Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet



  1. #1
    hle

    Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet


    ------

    Bonjour,

    J'ai vu quelques messages de ci de là sur les difficultés à réussir des flambées rapides avec les nouveaux foyers : impossible de brûler la quantité de bois prévue dans le temps nominal, braises qui n'en finissent pas de s'éteindre voire médiocrité du résultat.

    Messages malheureusement souvent noyés dans l'énorme volume du fil sur les PdMs...

    J'ai le "plaisir" de vivre la même galère... Dès que j'ai du recul, je ferai un retour sur ce que j'aurai aimé savoir avant de plonger.

    En attendant, le fil à la patte est la fermeture du clapet Problème pas vu avant de se lancer. Si faire deux feux par jour n'est pas difficile même si ce n'était pas prévu initialement, il est impossible d'attendre la fin du feu le matin pour fermer et crevant de le faire le soir (bon, j'accélère les choses en vidant manuellement les braises désormais).

    Quelqu'un a t'il vent d'un mécanisme pour fermer automatiquement le clapet, par exemple au bout de 6 heures (on est sûr que le feu est alors éteint) ?

    Je ne reviens pas sur les différents types de bois (j'ai essayé palette, "bricafeu" et chêne sec dont se régalait le foyer précédent). Le seul autre Tuli que j'ai vu fonctionner avait une grille plate et çà dépotait...

    Merci,

    A+

    HLe

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    zmarc

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    ça me paraitrait plus efficace d'asservir la fermeture du clapet à la fin du feu 'réel' : capteur de température de la grille par exemple, ou detecteur de rayonnement dans le foyer, ou analyse des gaz dans le conduit.
    marc
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 12h44.

  4. #3
    KroM67

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Il me semble que ces clapets ne sont pas étanches.

    Ducoup je ferai ça:
    - installation d'un détecteur de CO efficace
    - fermeture du clapet lorsqu'il n'y a plus que des braises

    Mais ça n'engage que moi.
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 12h45.

  5. #4
    ririmason

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    @hle,

    Mais avant de prendre ta décision pour un pdm, tu avais lu ce fil et tu savais donc qu'il y avait un clapet.
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 13h02.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    hle

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Mais avant de prendre ta décision pour un pdm, tu avais lu ce fil et tu savais donc qu'il y avait un clapet
    Vi mais les hypothèses confortées par l'installateur était d'une flambée rapide par 24 heures, 2 en période de froid intense... Pas de deux flambées interminables par jour.

    Le "réconfort" vient du fait que je vois que le soucis semblent partagés par des gens différents procédant différemment.

    J'ai l'impression que la forme "en creux" des nouveaux foyers les rend sensibles à "l'étouffement" occasionné par les braises puis les cendres (l'air arrive mal par le fond). Bref optimal mais dans une plage de fonctionnement très étroite.

    D'ailleurs en cuisinant le même installateur, il a reconnu que plus de la moitié des nouveaux propriétaires le contactait sous 15 jours pour dire que cela ne fonctionnait pas. Puis que cela devait s'améliorer, à condition de faire du feu sans se prendre la tête, deux fois par jour, 3 ou 4 heures. Et là çà coince, il faut la disponibilité qui va avec... Avec trois polaires sur le dos ...

    Alors s'il existait un minuteur à adapter au clapet çà changerait déjà la vie.

    Après reste à voir si çà chauffe aussi ... chez nous.
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 13h02.

  9. #6
    benji71

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Bonjour,

    dans ma maison en construction, Tuli PathaCT installé en décembre.
    Pour ma part j'ai également constaté ce problème d'accumulation de braise, qui à la fin de la flambée donne un "gros tas de braise", long à consumer.
    Dans mon cas, possibilité de bruler 20kg (anciennement 17,5kg), le meilleur résultat étant en 4h (allumage en TD à fermeture du clapet). Et pourtant quand le bois est là, ça brule sévère, j'ai une colonne de feu dans quasiment tout mon foyer.

    Dans un premier temps, pour amliorer les choses, lors du rechargement, juste avant le rechargement, je brasse un peu les braises pour faire tomber un peu d'accumulation de cendre qui pourrait boucher l'arrivée d'air.

    Autre point que je voudrai tester (mais pas encore eu le temps cause travaux) est la taille des buches, je pense qu'il faut utiliser tant que possible des buches de types 4x4 en section, bien que l'on conseille souvent entre 4 et 10 cm de côté.

    Après, l'expérience doit être un facteur important pour un pdm. Pour ma part j'arrive à peine à un mois d'expérience ... et je trouve que ça fonctionne déjà pas mal, bonne maîtrise d'entrée de jeu du top down.

    Benji
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 13h06.

