Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Roches sédimentaires



  1. #1
    zba

    Roches sédimentaires


    ------

    Quel est le rôle des organismes vivants dans le cycle des roches sédimentaires?

    -----

  2. #2
    zba

    Re : Roches sédimentaires

    Quelqu'un pourrait-il m'aider svp?

  3. #3
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Roches sédimentaires

    Salut zba,

    Ce genre de question (et quelques autres que tu as posee sur le forum dernierement) est typiquement une question qui trouve sa reponse sur le net en moins d'une seconde. En l'occurence : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roche_s%C3%A9dimentaire et les hyperliens associes/recherche par mot cles.

    Apres si tu as des questions plus precises sur ce sujet, alors on peut entamer une discussion et essayer d'eclaircir tes difficultes. Mais comme je le vois maintenant, ce n'est ni un questionnement, ni une interrogation, c'est juste de la paresse pour trouver l'information. Et les forums de FuturaSciences n'ont pas vraiment pour but de se substituer aux cours et aux bouquins.

    Cordialement,

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  4. #4
    zba

    Re : Roches sédimentaires

    Salut,
    J'ai déja était me renseigner sur internet et wikipedia et le premier endroit où je suis allé me documenter cela dit, ce site wiki n'est pas toujours sûr même si c'est le cas le plus souvent, j'ai certe trouvé de nombreuses réponses, cela dit il y ena tellement de différentes que je ne sais pu trop ce qui est important à traiter ou non, pour ma part j'ai trouver 3-4 rôles des organismes vivants dans le cycle des roches sédimentaires, les voici:
    .Ils prennent au milieu ambiant les éléments nécessaires à la constitution de leur squelette ou de leur coquille, ce qui modifie ce milieu en faisant varier certains paramètres physico-chimiques, ils interviennent ainsi dans la genèseds roches sédimentaires d'origine physico-chimique.

    .Leurs squelettes peuvent, après la mort, s'accumuler et constituer une part importante de certaines roches sédimentaires (fossiles).

    .La matière organique elle-même fournit, après une évolution chimique plus ou moins complexe, des matériaux comme les charbons, qui sont des roches, ou des hydrocarbures, qui jount le rôle de matrice fluide dans certaines roches poreuses.

    .Le rôle des organismes fouisseurs.

    Voilà penses-tu que ce sont les seuls principaux rôles des organismes que l'on peut traiter danc ce cycle ou penses-tu qu'il y en a d'autres?

    Cordialement

    zba

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Roches sédimentaires

    Ok, au moins ca donne un point de depart a la discussion

    Roches biogeniques
    Roches carbonees : Rien de plus a ajouter; la maturation de la matiere organique en conditions anoxiques peut permettre la formation de tourbe, lignite, charbon et anthracite et hydrocarbures liquides et gazeux. L'etape suivante du cycle est le relachement de CO2 dans l'atmosphere

    Roches carbonatees : Il y a deux grands types a distinguer
    Les calcaires d'accumulation, c'est ceux que tu cites. Ils precipitent le calcium selon : Ca(HCO3)2 => CaCO3 + H2O + CO2 sous forme de calcite ou d'aragonite (cas principaux). Une fois l'organisme mort, la coquille/squelette va etre erodee ou deplacee dans une zone de sedimentation ou ils vont s'accumuler et former un calcaire.

    Les calcaires construits : Ce sont classiquement les coraux (mais aussi les rhodophytes, les cyanobacteries, les stromatopores et quelques autres groupes plus ou moins importants). La formation et la preservation du calcaire se fait sur place; il n'y a donc pas de deplacement.

    Ces deux roches (et organismes associes) ont bien evidemment un role essentiel dans le cycle aquatique du calcium et le bilan de CO2 de l'atmosphere et l'hydrosphere terrestre.

    En milieu continental, les etres vivants peuvent avoir leur influence et precipiter le carbonate (les vegetaux principalement) et former certains types de travertins ou certaines caliches.

    Roches silicatees : Sedimentation d'organismes qui precipitent la silice presente dans l'eau sous forme d'acide silicique. Diatomite, radiolarite, spiculithe et spongiolithe sont les roches plus frequentes.

    Roches phosphatees : par accumulation d'organismes phosphates; notamment les vertebres.

    C'est la premiere partie du cycle; la formation de roches biogeniques.




    Maintenant, dans l'entierete du cycle sedimentaire; le vivant a une influence assez grande; principalement au niveau de l'erosion, qu'elle soit chimique ou physique.

    Modification du chimisme des eaux de pluie (notamment en CO2 )qui peut favoriser la dissolution du calcaire ou une augmentation ou une reduction de la fO2entrainant une oxydation des roches;
    Rhizoclastie et organismes du type tarets peuvent contribuer a l'erosion egalement.
    Le couvert vegetal rallenti aussi considerablement l'erosion des roches en developpant des sols et en empechant le ruisselement et donc le drainage des elements en solutions. Sans cela, on a la formation de Badlands.

    etc etc.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

Discussions similaires

  1. Roches naturelles/Roches artificielles
    Par Josquin dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/04/2009, 14h08
  2. Je cherche un livre pédagogique interactif sur les roches sédimentaires
    Par setifois dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/09/2008, 15h04
  3. Vidéos d'écoulements sédimentaires
    Par Mecton dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/01/2008, 19h51
  4. Anomalies magnétiques et roches sédimentaires
    Par Arkanciel dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/10/2007, 21h08
  5. [identification] Structures sédimentaires : origine ?
    Par chapak dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/11/2005, 08h20