Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

La médiatisation de la fin de vie ?



  1. #1
    thomas1203

    La médiatisation de la fin de vie ?


    ------

    Pensez vous que la médiatisation de la vie, par exemple l'affaire Vincent Lambert, permet aux Français de réfléchir sur leur fin de vie, de rédiger leurs directives anticipées, la désigner une personne de confiance ou ne tend pas plus à affirmer l'euthanasie active ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LeMulet

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    C'est une question amusante (mais si moderne...)
    Il n'y a pas à penser pour les autres, mais simplement observer les faits.

    Par exemple :
    Y a-t-il eu plus de rédactions de directives anticipées depuis l'année tant (première médiatisation de l'affaire Lambert) dans tel ou tel pays.
    Peut-on trouver une corrélation entre la médiatisation (qui doit être quantifiée) propre à chaque pays, avec les variations observées (s'il y en a) ?
    Bonjour, et Merci.

  4. #3
    ansset

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    je ne suis pas sûr que la question soit "amusante", car elle interroge.
    je ne sais pas répondre à la question de Thomas sur les "stats".
    néanmoins, on aboutira peut être un jour à un mécanisme d'encadrement législatif plus clair,( ce qui a été fait pour le don d'organe )
    même si le sujet est bien plus complexe.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  5. #4
    mh34

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par thomas1203 Voir le message
    Pensez vous que la médiatisation de la vie, par exemple l'affaire Vincent Lambert, permet aux Français de réfléchir sur leur fin de vie, de rédiger leurs directives anticipées, la désigner une personne de confiance ou ne tend pas plus à affirmer l'euthanasie active ?
    Bonjour.
    Le cas de Vincent Lambert n'est techniquement pas celui d'une fin de vie mais d'un état de conscience minimale, ou "pauci-relationnel"..

  6. #5
    ansset

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Pour info ( et peut être indépendamment du cas Vincent Lambert ), il semble que 14% des Français aient effectué les démarches dites de "directives anticipées" fin 2017.
    https://www.ouest-france.fr/europe/f...cipees-5323819
    chiffre pas si faible que ça, sachant que beaucoup de personnes ignorent cette démarche.

    ps : sur la base d'un sondage semble-t-il. crédible ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aygline

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Bonjour,

    La m édiatisation a pour effet surtout de faire prendre conscience du problème à celles et ceux qui, pour des raisons ou d’&utres (jeune âge donc en général aussi pas de proches préoccupés par ces questions de fin de vies, pleine santé et autre …) ne sont pas, de fait, en situation de trop penser à cela. En effet les gens qui, de fait, sont en plein dedans, n’ont en réalité pas du tout besoin que quiconque, affaires médiatisées ou autre vienne leur casser, pieds et autres avec ça.

    Il n'y a pas à penser pour les autres
    En effet c’est comme pour les lois sur l’&vortement, a priori l’Etat n’a pas à ordonner quoique ce soit dans ces questionnements existentiels. En effet quand l’Etat promulgue des lois dans ces domaines en général ce sont des lois non d’obligation mais d’autorisation. Donc en général avant la loi c’est au max interdit mais non formellement mais par la pratique commune ou l’usage habituel du plus grand nombre, au min toléré. Après la loi en général la loi autorise mais n’oblige personne.

    Dna sla pratique comme toujours en général à juste titre les gens se fichent plutôt des lois étatiques quand ces problèmes adviennent. En pratique c’est je pense la volonté clairement exprimée (si c’est possible) du patient en fin de vie ou atteint d’une maladie incurable, qui fait force de loi … "absolue".
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  9. Publicité
  10. #7
    ansset

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Dna sla pratique comme toujours en général à juste titre les gens se fichent plutôt des lois étatiques quand ces problèmes adviennent. En pratique c’est je pense la volonté clairement exprimée (si c’est possible) du patient en fin de vie ou atteint d’une maladie incurable, qui fait force de loi … "absolue".
    Pas compris.
    Ils peuvent en faire fi ( des lois ), il n'empêche qu'elles s'appliquent même si ce n'est pas dans leur sens.
    De surcroit , elles varient en fonction des pays.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  11. #8
    aygline

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Oui d'autant que faire fi de lois, d'Etat ou d'autre, en théorie c'est simple mais dans la pratique ça risque de poser pas mal de problèmes en effet il faudrait toujours être soi même en pleine possession de soi-même mais dan sla pratique cela est rarement le cas. Donc la médiatisation permet de sensibiliser un public a priori pas du tout encore concerné donc des jeunes ou des personnes en pleine santé donc faire en sorte qu'elles rédigent un papier quand elles sont en pleines possession d'elles mêmes sauf que si je suis jeune en pleine santé et toute la vie devant moi quand je suis devant le papeir que vais-je y mettre ? Donc je vais mettre donc "quand je serai en grande incapacité de vivre normalement j'autorise qu'on m'euthanasie ? En effet difficile de juger soi-même la limité de savoir quand l'heure de m'euthansier m'incinérer et jeter mes cendres dans l'au-delà comment savoir quand, à partir de quel degré d'incapacité ? donc toujours dépendance d'autrui qui peut juger de soi ou alors faire comme ces personnes très âgées mais encore en relative bonne santé qui, en toute lucidité, non encore gravement atteintes d'une incapacité majeure à se déterminer elles mêmes par elles-mêmes, décident avant l'heure naturelle, de se donenr elles-mêmes la mort en avalant un cachet dédié. Donc elles réunissent les enfants les petits enfant, la famille quoi et au cours d'une cérémonie, avale le cachet "qui va "bien" et voilà, terminé, en toute lucidité ces eprsonnes se donnent elles mêmes la mort avant que la mort ne s'impose à elles sans leur consentement. Sauf que là, faut le faire comme qui dirait !
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  12. #9
    aygline