  10. Publicité
  11. #7
    JUJU88

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Bonjour,
    Je possède un tuli a grille plate et cela fait 1 semaine que je brule un bois différent et de section différente.Je constate cela :

    - Bois de palette (sapin) petite section = beaucoup de braises
    - Bouleau et Tremble (grosse section : 8 buches = 6.5 kg) = très peu de braises.

    Faites donc l'essai avec des sections plus grosses !
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 13h06.
    TLU 2490

  12. #8
    c.parangon

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Alors, je ne sais pas si tu as lu mes différents retours mais en matière de pdm, mes débuts ont été laborieux et je constate que par rapport au départ, on a changé plein de chose et que ca marche. J'ai appris pas mal de chose après 2 mois d'utilisation dont un mois réelle en étant dans la maison et en devant travailler et faire le feu.
    Je vais résumer mes principales conclusions et décrire finement ma procédure pour faire du feu. Pour info, nous possédons un TLU 2450/92 foyer à tourbillon.


    A partir du moment ou il reste beaucoup de braises en fin de flambée, la galère commence, inutile de continuer dans ce cas. Je m'explique. Les cendres trop importantes (et la poussières de cendre surtout ) colmatent l'arrivé d'air du dessous ce qui entraine un démarrage plus long et une extinction encore plus longue, d'ou de plus en plus de braises...Et là c'est le début du cercle sans fin... Pour te rassurer sache que nous avions beaucoup de braises avant. Désormais, j'ai besoin de passer un petit coup de balai pour faire tomber les cendres les plus fines avant de redémarrer le feu et il me reste deux trois morceau de braises sur la grille. Voilà ce que j'ai fait pour obtenir ce résultat (je précise que je n'ai pas changé de type de bois):

    - Nettoyer complètement le poele pour recommencer sur du neuf et du propre

    Le bois
    - A un moment j'ai refendu légèrement mon bois, maintenant de moins en moins et ca marche tout aussi bien donc je suis pas persuadé que ce soit si déterminant. Par contre, il y a une certaine expérience sur la taille des buches à bruler en fonction du type de bois. (je brule du tremble et du tilleul en buche et de la palette)
    - Par confort (mon rangement de bois est près du garage et m'oblige à sortir dehors), j'ai acheter deux sacs à buche que je rempli tous les deux jours environ, mon petit bois est coupé pour la semaine (afin d'éviter à ma femme de le faire) et le tout est rangé dans le cellier. Peut-être le bois sèche t-il un peu mais dans la même pièce, il y a du linge qui sèche, la machine à laver, ... donc j'ai un doute.

    Le Démarrage

    - Au démarrage : je monte un top down. Je ne comble pas l'espace de la grille avec du petit bois, les plus grosse buche sont en bas ce qui laisse un large espace au dessus de la grille des cendres. Ensuite je monte un TD classique. La première charge est souvent plus costaud que les rechargements. Nous dépassons souvent la ligne médiane du foyer de 5 à 10 cm. De toute facon, le temps que le TD se lance, le volume de bois est souvent redescendu à cette ligne lorsque tout le bois s'embrase.
    - Au démarrage, clapet d'évacuation ouvert à fond, AP ouvert à fond, clapet cendrier ouvert à fond, AS fermé et nous laissons souvent la porte ouverte 4-5 mn le temps de constater que le petit bois s'embrasse bien.
    - Lorsque le haut du TD s'embrase. Systématiquement : clapet du cendrier fermé, ouverture de l'AS. Selon condition climatique, diminution de l'AP et du clapet d'évacuation (j'ai beaucoup de tirage, notamment par temps très froid et venteux).
    - Après cela, pour la première charge, nous ne touchons plus à rien

