Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Rayonnement Serres



  1. #1
    marais73

    Rayonnement Serres

    Bonjour,
    Bonjour, je me présente, je m'appelle Guillaume Taillez, je suis actuellement en DUT génie thermique et énergie, et nous avons un projet à réaliser dans le cadre de nos études.
    Ce projet concerne les serres chauffées par géothermie, en effet nous disposons de 2 serres de 450m² (15m*30m) chacune et notre objectif et de réaliser une étude de projet, c'est à dire, un dimensionnement de l'installation de chauffage.
    Nous recherchons comment calculer les apports solaires dans la serre été comme hiver, ce qui nous permettra de savoir le chauffage a apporter.
    merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Rayonnement Serres

    Bonjour
    Je ne suis pas un pro du génie thermique mais il me semble que depuis le temps que des serres sont utilisées l'apport solaire a dû être étudié... si vous ne trouvez rien sur internet il vous faudra faire des mesures et élaborer un modèle mathématique à partir de celles-ci...

    Vincent

  4. #3
    marais73

    Re : Rayonnement Serres

    nous avons réussit à déterminer la puissance apportée par le soleil, maintenant nous recherchons l'amplification de cette puissance à travers la serre, car le rayon ne ressort pas tout de suite, quelqu'un aurait-il une petite idée la dessus?

  5. #4
    Yoghourt

    Re : Rayonnement Serres

    Je ne suis pas sûr de comprendre.
    - Pour qu'il y ait amplification, il faut une source d'énergie qui alimente l'amplificateur.
    - Pour amplifier un rayonnement (solaire), à part des dispositifs du type photo-multiplicateur, je ne vois pas. Quel est le dispositif que vous envisagez présentement?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. #5
    marais73

    Re : Rayonnement Serres

    Je me suis mal exprimé, excusez moi, en réalité, je souhaiterais connaitre l'effet de serre de la serre, car le rayon arrivant ne vas pas être renvoyer tout de suite à l'extérieur. Disons qu'un rayon solaire va augmentée la chaleur à l'intérieur de la serre, donc notre installation de chauffage se retrouve allégée car nous n'avons pas besoin de produire cette énergie gratuite apportée par l'effet de serre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoghourt

    Re : Rayonnement Serres

    Ooookay
    C'est bête comme chou pour l'hiver :
    - utilisez une source de donnée du genre calculateur ines solaire pour connaitre l'énergie incidente selon l'inclinaison du vitrage, multipliez par le facteur solaire g du vitrage. Le résultat est la puissance solaire reçue par l'intérieur de la serre.
    - tout rayonnement qui n'est pas capté par une surface opaque repart à l'extérieur. En exprimant ça sous forme de masque, ça donne une puissance solaire transmise+réfléchie Ptr. En première approximation, la puissance solaire solaire est g*Ptr, le reste étant piégé et capté.
    - Vous avez maintenant l'une des sources de chaleur. L'autre, c'est l'énergie apportée par le chauffage, qui est l'inconnue du système.
    - rien ne se perd, rien de se crée. Décomposez maintenant l'enthalpie du système sachant que c'est une serre chauffée (donc la température de consigne est imposée). Sans oublier la ventilation.

    Charge à vous de vérifier si la part d'énergie captée par les plantes est significative dans le bilan thermique.

    Pour l'été, c'est à peu près pareil si vous avez une température de consigne ou un profil journalier de température. L'inconnue ne représente alors pas une puissance de chauffe (source de chaleur), mais une puissance de "climatisation" (puit de chaleur). Je mets climatisation entre guillemets, car le climatiseur n'est pas l'unique solution pour le puit de chaleur. Il y a la surventilation nocturne, le puits canadien (avec ou sans stockage inter-saisonnier), la tour à vent.

    Ca vaut le coup de faire ces calculs de première approximation, ne serait-ce que pour comprendre et appréhender les ordres de grandeur des contributeurs. Ensuite, on peut passer sur ordi pour simulation dynamique, et jouer sur les paramètres dont on a déterminé qu'ils étaient les plus significatifs.

    De plus, n'oubliez pas dans votre discours sur les solutions possibles de chauffage/refroidissement que l'énergie la plus intéressante est celle qu'on ne consomme pas.
    Dernière modification par Yoghourt ; 10/02/2011 à 13h06.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. injection de CO2 dans les serres
    Par merièm01 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/12/2010, 17h03
  2. Actu - À Paris, les serres d'Auteuil résistent à Roland-Garros
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2010, 21h21
  3. echanges par chaleur latente de l'eau dans les serres
    Par amino18 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/11/2009, 07h32
  4. Diagnostic énergétique serres
    Par toofar dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2009, 09h47
  5. Des serres dans l'espace pour les astronautes ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2005, 05h48