Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?




  1. #1
    Borah

    Lightbulb Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Bonjour à tous,

    Je me posais la question de l'application du concept d'économie circulaire sur les chantiers.
    De plus en plus d'acteurs, de constructeurs, font valoir l'étude précise du cycle de vie des matériaux utilisés (y compris la filière plastique, c'est dire !).

    Bouygues Construction a mené un chantier dit zéro déchet pour rénover un vieux site logistique (l'article complet : https://www.batiactu.com/edito/econo...hets-52797.php), certains constructeurs en font même leur ligne directrice (par exemple Construction Propre : http://construction-propre.fr/), et plein d'assos et de structures fleurissent un peu partout pour récupérer matériaux et compagnie, pour leur donner une seconde vie (Backacia en est un exemple célèbre).

    Même pour les particuliers et leurs travaux de rénovation, c'est devenu une véritable mode de réutiliser ses déchets de chantier, en témoigne Pinterest !
    Alors pour vous, les chantiers sans déchet, c'est réaliste sur le long terme ou c'est un tournant que certains prennent parce que c'est le bon moment ?

    Bonne journée (et bonne année) !


    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Bjr à toi,
    Je me demande si " sans déchet" à la meme signification que .. " utilisation des déchets de chantier " ?
    Pour moi , si...."sans déchet"..ALORS il n'y a rien à....récupérer (pas de déchet)

    Reste à savoir ou l'on place le curseur entre ces deux conditions !
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    barda

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Mais non…

    Si les matériaux sont réutilisés ou recyclés, ce ne sont plus des déchets, mais de simples ressources, valorisables… C'est le principe de base de l'économie circulaire…

    La seule problématique à manier dans ce cas est une problématique économique, en y valorisant les "externalités" actuellement négligées.


    Perso, je ne vois pas comment, à terme rapproché, on pourra se tirer d'une situation de pénurie croissante de ressources minières sans faire appel à une utilisation la plus efficace possible de la récupération de ce qui est actuellement "déchet"; c'est vrai pour tous les métaux, pour l'essentiels des granulats et exploitations minérales, pour tous les matériaux bio-sourcés (mais j'en oublie sans doute).

    Accessoirement, à titre personnel, il me fait mal au cœur de voir jeter et détruire dans un chantier de démolition des pièces de charpente ou de limousinerie qui ont demandés des heures et des heures de travail hautement qualifié, et que je paierai un peu plus tard un prix astronomique…


  5. #4
    Yoghourt

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Bonjour,

    Euh, j'ai pas bien compris la question... Si tu veux des opinions personnelles comme ça en passant, on va juste emplafonner la charte et faire la nouba des trolls.

    Il y a une obligation sur les marchés publics, avec un objectif de 60% de recyclage en 2020. Je n'ai pas cherché quel a été le résultat officiel du point d'étape 2017.
    https://www.ecologique-solidaire.gou...ravaux-publics
    - d'abord, comme on est littéralement amoureux du béton dans la patrie de Vicat, ça passe de fait avant tout par le recyclage du béton. Ca tombe bien, sable et granulat sont devenus une ressource tendue! Au-delà de la tension sur les ressources, ça pose la question de la balance financière et CO2. Quelqu'un a vu des chiffres récents passer sur ce sujet?
    - ensuite, cette obligation donne de la lumière voire des moyens pour les plateformes de recyclage et déconstruction. Dedans, il y a des associations qui existaient déjà sur le sujet (des exemples doivent trainer dans les archives de La Maison Ecologique), et aussi les associations existantes qui avaient ça dans les cartons en attente d'une opportunité de lancer le truc. Telle que ecomat'38 vers chez moi.
    - enfin, on est passé des décharges aux déchetteries en gestion communale, pour lesquelles la quantité de déchets des "petits" acteurs du BTP est un calvaire. Du coup, ça motive les territoires à injecter un poil de sous dans les solutions alternatives et tester quel est le retour sur investissement.

    A part ça, je ne vois pas l'intérêt de se conformer à la programmation neurolinguistique bullshitesque du soit-disant "zéro déchet". C'est une chose de trouver un pimpin à qui surtout tu ne poseras pas trop de questions et qui est prêt à récupérer ton caca. C'en est une autre que de ne pas générer de caca ou d'être sûr que juste derrière ledit pimpin souriant, il y a un composteur ou un méthaniseur bien gérés.

