Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles




  1. #1
    kellinette

    J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Bonjour,
    j'ai découvert ce site la semaine dernière et depuis je suis terriblement inquiète. En effet, à vous lire j'ai l'impression d'avoir réalisé une mauvaise isolation dans les combles.
    Je suis allée aussitôt vérifier la température pendant les journées chaudes mais la température était inférieure à 25° en plein après-midi avec des fenêtres baignées par le soleil et sans rideaux ou volets (les combles sont fermés actuellement).
    En partant de l'extérieur vers l'intérieur, j'ai posé des panneaux de laine de roche (7 cm d'épaisseur) vide d'air puis agrafé sur les pannes de l'isolant mince (garanti équivalent par merlin à 20 cms d'isolant) -
    J'ai insisté pour mettre la laine de roche pour le côté phonique bien que je vive en campagne et qu'aucun bruit ne puisse déranger.
    Je pensais ensuite réaliser un vide d'air avec des lattes de bois de 2 cms minimum et poser du lambris.
    Je vous remercie tous à l'avance de bien vouloir m'aider par vos conseils.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    herakles

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Effectivement , les 3cms d'IMR n'ont qu'une résistance thermique tout au plus égale à 1.5~1.7 W/m2.K selon divers essais cerifiés par le CSTB et autres organismes européens

    depuis , l'association des fabricants d'isolants minces s'est scindée en deux : les uns continuant à affirmer un Rde 6.1 pour ce produit , les autres portant l'effort sur l'aspect "complément d'isolation "

    -cependant , tu as de la chance; l'IMR est posé du bon côté ! ( et non sous les tuiles car il y avait de sérieux risques de condensation ..et de pouriture de la charpente)

    C'est en Hiver que tu risques de t'apercevoir que ton isolation va être un peu juste :

    -R de 7 cms LDR = 1.8
    -R de l'IMR = 1.6 tout au plus et NON 6.1 comme affirmé dans la doc du fabricant ...

    Le R idéal à atteindre est de 6 à 8 selon ta région , ce qui correspondra à une épaiseur à rajouter de 14 à 16 cms de LDR

    -il te faudrait déposer l'IMR (ici utilisé comme complément d'isolant ) , poser ces 14 à 16 cms de LDR et reposer l'IMR par-dessus

    S'il y a un problème d'épaisseur (et c'est sans doute pour cela que tu as utilisé de l'IMR )

    on peut poser directement du polyuréthane extrudé (lambda de 0.026 ) de 80mm

    donc :

    -LDR
    -lame d'air
    -IMR restant en place
    -lame d'air (lattes de 25mm )
    -polyuréthane extrudé avec feuillures 60mm
    -lattes pour fixation du lambris
    -lambris

    Atention aux fenêtres , la chaleur passera par là ..et la température montera même si les combles sont super-isolés .

  4. #3
    zetch

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    en cherchant des réponses à mes questions, j'ai trouvé ce site perso :

    http://pagesperso-orange.fr/sudoku.l...lant/index.htm

    ça devrait t'intéresser ...


  5. #4
    kellinette

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Je vous remercie pour vos réponses, c’est vraiment super de m’aider à résoudre ce problème.

    Malheureusement, je ne peux pas poser de polyuréthane extrudé car c’est, si je ne me trompe pas, un dérivé pétrolier comme le polystyrène. Or, ma fille est asthmatique grave et ces produits ont des effets dramatiques sur la santé des asthmatiques (en particulier et des personnes en bonne santé également).

    C’est pour cela que j’avais choisi l’IMR car il apportait, bien posé et j’y ai particulièrement veillé, une réponse aux problèmes d’allergie, une barrière à l’humidité et aux poussières tout en ayant (selon les dires du vendeur et des documents fournis par le fabricant) une résistance thermique équivalente à une laine minérale. De plus, j’avais été séduite par l’argument de la couverture de survie des pompiers et par le fait que les alpinistes préfèrent une feuille de ce genre de produit plutôt que plusieurs pulls même de marque.

    J’ai des problèmes d’épaisseur qu’au niveau des lucarnes.

    J’ai essayé d’enlever collant et agrafes pour soulever l’IMR (qui est posé du faîtage au plancher) mais tout se déchire et l’étanchéité ne serait plus assurée.

