Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

anonymat et publication scientifique



  1. #1
    quetzal

    anonymat et publication scientifique


    ------

    l'on sais l'importance de la publication dans la vie des sciences, les revue a référeé sont de plains droit les pourvoyeuses de carrière, les juges de l'estimabilités des recherches, mais surtout de la crédibilité des chercheurs.

    l'anonymat a-priori des papiers ou la correction à l'aveugle, ou le choix a l'aveugle de ceux-ci en fonction de leur interet peux sembler etre un moyen de rendre rationel ce qui apparait etre le maillon faible de l'édifice scientifique.

    nul ne saurait ignorer les biais naturels de ce mode de publication, aucun scientifiques il me semble ne saurait supporter un tel etat dans ses propres préparation ou dans celle d'un autres, la subjectivité y joue a plein et tous semble se contenter de cet de fait.. pourtant a même de poser la crédibilité même du fait scientifique.

    certes, il n'est pas facile, voir impossible pour certaine discipline de ne pas reconnaitre, ou de ne pas faire appel à, ou aux auteurs eux-même. mais est-ce là l'éssentiel des publications??

    le mode de publication semble encore en être a la science a grand-papa, livré a des publication de renom de tenant a celle-ci, toutefois peut-on éviter les biais, et l'anonymat apriori, serait-il un moyen éfficace d'éviter tant l'ostracisme, que la sur-estimation de certains papier, mais aussi de permettre a de jeune chercheur d'avoir une plus grande facilité d'accès a la publication, celle-ci n'etant plus forcément trusté..

    question le comité nobel pourrait-il devenir pour l'europe (UE) un honorable référé, même si celui-ci n'a pas pour rôle de publication. une publication sous son égide serait-elle pour vous un gage de séreux?? (on peu rever quoi)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    spi100

    Re : anonymat et publication scientifique

    Ce n'est pas le nombre de papiers ou la revue qui compte mais le nombre de fois que les papiers d'un auteur sont cités. Un auteur qui n'écrit qu'un seul papier cité 10000 fois, est 100 fois plus reconnu qu'un auteur écrivant 100 papiers si chacun n'est cité qu'une seule fois. D'autre part, il y a des articles qui sortent dans de très grosses revues et qui ne sont jamais cités.

    En revanche si le critère du nombre de citations est bien appliqué pour les prix scientifiques tels que le Nobel, et permet d'éviter les travers que tu cites. La situation est effectivement différente pour l'évaluation des jeunes chercheurs car ils n'ont pas encore eu le temps d'être cités. Et là on arrive bien à ce que tu dis, les critères sont alors le nombre d'articles et la renommée des revues : ça vaut ce que ça vaut ...

    Maintenant, on pourrait très bien imaginer que le rédacteur de la revue supprime les noms de l'article avant de les envoyer au referee. Peut être d'ailleurs que certains le font.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++

  4. #3
    invite431

    Re : anonymat et publication scientifique

    Je vais peut-être avoir tout faux, mais il me semble que ce quetzal veut exprimer, c'est le nombre de chances 1) d'être édité, 2) d'être cité.
    Ce qu'il met en exergue, c'est la monopolisation des articles par quelques grands noms, et du coup la monopolisation des éditeurs; ensuite le fait que tout un chacun citant un article préfère citer un nom célèbre plutôt que le nom d'un chercheur que personne ne connaît.

    D'où, son idée, que les publications soient anonymes. Je postule que par là il présume que le choix se ferait sur la qualité de la publication et non plus sur la notoriété de celui qui la publie.

    Ce qui, je l'avoue, me paraît pas bête du tout et même très judicieux.

    Amicalement

  5. #4
    spi100

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    Je vais peut-être avoir tout faux, mais il me semble que ce quetzal veut exprimer, c'est le nombre de chances 1) d'être édité, 2) d'être cité.
    Ce qu'il met en exergue, c'est la monopolisation des articles par quelques grands noms, et du coup la monopolisation des éditeurs; ensuite le fait que tout un chacun citant un article préfère citer un nom célèbre plutôt que le nom d'un chercheur que personne ne connaît.

