Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Ethnométhodologie et sciences



  1. #1
    astrobulle

    Ethnométhodologie et sciences


    ------

    Bonjour,

    je ne sais pas si c'est bien placé,

    j'aimerais avoir des infos sur Mel Vadeker,

    il y a beaucoup de textes de lui sur son site, à propos notamment d'ethnométhodologie.

    Ses conclusions pourraient apporter selon ce que j'y ai compris une grande avancée en épistemo... Notamment "science spécifique à un état de conscience".

    ??? qui peut m'aider ???

    ###Le titre de la discussion a été changé pour coller à la question sur l'ethnométhodologie et les sciences.
    Pour la modération, Bardamu###

    -----
    Dernière modification par bardamu ; 13/08/2007 à 01h13.

  2. Publicité
  3. #2
    astrobulle

    Re : Techniques, sciences, spéculations et outils

    Bonjour,

    j'aimerais parler ici des théories de l'ethnométhodologie de Garfinkel et de l'épistemologie des sciences humaines.

    "Il est cohérent de penser qu'on ne peut justement pas penser en dehors de notre systèpme de penser" cette phrase n'est pas cohérente...

    Mais elle est vrai, elle découle de la caractéristique du langage qui nous pousse à nommer l'innommable. Par exemple, on peut dire "abstrait" mais cela ne peut réduire l'abstrait puisqu'il est ce qu'il est, une absence de cohérence "exprimable".
    Et je tiens à préciser que l'on fait souvent l'amalgame entre l'abstrait et le raisonnement... Donc une erreur de perception entre la substance du monde et notre capacité à la voir (la substance), à la manipuler. De fait, beaucoup de philosophies sont anthropocentristes. Des philosophies scientifiques sont esclavagistes et meurtrières. Les sciences dures et donc les scientifiques sont souvent dénués d'éthiques claires et responsables.

    Seuls les faits bruts réduisent les paradigmes en poussières et peuvent donc nous préparer à ce que nous faisons vraiment en tant qu'être vivant, c'est à dire l'évolution.

    Patrick Boumard : "La liberté passe par la déconstruction de la philosophie classique et par l'atteinte d'autres niveaux de réalité... "

    Charles Tart ; « Je n’ai rien contre les groupes religieux et mystiques. Cependant, selon moi, la plupart d’entre eux ont élaboré des systèmes de croyance qui ne souffrent pas la critique, plutôt que de véritables sciences spécifiques d’un état de conscience. Mon interrogation sera alors la suivante : étendrons-nous la méthode scientifique au développement des sciences spécifiques d'un état de conscience, afin d’améliorer notre condition humaine ; ou bien laisserons-nous cet immense pouvoir que recèlent les Etats non oridinaire de Conscience entre les mains des nombreux cultes et sectes ? J’espère que, devant cette alternative, nous opterons pour l’élaboration de sciences spécifiques d’un état de conscience. »

    Georges Lapassade : "Cette démarche par laquelle le chercheur rentre dans l’univers vécu de son sujet vise à l’acquisition, Garfinkel l’appelle « unique adequacy », compétence « unique » ou, mieux, « impliquée ». Garfinkel en parle en propos du travail scientifique, par exemple des astronomes ; on doit comprendre ici qu’il ne s’agit pas seulement, pour l’ethnométhodologue, de s’approprier les techniques de la recherche, d’y devenir « compétent », de connaître la « science » de l’astronome mais qu’il doit en même temps expérimenter le même état de conscience « scientifique », le vivre, le connaître du dedans. Et chacun sait, faut-il le rappeler ? que souvent la recherche procède par insight autant que par le raisonnement, qu’elle suppose des illuminations, bref, des transes, comme le rappelle encore Charles Tart dans une note du texte dont nous suivons ici la leçon. "

    Pour défendre un peu mon domaine, qui est eminemment pratique, le développement durable, on y préconise l'exercice de la transversalité en politique, de l'interdisciplinarité scientifique en recherche. Par exemple on ferait mieux de mettre des gestionnaires d'écosystèmes en ville.

    citations du site de Mel Vadeker.

