Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 45

Humanisme ou.. egocentrisme?



  1. #1
    Lazy Photon

    Humanisme ou.. egocentrisme?


    ------

    Boujour a tous.

    Mon interogation porte sur la valeur "humaniste" qu'on attache a certaines situations. je voudrais savoir quel est le but final de l'acte humaniste.

    Prenons un exemple simple:

    Un personne se noie dans une riviere ... lorsqu'un Homme passe...
    Les situations possibles sont:
    1- l'homme fait comme si il n'avait rien vu... il continu son chemin... il n'est pas humain !
    2- l'homme croit en Dieu et va sauver la personne pour obtenir la satisfaction de son Createur.
    3- l'homme est athé et va sauver la personne.
    alors est-ce ce dernier a agit par humanisme?? pas vraiment:
    3.1- il a peut etre voulu epater la galerie! surtout si sa bien aimée est dans le coin... dans ce cas c'est pour lui meme qu'il a agit..
    Imaginons alors que c'est la nuit, et qu'il n'y a personne..
    3.2- il l'a fait peut-etre en esperant une recompence de la personne sauvée!
    ajoutons alors que l'homme est tres riche et qu'il n'a pas besoin d'argent..
    3.3- Il l'a peut-etre fait pour avoir des honneurs! pour que l'homme sauvé raconte...
    Imaginons maintenant que le noyé est un pauvre etranger et qu'il ne dira rien.. le sauvera-t-il???
    si il le fait on dira que c'est ca l'humanisme parce que apparament rien ne l'attire a part vouloir sauver l'autre..

    pas si vite...

    En regardant l'homme se noyer, .. l'homme se voit lui-meme a partir de
    celui qui se noie.Il se voit miserable et sans aucun coeur.. il plonge pour sauver la personne pour lever l'insulte.

    Ou est l'humanisme la dedans??

    merci.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    doryphore

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Je te conseille la lecture suivante: L'homme, ce roseau pensant... d'Axel Kahn.

    En gros, être humain, dans cet exemple, c'est coopérer afin d'espérer de l'aide en retour... L'homme est capable de se projeter psychologiquement à la place de la personne en détresse et savoir que dans une position délicate, il aimerait avoir de l'aide (en fait, il s'aide lui-même d'une certaine façon).
    En agissant naturellement ainsi au sein d'un groupe et en contribuant à rendre ce genre d'action normale, il s'assure lui-même d'une aide réciproque en retour.
    C'est ça, être humain, il y a un intérêt derrière mais il n'est pas vil, c'est un intêret de type "coopération".
    Peut-être que l'image que tu as de l'humanisme est ici plutôt moral.
    Certaines personnes ont même une idée de la "coopération" plus transcendante : un médecin de MSF est une personne capable d'attacher réellement un prix à des personnes qu'il n'était pas forcément destiné à rencontrer. Il y a là une forte aptitude à se reconnaître dans l'autre et de reconnaître la valeur de la vie.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  5. #3
    invite7863222222222
    Invité

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    le but final de l'acte humaniste
    Je pense que l'humanisme n'a pas de but en soi, c'est comme se demander y-a-t-il un but à avoir faim ?

    L'humanisme vient avec la conscience, la conscience de soi, du monde, de ses imperfections, de sa beauté, on ne peut pas y couper, en chaque personne il y a au moins une toute petite, minuscule part d'humanisme.

  6. #4
    invite7863222222222
    Invité

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Il se voit miserable et sans aucun coeur..
    Dans une société imaginaire, disons que les valeurs sont inversées : faire preuve d'humanité serait laisser la nature et les évènemlents suivre leur cours sans intervenir - alors à un moment aussi furtif qu'il soit, est-on sûr qu'il n'aura pas l'idée de secourir l'autre ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    halman

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par Lazy Photon Voir le message
    Boujour a tous.

    Mon interogation porte sur la valeur "humaniste" qu'on attache a certaines situations. je voudrais savoir quel est le but final de l'acte humaniste.

