Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Centrales nucléaires à sels fondus




  1. #1
    Sax Russel

    Centrales nucléaires à sels fondus

    Bonjour,
    je me suis documenté sur les centrales nucléaires à sels fondus, qui, selon diverses sources, ne présentent que des avantages par rapport aux centrales classiques.
    Et cela ne semble pas être une technologie si récente que ça, car les premières expérimentations remontent aux années 50.
    Je me demande donc pourquoi de telles centrales ne constituent pas le parc actuel.
    Donc, sans tomber dans des théories du complot un peu faciles, j'aimerais être éclairé par d'éventuels spécialistes ou tout du moins connaisseurs de la question...

    -----

    Dernière modification par Sax Russel ; 14/01/2015 à 10h28.

  2. Publicité
  3. #2
    barda

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Oui, effectivement, ce type de centrale, qui présente bien des avantages, a été expérimenté, avec succès, dès les années 50, et aurait du constituer une alternative sérieuse à la filière "neutrons lents"...

    La raison de leur abandon est des plus triviales, même si elle est choquante, ce sont les intérêts militaires qui ont primé: les filières neutrons lents avaient pour avantage de fournir en quantité du plutonium nécessaire à l'arsenal nucléaire; par ailleurs, les premiers réacteurs nucléaires étaient attendus pour les besoins militaires (propulsion des sous-marins et porte-avions essentiellement) et la filière neutrons lents était prête et a été choisie... L'industrie civile n'avait guère les moyens de développer deux filières, et s'est alignée. Ce n'est nullement théorie du complot, mais choses aisément vérifiables (voir wiki pour les sources).

    Rappelons à ceux qui l'auraient oublié que la filière sels de thorium fondus permet d'utiliser, à 100%, un combustible 4 ou 5 fois plus répandu que l'uranium (dont on n'utilise que 0,6%), ce qui conduit à des réserves pour plusieurs millénaires; accessoirement les filières neutrons rapides ont pour avantage de brûler l'essentiel des déchets nucléaires en les valorisant comme source d'énergie...

    L'humanité prend parfois des décisions étranges pour des raisons que la raison peine à discerner...

  4. #3
    WizardOfLinn

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Disons plutôt qu'il parait y avoir moins d'inconvénients que pour les réacteurs classiques, mais il y en a quand même.
    La technologie des réacteurs à eau pressurisé (l'essentiel du parc mondial actuel) dérive des chaudières nucléaires développées pour les besoins de l'US Navy dans les années 50, pour propulser sous-marins et porte-avions. Au moment de faire les choix de filières civiles dans les années 60, c'était la technologie la plus avancée, la plus performantes, et qui avait bénéficié du plus important effort de R&D.
    Après, il y a aussi quelques arguments sur la production de plutonium à usage militaire (mais qui me paraissent moins convainquants, d'autres filières sont aussi bonnes pour ça, et même meilleures).
    Aucun complot là dessous, le REP a gagné le jackpot parce qu'il était meilleur que les autres dans les années 60.
    Entre temps, le contexte a changé, d'autres solutions intéressantes arrivent à maturité, mais on ne va pas remplacer tout le parc du jour au lendemain, ces autres solutions vont mettre des dizaines d'années à s'imposer.


  5. #4
    johnlaurie

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Pour expliquer l'historique des réacteurs à sels fondus et le thorium, l'expert mondial est Kirk Sorensen.
    Le voici dans un TED talk récent à Colorado Springs.
    Sinon, cette vidéo explique (en français) pourquoi nous avons la technologie nucléaire que nous avons aujourd'hui.
    Plus d'informations sur http://energieduthorium.fr
    Et aussi :
    http://facebook.com/energieduthorium
    http://twitter.com/EnergieduTh

  6. #5
    barda

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Merci johnlaurie pour ces excellents liens, de surcroît parfaitement accessibles à tous, même sans culture scientifique de trop haut niveau...

