Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !




  1. #1
    FDFD

    Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Voici un lien récent sur les pompes à chaleur à absorption à gaz:
    Avec ce système, on se chauffe de la même façon, mais on divise la consommation de gaz par un facteur 1.5 à 1.7


    Bien sûr, comme d'habitude, il faut commencer par isoler sa maison !

    Et pour finir, vous pouvez toujours aller jeter un oeil à une ancienne discussion sur un sujet connexe:

    http://forums.futura-sciences.com/en...a-chaleur.html

    -----

    Dernière modification par Cendres ; 04/03/2011 à 12h36. Motif: lien inopérant

  2. Publicité
  3. #2
    FDFD

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !


  4. #3
    f6bes

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Bjr à toi,
    J'appele cela de la pub !
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"


  5. #4
    Cendres

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    J'appele cela de la pub !
    A+
    Moi aussi.

    Il va falloir démontrer le contraire, les liens publicitaires commerciaux étant interdits sur le forum.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #5
    FDFD

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Bonsoir à tous,


    Il ne s'agit absolument pas de publicité !

    Vous pouvez relire la discussion que j'avais ouverte sur la gazéification du bois. J'y montre clairement mon intérêt pour mettre en valeur le gaz naturel mais aussi le GNS à partir de bois que l'on pourrait y incorporer.

    Mon renvoi vers un exemple de pompe à chaleur à gaz est une illustration qui dit que ce n'est pas une élucubration quelconque mais que c'est bien une réalité, même si elle est encore très peu connue.

    C'est une technique qui a un grand intérêt car elle permet de multiplier par 1.5 le PCS du gaz !

    Elle permettrait également de créer une filière de bois énergie en france, avec toutes les garanties écologiques (le chauffage au bois est polluant à grande échelle si on ne met pas des filtres qui ne peuvent se concevoir économiquement que sur de grosses installations)

    Cordialement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoghourt

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    - Multiplier le PCS? C'est un non-sens physique. Cf la définition du pouvoir calorifique supérieur, qui est indépendant de toute "technique".
    - Mettre en place une usine à gaz pour chauffer un habitat passif? Sans intérêt.
    - Le chauffage bois est polluant à grande échelle? Ah... De quelle pollution parle-t-on et en comparaison de quoi, de quelle échelle parle-t-on, de quel type de chauffage bois parle-t-on? Bref, c'est une conviction, pas une démonstration ni un fait avéré. Le cas du Canada est relatif à des appareils de rendement médiocre, génralement mal entretenus, et des pratiques perfectibles.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  9. #7
    Moinsdewatt

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    ........
    Vous pouvez relire la discussion que j'avais ouverte sur la gazéification du bois. J'y montre clairement mon intérêt pour mettre en valeur le gaz naturel mais aussi le GNS à partir de bois que l'on pourrait y incorporer.

    Mon renvoi vers un exemple de pompe à chaleur à gaz est une illustration qui dit que ce n'est pas une élucubration quelconque mais que c'est bien une réalité, même si elle est encore très peu connue.
    Le probléme est que la technique de pompe à chaleur demande une source froide qui se recharge en calorie (il y en a pas tant que ca) et que ce systéme ne marche que pour le chauffage.

    Ceci n' a rien de spécifique au Gaz et au bois.

    Dans ces conditions autant promouvoir la pompe à chaleur en géneral.


    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    ........
    C'est une technique qui a un grand intérêt car elle permet de multiplier par 1.5 le PCS du gaz !
    c' est une "image" qui ne devrait pas étre écrite de la sorte.
    Dites simplement que ca améliore d' un facteur 1.5 le rendement. Point.

  10. Publicité
  11. #8
    FDFD

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Bonjour,

    @Yoghourt et Moinsdewatt

    D'abord, je parle évidemment de chaleur (chauffage) et non d'énergie mécanique !

    Quand je dis que le PCS du gaz est multiplié par 1.5 avec une pompe à chaleur à gaz (ou toute autre pompe à chaleur), c'est par comparaison avec une chaudière à condensation dernier cri qui récupère pratiquemant le PCS (on y brûle quand même le gaz bêtement).

    Ensuite, il n'y a aucun non-sens physique puisque l'énergie calorifique supplémentaire est prélevée par la pompe à chaleur dans la source froide (capteur géosolaire ou puits). j'espère que vous savez tous les deux ce qu'est une pompe à chaleur...

    Evidemment vous pourriez parler de non-sens physique si je prétendais que j'étais capable de multiplier par 1.5 l'énergie mécanique correspondant au PCS du gaz !

    Cordialement.

  12. #9
    FDFD

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    J'ai oublié un point soulevé par Yoghourt: pourquoi cette usine à gaz alors que l'habitat passif...

    L'habitat passif est hautement désirable mais ne correspond pas encore à la majorité des cas (malheureusement).

    On rencontre plus souvent la situation où on a déjà une maison et une chaudière à gaz qui par exemple arrive en fin de course.

    Si on choisit de la remplacer par une chaudière à condensation, on se chauffera avec moins de gaz (1.1 à 1.2 fois moins).