    Prenons un exemple simple:

    Un personne se noie dans une riviere ... lorsqu'un Homme passe...
    Les situations possibles sont:
    1- l'homme fait comme si il n'avait rien vu... il continu son chemin... il n'est pas humain !
    2- l'homme croit en Dieu et va sauver la personne pour obtenir la satisfaction de son Createur.
    3- l'homme est athé et va sauver la personne.
    alors est-ce ce dernier a agit par humanisme?? pas vraiment:
    3.1- il a peut etre voulu epater la galerie! surtout si sa bien aimée est dans le coin... dans ce cas c'est pour lui meme qu'il a agit..
    Imaginons alors que c'est la nuit, et qu'il n'y a personne..
    3.2- il l'a fait peut-etre en esperant une recompence de la personne sauvée!
    ajoutons alors que l'homme est tres riche et qu'il n'a pas besoin d'argent..
    3.3- Il l'a peut-etre fait pour avoir des honneurs! pour que l'homme sauvé raconte...
    Imaginons maintenant que le noyé est un pauvre etranger et qu'il ne dira rien.. le sauvera-t-il???
    si il le fait on dira que c'est ca l'humanisme parce que apparament rien ne l'attire a part vouloir sauver l'autre..

    pas si vite...

    En regardant l'homme se noyer, .. l'homme se voit lui-meme a partir de
    celui qui se noie.Il se voit miserable et sans aucun coeur.. il plonge pour sauver la personne pour lever l'insulte.

    Ou est l'humanisme la dedans??

    merci.
    3.4 Il le sauve pour le bonheur de sauver quelqu'un tout simplement.

    Ca existe aussi pas mal ça, sinon personne ne travaillerait dans les hôpitaux.

    Rien à péter des remerciement et des honneurs.

    Le simple fait que la personne soit sauvée, guérrie EST le remerciement.

    L'autre va bien, alors on est contents, tout simplement, point de philosophie à quatre sous là dedans.

    Parce que la souffrance et la mort, nous sommes quelques uns à la refuser.

    L'animal qui devient humain et prend son destin en mains en refusant la mort et en voulant vivre plus que tout et en refusant obstinément la mort des autres aussi bien que de soi même.
    Dernière modification par halman ; 01/05/2007 à 10h50.

  9. #6
    halman

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Pour parler plus trivialement :

    Rien à péter des remerciement et des honneurs. Au contraire, quand on veut nous féliciter ça nous gave, on perd du temps là, les patients attendent...

  10. Publicité
  11. #7
    Lazy Photon

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par halman Voir le message
    Pour parler plus trivialement :

    Rien à péter des remerciement et des honneurs. Au contraire, quand on veut nous féliciter ça nous gave, on perd du temps là, les patients attendent...
    Monsieur,
    Ce que j'essaye de comprendre c'est le fond de la pensee humaniste c'est tout!
    Je suis tout a fait d'accord docteur (je suppose!) avec vous sur la mentalité des medecins.. MSF en particulier mais POURQUOI etre comme ca?
    Je ne peux pas admettre qq chose qui née comme ca de rien du tout, il y'a
    toujours une cause (principe de causalité en sciences fondamentale...)
    donc si la cause est une projection de sois meme alors tant mieux...
    on avancera dans le debat.

    Merci a tous.

  12. #8
    doryphore

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Plus le système est complexe moins il est possible de relier un effet à ses causes. Le cerveau humain étant particulièrement complexe, il est vain d'appliquer des préceptes de mécanique à son fonctionnement. Le lien qui existe entre l'ensemble des stimuli passé et une prise de décision ne sont pas modélisables car interviennent de très nombreux paramètres.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  13. #9
    Imaginos

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par Lazy Photon Voir le message
    Monsieur,
    Je ne peux pas admettre qq chose qui née comme ca de rien du tout, il y'a
    toujours une cause (principe de causalité en sciences fondamentale...)
    Excuse-moi, mais venant du cerveau humain, il te faudra bien admettre ce qui te semble inadmissible (d'autant que le refus d'admettre quelque chose n'est en soi pas très scientifique).

