Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?



  1. #1
    cipango

    Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?


    ------

    Bonjour,
    Je suis sur le point d’installer une VMC double flux dans notre maison. Et comme beaucoup, je me pose des questions sur les gaines. J’aurais aimé utiliser des gaines cylindriques partout, en inox (?)… Mais je n’ai pas assez de place.
    - Que pensez-vous des gaines plates (60 x 200 mm de chez Aldes par exemple) ?
    - Est-ce plus bruyant que la gaine ronde ?
    - Peut-on les nettoyer ?
    - Est ce que le PVC ne dégage aucune substance nocive ?
    - Est-il facile de commencer avec une gaine ronde et de terminer dans une cloison avec une gaine plate ? Pas de problème de raccord dans ce cas ?
    C’est surtout le bruit de fonctionnement (en insufflation dans les chambres notamment) qui me fait hésiter.
    Est ce que quelqu’un ayant le sommeil léger a déjà dormi dans une chambre équipée d’une minigaine avec une VMC DF en fonctionnement ?
    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    marcsou

    Re : Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?

    le bruit dépend du nombre de m3 heure qui passe par la section , en gros une gaine aldes équivant à un tuyau de 12cm en inox pour du 6 et 8cm pour du 40

    ce qui ne pose pas de problème de bruit pour 60 m3 air pour la 60 et 40m3 air pour la 40 , si tu veux plus de sécurité encore à partir d'un tuyau rond tu mets un T et tu pars avec deux tuyaux plats , les débits sont diminués par deux le bruit par 10 , les bruits sont logarythme

    plus le nombre de m3 est faible par rapport à la bouche moins il y a de bruit , pour le nettoyage c'est moins évident qu'un tube rond en théorie car avec les coudes, etc il n'est pas facile non plus de nettoyer des tubes en galva , s'ils sont cachés dans les murs .
    On arrive alors à deux théories , mettre tout le réseau un max dans le grenier , comme cela on y a acces et on peut "facilement " le nettoyer mais il faut isoler il y a des pertes de chaleur ou au contraire réchauffement de l'air froid si puits canadien en été
    ou alors on met le réseau dans la surface habitable mais pour le nettoyer qu'il soit rond ou plat difficile mais avec l'avantage d'avoir moins de perte de chaleur dans les tuyaux .

    Les pertes de chaleur en elle-même dans les tuyaux ne sont pas le plus grand problème mais c'est l'étanchéité à l'air , les défauts d'isolation entre toutes les tubes qui descendent du grenier qui pose le plus de problèmes.

    pour le chlore , normalement en dessous de 32 ou 34° je ne sais plus le chlore ne se libère pas donc si tu ne comptes pas chauffé l'air pour faire de l'aerothermie il n'y a pas de problème

  4. #3
    cipango

    Re : Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?

    Merci marcsou,
    Tu as plutôt bien résumé la situation je crois. J’hésite effectivement entre tout passer dans le grenier, mais évidemment j’ai peur de refroidir l’air insufflé.
    "Les pertes de chaleur en elle-même dans les tuyaux ne sont pas le plus grand problème" : Pourrais tu expliquer pourquoi ? Y a t il un calcul permettant de vérifier ça ? En prenant par exemple temp(air tuyau) = 21 °C et temp(ext grenier) = 0 °. Avec isolant sur tuyau, quelle épaisseur, quel débit d’air…
    Justement, au niveau des débits, que faut-il prévoir pour renouveler correctement l’air d’une chambre (surface 14 m2 sur 2.3 m de hauteur environ) ?
    Pour terminer, les tuyaux étant certainement traités antistatique, que peut on nettoyer dans ces tuyaux ? En changeant régulièrement les filtres, est ce indispensable de les nettoyer ?
    Encore merci.

  5. #4
    isol77

    Re : Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?