    Le rechargement
    - Pour le rechargement, il ne faut pas recharger trop tot. Souvent en voulant accélérer le rythme, on charge au plus tot et finalement le temps gagné à ce moment et du temps perdu à la fin du feu au niveau des cendres (en tout cas, c'est ce que je constate). Il faut déjà que la première charge soit réduite pour recharger. Par contre c'est pas à la minute, avant on surveillait constamment maintenant c'est un peu au juger, il faut expérimenter. A savoir qu'à chaque fois, vous devez avoir un petit tapis de cendre et pas 5-10 cm de cendres. C'est trop tot pour recharger s'il reste autant de cendres. Une autre chose que je constate, il vaut mieux ne toucher à rien au niveau des braises à ce moment. Vos braises ont encore la forme des buches et ne forme pas un petit tas pas grave laisser faire....D'une les braises sont bien aérés et profitent de l'AS et de l'AP, de deux plus vous ouvrez la porte, plus vous perdez de temps car le foyer perd de la chaleur. Généralement, il est presque inutile de retoucher au cendre. J'étale juste un peu les cendres afin de remettre le bois.
    - Toujours pour le rechargement, nous remontons un TD en réalisant un rechargement comme chez nunnanii (merci chataxe) à savoir pour la base en progressant de la porte vers le fond du foyer. Ca permet de recharger à main nu en baissant la chaleur au niveau des mains. Ensuite on replace des buches au dessus perpendiculairement. On fait deux ou trois étages.
    Une fois le rechargement fait, je ferme la porte et je ne touche à rien, on repart vaqué à nos occupations.
    - Idem pour la suite. Juste une remarque. sur les différentes flambées, la seule chose que nous sommes souvent amené à faire à partir de la deuxième charge, c'est régler plus finement l'AP. Si votre foyer gronde (il peut même arriver que la vitre claque), ce n'est pas bon, le feu est trop violent (la chaleur part trop par la vitre et dans le conduit). Pour réduire le feu, diminuer l'AP. Certains jour, il nous est arrivé de l'avoir au tiers, par contre nous ne touchons jamais à l'AS. Le feu doit ronronner. On entend la différence très nettement, immédiatement après avoir touché l'AP.

    L'extinction
    - Comme pour un rechargement, on ne touche plus à rien ou presque (un poele de masse, faut le laisser vivre en faite...héhé) Avant dès que les flammes diminuaient, nous passions en "mode extinction de braises". aujourd'hui, nous ne retouchons au régleage que lorsqu'il ne nous reste qu'un peu de braises et des petites flammes bleues. Pas avant.
    - Lorsqu'on en est là, ouverture cendrier, fermeture AS et selon l'état de l'AP on le réouvre un peu. Selon l'étalement des cendres, on les rassemble au centre. Le volume de cendres est suffisamment faible pour ne faire qu'un tas et être presque rassembler sans occuper tout le bas du foyer. (le tas doit faire environ 10-15 cm de haut)
    - Environ 15-30 minutes après, il n'y a plus de flammes bleus, blanches, jaunes,.... et les cendres grisonnent à peine, on ferme tout sans exception.
    - Là vous allez me dire, il reste des cendres. Effectivement elles vont continuer leurs combustions et les gaz s'évacuent par ce qui reste d'ouvert de clapet d'évacuation. Attention, je dis bien qu'il ne reste pas beaucoup de cendre...Si il y en reste beaucoup ne vous livrez pas à ca. Je vérifie toujours (lorsque je ressemble les cendres, cf plus haut) qu'il ne reste pas de gros morceau de charbon qui se serait dissimuler sous les cendres.
    - Le lendemain matin, le volume de cendre a encore réduit de moitié, un coup de balai et il n'en reste rien.

    Volume de bois
    Aujourd'hui, je ne connais pas précisément le volume que l'on brule, je n'ai pas d'outil suffisamment précis, faut que j'investisse. D'après nos pesés imprécise, nous chargeons plus que 5 kg dans le foyer par charge à mon sens en tout cas. Je dirais que trois charges représentent entre 16-19 kilos. Il faut la quatrième pour arriver à la charge max du poele (annoncé variable : catalogue et notice 22kg, fiche signalétique 24 kg). Mais je pense qu'on peux y passer sans problème les 28 kg de l'ancien TLU 2450/1 mais en un peu plus de temps.

    Temps de flambée
    Je vais redire ce qui a été dis même si lorsque j'étais dans votre cas, je n'y croyais pas. Première charge + démarrage : environ 1h30. Par rechargement : entre 45 et 1h00. Pour l'extinction rajouter 30 min.
    Soit pour deux charges : 1h30+45+30 = 2h45
    Soit trois charges : 3h30
    Soit 4 charges (normalement capacité max du poele) : 4h15

    Sachant que la capacité max du poele doit rester exceptionnelle : dans une maison neuve, comble pas fini d'isoler (j'ai quand même boucher en partie l'étage pour limiter le perte) ce n'est arriver que durant la semaine à -10 en quasi permanence.

    En ce moment, nous démarrons le feu entre 18h00 et 19h00 et arrêtons entre 21h et 22h00.

    Température obtenue au four :
    Comme repère j'utilise le thermomètre du four. après un cycle celui ci est toujours supérieur à 50°C. S'il est inférieur, je constate qu'il est dure de recharger le poele.
    A la fin d'un feu dont on sait qu'il va nous faire 24h on est à 150°C par les températures actuelles)
    Je remarque qu'il y a deux paliers plus difficile à passer : 50°C et 150°C. Lorsqu'on est sous 50°C, il est difficile de recharger le poele, lorsqu'on dépasse les 150°C, la température monte moins (ou plutot chaque erreur se payent et peu ralentir la montée en température, favoriser la perte de chaleur).
    En ce moment (température entre -2 et 5°C dans l'Aube), nous faisons deux à trois charges pour maintenir la maison en chauffe entre 21-22°C après flambée, 19-20°C (voir 18-19°C) après 24h.

