Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Quelle est l'origine des Açores?



  1. #1
    coco
    Bonjour,
    J'aimerai avoir des informations sur l'origine du volcanisme aux Açores...
    1- Il s'agirait d'un point chaud, mais pour certains "pas si chaud que ça"...
    2- De plus ces îles sont situées sur une série de failles perpendiculaires à la dorsale medio-atlantique...
    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    jean-grrr
    Salut Coco,
    je ne peux répondre à tes 2 questions mais je viens y en rajouter une 3eme :? pourquoi parle-t-on toujours de l'anticyclone des Acores ? ca ne se produit que là-bas (et pourquoi uniquement là-bas) ou il y a une autre raison ?!

  4. #3
    coco
    Bonjour Jean-grr,
    Je n'ai pas répondu tout de suite, car je n'en sais rien... je dirais seulement que cette zone de hautes pressions doit le plus souvent "être centrée" sur les Açores d'où son nom... ops:
    Voilà...
    Mais n'y-a-t-il pas un géologue dans cet espace... immatériel, qu'est le forum??? pour "mon" volcanisme Açorien??? que j'aimerais intégrer dans la tectonique globale...

  5. #4
    DonPanic
    Ce n'est pas une certitude
    mais une île ou un archipel volcanique sur un plancher océanique
    et a quelques centaines de kilomètres d'un talus continental
    est nettement plus probablement un volcan de point chaud.

  6. #5
    coco
    Merci...
    Oui, très certainement un volcanisme de point chaud, mais ce qui me laisse un doute, c'est leur présence sur une zone de fractures... la "zone de fractures Nord Açores", avec le rift de TERCEIRA...
    Et cette zone de rift ne pourrait-elle pas être à l'origine de remontées volcaniques? C'était le sens de ma question...
    Voilà...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic
    Ben si les zones de rift
    sont accompagnées de manifestations sismiques,
    il n'est pas y observé de grands volcans
    qui marquent plutôt les zones d'affrontements de plaques,


  9. Publicité
  10. #7
    coco
    Oui, il y a bien l'Islande sur une dorsale... mais c'est aussi un point chaud....
    Peut-être le volcanisme Açorien n'est-il pas seulement un point chaud... voilà ce que je voulais dire...

  11. #8
    DonPanic


    Comme tu le vois sur cette illustration, le volcanisme d'affrontement de plaques
    est surtout dû aux réchauffement et aux remontées
    d'éléments peu denses et parfois volatils
    autour de la zone de subduction...

    Tu noteras que les plaques continentales sont nettement plus érodées puissamment
    par dessous que par au dessus...
    et que les débris d'érosion dont la densité est insuffisante pour replonger vers le "fond" s'entassent sous les montagnes actives,
    et aident à la surrection des montagne par poussée d'Archimède.

  12. #9
    coco
    Citation Envoyé par PatPanic
    le volcanisme d'affrontement de plaques
    est surtout dû aux réchauffement et aux remontées
    d'éléments peu denses et parfois volatils
    autour de la zone de subduction...
    Non, le volcanisme d'affrontement de plaques...(qui n'a rien à voir avec le volcanisme Açorien) est un volcanisme lié à la subduction...
    Le métamorphisme de la plaque plongeante, lié à l'augmentation de la pression et un peu de la T°, et sa deshydratation qui en résulte, est à l'origine de l'abaissement du point de fusion de la péridotite du manteau sus-jascent...Celle-ci fond partiellement, ce qui donne un magmatisme, qui dans ces zones est explosif... car siliceux.
    Bravo pour le schéma de la tectonique des plaques...

  13. #10
    DonPanic
    Ah, les explosions volcaniques ne sont-elles pas dues
    à une brutale ébullition des gaz dissous dans la lave
    lors d'une chute de pression ?
    Les laves hawaiennes contenant peu de gaz dissous
    par rapport à celles des volcans explosifs ?

  14. #11
    coco
    Les gaz dissous dans le magma permettent la remontée de celui-ci vers la surface à la faveur de fissures...La pression diminue et les gaz se dilatent, entrainant la lave, comme quand on ouvre une bouteille de champagne....
    -Mais si le magma est acide (riche en silice) et donc visqueux, les gaz s'échappent brutalement et le volcanisme est explosif: c'est le volcanisme associé aux zones de subduction;
    -Si le magma est plus fluide (moins siliceux) alors les gaz s'écappent facilement et le volcanisme est effusif: c'est le vocanisme associé aux dorsales...
    Voilà en gros...

