forum, une chouette discussion là-dessus :

    http://forums.futura-sciences.com/po...7.html#1045467

    Salut.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réchauffement climatique
    Par mimi2209 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 25
    Dernier message: 04/03/2009, 21h50
  2. réchauffement climatique
    Par tefece3112 dans le forum L'ozone et le climat
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/10/2007, 15h27
  3. le réchauffement climatique
    Par thibault57970 dans le forum L'ozone et le climat
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/10/2007, 20h28
  4. Réchauffement climatique
    Par Bob Trebor dans le forum Actualités
    Réponses: 714
    Dernier message: 10/04/2006, 18h30