    Je rappelle que l'étage n'est pas isolé, j'ai limiter les pertes du vides sanitaires en le bouchant avec isolant et bois mais que la dalle étage n'est pas isolé donc la chaleur part (c'était ce qui était voulu dans l'utilisation de la maison même si à l'heure actuelle c'est un problème). A l'étage par -10, nous ne sommes jamais passer sous 10°C, en ce moment, il y fait entre 14 et 18°C.


    Ce qui ne changera pas
    : c'est que bruler la capacité maximale du poele prend du temps que ce soit une grille plate ou un foyer à tourbillon. Par rapport au temps annoncé par les possesseurs de foyer à grille plate, la différence de temps de flambée est d'environ 30 min, 1 h dans le pire des cas. Néanmoins, si le poele est correctement dimensionné, ca doit rester exceptionnelle.


    J'avoue que j'ai encore beaucoup de chose à apprendre pour optimiser l'utilisation du poele et donc encore gagner en temps de flambée ou en quantité de chaleur accumuler. Car je le rappelle, vous pouvez avoir fait un feu d'enfer et bruler 20 kg de bois et vous retrouver avec un poele plus froid ou une plus mauvaise restitution qu'avec une meilleure flambée de 16 kg seulement. C'est ce que j'ai constaté lorsque j'avais des combustions trop violente. C'était très rare d'arrivé à dépasser les 150° au four quoiqu'on fasse alors qu'hier par exemple, on a atteint les 175°C tranquillement en 3 heure d'utilisation normal et 1h en mode "Sibellus" (un peu de bois remis comme si comme ca mais toujours une belle flamme)
    Dernière modification par Philou67 ; 21/01/2010 à 13h07.
    TLU 2450/92 - installé en octobre 2009

  13. #9
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Titre de la discussion modifié
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  14. #10
    mamat9753

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Une petite question qui aura peu etre son importance pour les nouveaux PDMistes .

    Avant d'acquerir votre PDM avez vous l'experience du feu ?
    Aviez vous auparavent une cheminée ou insert chez vous , ou alors chez vos parents quand vous etiez jeunes ?

    Il est plus facile de faire un bon feu dans un PDM quand on a deja l'experience de la cheminée (ou autres), mais pour quelqu'un qui n'as jamais fait de feu de bois il est normal que les debuts soient difficiles .

    Il faut ce donner le temps d'apprendre , de faires des erreurs et de savoir ce corriger .
    Avant de vouloir remplir une passoire ,il serait sage d'essayer d'en boucher les trous .

  15. #11
    c.parangon

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Dans mon cas, j'ai été confronté à un foyer ouvert......on peut dire que l'aspect "réglage" était limité.
    TLU 2450/92 - installé en octobre 2009

  16. #12
    KroM67

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par mamat9753 Voir le message
    Il est plus facile de faire un bon feu dans un PDM quand on a deja l'experience de la cheminée (ou autres), mais pour quelqu'un qui n'as jamais fait de feu de bois il est normal que les debuts soient difficiles .
    J'émets un doute. Je pense que certaines habitudes sont dures à changer, et qu'il vaut mieux parfois être vierge...
    Un peu comme dans les arts martiaux, lorsqu'on appréhende une nouvelle discipline il est plus facile d'acquérir de nouveaux et bons réflexes, que d'essayer de se débarrasser de ses anciens...
    Comme dans tout, à la réflexion...

    Pour preuve ma belle mère qui continue d'alimenter le feu à l'ancienne, buche par buche...
    Et le papy, qui ne veut rien savoir du top-down...

  17. Publicité
  18. #13
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Je n'ai jamais fait de feu avant mon PDM, depuis ma naissance et je suis du même avis que KroM67... on me ri presque au nez quand je parle de top-down...
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  19. #14
    hle

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par c.parangon Voir le message
    Alors, je ne sais pas si tu as lu mes différents retours mais en matière de pdm, mes débuts ont été laborieux et je constate que par rapport au départ, on a changé plein de chose et que ca marche.
    Bonjour,

    Oui, oui, j'ai suivi les aventures (faut bien occuper le temps quand les braises tardent à s'éteindre).

    Bravo pour la synthèse !

    Je manque de temps mais on est parvenu à peu près au même mode opératoire de notre côté. Je reprendrai çà ce soir.

    On arrive à faire monter en température le poêle (sans savoir si c'est le "bon" niveau, faute de repère). Ce qui est sûr, c'est que le flux IR des miroirs chauffants électriques dont on dispose est autrement plus sensible (le poêle est censé rayonner 3 kW, les miroirs cumulent la moitié).