    Puissent-ils être vus par nos décideurs...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aldo09

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Bonjour à tous,

    L'utilisation des centrales à sels fondus auraient un autre avantage dont on ne parle pas encore tout en étant d'actualité.
    En effet le minerai principal du thorium, n'est d'autre que la monazite, phosphate de thorium et de terres-rares.
    Aujourd'hui, alors que la demande en terres-rares ne cesse d'augmenter et que leurs productions proviennent de la Chine en situation de quasi-monopole, la monazite qui en est un des principaux minerais est ignorée de part sa trop forte teneur en thorium (6 à 12%).
    L'utilisation du thorium dans les centrales verrait, de fait, une multiplication des sources possibles de terres rares.
    http://www.fichier-pdf.fr/2014/04/11...-terres-rares/

  9. #7
    WizardOfLinn

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Dans un RSF, il ne faudrait qu'une tonne de Th pour produire 1 GW.an
    Si c'est extrait de monazite à 6%, ça ne fait que 17 tonnes de minerais. Soit, en volume, quelques m3 de sable.
    (ça change un peu des minerais d'uranium à 1000 ppm et moins, dont on n'utilise par dessus le marché que les 0.7% d'U235).
    J'ai l'impression qu'il faudrait en construire un paquet de RSF au Th avant que cela ait vraiment une influence sur la production de terres rares.

  10. Publicité
  11. #8
    aldo09

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    @WizardOfLinn

    J'ai peur de faire quelques erreurs entre les unités, mais en France la production d’électricité est d'environ 560TW/h soit 560000GW/h.
    Votre 1GW/an semble ridicule à coté. Pouvez vous vérifier ?

  12. #9
    WizardOfLinn

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Effectivement, vous faites quelques erreurs dans les unités. La production électrique en France annuelle est de 560 TWh (et non "TW/h").
    1 GW.an = 8.76 TWh
    560 TWh = 63.9 GW.an
    La production électrique française consommerait 64 tonnes de Th par an si elle n'était assurée que par des RSF.

  13. #10
    aldo09

    Smile Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    @WizardOfLinn

    Merci de vos précisions
    Sachant que la production mondiale d’électricité est de l'ordre de 22000TWh, soit 40 fois la production française, il suffirait d'environ
    64 x 40 = 2560 tonnes de thorium pour produire la même énergie. Avec de la monazite à 6% de thorium cela correspond à un besoin de 42667 tonnes de monazite, soit environ 20000 tonnes d'oxydes de TR, 20% de la production mondiale actuelle. C'est loin d’être négligeable car pratiquement tous les éléments de la monazite sont ainsi valorisés.

  14. #11
    WizardOfLinn

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    Je suis d'accord, et cela justifie bien ma remarque initiale : il faudrait construire un paquet de RSF pour que les besoins en thorium en arrivent à avoir une influence sur le marché des terres rares, il faudrait que toute l'électricité mondiale soit produite par des RSF, ce qui est une hypothèse pour le moins extrême (tout le parc nucléaire actuel représente 15% de la production électrique).

  15. #12
    aldo09

    Re : Centrales nucléaires à sels fondus

    @WizardOfLinn

    Effectivement vous avez raison si on reste sur la configuration d'aujourd'hui des productions et utilisations des énergies.
    Si par contre on anticipe l’arrêt de l'utilisation des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, bois..), on se rend compte que le thorium peut les remplacer, ce qui change bien entendu les quantités à exploiter. L'avantage de l'utilisation du thorium va bien au delà de l'idée d’énergie sans limite, c'est aussi un pas de plus vers de developpement durable.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 17/03/2013, 22h33
  2. cherche d'expériences à base de sels fondus
    Par bleuword dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/02/2012, 09h33
  3. Les sels fondus
    Par enjie dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2010, 23h16
  4. Les centrales nucléaires
    Par jmt2 dans le forum Physique
    Réponses: 36
    Dernier message: 06/01/2009, 08h27