  4. #3
    bardamu

    Re : Techniques, sciences, spéculations et outils

    Citation Envoyé par astrobulle Voir le message
    Bonjour,

    j'aimerais parler ici des théories de l'ethnométhodologie de Garfinkel et de l'épistemologie des sciences humaines.
    (...)
    Interrogation de modération

    Bonjour,
    j'ai déplacé votre message dans cette discussion, ne voyant pas trop ce qu'elle faisait dans l'autre.
    A vrai dire, je ne suis pas certain d'avoir compris l'intention.
    C'est sensé être un sujet en lui-même ?

    Pourquoi ça commence par "j'aimerais parler ici des théories de l'ethnométhodologie de Garfinkel" avec un texte qui parle des mystiques et conclut par "(...) le développement durable, on y préconise l'exercice de la transversalité en politique " ?
    Quel rapport entre ce qui semble une approche méthodologique (je connais pas...), des questions éthiques, les mystiques et le développement durable ?


    A part ça, je ne sais pas qui est Mel Vadeker mais sur son site " l'auteur remercie (...) ceux qui soutiennent son action pour la promotion des arts alternatifs, de la production artistique et scientifique underground", et je ne vois pas trop ce qu'est la "science underground"...

    Sinon, les déclarations du type "Des philosophies scientifiques sont esclavagistes et meurtrières. Les sciences dures et donc les scientifiques sont souvent dénués d'éthiques claires et responsables.", c'est charmant, mais on peut aussi dire "des philosophies non-scientifiques sont esclavagistes et meurtrières" et j'aimerais bien que l'auteur explique en quoi l'absence d'éthique en science implique l'absence d'éthique chez les scientifiques. L'absence d'éthique "claire et responsable" dans l'art de la réparation automobile n'implique pas l'absence d'éthique des garagistes...

    Enfin bon, tout ceci m'a l'air confus.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  5. #4
    jamajeff

    Re : Mel Vadeker

    En commentaire du titre "Ethnométhodologies, sciences cognitives et simulations" on peut lire:

    Une approche de la transe par l'ethnométhodologie, les sciences cognitives, l'hypertexte, les arts interactifs ainsi que plusieurs textes relevant de ces disciplines (mémoires, thèses, articles)
    Ca n'a vraiment aucun sens!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    bardamu

    Re : Mel Vadeker

    Citation Envoyé par jamajeff Voir le message
    En commentaire du titre "Ethnométhodologies, sciences cognitives et simulations" on peut lire:



    Ca n'a vraiment aucun sens!
    Bonjour,
    ou plus précisément, on ne voit pas quel sens ça a... et ça semble un des sujets de l'ethnométhodologie.

    Vu mon ignorance du sujet (l'ethnométhodologie), j'ai parcouru cette thèse sur les fondements épistémologiques de l'ethnométhodologie.

    En gros, ça semble développer une attitude de recherche "ethnologique" basée sur de l'étude concrète, prenant en compte le milieu producteur de culture (scientifique, médiatique etc.), et évitant les généralisations "essentialistes" sur des vérités hors-contexte. Avec des vérités dépendant d'une culture, on prend malgré tout le risque d'un relativisme ou il n'y a plus de vérité, notamment l'idéal scientifique du langage univoque des mathématiques.

    Je suis assez d'accord que les "vérités" proposées dépendent généralement d'un contexte d'énonciation et, par exemple en physique on peut avoir des variations de sens dès qu'on sort du formalisme mathématique : un astro-physicien n'a pas le même contexte qu'un physicien des matériaux et les deux peuvent avoir des langages différents sur une notion telle que la masse par exemple. L'un s'appuiera sur la relativité générale, l'autre sur la physique quantique, leurs problèmes ne seront pas les mêmes et les réponses non plus.
    Une science dure telle que la physique a les mathématiques et des expériences reproductibles pour assurer une traductabilité d'une spécialité à une autre mais ce n'est pas forcément évident. C'est Pierre Gilles de Gennes qui disait qu'en changeant de thème de recherche on devait se refaire étudiant, qu'il fallait ré-apprendre aussi bien la théorie que la pratique.
    Pour comprendre une science il me semble effectivement important de bien saisir son cadre théorique mais aussi son cadre empirique, les expériences concrètes qu'elle traite, le langage qui assure sa transmission notamment pédagogique, toutes ces choses qui "vont-de-soi" pour le membre de la communauté concernée.