    Bref, le poêle est froid au bout de 24 heures, il faut faire deux flambées pour essayer de le tenir chaud et prier que cela remonter la température de la maison. Et pas possible de faire une flambée assez rapide le matin pour finir avec un clapet fermé avant de filer au boulot.

    Nous avons plusieurs années de chauffage au bois bûche (foyer fermé). Époque heureuse où l'on se plaignait de la chaleur...

    @+

  20. #15
    c.parangon

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Pour info, Philou indique qu'il a brulé 23 kg en 2h15 dans le fil poele de masse...c'est bien moins que ce que j'avais en tête même pour une grille plate....

    Ce soir j'achète un peson pour peser mon bois...Je met quand même pas 12 kilo dans le foyer à chaque charge???? mince
    Dans tous les cas, si je brule trop ca veux dire que le poele est pas du tout assez puissant pour nous chauffer, puisque certains soirs je fais trois charges....

    Si il y a vraiment une telle différence dans les temps d'utilisation, Tutu devrait peut-être réfléchir à deux fois sur ses nouveaux foyers.......


    Je note tout de même de bidouiller ma prise d'air pour l'année prochaine. Pour l'instant l'air vient du vide sanitaire chez moi(pas eu le temps de finir toutes les améliorations....) , faudra voir l'année prochaine lorsque je prendrais l'air extérieur si je diminue les temps de flambée. (mais j'ai un doute quand même)
    TLU 2450/92 - installé en octobre 2009

  21. #16
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par c.parangon Voir le message
    Je note tout de même de bidouiller ma prise d'air pour l'année prochaine.
    Pourquoi attendre ?
    Pour l'instant l'air vient du vide sanitaire chez moi(pas eu le temps de finir toutes les améliorations....) , faudra voir l'année prochaine lorsque je prendrais l'air extérieur si je diminue les temps de flambée. (mais j'ai un doute quand même)
    Chez moi, il vient du sous-sol, donc guère différent.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  22. #17
    carioline

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par mamat9753 Voir le message
    Il est plus facile de faire un bon feu dans un PDM quand on a deja l'experience de la cheminée (ou autres), mais pour quelqu'un qui n'as jamais fait de feu de bois il est normal que les debuts soient difficiles .

    Il faut ce donner le temps d'apprendre , de faires des erreurs et de savoir ce corriger .
    Pas de PDM chez moi, juste un succédané avec mon Altech, mais comme Philou67 et Krom67, je ne pense pas que d'avoir x années de flambées derrière soi soit toujours une bonne chose.

    Ou alors il faut savoir avoir le "courage" de passer outre ses habitudes, ce qui est rarement facile ! Je n'avais qu'une petite expérience de flambée dans la cheminée ouverte de mes parents, que je n'ai jamais trop allumée moi-même, d'ailleurs.

    Lorsque j'ai découvert le top-down ici, j'étais un peu septique, d'autant plus que je galérais à l'allumer avec du journal. J'ai même failli baisser les bras. J'ai finalement persisté, je continue à apprendre sur la bonne combustion, je suis parvenue à convertir une de mes collègues au TD dans l'insert du boulot (encore qu'il faudrait qu'on aie les moyens de fendre un peu plus notre bois là-bas), par contre, quand tu regardes comment ça fume dans les maisons du village, PDM (y'en n'a pas des masses) ou pas, on ne me retirera pas de l'idée que des années d'expérience en feu, c'et pas toujours aussi génial que ça !

  23. #18
    hle

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par c.parangon Voir le message
    Pour info, nous possédons un TLU 2450/92 foyer à tourbillon.
    SILO/CT avec rang supplémentaire pour nous (1T6 env).

    A partir du moment ou il reste beaucoup de braises en fin de flambée, la galère commence [...]
    Désormais, j'ai besoin de passer un petit coup de balai pour faire tomber les cendres les plus fines avant de redémarrer le feu et il me reste deux trois morceau de braises sur la grille.
    Le nôtre n'a jamais rien laissé sur la grille (à part les clous des palettes !). C'est la fin des braises qui a une durée asymptotique...

    - Nettoyer complètement le poêle pour recommencer sur du neuf et du propre
    Effectivement, on a aussi vite conclu que l'idée de partir sur de la cendre n'était pas l'idée de l'année.