  15. #12
    frouzins31
    juste pour répondre (en gros) à la troisième question de jean-grrr:
    voir cellules de Hadley:
    l'air chaud se réchauffe le plus à l'équateur, s'élève, puis se refroidit en altitude et se retrouve plus froid à une latitude qui correspond en gros aux Açores dans l'hémisphère nord, d'où création d'une cellule anticyclonique quasi-permanente, cet air froid redescendant à ce niveau.
    climat cool.....

  16. Publicité
  17. #13
    DonPanic
    Citation Envoyé par coco
    Les gaz dissous dans le magma permettent la remontée de celui-ci vers la surface à la faveur de fissures...La pression diminue et les gaz se dilatent, entrainant la lave, comme quand on ouvre une bouteille de champagne....
    -Mais si le magma est acide (riche en silice) et donc visqueux, les gaz s'échappent brutalement et le volcanisme est explosif: c'est le volcanisme associé aux zones de subduction;
    -Si le magma est plus fluide (moins siliceux) alors les gaz s'écappent facilement et le volcanisme est effusif: c'est le vocanisme associé aux dorsales...
    Voilà en gros...
    Vi, et donc un point chaud qui perce la plaque océanique
    formera un volcan volontiers effusif,
    si le point chaud perce la plaque continentale,
    sa lave sera polluée par le matériau continental réchauffé et fondu,
    et sera plus volontiers explosif,

  18. #14
    coco
    Plus volontiers en effet...

  19. #15
    VonTacha

    Quelle est l'origine des Açores?

    Selon ce que j'ai trouvé, l'alignement ONO-ESE des cônes de scories matérialise l'ascension des magmas dans cette direction.
    Celle ci serait la manifestation de la zone de fractures Faial-Pico qui s'étend sur 300 km, et traduisent l'existence de zones de faiblesse au sein de la croûte océanique.

  20. #16
    invite87654345678
    Invité

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par coco
    Bonjour,
    J'aimerai avoir des informations sur l'origine du volcanisme aux Açores...
    1- Il s'agirait d'un point chaud, mais pour certains "pas si chaud que ça"...
    2- De plus ces îles sont situées sur une série de failles perpendiculaires à la dorsale medio-atlantique...
    Merci
    Salut

    D'après ce que je sais, en terme de géologie, un point chaud est une zone d'activité volcanique régulière qui provoque des éruptions ou des dégagements de matériaux.
    Les Açores qui se situent sur la dorsale Médio-Atlantique, formaient jadis un point chaud qui a permit la formation des îles du même nom. Les points chauds du globe étaient tous à l'origine d'épanchement de matériaux plus ou moins importants (les Trapps du Deccan, Yellowstone...).
    Les points chauds sont fixes. Ils se situent généralement à la jonction de plaques tectoniques qui parfois, glissent sur eux pour les "désactiver", jusqu'à ce que la pression devienne à nouveau trop importante. Le magma se fore alors un chemin vers l'air libre en faisant éclater les roches.
    Les Açores sont situées sur ce que l'on appelle une frontière coulissante. A l'inverse, l'activité volcanique a été générée par l'écartement des plaques (séparation des continents américain et afro-européen) qui ont formé des failles dans lesquelles s'est engoufré le magma. Lequel magma a formé la dorsale et les Açores (entre autres).
    Les Açores se trouvent à la jonction de trois plaques
    http://www.er.uqam.ca/nobel/k20322/f...ointchaud.html
    http://www2.equipement.gouv.fr/reche.../meteo/m22.htm