    Le fonctionnement du cerveau est encore loin d'être decrypté, de plus il est clair que certaines actions peuvent être réalisées de façon 'irreflechies' et spontannées c'est à dire sans même que l'acteur aie eu le temps de se demander pourquoi il agit.
    Partant de là, est-il possible de parler de causalité, ormis éventuellement d'une causalité inconsciente, ce qui serai impossible à étudier, sauf peut-être au cas pas cas, et qui de toutes façons n'a plus rien à voir avec l'humanisme qui lui, découle d'un minimum de reflexion.

    En conclusion, je dirai que si on veut reflechir sur l'humanisme, il faut commencer par choisir des exemples qui ne peuvent pas relever de la spontanéité or, un homme peut très bien se jeter à l'eau pour en sauver un autre sans même prendre le temps de reflechir à ce qu'il fait.
    Contre l'imbécilité, les dieux eux-mêmes sont impuissants (I. Asimov)

  14. #10
    GUTS

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par jreeman Voir le message
    Dans une société imaginaire, disons que les valeurs sont inversées : faire preuve d'humanité serait laisser la nature et les évènemlents suivre leur cours sans intervenir - alors à un moment aussi furtif qu'il soit, est-on sûr qu'il n'aura pas l'idée de secourir l'autre ?
    Bonsoir la socitété imaginaire que tu décris possède de forte similitude sous certain angles avec les société d'asie mineur.Par exemple lors du Tsunami les médecins sur places étaient surpris de leurs stoicisme. Ils s'attendaient à trouver une population profondément abattue et ce n'était pas du tout le cas. Laisser les évenment se dérouler et les accepter est pour eux naturel. Bien entendue ca ne s'étend pas à toutes les situations, mais lorsque l'on voit nos réaction fasse aux innondation tempête de l an 200 ext.. on comprend que le fossé de nos conceptions du monde son très éloigné. C'est pour que si tu veux comprend le sens du mot humanisme il faut comprendre le sens du mot morale. Car l'humanisme est une morale qui possède son propre systême de valeur et de justice. Il ne sert donc à rien de parler de justice en l'air, la justice se place toujours dans un contexte. Reprenons l'exemple de la noyade. Si l'on rajoute la règle le passant est croyant et sa religion promet 1000 ans de maleurs sur la famille du malheureux s'il on viens le sauvé.Qu'elle sens à alors notre justice dans leurs conceptions?Autre exmeple pendant l'occupation falait-il suiver ou résister?Si l'on est père de famille et que l'on est sur que tout le monde y passera à la moindre dénonciation?

  15. #11
    fiflo

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par doryphore Voir le message
    Plus le système est complexe moins il est possible de relier un effet à ses causes. Le cerveau humain étant particulièrement complexe, il est vain d'appliquer des préceptes de mécanique à son fonctionnement. Le lien qui existe entre l'ensemble des stimuli passé et une prise de décision ne sont pas modélisables car interviennent de très nombreux paramètres.
    mais surtout ca serait réduire la question a un point de vue strictement matérialiste...

  16. #12
    Pierre de Québec

    Arrow Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Guts, merci pour votre participation... Maintenant (et pour les prochains messages), pourriez-vous simplement vous relire, question de rendre le tout intelligible. Je fais référence à de nombreux bouts de phrase mal formée dans votre texte.

    Pour la modération.

    PdQ

    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  17. Publicité
  18. #13
    shokin

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Plusieurs processus peuvent amener à effectuer une action (en l'occurence sauver l'autre personne de la noyade).

    Pas forcément l'attente de quelque chose en retour. Le cycle dit de la récompense n'intervient pas forcément.

    Ou allez-vous affirmer que tout ce que nous faisons, nous le faisons par égoïsme (soi pour soi) ?