    Le bois
    - A un moment j'ai refendu légèrement mon bois, maintenant de moins en moins et ca marche tout aussi bien donc je suis pas persuadé que ce soit si déterminant. Par contre, il y a une certaine expérience sur la taille des buches à bruler en fonction du type de bois. (je brule du tremble et du tilleul en buche et de la palette)
    Là, on a fait plus d'essais. Les meilleurs résultats actuellement c'est avec le chêne "habituel" (2 ans et plus de séchage), bûches de 50 cm ++ transformées en bûchettes pour demoiselles (coupées en 2 et refendues plusieurs fois). Bref, de la planchette de 200 à 400 grammes à l'arrivée. Montées en bûcher, çà démarre au 1/4 de tour et chauffe plus le poêle que la palette (celles sur lesquelles il était livré, rien ne se perd...) ou les "bricafeu" (qui ont tendance à terminer en mer de sciure incandescente obstruant la grille du fond). Essayer de brûler plus gros c'est perdre son temps.


    Le Démarrage

    - Au démarrage : je monte un top down. Je ne comble pas l'espace de la grille avec du petit bois, les plus grosse buche sont en bas ce qui laisse un large espace au dessus de la grille des cendres. Ensuite je monte un TD classique. La première charge est souvent plus costaud que les rechargements. Nous dépassons souvent la ligne médiane du foyer de 5 à 10 cm. De toute facon, le temps que le TD se lance, le volume de bois est souvent redescendu à cette ligne lorsque tout le bois s'embrase.
    - Au démarrage, clapet d'évacuation ouvert à fond, AP ouvert à fond, clapet cendrier ouvert à fond, AS fermé et nous laissons souvent la porte ouverte 4-5 mn le temps de constater que le petit bois s'embrasse bien.
    - Lorsque le haut du TD s'embrase. Systématiquement : clapet du cendrier fermé, ouverture de l'AS. Selon condition climatique, diminution de l'AP et du clapet d'évacuation (j'ai beaucoup de tirage, notamment par temps très froid et venteux).
    - Après cela, pour la première charge, nous ne touchons plus à rien.
    Ouh là là, on a la chance d'y arriver plus simplement :
    • quelques pages de journal en boule dans le fond (libre de toute cendre) ;
    • quelques écorces récupérées lors des séances de merlin (pas l'enchanteur, l'éclateur) ;
    • une lamelle de bois ;
    • on allume, on ferme la porte ;
    • cendrier entrouvert avec le petit levier qui est en haut (je n'ai compris son intérêt que tardivement)
    • moins de 2 minutes après, c'est embrasé, montage du bûcher avec les bûchettes à Barbie ;
    • 5 minutes plus tard, montre en main, on repousse le "by pass" (car il a un échappement sur le haut), réglage sur l'air secondaire ;
    • on laisse filer le temps qu'il avale la charge (un peu au-dessus de la 1ère rangée de céramique aussi) ;
    • on remet une charge ;
    • et on attend (comme à cette heure mais il a l'air d'avoir lu le forum, çà devrait finir plus tôt ce soir).

    Le rechargement
    - Pour le rechargement, il ne faut pas recharger trop tôt. Souvent en voulant accélérer le rythme, on charge au plus tôt et finalement le temps gagné à ce moment et du temps perdu à la fin du feu au niveau des cendres (en tout cas, c'est ce que je constate).
    J'ai essayé ce soir, effectivement çà a l'air de faire gagner du temps.

    - Toujours pour le rechargement, nous remontons un TD en réalisant un rechargement comme chez nunnanii (merci chataxe) à savoir pour la base en progressant de la porte vers le fond du foyer. Ça permet de recharger à main nu en baissant la chaleur au niveau des mains.
    Astucieux, je note (on utilise des gants).

    Si votre foyer gronde (il peut même arriver que la vitre claque), ce n'est pas bon, le feu est trop violent (la chaleur part trop par la vitre et dans le conduit). Pour réduire le feu, diminuer l'AP. Certains jour, il nous est arrivé de l'avoir au tiers, par contre nous ne touchons jamais à l'AS. Le feu doit ronronner. On entend la différence très nettement, immédiatement après avoir touché l'AP.
    Le réglage est couplé sur le nôtre (et la manette tend à se balader après avoir été très dure...). Cela dit, il n'a jamais grondé.

    L'extinction
    - Environ 15-30 minutes après, il n'y a plus de flammes bleus, blanches, jaunes,.... et les cendres grisonnent à peine, on ferme tout sans exception.
    Chez nous, on termine par des braises qui rougeoient ... longtemps. Les cendres sont tellement fines qu'elles finissent toutes dans le cendrier (hors la phase de rodage où c'était plus laborieux).

    Temps de flambée
    Première charge + démarrage : environ 1h30. Par rechargement : entre 45 et 1h00. Pour l'extinction rajouter 30 min.
    Soit pour deux charges : 1h30+45+30 = 2h45
    Soit trois charges : 3h30
    Soit 4 charges (normalement capacité max du poele) : 4h15
    Deux charges ici, entre 18h30 et 23h ... au mieux.

