Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

C'est la poule qui fit le s'oeuf



  1. #1
    sainplaie

    Exclamation C'est la poule qui fit le s'oeuf


    ------

    Je pose la question et émet l'hypothèse suivante :

    Est-il possible que l'Homme et plus largement des êtres ayant un certain degré de conscience soit à la fois dans l'univers et en dehors?

    Je travaillais péniblement puis mon regard se posa sur un point fixe, j'étais dans la lune.
    Je sais pas pourquoi ma réflection butais sur le concept infini, puis cette capacité extraordinaire des êtres vivants doués
    d'un certain degrés de conscience, capable de voir l'essentiel sans passer par le superficiel, un instant flash.
    Mais malheureusement le concept qui en découle, je préfèrerais l'enterrer.

    J'avais mis le doigt donc, sur quelque chose de séduisant mais déroutant, à savoir ce que j'appelerais une notion d'infinitude.

    Planète, système solaire, galaxie, groupe local, amas, superamas, filaments galactique, puis moi dans la lune me mettant à extrapoler :

    Structure à très grande échelle d'un univers puis surment encore des trucs et des machins puis vient quelque chose et de ce quelque chose on continue et vient alors des trucs et des machins et enfin un quark, un proton, un noyau atomique, une cellule, une molécule, un être vivant ayant atteind un certain niveau de conscience et rebelotte, une planète....galaxie...univers.. ..quelque chose...neutron...molécule...p uis un être vivant ayant atteind un certain niveau de conscience etc...

    J'essayais de donner un sens aux mots fractal, relativité et mécanique quantique et voilà un principe d'infinitude.

    La réflection doit être centrée sur la cause première, admettre un big bang, ok, mais que se passe t-il avant?

    Réponse : la reproduction, nous sommes peut être issue de l'accouplement de deux hominidées H/F ayant un niveau de conscience relativement élevée.
    Et le temp? relatif à l'échelle biensur. Nous sommes donc dans le truc d'un machin d'un quark d'une des cellules de cet être, peut être bien que la cellule en question entame une réplication cellulaire et par voie de conséquence cela va s'impacter sur le truc du machin de ce quelque chose dans le quark, qui à son tour va se répercuter sur
    nos filaments galactique puis nos superamas puis enfin sur notre planète.

    Et lorsque l'on meurt?
    Les processus s'arrête, les propriétés physique changent, la température diminue par exemple. Mais l'être vivant qui nous détient ne va pas atteindre le zéro absolu, tout comme le temp s'écoule différemment selon l'échelle, les propriétés physiques sont relatives à l'échelle. Par exemple la température représentative de la mort de cet être serait comparativement, celle de notre univers au zéro absolu. En suivant cette logique, on constate que notre hôte vieillit.
    D'autre part, rien ne se perd tout se transforme, donc il y a transmutation, en locurrence, il s'agirait d'un univers adimensionel et atemporel pour l'âme.


    Quel domaine de la science explique la physique de cet univers?
    Réponse : relativité et mécanique quantique.

    Quel domaine des mathématiques explique l'harmonie de l'univers à différentes échelles?
    Réponse : les fractals

    Quel est l'objectif final d'un univers?
    Réponse : produire du vivant ayant atteind un certain niveau de conscience.
    Quel est l'objectif final du vivant?
    Réponse : accéder à l'immortalité et/ou au réel.


    Dvlpmnt:

    Dieux n'existe pas. Partons de cette affirmation, à admettre.

    Au mot dieu(x) se réfère une entité supérieure à l'homme que nous sommes, sinon nous n'aurions aucune question sans réponses.
    Or, l'homme découvre un principe d'infinitude, par conséquent il comprend qu'il est lui même ainsi que ses semblables plus évolués, le moteur de ce principe, donc l'Homme comprend qu'il est lui-même dieu. Par conséquent dieu n'existe pas puisque le sens de ce mot ne réfère plus à une entité supérieure.

    Cependant l'Homme réfléchit, il comprit le principe d'infinitude, il comprit qu'une fois "lancé" ça marche tout seul, m'enfin quest ce qui l'avait créé?
    Réponse : Nos concepteurs, je dis bien concepteurs, en d'autres termes nous sommes virtualisées, c'est pourquoi nous n'existons pas et c'est pourquoi dieux n'existe pas.

    Conclusion : Dieux existe mais nous ne sommes pas réel.

    Je sais c'est très dure à admettre, autant se jetter par la fenêtre.
    Quel est le contenant de nos concepteurs? Aucune idée, cependant s'ils sont à l'origine des principes d'infinitudes ils peuvent se passer de leurs contenant et vivre dans leurs conceptions.

    Conclusion final : le réel emmerge du virtuel.


    Explications :

    Prenez un être vivant d'un niveau de conscience sensiblement identique au notre, appliquer les conditions initiales suivantes : l'être vivant est immortel, au sens où il ne peux pas mourrir physiquement ni temporellement. L'être vivant est enfermé dans un cube mettons de 3 metres cube ou il fait noir complet, il est nourrit trois fois par jour normalement, il lui est impossible d'en sortir, il peut dormir normalement dans le cube, la nourriture apparaît sans qu'il puisse comprendre comment, il est soumis au propriétés physique de notre monde.