    Alors que faire ? Enlever tout l’IMR ou l’enlever jusqu’à hauteur du plafond ou le doubler avec un isolant classique en panneaux en le fixant sur des lattes elles-mêmes vissées sur les pannes et avec cette dernière solution je me demande comment je vais pouvoir faire tenir à nouveau des lattes pour fixer le lambris….

    Vous comprendrez mon inquiétude car quel que soit mon choix il peut avoir des conséquences très graves pour ma fille.

  6. #5
    herakles

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Alors que faire ? Enlever tout l’IMR ou l’enlever jusqu’à hauteur du plafond ou le doubler avec un isolant classique en panneaux en le fixant sur des lattes elles-mêmes vissées sur les pannes et avec cette

    plus qu'une solution:

    -laisser l'IMR
    -le perforer à intervalles réguliers pour éviter toute accumulation d'humidité , ainsi que le pare-vapeur éventuellement existant de la laine de roche déjà en place au-dessus de votre IMR
    -chevronnage de 5/12 dressés sur chant , espaces correspondant à la largeur des panneaux de LDR rigide
    -panneaux de laine de roche 100mm entre ces chevrons(qui ne doivent pas toucher l'IMR)
    -film armé pare-vapeur rigoureusement étanche (delta fol reflex par exemple ) et bien jointoyé aux murs
    -contrelattage de 20 à 25mm d'épaisseur sur ce contre-chevronnage
    -lambris bois fixé sur ce contre-lattage .

    Le delta-fol reflex ou autre pare-vapeur armé se substituera à l'IMR pour assurer l'étanchéité aux poussières et à la vapeur d'eau

    l’argument de la couverture de survie des pompiers et par le fait que les alpinistes préfèrent une feuille de ce genre de produit plutôt que plusieurs pulls
    essayez de passer une nuit à la belle étoile avec une telle couverture de survie ! pourquoi donc les alpinistes trimballent pour dormir des sacs de couchage aussi épais que possible ? pourquoi ils ont des doudounes ou des polaires et pas de fines vestes taillées dans de tels films ?

    l'effet réflectif n'est mis vraiment à profit que dans l'espace sidéral , ou le seul moyen de propagation de chaleur ne réside que dans le rayonnement..

    sur terre , par contre , la chaleur se propage par convection (air) et par conductivité (les intercalaires en mousse , laine de mouton , etc ..) , le rayonnement étant freiné par les faces brillantes = mais le resteront -t-elles longtemps = poussières , bébêtes, oxydation des feuilles de mylar ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kellinette

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Merci de votre réponse.

    Comment ai-je pu être aussi stupide pour accepter tous ces arguments fallacieux…. Quand je lis votre réponse je me le demande.

    En finissant d’éclaircir certains arbres fruitiers – on sélectionne le beau fruit – et impitoyablement, même si parfois cela fait mal au cœur, on supprime tous les fruits qui ne feront rien de bien au final ou en surnombre.

    Et ma réflexion a été la suivante : à quoi bon garder cet IMR, dont effectivement je ne sais pas du tout ce qu’il va devenir et dont la qualité est discutable. Surtout que je puis disposer en l’enlevant d’un vide suffisant entre les pannes pour glisser à nouveau une plaque rigide, comme la première couche posée de laine de roche, de 7 cms ou plus exactement de 7,5 cms avec le contre chevronnage et une nouvelle couche d’isolant.

    J’ai fait une coûteuse bêtise en l’achetant et m’entêter à le garder et avoir une isolation moins importante en laine de roche serait une erreur que je continuerai à payer au travers de mes factures de chauffage.

    Aussi, dans cette perspective, quelle serait l’épaisseur idéale de laine de roche à mettre au niveau des rampants, en plafond (laine de roche ou laine de verre ?) pour avoir la meilleure isolation possible pour une maison située dans la Sarthe ?

    Bien sûr, il reste le problème des lucarnes ou plus exactement les deux côtés des lucarnes où je n’ai pas beaucoup d’épaisseur. S’il n’y a vraiment que le polyuréthane qui puisse répondre à cette question, pensez-vous que le pare-vapeur armé puisse être une barrière suffisante et totalement imperméable ?

    Je vous remercie à l’avance de vos réponses.

