Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Noyau et réchauffement global



  1. #1
    Vassago

    Noyau et réchauffement global


    ------

    Bonjour,
    Bien que le sujet ait été maintes fois abordé, je me pose des questions dont je n'ai pas trouvé de réponses au sujet du réchauffement climatique.
    Je me demandais s’il était possible que l’augmentation des températures influe sur la chaleur du noyau à long terme, avec des conséquences sur les mouvements de convection.
    Qu’en pensez-vous ?

    Merci d’avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Dlzlogic

    Re : Noyau et réchauffement global

    Bonjour,
    Voila ce que j'en pense. On sait depuis très longtemps, au moins une cinquantaine d'années, qu'on est dans une phase de réchauffement climatique. Mais il y a très peu de temps qu'on a réussi à le mesurer. Pour donner une idée, il doit être de l'ordre de 1°, la différence de température suivant les région de France est de l'ordre de 7°.
    La température du noyau n'a rien à voir avec la température climatique, elle n'est due qu'à la pression consécutive à la rotation, à des phénomènes divers dus à la chaleur, en tout cas aucun rapport avec la température de l'air.

  4. #3
    invite98732819
    Invité

    Re : Noyau et réchauffement global

    A mon avis cela serait plutot l'inverse,la température du noyau qui pourrait influé sur le climat...
    Même avec des températures beaucoup plus chaudes dans l'atmosphère on serait encore très loin de la température du noyau,alors même si la température en surface augmentait de quelques dizaines de degrés de plus ou de moin,c'est pas ça qui va influer sur le noyau.
    5000 degrés celcius au centre contre une douzaine de degrés en surface...et quelques 5 000 km séparant la surface du noyau...
    Il doit y avoir que Theia qui a réussi à influer sur la température du noyau

  5. #4
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Noyau et réchauffement global

    Citation Envoyé par Dlzlogic Voir le message
    elle n'est due qu'à la pression consécutive à la rotation, à des phénomènes divers dus à la chaleur, en tout cas aucun rapport avec la température de l'air.


    De ce que j'ai pu comprendre, je suppose que je suis d'accord, la temperature du noyau n'est pas liee a la temperature de l'atmosphere.

    L'inverse n'est pas forcement vrai, mais il faudrait prouver que le transfer de chaleur noyau --> atmosphere peut varier de maniere significative dans le temps.

    A titre de comparaison, Vassago, les energies mises en jeu ne sont pas du tout les memes. Le noyau est a 6000 degres, l'atmosphere a ~15*C. Le noyau est un solide (ou liquide), l'atmosphere est un gaz.
    Met ta main dans un four a 200*C, puis touche le metal du four (enfin, non, ne le fait pas, mais imagine...). Tu verras la difference que cela fait un solide chaud et de l'air chaud. L'air chaud rechauffe tres peu ta main, alors que le solide te brule instantanement.

    Si tu rechauffes un volume d'air de 1*C, cela reviendra a chauffer un volume equivalent de solide de quelques centiemes de degres. Dans le cas de la Terre, le volume du noyau etant des milliers de fois plus gros que l'atmosphere, la question ne se pose meme pas.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yves25
    Modérateur

    Re : Noyau et réchauffement global

    Bonjour
    Quelques ordres de grandeur:
    d"après l'IGBP le flux géothermique global est de 40 Terrawatts, cad moins de 0,1 W/m2 (sa valeur moyenne , pas ses variations !)
    le rayonnement solaire moyen est de 340 W/m2
    l'augmentation de l'effet de serre est de l'ordre de 3 W/m2
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. #6
    Vassago

    Re : Noyau et réchauffement global

    Merci pour vos réponses qui confirment ce que je pensais.
    Je vais profiter de vos connaissances pour modifier ma question :
    Pensez-vous que l'activité humaine puisse, d'une quelconque façon, avoir des conséquences, directes ou indirectes, sur le fonctionnement du noyau interne de la planète ?