    L'être est réduit au strict minimum d'existentialité, que se passe t-il?
    Réponse: Rien, dans le pire des cas il meurt au bout d'un certain temp, dans le meilleur des cas il peut théoriquement résister infiniement s'il se focalise sur l'apparition de la nourriture
    sans qu'il puisse savoir comment elle apparaît. Autrement dit l'imcompréhensible peut l'aider, à survivre, ici dans l'expérience.
    Et ensuite s'il survit?
    L'intensité du souvenir aura constitué en lui une forme d'invulnérabilité mentale ou quelque chose comme ça ou une sorte de gros légume, je sais pas trop en faite.

    Par conséquent quoi?

    Pour exister au sens hommes terriens nous sommes forcé d'aller dans une seule direction, celle de l'intéraction : rencontres, travail, voyage, mariage, enfants, etc etc.
    La "parenthèse" est donc refermée à l'une de ces extrémitées d'existentialité pour l'homme terriens, celle du ne pas, celle du non, de la négation, du refus etc.
    Emprunter ce chemin c'est donc s'enfermer dans des conditions d'existentialité toujours plus restreinte, jusqu'à ce minima dans l'absolu, par contre, à l'inverse il n'y a pas de limite.

    Le choix est vite fait me direz vous, donc cette existentialité qui définie notre réel est unidirectionnelle, or le Réel n'est pas unidirectionnelle mais multidirectionnelle.
    De plus quelque soit votre choix dans ce Réel (direction), l'intensité des moments vécus peuvent être identiques à la plus haute potentialité d'intensité qui serait vécu dans l'une de ces directions.

    Conclusion : nous ne sommes pas Réel, mais virtualisé.


    Mais alors pourquoi le réel émerge du virtuel?

    Car cette existentialité qui se veux binaire pour l'homme terrien peut évoluer.
    Du {oui,non} , nous pouvons passer au {oui,non,oui et non,ni oui ni non}
    C'est à dire à une logique tétravalente, elle même étant évolutive etc jusqu'au Réel.
    L'illustration la plus parlante pour une logique tétravalente est d'utiliser les mots suivants:

    Dehors = oui

    Dedans = non

    A la frontière = oui et non

    nulle part = ni oui ni non


    Quelle est la société la plus apte à contenir une logique tétravalente?
    Réponse: Une anarchie

    Quest ce que l'anarchie?
    - pas de lois ni de règle il n'est question que de moralité.
    - pas d'argent, aucune forme d'économie bloquante, il est question de partage et de gratuité.
    - pas de leaders ni de chef ni de gourous etc, chacun est chef, leaders, gourou etc.

    L'humanité a t-elle déjà vécu une anarchie apparente? oui
    Quand? Sous l'empire romain 235aj à 268.
    Peut-on mettre en place une anarchie actuellement? Non
    pourquoi? Car l'homme terrien est le même que sous l'empire romain de cette période.


    Conclusion : Seule la technologie peut nous y aider.

    préalable : problème surpopulation sur terre.

    Solution 1 : Leurs dire que c'est pas grave ils vont aller dans l'univers adimensionel et atemporel et appuyer sur le gros bouton rouge.
    Solution 2 : Emigration stellaire et aide extra-terrestre.
    Solution 3 : Société sociale totalitaire et régulation passive (revenu existentiel) ou active (guerre, epidemie, virus etc)
    Solution 4 : Ne rien faire, faut q'sa buzz les 10 milliards = un maximum de pognon.
    Solution 5 : Ce n'est qu'une question de volonté, si chacun prend la décision de ne pas avoir d'enfant, sauf une petite poignée, alors le problème est réglé en une génération.

    Conclusion: Ce n'est plus un problème car une technologie appropriée peut nous ordonner quoi faire, puis effacer cette partie de la mémoire ensuite et enfin recoller les bouts en ajustant.
    Conclusion2: Cela induit la connaissance à tous, par injection d'Informations brute directement dans nos cellules mémorielles.

    Extrapolation: Quelle est la société la plus appropriée si chacun est au même niveau de connaissances?
    Réponse: Une anarchie.

    Conclusion final: Pourquoi n'y aura t-il pas d'anarchie? Car l'homme terrien ne se servira pas de ces technologies de cette manière.

    ps: Pourquoi je dis homme terrien? Car l'Homme pensant est universel.


    Résumé : Merci d'avoir lu mes élucubrations et mon délire. Il y a certainement des choses fausses, ce ne sont que des pistes de reflections sortie tout droit de mon génialissime cerveau.

    -----

  2. #2
    pierrotkiroul

    Question Re : C'est la poule qui fit le s'oeuf

    Si tu veux mon avis , pose ta question en une ou deux phrases maxi , car là tu abordes tellement de sujets à la fois qu'il doit bien y avoir au moins une dizaine voire vingtaine de posts concernés.


  3. #3
    JPL

    Re : C'est la poule qui fit le s'oeuf

    Le sujet est clos.

    Ouverte ainsi cette discussion ne peut en effet déboucher sur rien. Si tu as une question ou un sujet précis tu peux ouvrir une nouvelle discussion en gardant en tête que la clarté et la concision sont indispensables.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Discussions similaires

  1. qui est apparue le premier l'oeuf ou la poule?
    Par touroutoutroux dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 25
    Dernier message: 18/10/2012, 23h16
  2. Eris, la planète bien nommée qui fit choir Pluton
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/09/2006, 17h50