    D'où, son idée, que les publications soient anonymes. Je postule que par là il présume que le choix se ferait sur la qualité de la publication et non plus sur la notoriété de celui qui la publie.

    Ce qui, je l'avoue, me paraît pas bête du tout et même très judicieux.

    Amicalement
    Ok, je vois. Clairement le nom joue pour la publication dans les grosses revues, pour les citations je ne suis pas certain que les noms aient vraiment de l'importance : on cite le papier et les faits qu'il décrit, pas le ou les auteurs. Mais bon, j'imagine qu'il doit y avoir des variations assez importante d'une discipline à l'autre.
    Sur le principe, l'idée de l'anonymisation est bonne, pour éviter quand même que tout cela soit un peu inhumain, on pourrait imaginer d'utiliser des noms d'auteurs fictifs.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++

  6. #5
    invite431

    Re : anonymat et publication scientifique

    Je suis d'accord avec toi spi100, même si j'ai dit que cela me paraissait judicieux (d'un point de vue idée), je suis d'accord que cela ne soit pas aisé à mettre en oeuvre (je pense par exemple à la défense des droits d'auteur).

    Amicalement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    spi100

    Re : anonymat et publication scientifique

    attention, publier un article ce n'est pas publier un brevet. A partir du moment où tu publies dans une revue scientifique, ton travail tombe dans le domaine public, et relève de l'état de l'art. N'importe qui peut utiliser ton travail à des fins commercials ou non, et il ne te doit rien.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++

  9. Publicité
  10. #7
    invite431

    Re : anonymat et publication scientifique

    Spi, j'ai parler de droits d'auteur (la propriété intellectuelle, cela existe aussi) pas de brevet .

  11. #8
    skydancer

    Re : anonymat et publication scientifique

    Bonjour,

    Pour revenir sur l'anonymat; beaucoup de journaux scientifique ou comités de lecture de conférence examine les papiers que l'on soummet de manière anonyme. C'est à dire que le papier est juger sans connaître le nom des auteurs. Ce n'est qu'après acceptation du papier par le comité de lecture que le nom des auteurs est dévoilé.

  12. #9
    Jean-Luc P

    Re : anonymat et publication scientifique

    C'est l'éditeur qui fait un premier tri et rejette un grand nombre de papiers, et lui ne peut que connaître les noms puisqu'il les reçoit directement.

    Par contre les fameux experts "reviewers" sont dans beaucoup de cas censés ignorer l'identité des auteurs. Mais c'est loin d'être très efficace car les spécialistes d'un domaine particulier se connaissent pour la plupart.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  13. #10
    spi100

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par Jean-Luc P Voir le message
    C'est l'éditeur qui fait un premier tri et rejette un grand nombre de papiers, et lui ne peut que connaître les noms puisqu'il les reçoit directement.
    Ca dépend des revues, pour la physique, les seules revues qui font le tri sont Science et Nature (seuls 30% des papiers passent la sélection). Pour les revues moins sensationnelles comme physical review L et autres, les papiers sont systématiquement envoyés au referee, à condition bien sûr de ne pas être du délire.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++

  14. #11
    Yoyo

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par skydancer Voir le message
    Bonjour,

    Pour revenir sur l'anonymat; beaucoup de journaux scientifique ou comités de lecture de conférence examine les papiers que l'on soummet de manière anonyme. C'est à dire que le papier est juger sans connaître le nom des auteurs. Ce n'est qu'après acceptation du papier par le comité de lecture que le nom des auteurs est dévoilé.
    je ne sais pas dans quel domaine tu es mais en biologie c'est clairement faux; Les referee sont anonymes mais pas les auteurs des articles.
    YOyo

  15. #12
    Jiav

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    Les referee sont anonymes
    Mais on peut le deviner... je sais pas dans ton cas et ça doit varier entre discipline, mais personnellement je suis raisonnablement certain d'un bon tiers des referee, anonymes, qui ont évalués un de mes papiers.