    Si chacun doit trouver un sens à sa vie, ça n'a pas de sens, je trouve, que de se faire soi-même le but de soi-même (contrairement au "soi pour autrui"), le soi pour soi étant voué à la mort ou à l'isolement.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  19. #14
    Lazy Photon

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par GUTS Voir le message
    Bonsoir la socitété imaginaire que tu décris possède de forte similitude sous certain angles avec les société d'asie mineur.Par exemple lors du Tsunami les médecins sur places étaient surpris de leurs stoicisme. Ils s'attendaient à trouver une population profondément abattue et ce n'était pas du tout le cas. Laisser les évenment se dérouler et les accepter est pour eux naturel. Bien entendue ca ne s'étend pas à toutes les situations, mais lorsque l'on voit nos réaction fasse aux innondation tempête de l an 200 ext.. on comprend que le fossé de nos conceptions du monde son très éloigné. C'est pour que si tu veux comprend le sens du mot humanisme il faut comprendre le sens du mot morale. Car l'humanisme est une morale qui possède son propre systême de valeur et de justice. Il ne sert donc à rien de parler de justice en l'air, la justice se place toujours dans un contexte. Reprenons l'exemple de la noyade. Si l'on rajoute la règle le passant est croyant et sa religion promet 1000 ans de maleurs sur la famille du malheureux s'il on viens le sauvé.Qu'elle sens à alors notre justice dans leurs conceptions?Autre exmeple pendant l'occupation falait-il suiver ou résister?Si l'on est père de famille et que l'on est sur que tout le monde y passera à la moindre dénonciation?
    Salut!

    La difference que tu souleves entre le comportement des indonesiens et des europeens face a une catastrophe naturelle est pour moi purement confessionel!
    En effet, les indonesiens etant majoritairemtn musulmans, ils croient au DEVOIR d'aider l'autre POUR DIEU, et d'accepter leur sort quel qu'il soit, car c'est la volonté de Dieu (sans pour autant etre fataliste...).
    L'humanisme dans dans le cas d'une personne croyante est terriblement simple.. c'est le cas de l'athee. qui me pose probleme!

    Qu'est ce qui le pousse lui???

    merci.

  20. #15
    fiflo

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par Lazy Photon Voir le message
    Salut!

    La difference que tu souleves entre le comportement des indonesiens et des europeens face a une catastrophe naturelle est pour moi purement confessionel!
    En effet, les indonesiens etant majoritairemtn musulmans, ils croient au DEVOIR d'aider l'autre POUR DIEU, et d'accepter leur sort quel qu'il soit, car c'est la volonté de Dieu (sans pour autant etre fataliste...).
    L'humanisme dans dans le cas d'une personne croyante est terriblement simple.. c'est le cas de l'athee. qui me pose probleme!

    Qu'est ce qui le pousse lui???

    merci.
    Il me semble au contraire qu'il est plus signicatif de parler d'humanisme hors des religions car dans dans celles ci c'est moins l'humanisme qui parait mais davantage l'application des règles de la religion à laquelle on appartient. On peut d'ailleurs distinguer les règles qui ont pu être observées par de nombreuses sociétés (ne pas tuer, ne pas voler, etc) qui relèvent plutot de la raison de celles purement religieuse (jeune, prières, culte a tel Dieu,..).

    En ce sens, l'humanisme me semble plutot se détacher des religions monothéistes qui séprant plutot qu'elles ne rassemblent pour se nourrir plutot d'une réflexion philosophique sur ce qui nous définit en tant qu'humain, du point de vue des valeurs sociales. Je vois plutot l'humanisme comme les valeurs et les règles que les hommes promeuvent par eux mêmes dans un projet de société que celles imposées par un système de croyances non fondées et dont on voit les abus qu'elle peuvent donner.

  21. #16
    shokin

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Hum... attention au mot "religion".

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  22. #17
    technosvitman

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    En effet, les indonesiens etant majoritairemtn musulmans, ils croient au DEVOIR d'aider l'autre POUR DIEU, et d'accepter leur sort quel qu'il soit, car c'est la volonté de Dieu (sans pour autant etre fataliste...).
    n'est ce pas le cas dans plusieurs religions????
    égocentrisme, oui !! depuis toujours l'homme se présente au centre et pense en effet à lui même avant de penser au autre....

    Quoique....Il est question ici d'éducation et de tempérement.

    cordialement
    An idea, a dream, a completion...