    Pour parler BTP, ça va du film plastique pour emballer les palettes à la terre de déblai, en passant par le polystyrène et tous les petits équipements cassés/obsolètes/trop usés. Un exemple : donne gros rochers pas moches issus du déblai de mon puits canadien à kinenveu. Peut pas faire moins cher, non? D'ailleurs si ça intéresse quelqu'un me contacter par MP. Et bien, on a mis une annonce sur internet il y a 4-5 mois, aucune réponse sérieuse.

    Moralité : peut-être que j'en passerai quelques-un dans le jardin (moyennant location d'une mini-pelleteuse), mais le reste terminera déchet poubelle.

    Chuss,
    Y.

  6. #5
    Borah

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    @Barda Tant que le profit passera avant la planète de toute façon

    @Yoghourt L'UE a revu son objectif à la baisse non ? avec 50% en 2020. Je n'arrive pas non plus à mettre la main sur les taux 2017.
    Mais bon même si on est mauvais élève par rapport à d'autres pays de l'ue, on progresse sur quelques points, comme le recyclage du plastique

    "C'en est une autre que de ne pas générer de caca ou d'être sûr que juste derrière ledit pimpin souriant, il y a un composteur ou un méthaniseur bien gérés."
    > difficile de ne pas en générer du tout tant qu'il n'y a pas une prise en compte de tout le cycle de vie des objets au départ, mais oui, si les consommateurs sont + avertis, pas ou moins de caca

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ecolami

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Bonjour,
    Il me semble utile (nécessaire) de tenir compte de l'énergie consommée dans cette option dite "zéro déchet" à savoir si c'est supérieur a l'option chantier conventionnel.
    Dans les déchets de chantier le plâtre est recyclable moyennant un chauffage a 150°C puis un broyage.
    Quand on recycle du béton c'est jusqu'à maintenant par concassage-broyage. Il semble que recuire le béton pour régénérer le ciment ne soit pas rentable, surement à cause du volume de sable et gravier ajouté. Accessoirement si les produits ajoutés sont calcaires ils formeraient de la chaux qui est incompatible avec le ciment (dégradation de la résistance)

  9. #7
    Borah

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Merci pour votre remarque, je n'avais pas pensé aussi précisément (et chimiquement) !

  10. Publicité
  11. #8
    Tilleul

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    J'ai travaillé sur quelques projets scientifiques avec Bouygues, c'est une sujet sur lesquels ils sont assez réglos (je ne dirais pas ça du monde de l'énergie par exemple où il y a majoritairement du bullshit pour actionnaire). Sur le béton, le recyclage ne se fait pas dans la filière du bâtiment mais il est recyclé pour construire des routes. Généralement les gens imaginent que faire ça c'est trivial mais en pratique ça veut dire qu'il faut synchroniser deux chantiers l'un avec l'autre et donc ça nécessite des développements informatiques important pour calculer les plannings et les adapter en fonction de ce qui se passera réellement pendant le chantier.
    Keep it in the Ground !

  12. #9
    Juju41

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Salut


    personne n'a mentionné la construction terre paille.
    A performance thermique donnée, il me semble que c'est la solution optimale en terme de déchets et de CO2
    Les matériaux, pour la plupart, sont locaux (paille du champ d'a coté, terre du terrain), sains (on peut les travailler à la main, c'est très agréable) et en fin de vie de la maison, il y a beaucoup moins de déchet aussi.

    Mais cela ne vend pas du rêve de hightech.

    Et cela implique souvent + de main d'oeuvre (temps de pose paille et terre supérieurs à la construction conventionnelle)

  13. #10
    Borah

    Re : Chantier sans déchet : objectif réaliste, effet de mode ?

    Je ne connaissais pas la construction paille ; mais pas étonnant que ça soit peu connu

Discussions similaires

  1. [Outils/Fab/Comp] Effet Stroboscopique avec Arduino dans lampe chantier
    Par wiwi77 dans le forum Électronique
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/05/2016, 21h00
  2. Actualité - FlatCam, l'appareil photo sans objectif plus fin qu'une pièce de monnaie
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2015, 16h05
  3. Iris nébula sans conviction (objectif non APO)
    Par Dardarmotus dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/06/2014, 22h00
  4. Pc qui s'ouvre seulement en mode sans échec (sans réseaux)
    Par MrCarotte dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/09/2012, 22h54
  5. Actu - Nex : Sony sacrifie à la mode du compact à objectif interchangeable
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/05/2010, 21h30