    Citation Envoyé par Quetzal
    l'anonymat a-priori des papiers
    Pour la même raison, est-ce que ça ne coule pas ton idée? Le monde est petit...
    L'été vient.

  16. Publicité
  17. #13
    spi100

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    je ne sais pas dans quel domaine tu es mais en biologie c'est clairement faux; Les referee sont anonymes mais pas les auteurs des articles.
    YOyo
    En physique pareil, jamais vu ni entendu dire que les articles à référer étaient anonymes.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++

  18. #14
    quetzal

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Pour la même raison, est-ce que ça ne coule pas ton idée? Le monde est petit...
    je ne sais pas trop, il me semble que l'anonymat est une bonne chose, est-ce que cela est réellement applicable, comme tu le dis a un haut niveau dans une discipline est-il possible de ne pas connaire les pointures de cette dernière, leurs thématiques récurantes. les réferé peuvent-ils ne pas les re-connaitres.

    disont que c'est plus une position de principe ethique dans la manière de poser la validation d'un papier comme digne du fait scientifique.

    autre chose, j'aurais aimé que ce post soit dans le forum "éthique" plus qu'en epistémo, j'ai du faire une boulette en le postant ici.
    le sujet ayant plus a voir sur la méthodologie et le mode de publication que sur de l'epistemo pure.

  19. #15
    volcanum

    Re : anonymat et publication scientifique

    Bonjour,

    dans mon domaine (sciences de l'Univers et Physique) je n'ai jamais vu l'anonymat des articles envoyés au referees. Tous les articles que je reçois à "relire" comportent les noms des auteurs.

    En revanche, plusieurs éditeurs (American Geophysican Union par exemple) permettent aux auteurs de donner un liste de personnes dont ils ne veulent pas qu'elles soient "referees" de leurs articles. Soit pour des raisons de conflits d'intérêts soit pour des raisons de "brouille" assez fréquentes finalement.

    Mes articles parus à Nature sont les moins cités , il faut bien voir que Science et Nature ont de gros facteurs d'impact grâce à leurs articles concernant la bio, la médecine, etc.. Dans mon domaine, ce ne sont pas les revues de référence, même si on a tendance à rouler un peu les mécaniques quand on pond un truc dedans

    Je trouve que certains éditeurs ont un pouvoir de "vie ou de mort" sur les articles absolument scandaleux. Juste un exemple personnel: le mois dernier, j'ai soumis un "comment" dans une revue de l'Institute of Physics (chez les British) pour critiquer un article comportant de grossières erreurs mathématiques. L'éditeur m'a carrément renvoyé mon manuscrit en me disant d'aller publier ailleurs Il n'a même pas envoyé le manuscrit à des "referees" indépendants Je lui ai rétorqué qu'en général quand on fait un "comment" sur un article, c'est quand même dans la même revue. Rien à faire, malgré ma courtoisie , le type m'a retoqué une seconde fois. Bien sûr, je ne vais pas me laisser faire , mais je trouve la déontologie très limite sur ce coup-là.

    Je ne sais pas si ce genre de mésaventure est fréquent.

    Bonne journée.

  20. #16
    spi100

    Re : anonymat et publication scientifique

    Effectivement, comme le dit Jiav, la communauté pour un sujet très précis est souvent très petite, et les gens se connaissent. Néanmoins on peut tout de même imaginer un anonymat de principe. Dans les domaines qui demandent peu de moyens comme la physique théorique, il y a toujours de nouveaux entrants et tu ne peux pas affirmer connaître tout le monde. Il est aussi facile d'identifier un auteur par ses thèmes récurrents. Mais lorsque justement il s'agit de choses nouvelles, souvent la méfiance joue et l'éditeur a plus de réserve face à quelqu'un d'inconnu que face à une pointure.

