Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Isolation au liège : Mise en oeuvre



  1. #1
    cataphile18

    Question Isolation au liège : Mise en oeuvre


    ------

    Sur vos conseils, je me lance dans l'isolation extérieure au liège en 2 fois 30mm
    Mon corps d'enduit est fini et bien plat
    Et ce matin j'ai collé 2 plaques de liège, je les posent couchée (sur leur plus grande longueur parallèle au sol)
    J'ai bien dosé le mortier avec la spatule crantée de 5mm
    Mortier : 5vol sable 0-2 pour 3vol NHL 3,5 très onctueux
    Poser du liège me parraît très difficile
    En effet, les plaques ne collent pas au mur, il faut leur mettre des bequilles pour les maintenir en contact contre le mur et attendre que cela sèche, donc minimum 48h avec de la NHL 3,5
    Ce qui fait que la progression sera très lente, d'autant plus qu'il y a une 2ème couche à mettre par dessus !
    Je ne suis pas encore certain que le mortier va coller les plaques, je doute...
    J'attend 2 jours avant d'enlever les béquilles, donc pendant 2 jours je ne peu rien faire... vous voyez le tableau ?
    J'ai l'impression de mettre mis dans une drôle de galère
    Ci cela ne colle pas, je ferai 5 plots de colle à carrelage

    Si vous avez des conseils à me donner pour la mise en oeuvre, je serai heureux de les connaître
    Merci de votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    helio-gesnes

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    salut
    ça ne colle pas avec un mortier de chaux ?
    yann

  4. #3
    rbobeda

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Qq remarques : 30 mm, c'est peu, la plaque aura tendance à se déformer. Donc pas facile, mais ça doit être possible.
    Ensuite, le support, s'il est très poreux, et je pense que c'est le cas, doit être abondamment humidifié, sinon le mortier va "griller" (ei l'enduit va pomper toute sa flotte et le mortier va tomber en poudre). Cela veut dire arrosage au jet pendant plusieurs minutes, jusqu'à ruissellement, avant d'attaquer la séance de collage. Le mortier doit être assez liquide, et il est nécessaire de bien humidifier les plaques avant de les tartiner d'un bon demi-centimètre de colle.
    Enfin, si le corps d'enduit est réalisé au ciment, là c'est une erreur pénible à rattraper, car en effet le mortier de chaux aura du mal à adhérer sur un support fermé tant qu'il n'aura pas complètement séché. La solution : ne pas humidifier du tout le support, utiliser une colle plus dure, et compatible avec les supports de ce type (bâtard chaux-ciment), et des chevilles pour isolation avec clous à expansion (qui sont plutôt conseillées en sécurité supplémentaire de toute façon).

    Normalement, sur de la brique ou sur un enduit poreux, l'adhérence est immédiate, on a 30 sec. environ pour placer parfaitement la plaque avec un battoir (morceau de chevron, par exemple). La résistance définitive n'est obtenue qu'une fois que le mortier a complètement carbonaté (au moins 1 semaine) mais on peut continuer à travailler pendant ce temps là, heureusement

    Pour info, sur ce projet, l'isolation est réalisée en liège 2*80mm sur de la brique creuse, collé au mortier de chaux, pour environ 180 m² de murs+soubassements isolés.
    Voir photos ici :

    http://www.architecturenaturelle.com/projets-101-2.html

    Environ 15j de travail à 2 personnes (car pas mal de détails et coupes).

  5. #4
    cataphile18

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Qq remarques : 30 mm, c'est peu, la plaque aura tendance à se déformer. Donc pas facile, mais ça doit être possible.
    Va falloir oui!

    Ensuite, le support, s'il est très poreux, et je pense que c'est le cas, doit être abondamment humidifié, sinon le mortier va "griller" (ei l'enduit va pomper toute sa flotte et le mortier va tomber en poudre).
    Corps d'enduit à ma chaux NHL 3,5

    Cela veut dire arrosage au jet pendant plusieurs minutes, jusqu'à ruissellement, avant d'attaquer la séance de collage.
    J'ai arrosé au jet, mais pas quelques minutes car cela ne fait que quelques jours que j'ai terminer de fignoller le corps d'enduit, donc ce n'est pas completement sec

    Le mortier doit être assez liquide, et il est nécessaire de bien humidifier les plaques avant de les tartiner d'un bon demi-centimètre de colle.
    Je fait un mortier très onctueuse que je passe à la spatule crantée de 5mm
    Vu que j'ai fait un corps d'enduit très plan, tu crois qu'il est nécessaire de mettre 1cm de mortier ?