    La thèse me semble pas mal sur toute l'approche historique des questions de vérité, causalité etc. de Platon à nos jours et va de temps en temps vers des problèmes concrets autour de l'informatique, par exemple la traduction automatisée (difficultés à traduire les contextes implicites) ou les nouveaux modes d'apprentissage que peuvent laisser espérer les médias informatiques.
    Ca date de 1992, et on ne se rend plus compte qu'à l'époque on pouvait parler de "science-fiction" pour ce qui est aujourd'hui répandu dans le ludo-éducatif et autres DVD à parcours multiples.

    Donc, si j'ai bien compris ce qu'est l'idée de l'ethnométhodologie, je vois bien l'intérêt de l'approche en épistémologie ou dans tous les domaines touchant à la production intellectuelle (informatique et systèmes experts, sociologie, médias etc.).

    Ceci étant, si on fait une analyse "ethnométhodologique" du site par rapport aux membres de la tribu des sciences dures, je crois qu'ils ne verront dans le mélange art, média, sciences humaines, qu'un site "new-age", "post-modernist-n'importe-quoi-t'-iste" surtout en commençant par "une approche de la transe par l'ethnométhodologie".
    Apparemment, il y a un DESS ethnométhodologie et informatique à Paris 8 et il ne faut peut-être pas mélanger l'ethnométhodologie et le projet personnel de l'auteur du site.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  8. #6
    phnl

    Re : Ethnométhodologie et sciences

    Moi je trouve que toute cette histoire sent bon les annees 70 et les theses structuralistes de l'academie française

    Il est vrai que certains textes sur les emc (etat modifié de conscience (transe ect...) sont extrement interressantes mais malheureusement toujours un peu limite dans leur entendement scientifique...

    Quand a la critique tres systematique de toutes les philosophies des sciences je trouve qu'elle parle un peu d'elle-meme, c'est un systeme de pensée qui ne peut concevoir d'autre methodologie que lui meme ....(et franchement dire que tout systeme de langage est asservi c'est bien

    Mais dans ce cas la autant apliquer cette verité a soi-meme..
    On parlais pas de sollipsisme y a pas longtemp.

  9. Publicité
  10. #7
    Cap'tain flop

    Talking Re : Ethnométhodologie et sciences

    L'ethnométhodologie est une théorie philosophique qui s'appuie sur l'affirmation selon laquelle tout étant le produit de l'esprit humain, il ne peut y avoir d'évolution -seulement des configurations- ni de vérité. Ce sont des constructivistes subjectivistes qui enferment la réalité dans la subjectivité : tout n'est que construction mentale dont la science elle-même piégée dans des paradigmes subjectif (...argument à l'appui duquel ils invoquent l'impossible objectivité); C'est le prototype même de l'autiste : Il n'y a pas de vérité, tout est relatif, donc tout se vaut et donc j'ai raison" .

    Aux antipodes on trouvera Karl Popper et en zone intermédiaire, Khun.

  11. #8
    phnl

    Re : Ethnométhodologie et sciences

    Citation Envoyé par Cap'tain flop Voir le message
    Il n'y a pas de vérité, tout est relatif, donc tout se vaut et donc j'ai raison" .


    j'adore

Discussions similaires

  1. parcours sciences et sciences sociales à paris 6
    Par mahogany dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/09/2007, 17h40
  2. MASS ? Sciences Cognitives? Sciences de l'éducation?
    Par Florigolade dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/03/2007, 22h02
  3. Master sciences de l'Univers après une licence Sciences de la Terre?
    Par m91 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/02/2007, 09h18
  4. Fac de sciences:Sciences de l'ingénieur ou Physique fondamentale??
    Par Fluor dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/12/2006, 22h13
  5. Réponses: 20
    Dernier message: 17/08/2006, 17h28