Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....



  1. #1
    didie du 32

    Post Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Voilà cela fait quelques jours que je planche sur le sujet suivant : Si je dis "à chacun sa vérité", le mot "vérité" garde-t-il encore un sens?

    Je sais que vous n'allez pas faire la dissertation à ma place.

    Je pensais traiter dans une première partie la définition de la maxime "à chacun sa vérité" ( même si je ne sais pas par où commencer ).
    Puis j'aurais travailler sur les différents sens du mot.

    A dire vrai je pense me tromper de direction et comme c'est à rendre pour lundi, je voudrais une aide sur les grands axes.Si cela est possible.

    Merci d'avance.

    A bientôt.Elodie

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    azoth

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Bonsoir,

    De mon point de vue, dans ce cas le mot vérité garde son sens si on différencie "sa vérité" de "la vérité".

    Amicalement.

  4. #3
    gui51

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    bonjour,
    D'une part, dans notre monde la vérité c'est un peu comme la beauté. Dans notre monde, rien n'incarne la beauté, on trouve des choses belles mais l'humanité toute entière n'aura pas forcément le même avis (question de gout ou alors esprit de contradiction). De même pour la vérité, il n'y a que des choses vraies et elles dépendent du référentiel choisi. Deux personnes n'auront peut être pas la même version des faits mais elles auront toutes les deux une part de la vérité.
    En disant "a chacun sa vérité", il serait plus juste de dire "a chacun sa connaissance vraie". La vérité en elle même en quelque sorte éparpillé entre tout le monde. Personne ne l'a réellement.
    On peut donc dire que quelque part, le mot "vérité" perd une part de son sens

    j'espère t'avoir éclairé même si la philo c'est pas trop mon truc. Bonnne chance

  5. #4
    Rahoule

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Tu n'as qu'à utiliser le mot-valise "varité", introduit par Lacan pour désigner les "vérités relatives". Il fait un usage spécifique du mot vérité dans la première partie de son oeuvre (la vérité est le produit de la parole, et non de la science) pour ensuite se rendre compte d'une tendance de l'époque à accorder la vérité à tout le monde, bafouant ainsi son fondement ontologique.

    C'est une piste. Je ne suis pas d'accord avec ses idées cependant. Mais tu pourras chercher sur google.

  6. #5
    Mumyo

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Si je dis "à chacun sa vérité", le mot "vérité" garde-t-il encore un sens?
    La vérité est-elle objective ?
    Est-il possible d'être objectif ?
    Qu'est-ce qui "fait sens" dans la vie ?
    Que signifie " avoir du sens" ?
    Plutôt que de parler de La vérité ne devrions-nous pas parler des vérités des uns et des autres ( Subjectivité ) : C'est à dire cela est vrai pour moi ...

    Et des vérités construites...(inter-subjectivités ) ...Ce qui fait sens pour nous...en tant que personnes vivants ensemble et communicants au sujet du monde perçu...

    Vérité subjective
    Vérité inter-subjective....

    LA VERITE en soi (absolue )...peut-elle être atteinte si l'on considère que nous n'avons du monde qu'une représentation... (perception = représentation) ?

    Dés lors qu'est ce que cela signifie "être objectif" ? Est-ce concevable ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ashrak

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Le sujet a déja été abordé dans un autre fil que voici :http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=20129
    Ce sujet ressemble fortement à celui que l'on pose à JV , peut être me suis-je trompé?

  9. Publicité
  10. #7
    didie du 32

    Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Merci pour vos idées mais maintenant je me questionne sur le mot "sens".

    Et puis est-ce que je dois faire une partie pour développer le début du sujet (si je dis "à chacun sa vérité") ou est-ce que je dois directement rentrer dans le sujet avec le sens du mot "vérité".

    Dans l'introduction, comment puis-je définir ce mot du sens. Je pensais à la signification, mais chacun perçoit une signification différente.

    Je commence à me perdre,lol.
    Si vous pouvez encore m'aider un peu svp.
    Merci d'avance.Elodie.

  11. #8
    _Fa_

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    "à chacun sa vérité " c'est une manière de pointer la notion de subjectivité...Je ne vois pas ce que l'on peut dire de plus...

    Pour le mot "sens", est vu effectivement comme celui de la signification...
    Le plus simple est le plus juste est de partir du la définition du dictionnaire...

    L'idée du sens, de la signification...peut déboucher sur la problématique du language et de la communication...pour ce qui est de la vérité inter-subjective...

    Celle que l'on partage avec les autres...

    Là un point qui me semble interessant est de savoir si tout est communicable ?
    Toute vérité est-elle de l'ordre du communicable...?

  12. #9
    titanic

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Salut !
    La vérité "absolue", celle qui n'est relative à rien, est inaccessible à l'humaine raison. Encore une fois, toutes nos vérités sont partielles et parcellaires, la vérité se fait et se défait sans cesse, elle est fonction sociale du langage. L'objectivité scientifique, la vérité scientifique, est une quête toujours inassouvie.
    Dans les sciences, on a fait "descendre le ciel sur la terre" (allusion aux anciens astronomes qui, devant la régularité du mouvement des astres, suggéraient l'existence d'un divin ordonnateur) en substituant méthodiquement la notion de rapport légal à celle de rapport causal. La Science n'est pas une Métaphysique , elle traite d'objets abstraits . Ses lois sont des rapports mathématiques entre des nombres, qui expriment non pas des faits, mais le comportement simple et nécessaire de certaines natures intelligibles ou essences. Elle se fonde sur des posulats qui sont des croyances. La question du sens n'est pas de son ressort.

    Cordialement.
    Dernière modification par titanic ; 05/03/2006 à 20h20.
    Le déterminisme c'est la science, la science c'est le déterminisme.

  13. #10
    Matmat

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Bonjour ,

    Je me demande si la question est compréhensible ...

    - si la vérité est multiple alors la question est triviale .
    - si non ( càd si la vérité n'est pas multiple ) :
    - si la vérité est unique , dans ce cas posons nous la question suivante : est ce que la vérité est impliquée dans la détermination du sens d'une proposition ?

    - si oui ( à la question ) : la proposition " la vérité (ne) garde (pas) un sens " est auto-référent , il n'est ni vrai ni faux .

    - si non ( à la question ) : on peut dire des proposition qui n'ont pas de sens et qui pourtant sont vraies ou fausses ... très très étrange non ?!! Ou bien des propositions qui sont vraies ou fausses sans meme avoir de sens ... consternant !?

    - si la vérité n'existe pas , dans ce cas la question posée porte sur quelque chose qui n'existe pas , on peut donc répondre ce qu'on veut .


    alors ? dans quel cas on peut comprendre la question ?
    Dernière modification par Matmat ; 06/03/2006 à 19h38.

  14. #11
    Invité

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Bonjour Didie,

    La question qui t'es posée fait référence à la réfutation par Platon du relativisme de protagoras.

    1) On peut ici conserver la définition scolastique de la Vérité: l'adéquation entre la pensée et son objet.
    2) Si je dis que chacun dit vrai, alors je concède que celui qui dit que j'ai tort a quand même raison : l'affirmation est donc contradictoire.

    3) si on conserve la définition lacanienne de la vérité, c'est à dire qu'il s'agit de la vérité du sujet, disons simplement la vérité inconsciente qui le détermine, alors oui elle est spécifique à chacun


    "Sens" peut être tenu pour synonyme de "signification"...
    mais on peut aussi, en s'inspirant de Frege, considérer que le "Sens" d'un concept correspond à sa définition et que "signification" équivaut à "dénotation" (en linguistique saussurienne: sens = signifié, signification= référent.
    En suivant Lacan, Sens = signifié et signification = effet de sens sur le sujet (exemple: les phrases musicales n'ont pas de sens, mais prosuisent un effet de sens, une signification)

  15. #12
    jmasclef

    Re : Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....

    Salut !

    Je préfère séparer le jugement personnel de la vérité par l'apport de la notion de sincérité. Je considère sincère ce que j'énonce en accord avec mon expérience et mes principes. La vérité relève, à mes yeux, d'une construction sociale.
    Les deux notions se rejoignent lorsqu'il s'agit de faits partagés et d'énoncés communiqués.
    Lorsqu'il s'agit des "goûts et des couleurs", des vécus personnels, de la morale... la sincérité est, je trouve, plus adaptée.

    J.
    "Toute connaissance dégénère en probabilité." D. Hume

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. GIEC AR 2007 et "une vérité qui dérange": le changement climatique en débat
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 402
    Dernier message: 27/04/2007, 23h56
  2. Le film "Une vérité qui dérange"
    Par BioBen dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 498
    Dernier message: 04/12/2006, 20h22
  3. Peut-on dire à chacun "sa vérité" ?
    Par Antikhippe dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 16
    Dernier message: 25/11/2004, 13h20