  23. #18
    Pierre de Québec

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    J'invite les participants à éviter de dériver la discussion vers le "religieux". Le forum est d'intérêt scientifique. Le titre "Éthique des sciences" me semble assez clair...

    PdQ
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  24. Publicité
  25. #19
    technosvitman

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    C'est pour cela que je rappelai cela par cette petite correction
    Pierre de Québec

    Cordialement
    An idea, a dream, a completion...

  26. #20
    perseide

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par Lazy Photon Voir le message
    Boujour a tous.

    Mon interogation porte sur la valeur "humaniste" qu'on attache a certaines situations. je voudrais savoir quel est le but final de l'acte humaniste.

    Prenons un exemple simple:

    Un personne se noie dans une riviere ... lorsqu'un Homme passe...
    Les situations possibles sont:
    1- (...)
    pas si vite...

    En regardant l'homme se noyer, .. l'homme se voit lui-meme a partir de
    celui qui se noie.Il se voit miserable et sans aucun coeur.. il plonge pour sauver la personne pour lever l'insulte.

    Ou est l'humanisme la dedans??
    Je pense que tu mets une connotation morale dans le terme "humanisme".
    Pourquoi juger ?

    Je répondrais que l'homme peut sauver un congénère tout simplement par "instinct", je prétends que cela peut être dans nos gènes (au moins en partie).
    De nombreux animaux ont un comportement altruiste. Cela peut fort bien avoir été développé par l'évolution. Nos ancêtres vivent en sociétés depuis des millions d'années...
    Il n'avaient pas alors, au tout début, de <autocensuré> ni de raisonnement compliqués pour agir... Certains ont fait remarqué que cela pouvait se faire sans réfléchir. Pas besoin de s'identifier mentalement à l'autre (comme tu le proposes) etc.

    La vision exclusivement "égoïste" que nous avons de nos jours n'est pas forcément juste...
    Notre comportement découle d'un certain nombre de tendances, déterminées par l'évolution, en plus d'impliquer, bien sûr, des raisonnements et croyances diverses.

  27. #21
    perplexe

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par Lazy Photon Voir le message
    Je ne peux pas admettre qq chose qui née comme ca de rien du tout, il y'a
    toujours une cause
    Euh, la misère ? la prise de conscience de cette misère ?

    MSF travail avec l'onu si j'ai bien compris, donc pour la paix dans le monde, L'onu qui a été créée apres la 2eme guerre mondiale, réctifiez moi si j'ai faux.(suite à une grosse misère mondiale)avec pour but, réduire les conflits, ou qu'ils soient.

  28. #22
    perplexe

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par Lazy Photon Voir le message
    Salut!

    La difference que tu souleves entre le comportement des indonesiens et des europeens face a une catastrophe naturelle est pour moi purement confessionel!
    En effet, les indonesiens etant majoritairemtn musulmans, ils croient au DEVOIR d'aider l'autre POUR DIEU, et d'accepter leur sort quel qu'il soit, car c'est la volonté de Dieu (sans pour autant etre fataliste...).
    L'humanisme dans dans le cas d'une personne croyante est terriblement simple.. c'est le cas de l'athee. qui me pose probleme!

    Qu'est ce qui le pousse lui???

    merci.
    Je témoigne, bon j'ai encore sauvé personne (m'en souviens pas en tous cas) mais pourquoi voudrais tu que j'abandonne quelqu un qui se noit si il y avait la possiblilité de le sauver ?

    Si je vois quelqu'un qui se noit parcqu'il ne sait pas nager j'irais le sauver, malgres ma pietre éfficacité dans le domaine, si c'est dans un torrent, je suis pas fou, à part ma bien aimée je ne sauterais pas si j'éstime en un clin d'oeil que je ne sauverais personne et que j'y passerais moi aussi ..

    C'est au niveau du contexte qu'il faut en partie regarder, si les 2 premier sautent et meurent, je vois pas l'interet qu'à le 3em à sauter, tu en vois un ? ah oui peu etre pour son moi intérieur, il risque d'avoir des remords meme si il aurait sans doute rien sauvé.