    Mais le problème, c'est qu'il faut que j'utilise des béquilles (manches d'outils, planches) pour faire du poids sur les plaques de manière à que quelles restent bien en contact avec le mur
    Donc du coup le chantier n'est pas très accessible et je me demande quoi faire en attendant que cela sèche
    Je ne vais pas attendre 1 semaine à chaque fois que je pose 2 plaques!
    J'ai fait ca ce matin
    Demain, je vais essayer d'en mettre 2 audessus (pas pardessus)
    Le plus important c'est de faire ma ligne du bas bien de niveau, ensuite, peut être que se sera plus simple

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    cataphile18

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    J'ai téléphoné à mon fournisseur de liège pour lui demander conseil
    La dame ma dit qu'il fallait utiliser de la colle à plâtre
    Il faut en mettre 10 petits plots, ainsi le mur continu à respirer, enfin sauf sur les petits plots...
    Voyez-vous une contre-indication à l'utilisation de cette colle à plâtre ?

  8. #6
    jer75

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bonjour

    Je plussoie le post de Rbobeda, toujours aussi pertinent.

    cataphile, tu veux plutot dire colle à carreaux de platre?
    Je vois pas trop l'interet d'utiliser ce type de produit.
    Alors que pour faire plus simple et moins cher du bête platre fera trés bien l'affaire il me semble.
    Facile à mettre en oeuvre, colle bien et tire vite.
    Tu peux aussi essayer un mélange platre/chaux, je ne sais pas si ca tire vite, mais d'aprés ce qu'on m'en a dit, c'est trés costaud.
    Et Ensuite, tu termine avec armature et enduit chaux?

  9. Publicité
  10. #7
    ririmason

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Je crois que Cataphile fait référence à la colle pour plaques de placo qui est le même produit que l'on emploie pour le montage des blocs cellulaires. On fait des gros plots et hop on y va. C'est vrai que ca colle du tonerre. A essayer avec du liège.

  11. #8
    jer75

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    du "MAP" donc? je me suis toujours demandé ce qu'ils mettent la dedans, sans réponse pour l'instant.

    Soit dit en passant le platre aussi ça colle du tonnerre, et ça va trés bien sur le liège.

  12. #9
    ririmason

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    du "MAP" donc? je me suis toujours demandé ce qu'ils mettent la dedans, sans réponse pour l'instant.

    Soit dit en passant le platre aussi ça colle du tonnerre, et ça va trés bien sur le liège.
    Oui mais le platre prend moins vite ( moins pratique pour le positionnement ) et craint l'humidité. On peut aussi employer du mortier colle. D'ailleurs les isolations en polytruc sont collés au mortier colle qui a l'avantge de résister à l'humidité et de prendre très rapidement.

  13. #10
    jer75

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Le platre prends moins vite? je n'ai jamais utilisé de MAP, mais du platre normal (pas du prise lente plein d'additifs) ca prend à une vitesse ahurissante.
    Quant à craindre l'eau, c'est un peu une légende, le platre gobe l'eau certes, mais avant qu'il perde ses résistance mécaniques, il faut carrément le tremper dans l'eau, et encore.

    Pour cataphile18, platre ou MAP, c'est juste une histoire de budget, et peut etre aussi de suivre les conseils du fournisseurs de liège ,qui doivent etre sensés je pense.

  14. #11
    cataphile18

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bon, le fournisseur avait mal compris, il m'a conseillé un truc pour l'intérieur... il va se renseigner car le map c'est pour l'intérieur...
    J'attend son appel demain pour savoir précisement quoi utiliser
    Un autre fournisseur m'a parlé de colle à carrelage pour extérieur... on verra ce que l'on va me dire demain
    Par dessus le liège je vais mettre un treillis en fibre de verre et faire un enduit de finition d'au moin 1cm à la chaux et sable 0-2
    Ce matin j'ai redécoller mes plaques, après 48h, cela adhère mal, je n'ai pas confiance dans ce mortier de chaux pour coller le liège
    J'ai décoller les plaques avec la chaux pas mal collée sur le liège mais pas collée sur le mur...

