Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

toiture vegetalisée



  1. #1
    Iforire

    Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?

    Bonjour à tous,

    Voilà, j'ai découvert les toitures végétalisée il n'y a pas très longtemps et j'aimerais avoir votre avis.
    Aussi si quelqu'un en possède une ou en a possèdait une, pourrait-il nous faire un topo sur l'usage de ces toitures ?
    Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un procédé qui utilise la toiture pour faire croître des végétaux avec un minimum d'entretien (extensif ou semi-intensif).
    Les avantages sont :

    - Régulation des eaux de pluies (écrêtage des pointes) : absorbe 75% et relâche graduellement les 25%
    - Inertie thermique = économie d’énergie
    - Inertie phonique : réduction de 50dB serait possible
    - Confort thermique l’été car apport d’hygrométrie
    - Absorbe du CO2 et relâche O2
    - Retiennent une partie des poussières : assainissement de l’air extérieur
    - Aspect esthétique
    - Prolongement de la durée de vie des toits

    Par contre leur prix est plus élevée, 2 à 4 fois plus, mais on peut réduire ce surcoût à un tiers si on la fabrique tout seul.
    Voilà ce que j'ai trouvé, à vous maintenant

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    perlinpinpin73

    Re : Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?

    Citation Envoyé par Iforire
    Voilà, j'ai découvert les toitures végétalisée il n'y a pas très longtemps
    T'as pas dû venir souvent en Normandie...
    C'est pourtant beau les chaumières avec les iris sur le faîte au printemps...
    Par contre, j'y connais rien
    Désolée
    S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème... Devise Shaddock

  4. #3
    wizz

    Re : Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?

    - Régulation des eaux de pluies (écrêtage des pointes) : absorbe 75% et relâche graduellement les 25%
    Ça dépend de la quantité qui est tombée. S'il est tombé 10mm de pluie ponctuellement, alors c'est possible. Mais s'il tombe 100mm en 24h ou 10mm par jour depuis 1 mois, une fois la toiture végétale saturée d'eau, elle ne retient plus rien.

    - Inertie phonique : réduction de 50dB serait possible
    Cela dépend aussi du reste de la maison, bien isolée phoniquement ou non. Ça ne sert à rien de bien isoler d'un côté si l'autre ne l'est pas. Il suffit de ne boucher qu'une oreille pour voir la différence par exemple
    A moins que tu ne parles du bruit causé par les gouttes de pluie sur le toit.

    - Confort thermique l’été car apport d’hygrométrie
    - Inertie thermique = économie d’énergie
    Isolation en hiver, oui.
    Isolation en été, oui et non. Les quelques cm d'épaisseur permettent une isolation passive tout comme quelques cm de laine de verre. Quant à l'isolation active, elle et due à l'évaporation de l'eau qui emporte une grosse quantité de chaleur. Mais ceci n'est possible que si la toiture est humide. En cas de secheresse prolongée et interdiction d'arrosage, ceci n'est plus valable. En été 2003, le rayonnement du soleil n'est pas plus grand. Mais les mm d'eau faisant défaut, la chaleur s'accumule dans le sol.

    - Absorbe du CO2 et relâche O2
    Comme pour la foret, c'est valable uniquement pendant la phase de croissance où l'augmentation de feuilles et branches est supérieure à celles qui tombent et se décomposent avec l'aide des micro organismes.

    - Retiennent une partie des poussières : assainissement de l’air extérieur
    N'est plus valable en cas de secheresse.

    - Prolongement de la durée de vie des toits
    Le surplus de poids de la toiture implique de construire une charpente et mur en conséquent. De plus, dans notre pays, il y a.....la neige en hiver. Or un substrat végétal permet à la neige de mieux tenir ! Ce n'est pas pour rien que les exploitants de stations de ski, après avoir démoli un pan de montagne et concassé de la roche pour créer une nouvelle piste, dépensent une fortune pour semer l'herbe. Rajouter des tonnes de neige et le maintenir ne permet pas de prolonger la durée de vie de la toiture...

    - Aspect esthétique
    Sans commentaire. Les goûts et les couleurs.....

  5. #4
    Quisit

    Re : Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?

    c'est en ville que l'impact serait le plus grand. si tous nos toits étaient végétalisés on aurait un gros impact sur les égouts, la pollution et ainsi de suite.

    Sinon je trouve ça terrible esthétiquement d'avoir son jardin sur le toit plutôt que de la tuile ou des ardoises

    Je n'en sais pas beaucoup plus que ce que tu as cité, mais l'ayant demandé a mon premier archi, il l'a exclu d'entrée pour raison budgétaire

  6. Devis
  7. #5
    bibice

    Re : Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?

    Reste le probleme des regles d'urbanismes un peu rigide.

    Chez moi, c'est toit plat interdit, et aspect ardoise obligatoire.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Iforire

    Re : Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?

    Apparemment, on peut faire un toit végétale même si celuic-i est légèrement incliné. Par contre, pour l'aspect ardoise, c'est raté.
    Sinon, peux-t-on associer une toiture végétalisée et du solaire (thermique ou photovoltaique) ? Une partie végétale et une autre classique où les panneaux seraient posés.

  10. Publicité
  11. #7
    snapepe

    toiture vegetalisée

    bonjour à tous,
    je suis en train de refaire la toiture de ma grange .
    aussi j'ai pensé a faire çà ecologiquement ... çàd avec une " toiture vegetalisée ".
    mais je ne connais pas et je ne sais pas comment faire .
    qq'un peut il me donner des pistes ?
    merci d'avance .

  12. #8
    snapepe

    Re : toiture vegetalisée

    allo ?

    je n'oses pas croire que çà n'interesse personne ?
    rappelez vous que l'avion decolle contre le vent et jamais dans le meme sens ....

  13. #9
    emmanuel30

    Re : toiture vegetalisée

    bonsoir.
    Il n'est pas nécessaire de faire une toiture végétalisée pour qu'elle soit écologique.
    Pour moi écologie devrait aller de pair avec avec simplicité et accessibilité pour tous.
    La toiture végétalisée est à l'antipode de ces deux principes, en effet une toiture végétalisée nécessite des moyens modernes compliqués et trop chers pour le commun de mortels.
    Dernière modification par emmanuel30 ; 30/07/2007 à 21h00.

  14. #10
    JMBIL

    Re : toiture vegetalisée

    salut
    il y qqs fils sur FS qui parlent de toitures végétales mais peu sur la manière de le faire

    tu peux allez voir Ici par exemple

    Clin d'oeil à emmanuel30 ->le triple vitrage Argon nécessite aussi des moyens modernes compliqués et trop chers pour le commun de mortels

    Y'a quand même pire que la toiture végétalisée....

  15. #11
    Yoghourt

    Re : toiture vegetalisée

    A priori, je ne vois pas ce qui est spécialement compliqué et cher dans la végétalisation d'un toit-terrasse...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  16. #12
    snapepe

    Re : toiture vegetalisée

    moi non plus , je ne vois pas ce qui peut etre compliqué a faire sur un toit vegetalisé .
    mais tout de meme , avant de passer a l'action , j'aurai voulu savoir qq details pour ne pas faire les memes erreurs que pour la renovation de ma maison ...
    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    bonsoir.
    Il n'est pas nécessaire de faire une toiture végétalisée pour qu'elle soit écologique. Pour moi écologie devrait aller de pair avec avec simplicité et accessibilité pour tous.
    La toiture végétalisée est à l'antipode de ces deux principes, en effet une toiture végétalisée nécessite des moyens modernes compliqués et trop chers pour le commun de mortels.
    ce qui m'interesse entre autres , c'est de connaitre un peu les prix en autoconstruction, car c'est le budget qui me limite en ce moment....

    de meme , une des questions que je me poses e(t dont je ne trouves aucune reponse car personne n'en parle) , apres avoir lu le topic que tu me soumets , JMBIL, je me demandes dans quelle mesure il faut renforcer la charpente.
    car de la terre humide ou meme detrempée doit peser sacrement lourd !
    rappelez vous que l'avion decolle contre le vent et jamais dans le meme sens ....

  17. Publicité
  18. #13
    emmanuel30

    Re : toiture vegetalisée

    bonsoir Yoghourt.
    Ce n'est pas la végétalisation qui m'inquiète, mais la fabrication de la terrasse.
    Refaire le toit d'une grange avec 30 cm d'isolant, me semble à la portée de pas mal de maçons, mais remplacer ce toit par une terrasse me semble bien plus compliqué et bien moins sûr, surtout si les portées sont importantes.
    De plus je note quelques problèmes en plus de ceux cités précédemment qui sont:
    l'esthétique avec ce qui va avec, cad le permis de construire.
    la modification des murs, par exemple la suppression des pignons.
    Pas de respiration possible coté plafond.

    La ou je bosse il y a pas mal de bâtiments avec terrasse et ils ont tous été refaits, même ceux qui étaient recouvert de gravier, et certains avaient moins de 20 ans.
    J'èspère quand même que depuis ils ont faits des progrès sur la longévité des terrasses, c'est quand même ennuyeu d'avoir un toit qui dure moins que le crédit.

    Bonsoir JMBIL, bien vu pour le clin d'oeil, par contre je cherche ce qui est pire qu'une terrasse qui suinte et qu'il faut réparer alors qu'il y a quelques tonnes de terre par dessus et que l'on n'arrive pas à situer la fuite.

    J'ai un collègue qui est resté 3 ans en procès avec une terrasse qui fuyait et c'est peut être pour cela que je suis aussi réticent, mais je changerais peut être un jour d'avis.

  19. #14
    Yoghourt

    Re : toiture vegetalisée

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    Ce n'est pas la végétalisation qui m'inquiète, mais la fabrication de la terrasse.
    Refaire le toit d'une grange avec 30 cm d'isolant, me semble à la portée de pas mal de maçons, mais remplacer ce toit par une terrasse me semble bien plus compliqué et bien moins sûr, surtout si les portées sont importantes.
    J'ai interprété ta phrase initiale sur la complexité et le coût avec une portée générale, et non concernant le cas particulier qu'est la rénovation du toit de grange de Snapepe. Sur ce sujet, je te rejoins presque(*) totalement.

    (*) Confier l'isolation renforcée d'un toit classique à un charpentier ou un plaquiste, je dis pas. Mais au maçon

    Une idée alakon en passant: toit de chaume.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  20. #15
    emmanuel30

    Re : toiture vegetalisée

    je pensais à un maçon un peu charpentier sur les bords ^^

    Après réflexion, la nuit portant conseil, je reviens un peu sur ma position car avec les changements climatiques qui s'annoncent, orages de grêles qui fracasses les tuiles, ou tempêtes qui arrachent les toitures, le toit végétalisés pourrait offrir une sécurité à toute épreuve sur cet aspect catastrophique des choses.
    Il est fort possible que pour les décennies qui arrivent, le toit végétalisé sera plus rentable qu'un toit normal.

    Pour le toit en chaume, ça craint un peu s'il y a un poêle à bois.

  21. #16
    snapepe

    Re : toiture vegetalisée

    merci de vos reponses .

    mais je voudrais preciser qu'il n'est pas envisable pour moi de faire une terrasse HORIZONTALE sur le dessus de la grange .

    je voudrais un TOIT (normal , ou presque , quoi ... <;o) .

    du coté NORD, il sera vegetalisé . et du coté SUD , il sera solaire .
    cela fera peut-etre moins hurler les services des permis de construire ?

    j'ai deja vu des photos de toits vegetalisés en pente , c'est si difficile a faire ?
    rappelez vous que l'avion decolle contre le vent et jamais dans le meme sens ....

  22. #17
    emmanuel30

    Re : toiture vegetalisée

    Hier j'étais sur Avignon et je suis tombé par hasard sur un mur végétalisé d'environ 350 m2.
    Je suis aller le voir de près , et sa mise en oeuvre ma semblé très compliquée.

