Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?



  1. #1
    fab80

    Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?


    ------

    Bonsoir,
    Je suis dans les plans d'ossature pour une extension bois de 55 m2 au sol.
    De l'extérieur vers l'interieur : bardage bois (je sais pas encore quoi) + lame ventilée +parepluie + contreventement +20 cm laine de verre +parevapeur + vide technique +placo

    Comme j'ai 200 mm pour l'isolant je me demande si ça pourrait être intéressant de combiner deux matériaux (100+100 ou autre rapport égal à 200) dont les caractéristiques pourraient amener un plus.
    Je pense par exemple à laine de verre + laine de bois.
    J'ai surtout peur que la laine de verre ait tendance à se tasser et je me dis qu'un matériau un peu plus rigide même sur une moindre épaisseur pourrait compenser et continuer à isoler…
    Y'a aussi peut être quelquechose au niveau de l'humidité ? Mais plus je lis les histoires de murs étanches ou perméants plus je me perds
    J'aurai de l'inertie dans l'extension par un mur de refend en brique placé au centre donc je suis pas trop inquiet de ce côté là.

    Sinon 200 mm de laine de verre ça fait un bon R et faudra assurer après au niveau toiture.

    Merci de vos avis pour savoir si combiner différents matériaux isolants dans une paroi verticale ça a du sens ou pas?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lolo59

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Et pourquoi pas mettre plutôt 200 mm de laine de bois ?
    Le problème si tu mets de la laine de verre et de la laine de bois (ou tout autre matériau "naturel") sera effectivement un problème d'humidité: la laine de verre ne la laisse pas passer; tu peux donc avoir accumulation d'humidité au contact laine de verre/laine de bois ce qui est très mauvais pour la laine de bois (je ne parle même pas de la laine de verre qui voit alors son R s'effondrer).

    Bref pas de mixte de ce genre là mais plutôt QUE du matériau d'origine naturelle, comme la laine de bois.
    De plus la laine de bois doit avoir (à vérifier) plus d'inertie que la laine de verre. C'est donc là aussi un plus, même si tu as déjà un mur de refend pour cela.

  4. #3
    Merfène

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Attention à ne pas confondre l'inertie de masses telles qu'une dalle ou un mur de refend et "l'inertie" d'un isolant qui correspond plutôt à un déphasage.

    Pour le reste, uniquement de la laine de bois serait certainement préférable : plus saine (attention aux fibres de laine de verre), meilleur déphasage, meilleure tenue dans le temps.
    Mais elle est plus onéreuse. Donc, si tes finances t'imposent un compromis, un mixte est envisageable.
    Contrairement à ce qu'a dit lolo59, la laine de verre est perméable à la vapeur (µ 1,2 environ), et même plus que la laine de bois (µ 3 à 4, plus le µ est bas, plus c'est perméable).
    Dans ce cas, il faut mettre la laine de bois côté intérieur car les matériaux doivent être de plus en plus perméants vers l'extérieur.
    Un autre avantage c'est que ça te protégerait d'autant mieux du risque d'inhaler des fibres de laine de verre.
    Un inconvénient, c'est de laisser le matériau le moins stable dans le temps vers l'extérieur alors que ce sont les premiers centimètres qui sont les plus importants. Mais ça, c'est rattrapable car c'est également la couche extérieure qui sera le plus facilement accessible à l'avenir pour une vérification/réparation.

    Attention ! Tout ce que je viens de dire est vrai pour de la laine de verre "nue", sans pare-vapeur kraft.

  5. #4
    Yoghourt

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    A moins de mettre des couches croisées, je ne saisis pas l'intérêt de mettre 2 couches au lieu d'une. Pour parer au risque de tassement, le plus simple est de mettre des matériaux qui ne présentent pas ce pb. Ca signifie en général des matériaux dont la densité ne descend pas sous 40kg/m3.

    Edit: Merfène a été plus rapide que moi!

    Je vote pour la cellulose insufflée à densité maxi (55 à 60kg/m3). Homogène, coût posé compétitif vs. laine de verre, écologique, déphasage bien mieux que la LdV, hygro-régulateur, pare-vapeur pas nécessaire vu la composition de votre paroi.

    P.S. "naturel", ça veut dire quoi? L'élaboration de la fibre de bois, c'est un procédé industriel.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. Devis
  7. #5
    lolo59

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Contrairement à ce qu'a dit lolo59, la laine de verre est perméable à la vapeur (µ 1,2 environ), et même plus que la laine de bois (µ 3 à 4, plus le µ est bas, plus c'est perméable).
    tout à fait je voulais parler de la LdV avec papier craft; pardon pour l'imprécision.

    "naturel", ça veut dire quoi?
    je parlais de l'origine. Mais il faut effectivement faire attention à certains matériaux d'origine naturelle qui finalement, après traitement, n'ont plus grand chose de naturel à cause des additifs entre autre.