  15. #12
    ririmason

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Salut Cataphile,

    Sur que le vendeur va te conseiller un mortier colle qui sert justement à fixer les isolants style poytruc.

    Sino pour la chaux quelle chaux as-tu employé? Hydraulique ou aérienne? Dans les 2 cas, ton support doit sain, non platré et surtout humidifié la veille. La chaux demande aussi d'être très bien mélangée pour coller. Enfin, la chaux surtout en plot ne sèche pas vite.

    riri

  16. Publicité
  17. #13
    rbobeda

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Le problème vient du support : qu'est-ce qu'il y a dans le corps d'enduit, quel dosage, qu'y a-t-il en dessous ? Vu le dosage annoncé pour la colle, j'ai l'impression que le corps d'enduit doit être beaucoup moins dosé en chaux que la colle. Hors, une des règles de base qu'il faut connaitre quand on pratique un peu la chaux, c'est que le pourcentage de chaux doit être dégressif en allant vers l'extérieur : les premières couches doivent être chargées en chaux, les dernières beaucoup moins. Typiquement, gobetis 1v chaux pour 2 charge, corps d'enduit 1 pour 2.5, et finition 1 pour 3. L'accroche chimique est très mauvaise dans le cas contraire. Il faudrait donc doser la chaux dans le mortier au plus égale au dosage du corps d'enduit.
    Enfin, si le corps d'enduit est "très plat", est-ce que ça veut dire que l'état de surface est "lisse" ? (C'est-à-dire avec peu de grain) Dans ce cas il n'y a pas d'accroche mécanique non plus, une finition au minimum talochée (et encore, grossièrement seulement) aurait été souhaitable. Et quelle que soit la colle utilisée ce sera difficile à faire tenir. Il faut dans ce cas reconstituer une couche d'accroche, en rayant le corps d'enduit régulièrement.
    Une photo serait plus parlante, si tu as l'occasion...

    Le map et le plâtre en extérieur sont à oublier, ils gonfleront à la base du mur. Une autre colle aura peut-être une meilleure adhérence, mais suivant ce qu'il y a dedans, risque d'étanchéifier le mur à l'interface. Suivant le type de matériau du mur, ça peut-être dommageable. Une colle à béton cellulaire devrait adhérer, mais elle est aussi formulée à base de chaux, et donc risque de poser les mêmes problèmes.

  18. #14
    cataphile18

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Le problème vient du support : qu'est-ce qu'il y a dans le corps d'enduit, quel dosage, qu'y a-t-il en dessous ?
    Corps d'enduit : 5vol de sable 0-4 pour 2vol de chaux NHL 3,5 St Astier

    Vu le dosage annoncé pour la colle, j'ai l'impression que le corps d'enduit doit être beaucoup moins dosé en chaux que la colle. Hors, une des règles de base qu'il faut connaitre quand on pratique un peu la chaux, c'est que le pourcentage de chaux doit être dégressif en allant vers l'extérieur : les premières couches doivent être chargées en chaux, les dernières beaucoup moins. Typiquement, gobetis 1v chaux pour 2 charge, corps d'enduit 1 pour 2.5, et finition 1 pour 3. L'accroche chimique est très mauvaise dans le cas contraire. Il faudrait donc doser la chaux dans le mortier au plus égale au dosage du corps d'enduit.
    Dose du mortier pour coller le liège : 5vol de sable 0-2 pour 3vol de chaux NHL 3,5 St Astier
    Donc le dosage serait mauvais ?
    On ma dit que le dégressif n'était là que pour faciliter la respiration du mur et non faciliter l'adhérence des couches suivantes

    Enfin, si le corps d'enduit est "très plat", est-ce que ça veut dire que l'état de surface est "lisse" ? (C'est-à-dire avec peu de grain) Dans ce cas il n'y a pas d'accroche mécanique non plus, une finition au minimum talochée (et encore, grossièrement seulement) aurait été souhaitable. Et quelle que soit la colle utilisée ce sera difficile à faire tenir. Il faut dans ce cas reconstituer une couche d'accroche, en rayant le corps d'enduit régulièrement.
    Le corps d'enduit à été tiré avec une règle en bois, donc il est blien plan
    Mais il a encore pas mal de grain
    Mais j'ai bien fignolé le bas du mur où j'ai commencé et là il y a moin de grain, pourquoi ?
    Parceque au 1er essai, les imperfections du mur faisaient que le liège ne s'adossait pas parfaitement au mur, il fallait appuyer à certains endroit pour le mettre en contact avec le mur (même à si c'était pas grand chose), alors j'ai refait un état de surface plus nickler encore mais peut être trop?