    Une énorme charpente en acier galvanisé encrée dans le mur porteur, supporte le mur végétalisé, et il y a un vide d'air entre les deux mur de d'environ 50 cm.

    http://www.mairie-avignon.fr/fr/ecod...murvegetal.php

    la photo n'est pas terrible et elle n'est pas représentative de la réalité ce mur est absolument magnifique,
    Le coût de ce mur 600 000 € pour 350 m2, me laisse pensif , mais bon dans ce cas nous avons affaire à une œuvre d’art, par à un mur écolo.!!!

  23. #18
    snapepe

    Re : toiture vegetalisée

    oui , c'est un mur porteur qui est effectivement superbe

    mais je voudrais parler de TOITURE vegetalisée . ( le but n'est pas le meme ....)
    rappelez vous que l'avion decolle contre le vent et jamais dans le meme sens ....

  24. Publicité
  25. #19
    thebobo

    Re : toiture vegetalisée

    Bonjour,

    J'ai actuellement la même problématique, je pense à faire installer une toiture végétalisée par contre c'est une plus petite toiture, je souhaite installer un abri dans mon jardin et j'avais pensé à un toit végétal.

    Je me suis renseigné au niveau de l'inclinaison possible, apparemment ça peut varier entre 0 et 35° (source : #### supprimé : pub)
    Sauf que je ne sais pas si je peux réaliser cette toiture moi même, d'après ce que j'ai compris, ça demande pas mal de technique quand même.

    Quelqu'un aurait un retour d'expérience?
    Dernière modification par JPL ; 18/09/2013 à 12h49.

  26. #20
    Philoux35

    Re : toiture vegetalisée

    J'étais passé à côté de cette discussion.

    J'ai mis en oeuvre une telle toiture, monopente à 15% (soit 8.5°).

    Mon enveloppe isolée, en toiture, se termine
    par des panneaux DFP et un écran de sous-toiture.
    Au delà, on trouve :
    - une lame d'air de 40 mm (liteaux) ;
    - des panneaux d'OSB4 de 18 mm;
    - une membrane EPDM de 1 mm (et des poussières) ;
    - une double couche de géotextile ;
    - un substrat végétal d'environ 7 à 8 cm (moitié terre moité pouzzolane).

    Pour la mise en oeuvre, cela se passe plutôt bien.
    Ne pas lésiner sur le géotextile qui assure la protection
    de la membrane EPDM des agressions physiques.
    J'en avait fait l'économie, et je me suis apperçu par la suite
    quie le substrat livré par une carrière contenait bien
    des parasites : tessons de verres, clous ... etc ...
    D'où une petite fuite l'hiver dernier, heureusement sans
    conséquence grâce à la lame d'air et l'écran de sous-toiture.
    D'où également un gros travail ce printemps pour déplacer
    mon substrat et mettre en place le géotextile ...
    Donc, si possible, réaliser son substrat soi même,
    pour mieux en contrôler la qualité (pas de corps étrangers).

    Bien prévoir l'écoulement de l'eau.
    En effet, lors des pluies d'orage, le volume d'eau est tel
    que l'eau n'a pas le temps d'être absorbé par le substrat,
    et coule littéralement sur le substrat, pour parfois
    (même si c'est rare) déborder de l'acroterre en bas de pente.
    Ceci n'est pas grave si c'est prévu (débord de toiture ou autre).

    Pour les plantes, si on n'est pas pressé, on peut se contenter
    d'en mettre une par m2, car les petits sedums s'étalent volontiers ...

    Pour le résultat, c'est très agréable du point de vue phonique,
    le bruit des gouttes d'eau est très amorti, feutré,
    et carrément inaudible une fois l'isolation en place.

    Visuellement c'est un régal (c'est la raison première
    de mon choix), je ne peux imaginer un bac acier à la place !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. toiture végétalisée 20m²
    Par lucas6720 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/03/2008, 13h27
  2. debord de toiture
    Par mauriceetjeannine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/11/2007, 14h54
  3. Toiture courbe
    Par tutuf72 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/09/2007, 20h38
  4. toiture en bache
    Par sandra2007 dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/08/2007, 20h58
  5. Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?
    Par Iforire dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/03/2006, 21h29