    Attention à ne pas confondre l'inertie de masses telles qu'une dalle ou un mur de refend et "l'inertie" d'un isolant qui correspond plutôt à un déphasage.
    peut-on avoir du déphasage sans inertie ?
    peut-on avoir de l'inertie sans déphasage ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    bibice

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    A moins de mettre des couches croisées, je ne saisis pas l'intérêt de mettre 2 couches au lieu d'une. Pour parer au risque de tassement, le plus simple est de mettre des matériaux qui ne présentent pas ce pb. Ca signifie en général des matériaux dont la densité ne descend pas sous 40kg/m3.

    Edit: Merfène a été plus rapide que moi!

    Je vote pour la cellulose insufflée à densité maxi (55 à 60kg/m3). Homogène, coût posé compétitif vs. laine de verre, écologique, déphasage bien mieux que la LdV, hygro-régulateur, pare-vapeur pas nécessaire vu la composition de votre paroi.

    P.S. "naturel", ça veut dire quoi? L'élaboration de la fibre de bois, c'est un procédé industriel.

    Perso, j'etais parti au depart pour un mix cellulose/bois. Finalement je pars sur tout en bois, mais deux produits differents :
    - Une première couche 120mm en laine de bois 40kg/m3
    - une deuxième couche 80mm croisée en panneau de bois rigide 160kg/m3, avec ca, pas de risque de tassement.

    Au niveau phonique, ce sera peut-etre moins bon qu'un mix cellulose/bois, mais la difference de densité devrais deja aider un peu.

    Me reste le probleme des fixations pour eviter ponts phoniques et thermiques...

    Isolant naturel? A moins d'aller chercher la paille directement dans le champ d'à coté, difficile d'avoir du 100% naturel. (et encore, le champ voisin n'est peut-etre pas bio!)
    Il existe quand meme des methodes de fabrication sans produit ajouté, ou avec des liants à base de mais (je viens de croiser ça...)
    Apres, tous les produits sont naturels, seul change le niveau de transformation....
    Et naturel n'est pas synonyme de sain.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  10. Publicité
  11. #7
    Yoghourt

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Ouate de cellulose: 55kWh/m3 en énergie grise hors transport.
    Fibre de bois: j'ai vu trainer 1400kWh/m3, mais ça reste à confirmer.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  12. #8
    bibice

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Ouate de cellulose: 55kWh/m3 en énergie grise hors transport.
    Fibre de bois: j'ai vu trainer 1400kWh/m3, mais ça reste à confirmer.
    Je suis surpris d'une telle difference. Dans les deux cas, ne s'agit-il pas de la transformation d'un sous-produit (pour ne pas dire le dechet d'autres transformations)?
    Qu'est ce qui peut rendre la fibre de bois aussi energivore?
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  13. #9
    bibice

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation Envoyé par bibice Voir le message
    Je suis surpris d'une telle difference. Dans les deux cas, ne s'agit-il pas de la transformation d'un sous-produit (pour ne pas dire le dechet d'autres transformations)?
    Qu'est ce qui peut rendre la fibre de bois aussi energivore?
    Google est mon ami :

    http://www.geniedulieu.ch/article.php3?id_article=37

    on y retrouve :

    fibres de lin 30 kWh/ m3
    fibres de chanvre 40 kWh/ m3
    cellulose de bois 50 kWh/ m3
    laine de mouton 55 kWh/ m3
    laine de roche 150 kWh/ m3
    perlite 230 kWh/ m3
    laine de verre 250 kWh/ m3
    argile expansé 300 kWh/ m3
    panneau de liège 450 kWh/ m3
    polystyrène expansé 450 kWh/ m3
    polystyrène extrudé 850 kWh/ m3
    panneau fibre de bois (tendre) 1’400 kWh/ m3
    Mais quelle difference font-ils entre cellulose de bois et panneau fibre de bois?
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  14. #10
    fab80

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Merci pour vos précieuses réponses.
    J'en retiens qu'il ne sert à rien de mettre deux sortes d'isolants dans le même mur mais éventuellement deux couches croisées d'épaisseur moindre pour avoir des joints décalés (cela dit le surcout en travail me semble rentable surtout pour les murs aveugles ou avec peu d'ouverture parce qu'il faut bien venir au droit des fenêtre ou portes même avec deux couches).
    Quant au côté naturel (je sais pas bien ce que ça veut dire sauf a l'opposer artficiellement aux produits issus du pétrole) ou sain pour la santé (y'a d'ailleurs beaucoup de choses malsaines à l'état dit naturel) je crois qu'il faut pas non plus être parano par rapport aux fibres de la laine de verre dès lors qu'elles sont enfermées. Si elle se tassait pas comme elle le fait en position verticale, c'est un produit qui m'intéresserait vu son rapport économique.
    Le côté énergivore de la fibre de bois me surprend… moins écolo qu'il n'y parait.
    Je vais peut être fouiller du côté de la paille. J'en ai dans des combles perdus d'un garage depuis une quinzaine d'années et je sens bien que ça isole même dans cet endroit ouvert à tout vent et ça met du temps à pourrir et à traverser le ballot compressé à l'endroit ou une fuite du toit laisse passer l'eau.
    Trouver de la paille dans mon coin c'est facile (peu de transport) trouver celui qui me la compressera au format souhaité (genre parpaing de 20) ça doit pas être impossible, mais trouver des champs peu ou pas trop (mal)traités au pays de l'agro business j'y crois pas trop !
    Bon je vais poursuivre ma quête de l'isolant qui ira bien !