    Une photo serait plus parlante, si tu as l'occasion...
    Oui je vais prendre des photos et vous montrer ça

    Une autre colle aura peut-être une meilleure adhérence, mais suivant ce qu'il y a dedans, risque d'étanchéifier le mur à l'interface. Suivant le type de matériau du mur, ça peut-être dommageable. Une colle à béton cellulaire devrait adhérer, mais elle est aussi formulée à base de chaux, et donc risque de poser les mêmes problèmes.
    Le fournisseur de liège m'a appelé et ma conseillé du "ciment colle"
    J'en déduit donc que c'est de la colle à carrelage extérieur qu'il faut acheter...
    Je ferai des petits plots en essayant d'en mettre le moin possible
    Mais cela dit, le fournisseur n'avait pas l'air de savoir de quoi il parlait... c'est un comble !
    Le fait d'utiliser juste un peut de colle à carrelage me permettrai d'aller beaucoup plus vite et sans remettre en cause la respirabilité de mon mur
    Quand pensez-vous
    Je ne sais pas si je vais arriver à commencer un jour...
    Je colle, je décolle...

  19. #15
    Elnourso

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bonjour,

    Ne serait-il alors pas plus facile une "bonne vieille" fixation mécanique avec des chevilles en matière synthétique?
    Avoir ou être, telle est la question

  20. #16
    cataphile18

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Citation Envoyé par Elnourso Voir le message
    Bonjour,

    Ne serait-il alors pas plus facile une "bonne vieille" fixation mécanique avec des chevilles en matière synthétique?
    Si probablement, mais n'y aurait-il pas de ponts thermiques causés par les chevilles et visseries ?

    Bon, suite à vos conseils, j'ai revu mon mode opératoire
    - J'ai gratter le bas du mur qui était trop lisse
    - J'ai bien humidifier mon mur et mon liège au tuyau d'arrosage
    - J'ai changer le dosage du mortier : 5vol de sable 0-2 pour 1,5vol de chaux (le corps d'enduit est dosé à 5vol de sable pour 2vol de NHL. source de ce dosage dans le livre: Technique et pratique de la chaux)
    - J'ai utiliser un morceau de plaque salis (un bout de plaque cassé que j'ai décollé ce matin) pour faire un essai
    - J'ai mis 5 bons mm de mortier car lors des précédants essais, je n'en mettait vraisemblablement pas assé => l'effet ventouse que je recherchai est maintenant présent, le morceau adhère plutôt bien

    Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre que cela colle, au bout de 48h, j'essaierai de tirer un peu dessus pour juger de la solidité du collage

  21. #17
    poulpi

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Alors sa tiens ou pas

  22. #18
    cataphile18

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Les plaques que j'ai collé sont bien collées
    Biensûr, il ne faut pas tirer dessus comme un âne, sinon on arrriverai à facilement les arracher, mais comme il n'y aura jamais de contraintes dans cette direction, cela suffit bien

    J'ai utiliser ce mode opératoire:
    - Le support doit être granuleux
    - J'ai salis les plaques avec un gobetis 0-4 de la même composition que le mortier de collage (5vol sable 0-2 / 1,5 vol de chaux) et laissé séché 48h
    - Bien arrosé le mur et le liège
    - Le mortier doit être presque liquide, il faut l'utiliser assez vite si on veut avoir l'effet "schlurpsss" de vantouse
    - épaisseur du mortier sur le liège : 5mm
    J'ai fabriquer une tablette à reglettes alu de manière à aller plus vite et à avoir toujours la même épaisseur de mortier (les photos de cet l'outil suivront, je le test cette aprèm)

    Merci pour votre soutient
    Je vous tiens au courant de la suite des opérations


  23. Publicité
  24. #19
    poulpi

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    merci a toi de nous faire partager ton experience et bon courage pour la suite

  25. #20
    JLALL

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bonjour Cataphile 18

    Je voulais savoir si tu faisais cela dans le cadre d'un renforcement de l'isolation sur une maison ancienne ou pour la création d'une isolation sur une maison neuve?

    Tu as prévu quoi par dessus?

    Quelle est la nature de tes murs?

    Je suis avec beaucoup d'interêt ton aventure, et te remercie du retour d'expérience que tu nous apportes.

    Cordialement

  26. #21
    Nilsanna

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bonjour,

    Je fais remonter ce post car je dois refaire l'enduit de façade de ma maison ancienne (mur en pierre calcaire) et je me disais que ça pouvait être l'occasion de mettre un isolant sous l'enduit, donc voilà mon projet:

    après piquage de l'enduit existant, je voudrais coller du liège de 50 ou 60mm d'épaisseur sur mon mur (de 60 cm) que je ré-enduirai à la chaux (sable) ensuite.

    Mes question: cette épaisseur de liège apportera t-elle un réel effet?
    Dois je refaire un premier enduit par dessus mes pierres avant de coller le liège à la chaux où puis je le coller directement?

    Merci de vos réponses!

  27. #22
    Nilsanna

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Photo de la maison:

  28. #23
    philclip

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bonjour, voici un lien qui devrait t'intéresser...
    http://www.systemed.fr/Forum/forum_p...TID=14592&PN=1

  29. #24
    Nilsanna

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Merci pour le lien

  30. Publicité
  31. #25
    benji71

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bonjour,

    dans le cas d'une isolation des murs de soubassement avec du liège, si on applique le bitume d'étanchéité sur le mur et que l'on place directement les panneaux de liège et est ce que cela est efficace pour les coller ???

    merci d'avance pour les réponses
    Benji

  32. #26
    benji71

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Alors, personne n'a une petite idée sur cette question,
    comment fait on pour fixer des panneaux de liège dans le cas des murs de soubassement,
    est ce que le bitume d'étanchéité peut fixer les panneaux de liège ???

  33. #27
    palus06

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Je ne comprend pas bien : avec un nom pareil (bitume d'étanchéité), si c'est aussi peu perméable à la vapeur d'eau, pourquoi vouloir coller du liège avec? L'intérêt du liège est qu'il laisse le mur perspirer. Si tu mets qqchose de très étanche entre le liège et le mur, quel intérêt?

  34. #28
    benji71

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Pour rappel, je parle des murs de soubassement.

    - donc pour moi la vapeur d'eau transitera plus par mes murs hors terre que par mes murs sous terre, au moins en grande partie ... à moins que je me trompe... et dans ce cas la VMC DF jouera bien son rôle
    - mon problème est plus le passage d'humidité par capilarité dans mes murs de soubassement, de l'extérieur vers l'intérieur.

    Je comptais mettre une couche de liège sur la périphérie extérieure des murs de soubassement. Mais il faut bien que j'étanchéifie ses murs, non ? Quel produit pour jouer ce rôle?

    Concernant l'alternative au liège, quel matériau si ce n'est un poly quelque chose que je ne souhaite pas vraiment ?

  35. #29
    palus06

    Re : Isolation au liège : Mise en oeuvre

    Bsr
    Rien à ajouter, je n'ai aucune exp. d'isolation ext.re.
    Mais vas voir :

    - les posts d' aragorns sur SystemeD
    http://www.systemed.fr/Forum/forum_posts.asp?TID=14592&KW=a ragorns&PN=0&TPN=18

    et lui poser la question;

    - le fil isolation exté.re ; dans les derniers messages, il y a plusieurs croquis de soubassement (de mémoire).

Discussions similaires

  1. mise en oeuvre d'un accéléromètre
    Par bouly94 dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 15/04/2009, 12h56
  2. Isolation en liège
    Par michounette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 59
    Dernier message: 10/06/2008, 06h15
  3. Mise en oeuvre des composites
    Par topaye dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/12/2007, 08h20
  4. Mise en oeuvre AT89C2051
    Par Rizza dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/04/2007, 16h02
  5. Mise en oeuvre HCF4033
    Par Xav57 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/03/2007, 19h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...