    Si on choisit une pompe à chaleur (ici à gaz en l'occurence), alors on divisera sa facture de gaz par 1.5 par rapport à la chaudière à condensation et par encore un peu plus par rapport à l'ancienne situation;

    Qui peut dire que ça n'a aucun intérêt ?

  13. #10
    FDFD

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Hello à nouveau,

    Il existe encore une meilleure façon de valoriser le gaz:
    c'est de l'utiliser dans une centrale à cycle combiné pour produire de l'électricité avec un rendement de plus de 50%

    Ensuite, grace à l'utilisation généralisée de pompes à chaleur de COP allant de 3 à 4 selon les installations (haute ou basse température), le PCS du gaz est "multiplié" par 1.5 à 2 (pour produire de la chaleur bien entendu)

    nota: j'ai écrit "multiplié" pour indiquer que cette "multiplication" se fait grâce aux calories prélevées dans l'environnement.

    Et ici encore, pourquoi ne pas introduire la combustion du bois dans ce cycle de façon à valoriser la forêt française qui est un gigantesque capeur solaire...

    A+

  14. #11
    Yoghourt

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    Bonjour,

    @Yoghourt et Moinsdewatt

    D'abord, je parle évidemment de chaleur (chauffage) et non d'énergie mécanique !
    Quel rapport avec la choucroute?
    Rappelez-moi la définition du pouvoir calorifique supérieur, s'il vous plait?

    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    J'ai oublié un point soulevé par Yoghourt: pourquoi cette usine à gaz alors que l'habitat passif...

    L'habitat passif est hautement désirable mais ne correspond pas encore à la majorité des cas (malheureusement).

    On rencontre plus souvent la situation où on a déjà une maison et une chaudière à gaz qui par exemple arrive en fin de course.

    Si on choisit de la remplacer par une chaudière à condensation, on se chauffera avec moins de gaz (1.1 à 1.2 fois moins).

    Si on choisit une pompe à chaleur (ici à gaz en l'occurence), alors on divisera sa facture de gaz par 1.5 par rapport à la chaudière à condensation et par encore un peu plus par rapport à l'ancienne situation;

    Qui peut dire que ça n'a aucun intérêt ?
    Moi, entre autres.
    Si j'isole ma maison sans chercher très loin mais de façon soigneuse et équilibrée, je passe de 275kWh Ep /m²/an à 55kWh Ep/m²/an, ce qui n'a rien d'exceptionnel comme objectif, je divise le besoin par 5. La grosse chaudière vieillissante, je ne la remplace alors pas par une grosse usine à gaz, mais par un modeste système de chauffe. Et je parle d'énergie primaire, là. Pas d'énergie finale où l'électricité se prend une pénalité de x3.
    Si je pousse plus loin l'isolation et la valorisation des apports passifs, comme font certains Suisses dans leurs rénovations, c'est 20-25kWh/m²/an. Facteur 10. Aux portes du passif. Et là, on entre dans un autre monde côté chauffage, où les chaudières et autres usines à gaz n'ont pas leur place.

    Et le neuf?
    Le surcoût du passif par rapport à la RT2005, moyennant une bonne conception et des artisans rodés au passif, n'est que de 10 à 15%. Avec la RT2012, l'écart de coût va encore se réduire. Et à ce stade de besoin, vous en avez convenu, pas besoin de sortir l'artillerie lourde.

    Qu'est-ce qu'il vaut mieux faire? Compter ses gains en pourcents ou les compter en centaines voire millier de pourcents?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  15. #12
    Clair31

    Re : Le prix du gaz flambe : il est urgent de ne pas le brûler bêtement !

    Bonjour,
    Nous utilisons le gaz de ville, et pour réduire notre conso, nous avons :
    - amélioré l'isolation des combles avec 30cm de ouate de cellulose
    - installé un poêle a bois avec un bon rendement
    - réduit la température du chauffage (planché chauffant) a 16-17°
    résultat: 27% d'économie de gaz entre 10/2009 et 10/2010 avec le poêle en fonction depuis seulement janvier 2010.
    Cette année nous espérons faire tomber la conso de gaz en dessous de 8000kwh pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisine (110m2 et 4personnes).
    On aurait bien installé un CESI pour aller plus loin, mais l'orientation du faitage N/S (// a la rue), les masques solaires, et surtout le site classé rendent impossible cette installation.
    Pour cette même raison de site protégé, nous avons abandonné l'idée de renforcer l'isolation par l'extérieur.
    Je change prochainement moi même mon bloc porte d'entrée qui ne jointe plus vraiment par un modèle acier avec un ud de 1.0 W/(m2.K).
    Nous envisageons aussi de remplacer uniquement les doubles vitrages des ouvertures par des virages de rénovation plus performants, enfin c'est encore a calculer.
    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. prix de l'énergie du gaz et de l'électricité
    Par nicovvvvvvvvvv44 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/02/2010, 12h40
  2. Le prix du gaz a baissé mais ?,
    Par picardy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2009, 15h42
  3. Fourchette de prix d'installation de chaudière gaz
    Par Lasemainesanglante dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2009, 17h43
  4. URGENT : prix installation velux
    Par pinguy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/11/2008, 12h39
  5. telescope dynasun 114/900 tres urgent. il est bien ou pas?
    Par laelinna dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/12/2006, 15h39