Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??



  1. #1
    Bounoume

    prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??

    Je scrute tous les jours des prévisions météo 'agricoles' pour savoir..... quand seront arrosées mes prairies desséchées..... et comment gérer ça.....

    Ces prévisions indiquent les hauteurs d'eau attendues (et la probabilité de précipitation associée) pour des périodes sur dix jours......
    On affirmait qu'avec les puissances de calcul actuelles, la modélisation ést raisonnable sur de telles périodes. Et avec une localisation acceptable, (et précise à très court terme) Dont acte.
    A fortiori, sur 4 à 5 jours, la fiabilité devrait être assez bonne......

    Pourtant régulièrement dans ma région (le département de l'Allier) les diverses météos annoncent périodiquement et affirmativement une gentille pluie à 4 ou 5 jours...... mais quand l'échéance se rapproche les hauteurs d'eau diminuent, la probabilité s'effondre, et la veille c'est 0,1 mm avec p= 20%.....

    Finalement, c'est la Cassandre du dernier jour qu a raison: il ne tombe RIEN.......

    Alors la question:
    les modèles météo à moyen terme sont-ils faux, aussi fantaisiste que la vieilles grenouille de Michel Simon (prévisionniste d'Europe N°1 quand j'étais môme) ?

    Une autre hypothèse, plus sérieuse:
    Ces modèles ont été établis sur des enregistrements historiques (et des calculs physiques travaillant avec des paramètres mesurés/estimés il y a un certain temps...)
    Les comportements des climats ont-il dérivé beaucoup plus vite que ne le prévoient les prévisionnistes?
    Les paramètres qui permettent de calculer les évolutions sont-ils déjà beaucoup plus altérés qu'on ne le croit généralement????

    -----

    le bruit tue l'information......

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??

    On ne mesure pas les prévisions à la même aune que les météorologues, car la majorité des gens attendent une prédiction du temps pour eux.
    Le climat n'a rien à voir, c'est que la dynamique chaotique d'un mélange de fluides avec des changements de phase n'est pas prédictible.
    Ce qu'ils annoncent à X jours c'est des prévisions de tendances.

    Pour la pluie je ne regarde pas au delà de 24H et les cumuls lus ne sont là que pour me dire que si ça sera grand/petit/moyen.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    AD 44

    Re : prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??

    Salut,

    Plutôt que de payer...

    Consulte les 3 modèles gfs (tendance plus longue) , wrf et arome (maillage plus fin et precis) ... sur meteociel par exemple... tu en apprendras tout autant...
    mon secret? ... Ne rien dire.

  5. #4
    Cotissois31

    Re : prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??

    Le principe de la prévision météo des pluies est de passer d'un a priori climatique à un a priori de régime à une prévision de fine échelle.

    Il est donc normal de passer progressivement d'une prévision lointaine avec des pluies de probabilité moyenne (a priori climatique) à un scénario plus discriminant (forte pluie/zéro pluie et probabilités proches de 0 ou 100% à fine échelle) à courte échéance.

    La limite de prévisibilité, annoncée vers 6 jours, concerne le passage de l'a priori climatique à l'a priori de régime.
    L'a priori de régime fournit un gain potentiel pour celui qui sait l'utiliser (beaucoup d'organismes ayant une prise de décision sur base statistique).
    Dernière modification par Cotissois31 ; 15/10/2018 à 13h01.

  6. #5
    yves25

    Re : prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??

    Je me permets de préciser la réponde Cotissois , qu'il me corrige si je me trompe.
    Ce qu'il appelle l'à priori climatique est la tendance de fond d'un modèle météo, par exemple une circulation d'ouest. Peu à peu émergent des perturbations par rapport à cette tendance et ça émerge parce que le modèle est alimenté par les observations du réseau et des satellites.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cotissois31

    Re : prévisions météo (sur les précipitations): deviennent-elles fausses -ou faussées-??

    Le mot "tendance de fond" est mal approprié car il a une connotation trop vague. Quand on connaît le régime, on a un signal vraiment sérieux, plus utile qu'une vague tendance de fond. On peut prendre plein de décisions quand on connaît le régime. Néanmoins, le gain augmente avec la largeur de ses intérêts (largeur temporelle - typiquement celui qui veut organiser une semaine de vacances - ou spatiale - typiquement les organismes de gestion nationale ou de spéculation internationale).

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. QR - Quand et comment les Antilles deviennent-elles françaises ?
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/08/2018, 14h40
  2. Actu - IBM veut améliorer les prévisions météo
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/06/2017, 12h45
  3. Prévisions météo solaire
    Par ssebb dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2012, 12h50
  4. Actu - Grâce à Smos, Météo-France espère améliorer ses prévisions
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/01/2010, 14h28
  5. Prévisions Méteo France
    Par baf dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/05/2008, 14h16