  15. #11
    Merfène

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Ouate de cellulose: 55kWh/m3 en énergie grise hors transport.
    Fibre de bois: j'ai vu trainer 1400kWh/m3, mais ça reste à confirmer.
    Eh bien J-P Oliva ne donne pas du tout les mêmes chiffres !
    Hors transport, il indique :
    - cellulose 6 kWh/m3
    - bois feutré (i.e. "laine" de bois) 12,5 kWh/m3
    - liège expansé 80 à 90 kWh/m3
    - laines minérales 280 kWh/m3
    - mousses de synthèse 850 kWh/m3

  16. #12
    seboseb

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation Envoyé par lolo59 Voir le message
    peut-on avoir du déphasage sans inertie ?
    peut-on avoir de l'inertie sans déphasage ?
    Déphasage sans inertie : paille, laine de bois en panneaux rigides (il faut plus de 6h à la chaleur pour traverser 10 cm de ces matériaux, ce qui est mieux que pour la plupart des isolants).

    Inertie sans déphasage : acier, fonte, cuivre.....

    Le déphasage sert à limiter la pénétration de chaleur, l'été, à travers les murs. Point barre. Le déphasage lutte contre la chaleur EXTERIEURE

    L'inertie sert à stocker, l'été ou en demi-saison, la chaleur produite pendant la journée (gain solaire, cuisine, chaleur corporelle, lampes, etc...) et à la répartir dans le temps. L'inertie évite donc les pics de température. L'inertie optimise la chaleur INTERIEURE.

    Les isolants, même ceux qui déphasent beaucoup, ne sont en aucun cas de vrais matériaux inertiels. C'est pour ça qu'en ossature bois, il est intéressant de dissocier :
    - parois extérieures déphasantes,
    - murs intérieurs inertiels

  17. Publicité
  18. #13
    fab80

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation:
    Posté par Yoghourt Voir le message
    Ouate de cellulose: 55kWh/m3 en énergie grise hors transport.
    Fibre de bois: j'ai vu trainer 1400kWh/m3, mais ça reste à confirmer.
    Eh bien J-P Oliva ne donne pas du tout les mêmes chiffres !
    Hors transport, il indique :
    - cellulose 6 kWh/m3
    - bois feutré (i.e. "laine" de bois) 12,5 kWh/m3
    - liège expansé 80 à 90 kWh/m3
    - laines minérales 280 kWh/m3
    - mousses de synthèse 850 kWh/m3
    Ben l'énergie grise avec ou hors transport n'est pas très transparente

    Sinon pour l'inertie faut tenir compte que cette extension est adossée (mur ouest) à une vieille longère en briques et parpaings et que je monterai le mur nord en dur avec iso a l'exterieur.
    En plus j'aurai un mur de refend en dur aussi (briques certainement)

    Donc ça sera une mob seulement à l'est et au sud

  19. #14
    Yoghourt

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Citation Envoyé par seboseb Voir le message
    Déphasage sans inertie
    Inertie sans déphasage
    Googlise "définition inertie thermique". Le résultat est flou à souhait.

    Ca serait bien d'appeler un chat un chat. Je suppose que tu utilises ici le terme "inertie" pour désigner la capacité thermique. D'autres personnes utilisent "inertie" pour parler de déphasage ou d'amortisssement... Le pire étant de dire de parler d'"inertie" pour en fait parler de densité. Si si, j'ai déjà vu (ou plutôt lu)

    Mon avis sur le sujet
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  20. #15
    Mettero

    Re : Est-ce pertinent de mixer des isolants différents ?

    Peut on mixer laine de bois et laine de mouton pour maximiser le côté phonique ? Merci

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Durabilité des isolants
    Par mrv dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/10/2007, 17h08
  2. Formule mathématique pour l’effet de tassement des isolants
    Par alphaval dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2007, 13h09
  3. Isolation : que penser des isolants minces réflecteurs
    Par laetiv dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/06/2007, 01h19
  4. Duree de vie des isolants, retour d'experiences ??
    Par hsholmes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 51
    Dernier message: 11/04/2006, 22h35
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison