Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

[L2] Sédimentologie



  1. #1
    Elo_8131

    [L2] Sédimentologie


    ------

    j'ai du mal a saisir pourquoi les séquences de système fluviatiles sont granodécroissante alors que les séquences deltaïques sont granocroissante (ceci du à la progradation)... Si quelqu'un me lit...??

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Elo_8131

    Unhappy Re : sédimentologie

    personne ne sait me répondre???Je demande pas une explication ultra précise, juste un niveau L2 BG...

  4. #3
    Prolagus

    Re : sédimentologie

    Pour faire très simple :
    - une séquence fluviatile ça comble un creux en quelque sorte ; au début la pente est forte, le courant fort, donc ça peut charrier des éléments grossiers ; par la suite la pente est de plus en plus faible (normal, on comble le creux), le courant moins fort, donc il transporte seulement des éléments fins.
    - une séquence deltaïque ça "avance" dans la mer (ou le lac) ; on trouvera donc dans une séquence deltaïque des sédiments de fond de mer (fins : boue, sables, car déposés en milieu très calme), puis au fur et à mesure que la rivière (= un milieu agité, avec du courant) "avance" vers la mer, on trouvera des sédiments de plus en plus grossiers jusqu'à se trouver dans un milieu d'eau courante, avec des galets etc. au fond du lit...
    Péteux de caillasse en exil.

  5. #4
    Elo_8131

    Thumbs up Re : sédimentologie

    merci!!!!!!!!c'est clair, net et précis, tout ce qu'il me faut pour affronter mon partiel!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Prolagus

    Re : sédimentologie

    Pour être un peu plus scientifique, on dira qu'une séquence deltaïque est grano- et stratocroissante, en raison de la progradation des faciès (séquence "régressive", terme pas toujours apprécié) : depuis les dépôts de bassin (argiles), aux dépôts de prodelta (argiles/limons/sables décantés à l'avant du delta), aux dépôts de barres deltaïques (sables et graviers, cordons littoraux / rivage...), jusqu'aux dépôts de chenaux, à graviers, galets, structures de courant (= dûs aux cours d'eau qui alimentent le delta). Si la séquence est localement complète, on doit trouver encore au-dessus des dépôts plus fins de plaine deltaïque, formés en milieu subaérien (crues des fleuves, sols et dépôts continentaux...).

    Si l'hydrodynamisme est fort et/ou le bassin "affamé", la progradation du delta peut être accompagnée/suivie d'une érosion des dépôts supérieurs (p.ex. les dépôts de plaine deltaïque sont remobilisés et réexpédiés vers la mer )
    Péteux de caillasse en exil.

Discussions similaires

  1. énigme de sédimentologie
    Par Samsee dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 25
    Dernier message: 01/06/2007, 11h54