    Les pertes dans les gaines : j'ai trouvé une formule de calcul mais je ne retrouve plus la doc dans laquelle je l'ai trouvé.
    K = resistance thermique de la gaine isolée en laine de verre et fonction du diamètre; la doc Aldes ( par des abaques) donnait un K de 1,36 avec diametre 315 MM et 25 MM et un K de 0,54 pour un diamètre de 80MM et 25 MM d'isolant . Il n'y avait pas d'abaque pour une épaisseur d'isolant différente
    J'ai donc extrapolé cette valeur de K en faisant une règle de trois ce qui me donne pour 80 MM de diamètre et 100MM d'isolant un K de 0,135

    Remarque EXP = exponentiel
    L :longeur de la gaine
    D : Débit ( M3/heure)
    T: température des combles
    A: Température air dans la gaine au départ
    F: température sortie gaine
    F = A-((A-T)*(1-(Exp ((K*L)/(0,34*D)))

    Je ne garantis pas l'exactitude de la formule..mais elle semble se vérifier par mes mesures in situ.
    Pour te donner une idée 10 mètres de gaines de 80MM isolé en 100MM avec 20 degrés au départ et 5 degrés dans les combles une vitesse de 22 M3/h, et un K de 0,135 tu as une température à 12,55 degrés

    Les pertes thermiques deviennent vitent tres élevé en comble non chauffé il faut donc blinder l'isolation des gaines et les enfuir dans une gorsse épaisseur d'isolant (20 cm au dessous et en dessous))

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    cipango

    Re : Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?

    Je n'ai pas eu le temps d'aller sur le forum ces jours derniers.
    Bravo et merci à isol77 pour les explications.
    Si je passe par le grenier, il va donc falloir que j’isole super-bien les gaines… C’est ça ou alors passer dans le plafond du RdC, mais en terminant la distribution de l’air en remontant dans les cloisons avec des gaines plates. A voir… Qu’en pensez vous ?
    Sinon, j’hésite toujours entre deux modèles de VMC : la duolix d’Atlantic ou la DFE de chez Aldes. Qu’en pensez-vous ?
    Fiabilité, bruit de fonctionnement, coût de l’entretien (consommation, filtres…) etc…
    Merci d’avance.

  8. #6
    isol77

    Re : Gaine plate VMC : problèmes ou pas ?

    Je n'ai pas d'expérience sur le Duolix ou la DFE. J'ai une Helios. Concernant les gaines plates ou pas plates : ce qui compte c'est pour une vitesse donnée d'air quel est le volume qui passe dedans. Plus ta gaine a un diamètre important, plus bas sera la vitesse pour le meme volume d'air. Plus la vitesse est faible, plus le bruit est faible également. Si la gaine plate t'oblige à avoir une vitesse de l'air plus élevé, tu aura plus de bruit. On dit qu'il ne faut pas dépasser 2 metre /seconde. Il faut aussi tenir compte des bruits liés aux vibrations éventuelles transmises aux gaines par le groupe. en cas de gaine isolé dans les combles le risque est quasi nul car les bruits seront absorbés par l'isolant. En gaine plate le risque est plus élevé surtout si cela passe pas des cloisons qui risquent de se mettre à transmettre le bruit.
    Voila pas simple de choisir, moi je dirai si tes combles te permettent d'isoler correctement et si elles sont assez accessibles, met les gaines là car en plus en cas de maintenance tu n'as pas à tout casser. Un dernier conseil : ne met pas tes bouches dans les combles tres près d'un mur 'froid' car le froid du mur sera transmis à la bouche par pont thermique et ce froid sera à son tour transcrit à l'air.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Perte thermique par Gaine de VMC DF
    Par isol77 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 06/11/2009, 19h50
  2. Gaine thermo qui ne colle pas au fil
    Par radiobemba dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/08/2008, 11h26
  3. Question bricolage ! reseau de gaine VMC double flux
    Par m3dps dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/05/2008, 12h01
  4. entretien VMC DF ? ou pas de VMC ?
    Par bonbec dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/04/2008, 08h02
  5. pourquoi une VMC DBF n'est pas hygrorèglable ?
    Par miche(l) dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/03/2008, 15h08
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...