    Cordialement

  21. #17
    Yves2

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par kaolin
    Les points chauds sont fixes. Ils se situent généralement à la jonction de plaques tectoniques qui parfois, glissent sur eux pour les "désactiver", jusqu'à ce que la pression devienne à nouveau trop importante. Le magma se fore alors un chemin vers l'air libre en faisant éclater les roches.
    Les Açores sont situées sur ce que l'on appelle une frontière coulissante. A l'inverse, l'activité volcanique a été générée par l'écartement des plaques (séparation des continents américain et afro-européen) qui ont formé des failles dans lesquelles s'est engoufré le magma. Lequel magma a formé la dorsale et les Açores (entre autres).
    Les Açores se trouvent à la jonction de trois plaques
    Salut Kaolin,
    Voilà un sujet qui revient de loin... Bref. J'ai quelques remarques à faire sur ce que tu nous as écrit, si je peux me permettre.
    Les points chauds sont presque fixes. Leur immobilité est une hypothèse qui permet de déduire des mouvements des plaques, mais elle n'est pas tout à fait juste. Par contre, il est faux de dire qu'ils sont généralement situés à des limites de plaques. Bien au contraire, ça ne peut être qu'une pure coincidence, et la probabilité est plutôt faible. Le passage d'une limite de plaque sur la trace en surface d'un point chaud ne "bloque" pas l'activité, au contraire ; regarde l'Islande, cas typique s'il en est, où l'activité est exacerbée du fait de cette rencontre. L'expression "éclater les roches" est pour le moins imagée...
    Pour les Açores, il est tout à fait juste qu'elles se trouvent à la jonction de trois plaques (rencontre entre une faille transformante - pas "coulissante") et la ride médio-Atlantique. Mais ceci seul n'explique pas le volume important de magmas qui leur permet d'émerger, et il faut évoquer un probable "point chaud".
    Le sujet point chaud est absolument passionnant et fait actuellement l'objet de grands débats. De nombreuses personnes sont aujourd'hui de moins en moins convaincues de l'existence de "points chauds" tels qu'ils étaient décris jusqu'alors (remontées de matériel profond (manteau inf) très rapides). Il semble que la difficulté d'appréhender les mécanismes qui régissent le manteau asthénosphérique d'une part, les intéractions lithosphère-asthénosphère d'autre part, soit à l'origine de cette remise en cause (attention, c'est comme ça que moi je vois les choses... les spécialistes de modélisation du manteau vont me sauter dessus... ).
    Une référence, et une seule, absolument passionnante : http://www.mantleplumes.org/
    Bonne lecture !
    Cordialement,

    Yves

  22. #18
    invite87654345678
    Invité

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Salut

    Si ce post revient des profondeurs de la terre, on peut dire qu'il revient de loin.
    Juste pour préciser que les infos que j'ai donné, je ne les ai pas inventées, mais il est vrai que je n'ai pas été très précis.
    Je n'ai pas dit que tous les points chauds se situaient à la jonction de plaques, j'ai dit "généralement". Il y a des cas où ce n'est pas le cas comme Yellowstone par exemple et l'Islance que tu as cité.
    Par contre, je ne crois pas me tromper en affirmant que la plupart de ces points chauds existent aux endroits ou l'épaisseur de la croûte est moindre, soit dans les fonds océaniques.
    Quant au fait que le magma prefore les roches lorsque la concentration de gaz provoque la remontée de magma vers la surface, la démonstration a été fournie par France 3 dans le docu-téléfilm, les derniers jours d'Herculanum récemment diffusé.
    Elle est peut être simplifiée mais c'est le schéma.
    Les points chauds sont géographiquement fixes. Même s'ils peuvent se déplacer de quelques kilomètres en quelques millénaires, ils ne sont pas atteints de "vadrouillitte" aiguë. Ils se contonnent dans la même zone géographique et géologique. Yellowstonne est dans le Wyoming et y est depuis des millions d'années.
    Alors je m'interroge. Les infos qu'on trouve sur le net sont-elles totalement fausses ?
    Cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    Yves2

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par kaolin
    Alors je m'interroge. Les infos qu'on trouve sur le net sont-elles totalement fausses ?
    Cordialement
    Hello l'ami,
    Non, elles ne sont pas totalement fausse. Mais il est vrai qu'il y aussi des approximations dont il faut tenir compte, et qui sont là pour faciliter l'accès au grand public.

    Je n'ai pas dit que tous les points chauds se situaient à la jonction de plaques, j'ai dit "généralement". Il y a des cas où ce n'est pas le cas comme Yellowstone par exemple et l'Islance que tu as cité.
    Là, je ne te comprends pas. Au lieu de généralement, dans ta phrase, c'est plutôt "rarement" qu'il faudrait mettre. La plus part des points chauds ne sont PAS sur des limites de plaques.

    Par contre, je ne crois pas me tromper en affirmant que la plupart de ces points chauds existent aux endroits ou l'épaisseur de la croûte est moindre, soit dans les fonds océaniques.
    Oui et non. Si l'on prend les grands épanchements comme les trapps du Deccan où du Parana, ou encore Yellowstone, ils sont tous en domaine continental (ou étaient). Pas sûr que ce soit un paramètre aussi important que ça ; là ou tu n'as pas tort, c'est bien qu'il rentre en jeu.