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Donc elles réunissent les enfants les petits enfant, la famille quoi et au cours d'une cérémonie, avale le cachet "qui va "bien" et voilà, terminé, en toute lucidité ces eprsonnes se donnent elles mêmes la mort avant que la mort ne s'impose à elles sans leur consentement. Sauf que là, faut le faire comme qui dirait !
    Ce qu'il est ordinaire d'appeler "le suicide assisté" donc fixer soi-même la date de sa propre mort, en pleine possession de ses moyens, avant que les affres de la vieillesses ou de la maladie ne viennent interférer, altérer le jugement (https://fr.wikipedia.org/wiki/Aide_au_suicide ).

    ... non (encore) autorisé en France, sauf erreur !
    Dernière modification par aygline ; 12/04/2019 à 12h18.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  13. #10
    ansset

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Donc elles réunissent les enfants les petits enfant, la famille quoi et au cours d'une cérémonie, avale le cachet "qui va "bien" et voilà, terminé, en toute lucidité ces eprsonnes se donnent elles mêmes la mort avant que la mort ne s'impose à elles sans leur consentement.
    macabre ta "cérémonie" !!
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  14. #11
    LeMulet

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    Pas compris.
    Ils peuvent en faire fi ( des lois ), il n'empêche qu'elles s'appliquent même si ce n'est pas dans leur sens.
    De surcroit , elles varient en fonction des pays.
    Et puis elles varient dans le temps, aussi.
    Et puis aussi si on se fait attraper.
    Pas compris.
    Bonjour, et Merci.

  15. #12
    kamor

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Je suis pour autoriser cette possibilité mais cela soulève des problèmes complètement passés sous silence.
    Le "suicide assisté" porte bien son nom car si certains pourront le faire par eux mêmes (s'ils le souhaitent), il faudra pour certains les "aider", autrement dit qu'une personne délivre le moyen utilisé pour tuer. Mais qui ?
    Un membre du personnel médical ? Donc certains vont être choisis ou vont plus vraisemblablement faire une spécialisation et passer leur carrière à tuer des gens ? Oui mon terme est peut être cru, mais suivant le nombre de personnes "traitées" pour être politiquement correcte, cela peut peser je pense sur à peu près tout le monde.
    Et même certaines personnes pourraient peut être le faire physiquement mais ne se sentiront pas la force, le courage ou ce que vous voulez. Donc il faudra qu'une personne le fasse pour elles.

    Offrir la possibilité à certains de mourir, c'est obligé d'autres à être responsables de leur mort, peut être pas légalement, mais psychiquement, c'est une autre histoire.
    C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. H. Poincaré

  16. Publicité
  17. #13
    Bounoume

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    peut-être hors sujet:
    il y a 30 ans, cela aurait été inadmissible d' envisager qu'un humain décide délibérément d' abandonner la Vie. [ou alors c'était un 'FOU' , ou un mystique, ou un héros altruiste....]..... C'était contraire à la 'morale' d'extension indéfinie de l'espèce humaine....
    Maintenant on en parle et même la loi acquiesce timidement. Certaines vies pourraient disparaître autrement que du fait de la Fatalité Naturelle , ou d'accidents divers, ou du manque involontaire de moyens? Ou de causes fautives et alors réputées à juste titre criminelles?
    le bruit tue l'information......

  18. #14
    Fustigator

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    peut-être hors sujet:
    il y a 30 ans, cela aurait été inadmissible d' envisager qu'un humain décide délibérément d' abandonner la Vie. [ou alors c'était un 'FOU' , ou un mystique, ou un héros altruiste....]..... C'était contraire à la 'morale' d'extension indéfinie de l'espèce humaine....
    Sur quoi s’appuie cette affirmation péremptoire ?

  19. #15
    Bounoume

    Re : La médiatisation de la fin de vie ?

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Sur quoi s’appuie cette affirmation péremptoire ?
    péremptoire?????
    dans ce bout de texte il y a 2 parties:
    -le souvenir d'un temps passé, il y a 30 ans (ou plus..) remémoré subjectivement par un 'vieux'.....
    -une inférence sur le fait rappelé depuis le passé, et revu à la sauce du temps présent : simple extrapolation de points de vue parfois évoqués par certains.....
    c'est tout....
    Une hypothèse de ce genre n'est pas une Vérité qui doit être acceptée par tous.
    Simplement ce serait un possible sujet d' échange d'idées ( sans chercher à en tirer aucune conclusion définitive.....) ..... si ce n'était pas en fait hors du sujet d fil. Désolé.
    le bruit tue l'information......

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. TPE : Médiatisation de l'art culinaire français.
    Par Boobiz dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2011, 15h11