  9. Publicité
  10. #7
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Noyau et réchauffement global

    Citation Envoyé par Vassago Voir le message
    Pensez-vous que l'activité humaine puisse, d'une quelconque façon, avoir des conséquences, directes ou indirectes, sur le fonctionnement du noyau interne de la planète ?
    De maniere significative, non, aucune. Le noyau, c'est plus de la moitie de la masse de la Terre, le tout a 5000-6000 degres, et, a l'exception de la magnetosphere et d'etre une source de chaleur, completement independant de ce qui se passe en surface. Alors tout ce que l'activite humaine pourrait faire, qui representerait 0,00...001% de l'energie du noyau est totalement negligeable et non quantifiable.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  11. #8
    Dlzlogic

    Re : Noyau et réchauffement global

    Bonjour,
    Je vais même étendre la réponse de Tawahi-Kiwi, à mes risques et périls.
    En ce qui concerne la température et seulement la température, il en est de même de l'océan.
    Sauf la couche superficielle, la température de l'océan ne dépend pas de la température de l'air.
    En gros et en simplifiant, à partir d'une certaine profondeur, la température de l'eau est directement liée à la pression, c'est à dire que cette température est fixe, 4°, à la salinité près.

    Il en résulte par exemple que la banquise permanente, celle du pôle Nord, est constituée exclusivement d'eau douce, puis qu'elle résulte de neige. Cette neige s'accumule en épaisseur, jusqu'à une hauteur d'environ 5 mètres. Ceci a été mesuré dernièrement. Cette hauteur étant atteinte, l'interface entre la glace est l'eau est à une pression telle que la glace redevient liquide et l'eau est alors à 4°.

    L'interface avec le fond des océans constitue un schéma inverse. Le croute terrestre est plus chaude que 4°, il en résulte une diminution de la densité de l'eau, et cette eau, chauffée, remonte.

  12. #9
    yves25
    Modérateur

    Re : Noyau et réchauffement global

    Je n'avais pas vu ce dernier message, désolé de ne pas avoir réagi plus tôt

    C'est complètement faux: la glace de mer ne résulte absolument pas de la neige. La température du fond des océans n'est que très approximativement constante et sous la glace de mer, elle est évidemment à zéro degré mais en phase liquide .

    STP, ne réponds que si tu as des références solides , ça évitera de propager des idées fausses.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #10
    xxxxxxxx

    Re : Noyau et réchauffement global

    Citation Envoyé par Vassago Voir le message
    Merci pour vos réponses qui confirment ce que je pensais.
    Je vais profiter de vos connaissances pour modifier ma question :
    Pensez-vous que l'activité humaine puisse, d'une quelconque façon, avoir des conséquences, directes ou indirectes, sur le fonctionnement du noyau interne de la planète ?
    Bonjour

    dans le même ordre d'idée sait t'on quantifier la quantité d'énergie que l'on a rejetté dans l'espace depuis l'utilisation de l'électricité, faut 'il s'en inquiétier (j'epère pas tout de même , j'ai besoin de mon ordi moi) ?

    il y a par exemple les photons des lumières de nos villes qui arrivent jusqu'au astronautes dans l'espace... c'est donc qu'il y a perte d'energie de la terre quelque part sur de longue durée même si cettte partie est probablement plus que négligeable.

    Y a t'il d'autres sources de perte liées à l'activité humaine? sait on faire une approximation grossière de cette quantité d'ernergie ? a t'on une idée de la quantité qui peut être ainsi perdue sans avoir à se tracasser ?

    Merci d'avance

  14. #11
    Moinsdewatt

    Re : Noyau et réchauffement global

    Vu que le soleil fait parvenir anuellement 10000 fois le besoin energétque qu' utilisent les humains, il y a pas baeucoup de soucis à se faire.

    Ce qu' on rajoute pour l' espace environnant est complétement négligeable.

    (je ne parle la évidemment pas de l' effet de serre)

  15. #12
    yves25
    Modérateur

    Re : Noyau et réchauffement global

    Pour préciser ça: la consommation d'énergie en 2008 a été de 474.10^18Joules (ref) soit 474.10^18/86400/365.25= 15 tera watts (15.10^12 W) ou encore 0,03W/m2 en moyenne sur toute l'année.

    Le soleil apporte 340 W/m2 en moyenne

    L'augmentation de l'effet de serre, c'est 3 W/m2
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Réchauffement global & cybernétique
    Par invité87654321234567 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/07/2010, 08h45
  2. Question sur le réchauffement global
    Par Fitz_001 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/05/2010, 16h35
  3. Rechauffement global
    Par pr.astro dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/03/2007, 23h34
  4. Réchauffement global
    Par arglosse dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2004, 20h03