  29. #23
    perplexe

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Ah je réctifis, j'ai sauvé un crapeau qu'on forçait à fumer un 14 juillet, il serait mort si je ne l'avais sauvé, je peux dire que la compassion était présente en moi ce jour là, la peine, pour un simple crapeau .. pas moin vivant que toi ou moi.

    Et la joie de l'avoir sauvé enssuite, ..

  30. #24
    jamajeff

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Sauver un crapeau est-ce humaniste?
    Le crapeau aurait-il fait de même?

    Plus sérieusement, on peut avoir un comportement altruiste pour différentes raisons : par intérêt, par utilité, par compassion, par peur de la sanction sociale voire même par égocentrisme... Peu importe les raisons, de mon point de vue c'est l'acte qui compte car l'intention réelle est, pour le moment, insondable.

    Pour l'athée, je crois que le problème n'est pas si défférent que pourle musulman, le chrétien, le juif ou louddhiste. Sur le moment, lorsque l'autre est dans le besoin, il agit. Je crois que ce n'est souvent qu'en suite qu'il donne un sens à un acte.

    Si je suis face à une personne qui étouffe, je cours pour l'aider et je me dis pas "bon, pourquoi devrais-je l'aider?"...j'agis.

    Par contre, si je n'agis pas, c'est à ce moment que je vais chercher des raisons.

  31. Publicité
  32. #25
    The Nameless

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par jamajeff Voir le message
    Pour l'athée, je crois que le problème n'est pas si défférent que pourle musulman, le chrétien, le juif ou louddhiste.
    Pour ça je suis tout à fait d'accord. Pour le reste un peu moins.
    L'athée, comme n'importe qui d'autre sauvera quelqu'un d'abord parceque ça lui semble bien (quelque soit la définition qu'on lui donne) et pour la satisfaction personnelle et la bonne conscience qui en résulte (si ce n'est pas quelques autres raisons moins honorables). Cela vient forcement d'un sentiment égoïste sans lequel rien ne se ferait. L'altruisme pur, à mon sens, n'existe pas chez l'homme (bien que je ne sois absolument pas anti-humaniste).
    Cordialement,

  33. #26
    perplexe

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par jamajeff Voir le message
    Sauver un crapeau est-ce humaniste?
    Pourquoi pas ? il faut sauver un humain pour etre humaniste ?
    Tu crois que le laisser mourir aurait été sage ?



    Citation Envoyé par jamajeff Voir le message
    Le crapeau aurait-il fait de même?

    Si il en avait la capacité, peu etre, non ?
    Qui est tu pour juger le crapeau ?

  34. #27
    shokin

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    Pourquoi pas ? il faut sauver un humain pour etre humaniste ?
    Tu crois que le laisser mourir aurait été sage ?
    Ne confondons pas sagesse et humanité.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  35. #28
    perplexe

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Ne confondons pas sagesse et humanité.

    Shokin
    C'est vrais que l'humanité est loin d'etre sage dans son enssemble, mais parmis les hommes qui ont foulé le sol il y a eu de nombreux sage et j'éspéres bien en faire parti ! (je risque d'échouer en disant ça ? prétentieux peu etre ?)

    Disont que l'humanité est jeune, encore adoléscente, plus tard, elle sera sage (sinon on va droit dans le mur).

    J'éfface pas ce que j'écris, je trouves pas que ça sonne entierrement faux.

    En effet l'humanité n'est pas une unité, de ce fait chacun des acteurs de cette humanité décide de lui meme d'etre ou non "sage" et il y a plusieurs degres de sagesse.

    et bien des gens se croient sage .. alors que.

  36. #29
    victor.digiorgi

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par perseide Voir le message
    ...l'homme peut sauver un congénère tout simplement par "instinct", je prétends que cela peut être dans nos gènes (au moins en partie). De nombreux animaux ont un comportement altruiste. Cela peut fort bien avoir été développé par l'évolution. Nos ancêtres vivent en sociétés depuis des millions d'années...
    ...
    Notre comportement découle d'un certain nombre de tendances, déterminées par l'évolution
    J'appuie sans résèrve ce point de vue.