    En ce moment, nous démarrons le feu entre 18h00 et 19h00 et arrêtons entre 21h et 22h00.
    J'en rêve...

    Merci

  24. Publicité
  25. #19
    Fidou

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par c.parangon Voir le message
    (je brule du tremble et du tilleul en buche et de la palette)
    Petite question, peut-être hors sujet
    Comment fais-tu pour fendre du tilleul en petites bûches?
    J'ai coupé un gros tilleul l'année dernière; pour le fendre c'est vraiment la galère.
    Avec le logmatic: mission impossible
    Avec coins et merlin, on y arrive mais il faut 1/2h pour fendre un morceau de 40cm de diamètre.

  26. #20
    benji71

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par c.parangon Voir le message
    - Toujours pour le rechargement, nous remontons un TD en réalisant un rechargement comme chez nunnanii (merci chataxe) à savoir pour la base en progressant de la porte vers le fond du foyer. Ca permet de recharger à main nu en baissant la chaleur au niveau des mains. Ensuite on replace des buches au dessus perpendiculairement. On fait deux ou trois étages.
    Bonjour,

    c'est quoi cette technique nunnanii ... où trouve-t-on l'info ?
    J'ai bien compris le Top Down et l'ai mis directment en pratique, par contre le rechargement en TD reste un mystère ...

    Benji

  27. #21
    c.parangon

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    @Fidou : peut-être n'est-il pas assez sec. J'ai eu mon tilleul coupé en 33 cm et sécher depuis deux ans. Certaines buches était trop grosse donc j'ai refendu : un coup de merlin et c'est fait.

    @benji : pas de confusion. La technique dite "nuna" dans mon message, c'est juste le fait de remettre les buches de l'avant du foyer vers le fond avec la première buche parallèle à la vitre. Ca repousse la chaleur vers le fond du foyer et permet de recharger sans gant (sauf pour ouvrir la porte). Je n'y avais pas pensé et j'ai vu cette technique dans une video commerciale nuna que m'a transmis Chataxe.
    Pour le reste, je remonte un bucher classique comme pour un TD.
    TLU 2450/92 - installé en octobre 2009

  28. #22
    warloy

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par c.parangon Voir le message
    @Fidou : peut-être n'est-il pas assez sec. J'ai eu mon tilleul coupé en 33 cm et sécher depuis deux ans. Certaines buches était trop grosse donc j'ai refendu : un coup de merlin et c'est fait.

    @benji : pas de confusion. La technique dite "nuna" dans mon message, c'est juste le fait de remettre les buches de l'avant du foyer vers le fond avec la première buche parallèle à la vitre. Ca repousse la chaleur vers le fond du foyer et permet de recharger sans gant (sauf pour ouvrir la porte). Je n'y avais pas pensé et j'ai vu cette technique dans une video commerciale nuna que m'a transmis Chataxe.
    Pour le reste, je remonte un bucher classique comme pour un TD.
    Pour le tilleul, peut-être était-ce un arbre très noueux car le tilleul, normalement, est un bois assez tendre et qui se fend plutôt bien.

    Pour le rechargement, j'applique également cette technique mais ce n'est en aucun cas un TD puisque le feu redémarre par en dessous. Cela permet juste de réempiler du bois correctement sans trop se brûler. Pour un rechargement en "TD", on dit un Front-down . Il s'agit de regrouper les braises sur l'avant du foyer et de recharger après le tas de braise. Cela permet au feu de redémarrer doucement car seul les bûches en contact avec la braise vont prendre et le feu va se propager doucement vers les bûches les plus éloignées.

  29. #23
    c.parangon

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    @warloy... D'accord sur le TD, nous dirons plutot que l'on remonte un bucher qui prendra cette fois par la bas

    Par contre, je demande une petite précision sur le front down....Ce serait pas plutot l'inverse? à savoir regrouper les braises dans le font du foyer?

    Lorsque je monte mon TD normalement au démarrage, l'allumage se fait au plus proche de l'évacuation des fumées, en haut au fond du foyer dans l'idéal.
    Dans le cas d'un front down, ne devrait t-on pas plutot regrouper les braises dans le fond du foyer au plus proche de l'évacuation des fumées? le feu progressera alors à contre courant et non dans le sens du courant?

    D'ailleurs dans ce cas, c'est facile à réaliser. On regroupe les cendres au fond donc on peut recharger plus tranquillement et les buches à l'avant du foyer monte lentement en température.

    J'ai rien compris ou pas?
    TLU 2450/92 - installé en octobre 2009

  30. #24
    warloy

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    N'ayant jamais pratiqué cette méthode du FD, je ne fais que répéter ce que j'ai pu en lire comme sur ce fil.
    En général, si j'ai bien compris, on mets les braises sur le devant car c'est souvent là qu'il y a le plus d'arrivée d'air.
    Mais rien n'empêche, je pense, d'essayer de le faire par le fond. Si il y a suffisamment d'air pour que le feu reprenne de suite, pas de problème. Essayes et tiens nous au courant !!

  31. Publicité
  32. #25
    carioline

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par hle Voir le message
    [*]moins de 2 minutes après, c'est embrasé, montage du bûcher avec les bûchettes à Barbie ;[/LIST]
    Des bûchettes à Barbie, un feu de Playmobil... On a de sacrées références, sur ce forum ! ! !

    Mais ton feu de Playmobil avec tes bûchettes Barbie, tu peux très bien le faire sur ton bûcher, si tant est que dans ton bûcher, tu mettes les plus grosses sections en bas, et les plus petites en haut... Et tu as un zoli top-down sans le savoir !

  33. #26
    carioline

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par warloy Voir le message
    En général, si j'ai bien compris, on mets les braises sur le devant car c'est souvent là qu'il y a le plus d'arrivée d'air.!!
    Pour le front-down/front gear, de ce que j'avais cru comprendre, il fallait disposer les plus petites sections à l'opposée de l'arrivée d'air secondaire. Donc sur le devant pour mon Altech, mais tous les poêles n'ont peut-être pas l'AS à l'arrière (même si j'en doute un peu).

  34. #27
    carioline

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par Fidou Voir le message
    Petite question, peut-être hors sujet
    Comment fais-tu pour fendre du tilleul en petites bûches?
    J'ai coupé un gros tilleul l'année dernière; pour le fendre c'est vraiment la galère.
    Avec le logmatic: mission impossible
    Avec coins et merlin, on y arrive mais il faut 1/2h pour fendre un morceau de 40cm de diamètre.
    Ca relève un peu plus du fil "Débiter son bois", mais comment tu fends habituellement avec ton Logmatic ? Dans une caisse/pneu... pour contenir tes bûches ou bûche à bûche ?

    M'enfin, c'est vrai qu'habituellement, avec mon logmatic, je "refends" plus que je ne "fends". Je veux dire que je reçois rarement de grosses sections (enfin, ça dépend de mes fournisseurs, là, j'ai quelques gros bébés dont je ne sais que faire... Tordus, torses, noueux à souhaits et... gros !).

  35. #28
    hle

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par carioline Voir le message
    Des bûchettes à Barbie, un feu de Playmobil... On a de sacrées références, sur ce forum ! ! !
    .. ou des z'enfants

    Mais ton feu de Playmobil avec tes bûchettes Barbie, tu peux très bien le faire sur ton bûcher, si tant est que dans ton bûcher, tu mettes les plus grosses sections en bas, et les plus petites en haut... Et tu as un zoli top-down sans le savoir !
    Je n'ai pas approfondi le sujet quand j'ai vu que certains restaient 5 minutes avec la porte du poêle ouverte pour que çà veuille bien démarrer. 3 minutes montre en main pour démarrer sans échec et sans avoir à y revenir suffisent à notre bonheur... J'ai d'ailleurs l'impression que, maintenant qu'il est chaud, il peut démarrer quels que soient les réglages (arrivée d'air fermée etc) dès lors qu'il y a peu de masse dans le foyer. C'était d'ailleurs pareil pour le foyer fermé précédent : plus le foyer est chargé en bois +/- "froid", plus le démarrage est laborieux, enfumé...

  36. #29
    hle

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par carioline Voir le message
    Des bûchettes à Barbie, un feu de Playmobil... On a de sacrées références, sur ce forum ! ! !
    J'oublais ! Quand on voit le DVD de Tulikivi, on a vraiment l'impression de voir "Ken & Barbie font du feu"
    Cela dit, tous leurs conseils sont justes...

  37. #30
    carioline

    Re : Poele de masse, foyer à tourbillons et histoire de clapet

    Citation Envoyé par hle Voir le message
    .. ou des z'enfants
    Nan, nan, pas d'enfants pour moi ! ! ! Une âme d'enfant, oui !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Foyer de masse, plans?
    Par dach dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 69
    Dernier message: 11/07/2012, 11h55
  2. Distribution d'air chaud avec foyer ferme ou insert ou poële à granulés ou poële à bois??
    Par Zebulon38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/12/2011, 17h57
  3. Poele ou foyer encastrable
    Par 29sud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/10/2009, 21h56
  4. poele, foyer ou insert ...
    Par zestarofzeweb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/01/2009, 21h43
  5. Foyer fermé VS Poele
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/01/2008, 14h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...