    Dans ma micro carrière de chercheur, je me suis vu refuser un papier dans une grosse revue comme Physical review letter, malgré deux referees positifs et un négatif alors que la règle veut qu'avec deux oui le papier passe. Quand j'ai demandé à l'éditeur pourquoi la règle ne s'appliquait pas pour moi, il m'a répondu que l'avis négatif émanait de quelqu'un de très connu. Le papier était correcte, je l'ai placé sans problème dans une autre revue. Si j'avais eu l'intelligence stratégique d'associer quelqu'un de connu à mon papier, je suis sûr que l'éditeur n'aurait pas eu cette réaction de réserve. Si le système avait été anonyme, ça aurait aussi peut être joué en ma faveur.
    Dernière modification par spi100 ; 23/06/2007 à 12h33.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++

  21. #17
    Jiav

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    autre chose, j'aurais aimé que ce post soit dans le forum "éthique" plus qu'en epistémo, j'ai du faire une boulette en le postant ici.
    le sujet ayant plus a voir sur la méthodologie et le mode de publication que sur de l'epistemo pure.
    Pas de soucis
    L'été vient.

  22. #18
    rodago

    Re : anonymat et publication scientifique

    Il existe effectivement des revues dont les noms des auteurs sont anonymes... je ne me rappelle plus quels journaux. Cependant:

    1-c'est encore assez rare,

    2-evidemment c'est un petit monde et souvent, dans une specialite, simplement en lisant le papier on peut deviner d'ou vient l'article...pas citer tous les auteurs, mais en tous cas avoir une serieuse idee du labo d'origine,

    3-quand on ecrit un article, il n'est pas rare de "s'auto-citer", par exemple "recemment, nous avons mis en evidence...", il est dans ce cas assez aise de retrouver les auteurs...

    4-le travail d'un refere c'est aussi d'aller chercher des details dans les anciennes publications des auteurs , d'eventuelles contradictions...et c'est une part importante du travail d'un relecteur. D'experience de refere, je peux dire que ca peut etre une source d'au moins 3 ou 4 commentaires sour 10 ou 15...

    Ceci dit, il y a quelquechose a fouiller dans le sens de l'anonymat car il est vrai que la reputation du laboratoire joue beaucoup. Mais je pense que le probleme vient moins des rapporteurs que des editeurs! L'editeur (comite editorial) choisit de publier, choisit de oui ou non envoyer l'article aux relecteurs, choisit les referes...c'est lui qui decide de tout.
    R-D G

  23. Publicité
  24. #19
    Yoyo

    Re : anonymat et publication scientifique

    salut

    L'anonymat c'est clair que ca permettrait de laisser une chance aux nouveaux de publier plus facilement, mais il faut aussi dire qu'objectivement il y a des labos plus sérieux que d'autres, et que lorsque l'on refere un papier, ona plus tendance a faire confiance aux labos sérieux, qu'a ceux qui dans le passé on publié des résultats farfelues!

    YOyo

  25. #20
    Jiav

    Re : anonymat et publication scientifique

    Déplacement de la seconde discussion
    L'été vient.

  26. #21
    (PSO)Clémentine

    Re : anonymat et publication scientifique

    En psychologie sociale (je sais pas pour les autres psycho), les auteurs sont en général connus, mais on peut demander dans la cover-letter accompagnant la soumission de l'article à être expertisé de façon aveugle.
    Cela implique effectivement d'écrire son article sans s'auto-citer...
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

Discussions similaires

  1. Problème bac, anonymat
    Par laf01 dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2007, 15h31
  2. Publication scientifique
    Par jessie346 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/04/2005, 22h52
  3. Publication scientifique
    Par quetzal dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/01/2005, 08h20