  9. #7
    herakles

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Et ma réflexion a été la suivante : à quoi bon garder cet IMR, dont effectivement je ne sais pas du tout ce qu’il va devenir et dont la qualité est discutable.
    Gardez-le , et si la dépose de cet IMR vous rebute , perforez - le (trous de 1mm tous les 5 à 8 cms ..y compris dans le pare-vapeur de la LDR de 7cms ) avec une longue tige pointue (avec un rayon de bicyclette affutée ou une brochette en acier ou un pic à glace comme dans basic instinct)

    avant de compléter avec de nouveaux panneaux de LDR et un pare-vapeur étanche côté intérieur , soigneusement jointoyé à tous les éléments de la cosntruction (murs , entourages de velux ou baies )

    le R de l'IMR est entre 1 et 1.5 avec les lames d'air de 20mm de part et d'autre , ce serait dommage de le foutre en l'air

    Pour résumer la situation :

    LDR actuelle 70mm = R=1.7 à 1.8
    IMR = microperforé = R =1.2 à 1.5

    total = environ 3 , manque 3 pour une bonne isolation

    une épaisseur de 14 cms de LDR (lambda 0.04) apportera ce R de 3 manquant

    Pour les lucarnes , vous pouvez mettre localement du polyuréthane extrudé de 4 à 6 cms , sans pare-vapeur

    pensez à bien rejointer le pare-vapeur avec les panneaux de polyuréthane entourant les lucarnes , avant de mettre votre lambris .

    Bon courage !

  10. Publicité
  11. #8
    kellinette

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Je vais garder l’IMR puisque vous me le conseillez.

    Donc, je ménage un vide d’air de part et d’autre de l’IMR avec des lattes de bois en plus du contre-chevronnage si j’ai bien compris.
    Ensuite je pose des panneaux rigides de laine de roche – en décalé de préférence – et tout de suite après (sans vide d’air ?) le pare-vapeur bien jointoyé.
    Et enfin, après un vide d’air de 2 cms je pose le lambris.

    Et après, je dis : ouf ! enfin ma maison est bien isolée…. Et surtout je dis un grand merci pour tous les conseils que vous avez donné si gentiment.

  12. #9
    herakles

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Je vais garder l’IMR puisque vous me le conseillez
    Oui , laissez les vides d'air devant et derrière l'IMR avant de placer vos panneaux de LDR

    mais n'oubliez pas de "micro-perforer" l'IMR ainsi que le pare-vapeur de la LDR existante derrière l'IMR = pour être sur d'éviter d'accumuler de l'humidité dans les panneaux neufs de LDR et de bien soigner le jointoyage du nouveau pare-vapeur .

    PS= lattes de bois traités IFH.. (insecticide -fongicide-hydrofuge...)

  13. #10
    kellinette

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    J'avais déjà lacéré le pare-vapeur de la laine de roche avant de mettre en place l'IMR.

    Merci pour toutes vos réponses.

    Je vais les mettre à profit à l'automne quand ma présence ne sera plus nécessaire à l'extérieur....

  14. #11
    Philou67

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    N'hésites pas à revenir pour faire un état d'avancement et un retour d'expérience, c'est profitable à tous
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  15. #12
    herakles

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Philou a raison ...

    Et le top : ajoutes des photos de tes travaux , si tu peux .

    Bon courage !

  16. #13
    Garlik

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Citation Envoyé par kellinette Voir le message
    Malheureusement, je ne peux pas poser de polyuréthane extrudé car c’est, si je ne me trompe pas, un dérivé pétrolier comme le polystyrène. Or, ma fille est asthmatique grave et ces produits ont des effets dramatiques sur la santé des asthmatiques (en particulier et des personnes en bonne santé également).
    Le styrene est un compose volatile susceptible de provoquer des crises d'asthmes.

    En revanche, le polystyrene et le polyurethane font partie de la famille des matieres plastiques. Aucune etude serieuse a ma connaissance ne fait etat d'effets negatifs sur la sante par utilisation de ces materiaux, en dehors de la phase de fabrication elle meme mais ceci ne vous concerne pas. A moins que j'ai rate quelque chose...

    Pour info, le polyurethane est de plus en plus employe dans la fabrication...des preservatifs, en remplacement du latex qui peut s'averer allergene. Par ailleurs, le polystyrene et le polyurethane sont couramment utilises par l'industrie alimentaire (barquettes, pots, etc.).

    Pour ce qui est de l'IMR, les etudes realisees montrent toutes (sauf celles menees par les fabricants eux meme - ca vous etonne ?) que que 1 cm d'isolant mince est equivalent, au mieux, a 1 cm de laine de verre.