    Quant au fait que le magma prefore les roches lorsque la concentration de gaz provoque la remontée de magma vers la surface, la démonstration a été fournie par France 3 dans le docu-téléfilm, les derniers jours d'Herculanum récemment diffusé.
    France3 et ses docu-téléfilms ne constituent pas pour moi une source d'information scientifique parfaite... Disons là encore que c'est une façon fort imagée de voir les choses ! Lorsque le magma remonte, la pression lithostatique descendant, le magma "dégaze". En dégazant, il augmente la pression sur l'encaissant et facilite l'ouverture de fractures (préexistantes ou non). Le magma ne "perfore" donc pas vraiment la roche.
    Voilà, j'espère avoir éclairci un peu ces idées non pas fausses, mais légèrement simplistes à mes yeux.
    Bien à toi,

    Yves

  25. #20
    invite87654345678
    Invité

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Merci à toi "grand gourou" (c'est amical) d'avoir apporté ces précisions
    Il est vrai que mes explications sont très "vulgarisées"
    Cordialement

  26. #21
    invite87654345678
    Invité

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par Yves2
    Là, je ne te comprends pas. Au lieu de généralement, dans ta phrase, c'est plutôt "rarement" qu'il faudrait mettre. La plus part des points chauds ne sont PAS sur des limites de plaques.
    Je reviens sur tes propos qui m'intriguent finalement.
    En effet, à la lecture des documents dont liens joints, les spécialistes disent que si les volcans de points chauds sont plutôt intra plaques, il en est de nombreux qui se sont formés à la limite des zones de subduction

    http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/b...onique.pl.html

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosge...errain/03a.htm

    Et dans le lien ci-après il est confirmé que les points chauds sont stationnaires :
    http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/volcans.
    html

    Cordialement

  27. #22
    Yves2

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par kaolin
    Je reviens sur tes propos qui m'intriguent finalement.
    En effet, à la lecture des documents dont liens joints, les spécialistes disent que si les volcans de points chauds sont plutôt intra plaques, il en est de nombreux qui se sont formés à la limite des zones de subduction

    http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/b...onique.pl.html

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosge...errain/03a.htm

    Et dans le lien ci-après il est confirmé que les points chauds sont stationnaires :
    http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/volcans.
    html

    Cordialement
    Salut Kaolin,
    J'ai l'impression que tu mélanges les différents types de magmatismes. On trouve des volcans à l'aplomb des zones de subductions, qui sont liés à la déshydratation de la plaque plongeante. Rien à voir avec les volcans de point chaud.
    Les volcans de point chauds sont liés à des remontées de matériel profond, chaud, et dont leur expression est distribuées "aléatoirement" à la surface du globe. Ils tombent donc souvent en intraplaque, et occasionnellement à une limite de plaque (ça peut être une ride : exemple l'Islande ; où une zone de subduction : exemple l'Etna - oui, c'est débatu...).
    Pour ce qui est de la fixité des points chauds, je chipote, et on peut les considérer comme immobiles en première approximation. Concernant les adresses que tu donnes, ce n'est pas parce qu'il s'agit d'adresses universitaires officielles qu'elles ne sont pas exemptes de petites fautes zou approximations !
    Question subsidaire : quel est ton niveau ?
    Bien à toi,

    Yves

  28. #23
    invite87654345678
    Invité

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par Yves2
    Question subsidaire : quel est ton niveau ?
    Bien à toi,

    Yves
    Salut Yves

    Maternelle sup et 100 % autodidacte et 100 % avide de connaissances (ce n'est pas un gag) - je n'ai aucune formation universitaire ou scientifique

    Je ne mets pas tes propos en cause, mais je m'interroge simplement sur la cohérence entre tes propos et les infos diffusées par des institutions renommées qui, selon toi, seraient partiellement inexactes.

    Maintenant, je ne demande qu'à apprendre

    Cordialement

  29. #24
    Yves2

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Re-
    Ouhla, pas d'offense, Sir Kaolin ! C'est un plaisir de pouvoir intervenir quant on sent qu'on peut apporter quelque chose ! Tu ne demandes qu'à apprendre, et moi qu'à répondre quant je peux : on devrait bien s'entendre !
    Bien à toi,

    Yves

  30. Publicité
  31. #25
    Tawahi-Kiwi

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Citation Envoyé par kaolin
    Les points chauds sont géographiquement fixes. Même s'ils peuvent se déplacer de quelques kilomètres en quelques millénaires, ils ne sont pas atteints de "vadrouillitte" aiguë. Ils se contonnent dans la même zone géographique et géologique. Yellowstonne est dans le Wyoming et y est depuis des millions d'années.

    C'est vrai que c'est un peu ce qu'on observe en zone continentale concernant les points chauds mais je crois qu'il faut mettre quelques affaires au point.
    1°, on ne sait toujours pas exactement pourquoi ou comment (ou même si tout) les points chauds existent, ils ne faut donc pas trop généraliser certaines observations !.
    2°, Lorsqu'un panache mantellique se forme sous un continent, l'épaisseur de croute qu'il doit traverser le rend probablement moins mobile et le panache qui pourrait avoir son origine quelques centaines de km plus loin peut quant à lui varier mais il serait 'canalisé' lors de sa traversée de la lithosphère, donnant un aspect plus fixe à ces points chauds (celà reste bien évidemment une vision personelle des choses !) En 'milieu' océanique, l'épaisseur et la 'qualité' de la roche à traversé permet à ces panaches de poinconner la croute facilement alors qu'en milieu continental, le poinconnement serait beaucoup plus rare. Le problème, c'est que le mouvement eulérien de ces plaques est tel qu'il est plus simple de considérer les points chauds comme fixes pour mieux comprendre les mouvements de ces plaques qui est déjà en soit phénomène sérieusement complexe !
    Enfin voilà.

    Pour rejoindre le débat actuel, je tiens à préciser que la géologie est loin d'être une science exacte et qu'elle se base également sur des intuitions et une touche de philosophie . Il ne faut pas non plus croire que les vraies 'sciences exactes' sont également si exactes que ça, il ne s'agit jamais que de modèles pour expliquer au mieux la réalité et ce n'est pas forcément parce que les boss' de la matière l'on dit que c'est une vérité absolue. Il ne faut donc pas avaler tout ce qui est dit à tout bout de champ, plus spècialement dans cette sphère médiatique qu'est internet ou deds scientifiques de renom peuvent parfois se 'lacher' !

    Allez, sur ce, j'y vais

    Tawahi-Kiwi

  32. #26
    invite87654345678
    Invité

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Salut

    Merci pour ces précisions. Juste pour expliquer un point.
    Les non scientifiques dont je fais partie n'ont que peu de références pour trouver des informations. Reste donc le "net" et son fourmillement d'infos parfois contradictoires ou peu crédibles. Il y en a heureusement de tout à fait valables.
    Mais un non initié - il n'y a quand même pas que ces scientifiques qui fréquentent ce forum mais aussi les curieux et ceux qui s'interrogent, n'a d'autres moyens que de croire ce qui apparait sur des sites comme celui du CNRS (c'est quand même une référence) ou celui de l'Université de Laval au Quebec (c'en est une autre). Pourquoi douterais-je des propos de scientifiques de haut niveau ? A quel titre ?
    Pourquoi devrais-je croire les intervenants diplômés ou en passe de l'être ?
    Qui croire ? Que croire ?

    On m'oppose fréquemment le fait que les infos dénichées sur internet ou diffusées dans les revues de vulgarisation scientifique sont sujettes à caution. Désolé, mais je suis bien obligé de m'en contenter.
    Ceci n'est ni une critique, ni une attaque, ni un grief à l'encontre de qui que ce soit. C'est un simple constat.
    Moi, je ne cherche qu'à comprendre et je remercie ceux qui se donnent la peine de me lire et de me répondre.

    Un exemple qui m'intrigue : lorsque je lis sur un des sites nommés, qu'un point chaud est fixe, et qu'il "perce" la plaque tectonique qui glisse sur lui, en créant un certain nombre de cônes volcaniques au fur et à mesure de la progression de cette plaque, je ne sais pas si je dois le croire mais c'est quand même hautement probable et surtout très logique.
    Cette théorie schématisée est-elle correcte ou bien quelqu'un a-t-il une autre formulation ou hypothèse à proposer pour m'embrouiller encore un peu plus ?

    Cordialement

  33. #27
    Yves2

    Re : Quelle est l'origine des Açores?

    Salut Kaolin,
    Tu as tout à fait raison. Et je pense que ta façon de faire est la meilleur. Aller chercher l'information scientifique sur les sites officiels. Regarder en fonction de ce que l'on sait (et parfois simplement de façon logique) si c'est plausible ou totalement absurde. Et en cas de doute, ne pas hésiter à poser la question sur un forum comme celui ci, où tu as une chance de croiser un spécialiste du problème.
    Et donc pour répondre à ta question dernière, oui, pas de quoi s'embrouiller : les points chauds laissent bien des traces sous forme de cônes volcaniques sur la plaque qu'ils viennent de traverser. Si cette plaque se déplace, les cônes aussi.
    Bien à toi,

    Yves

Sur le même thème :