    Celui qui saute à l'eau pour sauver quelqu'un quitte à se noyer lui-même agit ainsi parce qu'il ne peut pas faire autrement. Il existe face à la souffrance d'autrui un déterminisme parfait.

    L'humain est génétiquement déterminé pour réagir de façon tout à fait prévisible dans le cas cité. En sauvant quelqu'un de la noyade, il intervient en réalité sur la souffrance qu'il ressent lui-même. Cette souffrance de type empathique est un des éléments intégrés à l'essence de l'humain dans le cadre d'une coopération obligatoire imposée comme nécéssité au cours des millions d'années écoulés alors qu'il se modelait pour survivre comme individu dépendant entièrement d'une collectivité à laquelle il était intégré. Les rares cas d'indifférence à la souffrance d'autrui sont le fait de personnes dont les circuits neurologiques sont perturbés par un défaut d'échange électro-chimique entre les neurones.

    L'individualisme altruiste est une caractéristique humaine déjà pensée philosophiquement par Albert Camus, et aussi par Michel Onfray, qui a développé sur la lancée du modèle camusien le principe d'une réalité morale calquée sur celui d'une volonté du vivant.

    Je pars à la recherche de la référence purement scientifique qui permet d'étayer une telle réalité. Cette référence existe bel et bien. Je la trouve et je reviens.

    À bientôt ...

    - - -

  37. #30
    jamajeff

    Re : Humanisme ou.. egocentrisme?

    Citation Envoyé par victor.digiorgi Voir le message
    L'humain est génétiquement déterminé pour réagir de façon tout à fait prévisible dans le cas cité. En sauvant quelqu'un de la noyade, il intervient en réalité sur la souffrance qu'il ressent lui-même.
    Victor a tout à fait raison. Pourquoi?

    1) Parce des études en neurosciences ont montré que ce sont les mêmes neurones-miroirs qui sont activés lorsque j'agis ou lorsque je vois quel'qu'un agir.
    De ce fait, nous sommes en droit de penser que l'altruisme pourrait être directement lié à notre capacité d'empathie.
    Cela implique que je comprend le sens de "il se noie" grâce au fait que je reconnais dans l'autre mes propres dispositions à réagir dans une telle situations.
    Ainsi, c'est bien ma peur de me noyer (ou moi entrain de me noyer) que je ressens en voyant l'autre se noyer. Et donc je reconnais que dans sa situation j'aurai besion d'un autre pour m'en sortir...


    2) Nous avons socialisé tout cela et nous pouvons réagir à nos émotions. De ce fait il y a un choix que nous opérons (aider ou pas).
    Mais notre socialisation, l'intériorisation de certaines normes sociales, va également dans le sens de l'altruisme.
    En effet, si je sauve quelqu'un de la noyade, il en résultera un sentiment de bien-être, aussi je serai socialement gratifié, etc.
    Par contre, si je laisse la personne se noyer, j'aurai certainement la profonde culpabilité d'être responsable de sa mort...


    3) Ainsi quant certains disent:
    Cela vient forcement d'un sentiment égoïste sans lequel rien ne se ferait.
    C'est totalement faux. Il se peut que dans certains cas, cela vienne d'un sentiment égoiste. Mais il est absolument faux de dire que cela vient "forcément" d'un tel sentiment.

    Dire "cela vient forcément d'un sentiment égoiste", c'est transposer ses propres sentiments, ses propres intentionnalités dans l'autre. Mais ça n'est pas un critère de vérification valide pour affirmer les raisons profondes de l'autre.

    Il y a des actions pouvant être comprises comme égoistes, d'autres pouvant être altruistes, mais dans les deux cas elles semblent avoir comme cause une certaine forme d'empathie.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. égocentrisme
    Par quichette dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 18
    Dernier message: 17/02/2007, 20h08
  2. humanisme
    Par katib71 dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/08/2006, 22h09
  3. Renaissance et humanisme
    Par amine2684 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/09/2005, 20h16