    Si, comme je le suppose, l'epaisseur de votre IMR est de l'ordre de 1 cm (et non 3 cm comme il est ecrit plus haut), je vous laisse conclure sur l'interet de cette solution onereuse. Ca risque de vous couter cher en chauffage cet hiver.

    IMR = microperforé = R =1.2 à 1.5
    Plus precisemment, c'est le R du compose "lame d'air + IMR + lame d'air", en sachant que 80% de de l'isolation sont le fait de la lame d'air...

  17. #14
    kellinette

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Promis, je vous donnerai des nouvelles de mes travaux.

    En ce qui concerne le polystyrène Garlik, je parle d’expérience.

    J’ai eu une maison avec polystyrène et BA 13 (en suivant les conseils des médecins généraliste et spécialiste qui s’occupaient de ma fille). Son état a empiré à tel point que le seul avenir qui lui était réservé (selon l’hôpital Necker) était une autonomie d’un mètre avec une bouteille à oxygène. Mais, dans un autre hôpital en province, un médecin spécialiste m’a dit avoir constaté que le polystyrène causait des ravages chez les asthmatiques. Placée dans cette maison, construite spécialement pour elle avec certains aménagements, sa santé s’est améliorée de façon spectaculaire et elle mène désormais une vie normale avec seulement un broncho-dilatateur et un cachet par jour.

  18. #15
    Le Jeck

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Bonjour Hérakles et les autres.

    Dans les propos de ce fil on parle de Polyuréthane extrudé. A mon savoir le polyuréthane extrudé n'existe pas (à moins que ce soit un nouvel isolant sorti il y a moins de 8 ans ... j'ai travaillé en tant que commercial dans les produits isolants jusqu'en 2000)

    Le polyuréthane (PU) est isolant qui est moussé entre 2 feuilles et qui va gonfler (expanser) jusqu'à la dimansion voulue. Cette dimension est obtenue grâce à la quantité de mousse coulée sur la feuille du bas et l'épaisseur est stoppée entre autre par des rouleaux à l'épaisseur voulue.
    J'ai visité il y a une quinzaine d'années une des usines de Recticel en Belgique.

    Il est donc impossible d'éxtruder du PU, du moins pour les panneaux isolants. Il existe d'autres PU qui eux peuvent être extrudés.

    Par contre il est possible d'extruder du polystyrène. (Tout comme il est possible d'expanser du polystytrène)

    N'y aurait-il pas méprise sur le terme polyuréthane extrudé ?

    Les abréviations utilisées courament sont :
    PU : Polyuréthane (En Belgique le marché est quasiment entièrement couvert par Recticel/Eurothane. Le PU a en général une teinte beige/jaune, après avoir passé quelques temps au soleil il vire à l'orangé

    EPS : Polystyrène Expansé (En Belgique on appelle cela aussi de l'Isomo (marque) ou de la Frigolith (marque qui n'existe plus depuis des décennies) l'EXPS est généralement blanc, mais il existe des marques qui mettent certains colorants pour indiquer l'EPS à haute densité pour les sols. Particularité de L'EPS, il est formé de petites billes de PS aglutinées l'une à l'autre. Viellit mal aux UV et prends de l'eau en surface au début, puis absorbe après plusieurs mois l'eau comme une éponge.

    XPS : Poystyrène Extrudé, avec des marques comme Styrofoam de Dow (Bleu), Styrodur de BASF (vert), K-foam de Knauf (gris), Vebofoam (jaune), Fina-X (jaune) etc etc ... en 2000 j'avais recenssé plus de 15 marques sur le marché belge. Particularité de l'XPS, il a une "peau" lisse et est insensible à l'humidité. Veillit mal aux rayons UV.

    Un peu de lecture sur le site de Efisol

    http://www.efisol.com/polyurethane.htm

    Ici on voit la production des panneaux de PU:
    http://www.efisol.com/polyurethane/diaporama_pu.htm

  19. #16
    Philou67

    Re : J'ai peur d'avoir fait des erreurs dans mon isolation de combles

    Merci Le jeck pour ces rappels (dont j'ai copié les définitions dans notre glossaire).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

Discussions similaires

  1. Isolation des combles
    Par tidiab dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/04/2008, 14h04
  2. Isolation tubage poêle dans les combles
    Par snackz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/01/2008, 15h32
  3. Isolation des combles
    Par robin30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/03/2007, 11h57
  4. Isolation des combles
    Par raymond 33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/03/2006, 15h28