Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Durabilité des isolants



  1. #1
    mrv

    Durabilité des isolants


    ------

    Bonjour,

    J'aurais aimé savoir si certains avaient une idée de la durée de vie moyenne des différents types d'isolant.
    Cela me parait crucial car je me vois mal arracher toutes mes briques de parement toutes les x années pour refaire l'isolation.

    J'ai vu que le sujet avait été abordé dans un vieux post (http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=73184) mais la conversation avait vite dévié sans avoir apporté de réponse.

    Merci, m-rv.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Merfène

    Re : Durabilité des isolants

    Je ne pense pas que quiconque puisse te donner une réponse à cette question.

    En effet, bien plus que la nature de l'isolant, ce sont ses conditions de mise en oeuvre qui comptent : protection contre l'humidité, contre les insectes/rongeurs et prévention du tassement pour l'essentiel.

    On trouve du bête foin intact depuis des décennies dans une grange bien abritée et on trouve des panneaux de polystyrène (pourtant très "durable", c'est bien son inconvénient d'ailleurs) mité par des souris au bout de quelques années...

  4. #3
    42jerome

    Re : Durabilité des isolants

    L'ennemi prinipal est l'humidité: à ce titre le liège, le verre cellulaire, les plumes sont avantageux.
    Ensuite les attaques mécaniques: tassement (les rigides sont supérieurs au semi-rigides et aux rouleaux).
    Les nuisibles: le chanvre, les plumes, les bétons allégés sont plus résistants.

  5. #4
    mrv

    Smile Re : Durabilité des isolants

    Merci pour ces réponses.

    Cela dit, j'ai lu que la plupart des isolants, même bien placé ont une durée de vie assez limitée :
    les poly... se déformeraient en cas de fortes chaleurs, les laines minérales se désagrégeraient progressivement, ...
    Le verre cellulaire ne semble pas sujet à ce genre de problème mais je crois savoir que son prix est prohibitif (si vous avez un ordre de grandeur, cela m'intéresse).
    Le liège semble assez durable mais pas de production en Belgique et pas super renouvelable (d'où pas très écologique). Cela dit, si le prix (je suis preneur d'un prix moyen) est plus raisonnable, je pourrais l'envisager.
    Par contre, je n'ai pas d'infos sur la durabilité ni sur le prix de la laine de bois.
    Si vous pensez à un autre isolant ...

    Merci et à bientôt.

    m-rv

  6. Devis
  7. #5
    taratata38

    Re : Durabilité des isolants

    Le liège pas renouvelable? pourquoi ça, pas écologique??? la je comprend plus , je vois rien de plus écolo
    on preleve l'écorce tous les 7 ans , donc pas d'abatage et pas de repiquage à faire, l'arbre ne demande pas d'eau, pousse à l'état quasi sauvage dans certaine région , et il ne faut aucun produit chimique pour lié les plaques..
    Evitons les arguments de ce type
    pour le prix je viens d'acheter 17.6m3 pour 4800€ , 3800€ si tu commande direct au portugal.

    Le verre cellulaire coute en gros 6* plus chere qu'un isolant classique, il est à prevoir uniquement en isolation devan suporter du poids , ou bien en milieu tres humide.
    Dernière modification par taratata38 ; 22/10/2007 à 19h56.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    KroM67

    Re : Durabilité des isolants

    Et la paille?

    Un mur de paille bien mis en oeuvre tiendra des décénies, voir beaucoup plus...

  10. Publicité
  11. #7
    lemat

    Re : Durabilité des isolants

    Citation Envoyé par taratata38 Voir le message
    Le liège pas renouvelable? pourquoi ça, pas écologique??? la je comprend plus , je vois rien de plus écolo
    on preleve l'écorce tous les 7 ans , donc pas d'abatage et pas de repiquage à faire, l'arbre ne demande pas d'eau, pousse à l'état quasi sauvage dans certaine région , et il ne faut aucun produit chimique pour lié les plaques..
    Evitons les arguments de ce type
    pour le prix je viens d'acheter 17.6m3 pour 4800€ , 3800€ si tu commande direct au portugal.

    Le verre cellulaire coute en gros 6* plus chere qu'un isolant classique, il est à prevoir uniquement en isolation devan suporter du poids , ou bien en milieu tres humide.
    Oui mais la production est encore assée réduite et principalement localisée au portugal donc transport... Mais cela est je pense un produit d'avenir compte tenu de la tenacité des chênes liège et de l'isolant qui en résulte.

    D'après les échos reçus, la laine de bois et la ouate de cellulose en densitée élevée (supérieure à 45 kg/m3) sont plutôt durables. Le polystyrène est lui aussi très (souvent trop) durable. Il perd du volume par fusion lorsqu'il est soumis a des températures élevées jamais atteintes dans un habitat sauf incendie !

  12. #8
    helio-gesnes

    Re : Durabilité des isolants

    la cellulose et le chanvre durent, de même que la fibre de bois et le liège (mais + chers)
    pour les laines minérales on parle de 7 à 10 ans
    yann

  13. #9
    mrv

    Re : Durabilité des isolants

    Bonjour,

    Désolé pour mon erreur sur le liège mais je pensais qu'il fallait bien plus longtemps que cela pour son renouvellement.
    Cela dit, je préférerais utiliser un produit plus "local". (si des wallons traînent par là et qu'il connaissent un producteur dans la région je suis preneur)

    Le polystyrène, je préfère éviter si je peux faire sans.

    Pour ce qui est de la paille, je connais peu. S'agit-il de construire l'ossature de cette façon. Personnellement, je compte réaliser l'ossature de la maison en bloc silico-calcaire et isoler par l'extérieur puis mettre un parement (on verra ce que l'urbanisme accepte). Est-ce possible, intéressant dans ces conditions ?

    Merci et à bientôt.

  14. #10
    lemat

    Re : Durabilité des isolants

    Chez moi la laine de verre en rampant, pas de parepluie et pare vapeur kraft avec scotch qui ne tient plus (j'ose pas toucher !) et lambris a 17 ans et n'est pas du tout tassée. Je compte tout refaire d'ici quelques temps en laine de bois mais je suis surpris par la tenu de cette laine de verre. Un artisan m'a confirmé que c'est vraiment variable et qu'il voit de tout en réno. Apparament il y a là aussi une grande difference entre les produits 1er prix et les laines de minérales de qualité, denses et chères.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?
    Par fab80 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 05/04/2016, 23h08
  2. Formule mathématique pour l’effet de tassement des isolants
    Par alphaval dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2007, 13h09
  3. Isolation : que penser des isolants minces réflecteurs
    Par laetiv dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/06/2007, 01h19
  4. Duree de vie des isolants, retour d'experiences ??
    Par hsholmes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 51
    Dernier message: 11/04/2006, 22h35
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison