Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.



  1. #1
    aikiki

    Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.


    ------

    Bonjour à tous,

    Et, puisqu’il s’agit du premier sujet que je propose sur FFS, je voudrais tout d’abord remercier les participants pour la qualité générale des échanges d’expériences. Vos questions, vos réponses, nourrissent ma réflexion.
    Merci à tous et en particulier à Yoghourt, Rbobeda, Ririmasson, Seb 30, Herakles, Emmanuel30, Philou67, SK69202, R177777777777 et quelques autres !

    J’en viens à ma question.

    1) La construction paille bénéficie d’un intérêt croissant et c’est tant mieux. Cependant, et sauf erreur de ma part, les réalisations ou projets concernent pour l’essentiel des constructions neuves ou des extensions.
    Quid de l’utilisation de la paille dans le cadre de la rénovation thermique de bâtiments existants ?
    - L’enquête construction paille dans sa version actuelle ( ECP.pdf ) n’y fait pas allusion.
    - Existe t’il une littérature spécifique sur ce sujet ?
    - Sur le plan des réalisations identifiées, je n’en connais que deux :
    - ITE en paille (et autoconstruction) d’une maison en parpaings dans le Gard. Voir le blog très détaillé de « Emmanuel30 » ( http://emmanuel30.skyrock.com/) par ailleurs contributeur régulier de FFS.
    - ITE sur un mur en adobes mise en oeuvre par l’association BE&E (Bâtiments Ecologiques et Economiques) http://www.bee.ouvaton.org/article.php3?id_article=138:
    Je suis donc preneur de toutes infos sur le sujet.

    2) Pour lancer le débat : la paille est-elle réservée aux ossatures bois en zone rurale ? Un robuste pavillon en parpaings ou en briques des années 60 de nos villes et banlieue, n’a t’il pas lui aussi droit au bonheur d’une douillette ITE-paille ? 45 cm de paille à plat ou 35 cm sur la tranche + 5 cm de revetement (enduit, bardage ou autre) ne le transformerait t’il pas en top-modèle de la rénovation thermique ? Une ITE (R=6) + grosse inertie, c’est quand même mieux que 10 cm d’ITI, non ? Sans oublier que pour nombre de bâtiments anonymes, cela serait l’occasion de se refaire une beauté.

    Bon, j’arrête pour ce soir.

    Merci pour vos avis.
    Salutations cordiales et bioclimatiques.

    Aikiki

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Maisoneco

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Bonjour Aikiki,

    l'isolation en paille par l'extérieur en rénovation a effectivement beaucoup moins de retours d'expériences que la construction en paille en construction neuve.
    Néanmoins, de nombreux cas de figure ont déjà été réalisés. J'en ajoute deux à ta liste :
    - en Mayenne, une isolation en bottes de paille prises dans une ossature bois douglas sur un pavillon parpaing des années 60 (voir photo jointe)
    - en Loire-Atlantique une ITE paille sur un vieux bâtiment en pierre qui est devenu aujourd'hui un eco-gîte très basse consommation : Eco-gîte du chant d'Eole.

    Julie Barbeillon
    pour la magazine La Maison écologique
    Images attachées Images attachées

  4. #3
    aikiki

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Bonjour à tous,
    Bonjour Julie,

    Merci pour votre réponse rapide. Et toutes mes excuses pour cette réponse « + 5 J ». Non, je n’étais pas en WE sur mon yacht dans le golfe du Mexique mais quelques urgences m’ont conduit à délaisser momentanément FFS.

    Citation Envoyé par Maisoneco Voir le message
    l'isolation en paille par l'extérieur en rénovation a effectivement beaucoup moins de retours d'expériences que la construction en paille en construction neuve.
    C’est sûr ! Et l’absence de contributions à ce post (hormis la vôtre) semble confirmer qu’elles n’est pas prise en considération comme solution performante de rénovation.

    Et pourtant !
    Dans un contexte de précarité énergétique croissante qui, en France, touche déjà des centaines de milliers de foyers habitant une maison individuelle, il me semble qu’une ITE-paille pourrait – pour certains - constituer une réponse adaptée ou en tout cas méritant d’être examinée attentivement.
    En effet, outre ses qualités en tant que matériau sur lesquelles je ne m’attarde pas, la paille présente plusieurs caractéristiques intéressantes :
    - Faible coût. A l’état brut, ou même fini (paille + revêtements extérieurs et intérieurs + finitions). A vrai dire, je ne lui vois comme concurrent potentiel que la cellulose en vrac. Un comparatif dans LME pourrait être le bienvenu.
    - Matériau abondant et souvent « local » . Après tout, les premiers champs de céréales de Seine-et-Marne ne sont qu’à 25/30 km de mon domicile situé à 400 m. du périphérique parisien !
    - Adaptation à l’auto-construction : faible technicité, matériau manipulable sans danger par tous (de 7 à 77 ans). Du soin dans son travail permet à n’importe quel bricoleur attentif de faire mieux que le pro du bâtiment posant de l’isolant à la va-vite.

    Bien sûr, il y a des contraintes et des inconvénients :
    - urbanisme : emprise éventuelle sur la voie publique ou la parcelle du voisin (c’est malheureusement mon cas).
    - techniques : modification des débords de toiture souvent nécessaire, …
    - sensibilité d’un chantier paille aux conditions climatiques,
    - …

    Mais bref, une ITE-paille réalisée en auto-construction par un chômeur - redevenant en plus acteur de sa propre existence – n’est-elle pas une des rares solutions disponibles pour les « pauvres », les « presque pauvres », les « bientôt pauvres » pour accéder, à un coût raisonnable, à une vraie rénovation énergétique (façon Sidler/Negawatt).
    L’exemple + photo donné par Julie d’un pavillon en parpaings en Mayenne correspond bien au sujet.

    Concrètement, et à défaut de pouvoir appliquer cette conviction à mon propre domicile, je travaille sur un projet concernant l’auto-réhabilitation énergétique des maisons individuelles existantes.
    Je suis donc preneur de toutes infos.
    J’attends avec impatience les réflexions de Philippe (des Compaillons) qui normalement devrait être rentré du Festipaille de Gaillac du WE dernier.
    Si le sujet vous intéresse, vous pouvez me contacter, outre ce forum, par MP.
    Pendant que j’y suis, je vais aller lancer le sujet sur le forum des Compaillons.

    Salutations cordiales et bioclimatiques à tous.

    Aikiki

  5. #4
    hdsbattus

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    salut

    je déterre un peu le sujet

    Je serais intéressé par une ite en paille sur une vieille maison en pierre!!!

    Si quelqu'un à des liens ou des conseils à donner je suis preneur!!

    merci

    hdsbattus

  6. Devis
  7. #5
    OCIV

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Moi aussi, je suis très intéressé car je possède une maison ancienne et ne suis pas encore décidé sur le matériau et la technique pour isoler mes murs de briques.
    J'ai parlé de cette idée il y a peu avec quelqu'un du coin spécialisé dans le chanvre. Il avait des doutes en "renovation" à cause du point de rosée entre les matériaux existants et puis la paille rapportée.
    Du coup, ça fait franchement hésiter. Même si c'est pas cher, il faut être sûr que ça puisse tenir dans le temps parceque l'investissement ne va pas être nul: j'ai 40m de long sur 4m de haut=> faut faire le bon choix!
    Je pensais aussi au mélange terre-copeaux mais là aussi, je ne trouve pas d'exemple et pourtant c'est peut-être encore plus accessible que la paille.
    Ca serait tellement bien d'avoir des retours sur ces deux possibilités.

    Courage, fuyons!

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    hdsbattus

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Salut, moi c'est maison en pierre!!!

    Je connais pas le procédé terre-copeaux!!

    Tu mets ça dans un coffrage ou en projeter humide sur le mur?

    hdsbattus

  10. Publicité
  11. #7
    OCIV

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    pour le mélange terre copeaux
    voici un lien vers une solution commercialisé.
    le document est assez précis et donne je pense les infos que tu demandais:
    http://snakterre.phpnet.org/akterre_..._plaquette.pdf

    Pour moi, l'idéal serait de le faire soi-même mais je n'ai pas encore fait d'essai ni rencontré de personnes l'ayant réalisé

    conclusion: faut sortir pour s'enterrer...

  12. #8
    hdsbattus

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Ils ont l'air de dire que c'est pour l'intérieur!!!

    Pour ce qui est de la paille, je ne sais pas d'où sort la photo plus haut,

    mais si quelqu'un a le lien???


    hdsbattus

  13. #9
    OCIV

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    J'en suis resté à ce qui était marqué dans "L'isolation écologique":
    pour l'isolation des toitures (technique d'isolation dans les rampants par dessus p166), en autoconstruction, de nombreux autres matériaux ont été utilisés avec succès: paille, terre-paille, copeaux de bois et chaux...
    Pour les murs, il parle de terre-copeaux dans une solution intérieure plus satisfaisante hormis les ponts thermiques que l'Ite (fiche M14 p151)
    dans sa fiche d'isolation par l'extérieur, il ne parle pas de terre-copeaux? du coup j'ai un doute pour pouvoir l'utiliser par l'extérieur.

  14. #10
    OCIV

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    tiens ce lien présente pas mal d'exemples...
    il y a notamment une maison pierre à penviny mais là pour l'extérieur c'est avec du chanvre
    http://www.soours.com/wiki/pmwiki/pm...ionPaille#reno

  15. #11
    Loic_isere

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Bonjour.

    A mon tour de déterrer ce fil de discussion, puisque je suis personnellement intéressé.

    Ayant fait l'acquisition d'une vieille maison en pisé agrandie par une extension en parpaings côté Nord, je suis actuellement en pleine réflexion pour réaliser une isolation par l'extérieur.

    L'idée est d'isoler la maison en laissant le moins possible de ponts thermiques, tout en bénéficiant de l'inertie propre aux épais murs de pisé.

    Seulement je veux une isolation qui soit perspirante, car le pisé l'est, et je veux, pour des questions de coût, réaliser moi-même cette isolation par l'extérieur (depuis l'achat de la maison je n'ai plus de sous, mais il me reste un peu de temps libre). La surcouche d'isolation sera ensuite recouverte d'un enduit à la chaux.

    C'est pourquoi la paille m'intéresse. Je suis en milieu rural, la paille est très proche, et disponible en petites bottes.

    Je devrais commencer tout doucement le chantier (fondation de l'isolation, pour l'isoler de l'humidité du sol), donc le projet peut encore évoluer.

    C'est vrai que j'aurais bien aimé avoir des retour d'expérience, afin de ne pas faire les mêmes erreurs que mes prédécesseurs. Et puis plus généralement, réinventer la roue ne me semble pas être un effort utile.

    Le doute que j'ai, c'est le risque de condensation et donc de pourrissement entre les murs de la maison et les bottes de pailles...

    Je laisserai des messages au fur et à mesure que mon chantier progressera (pour l'instant, ce sont juste des travaux intérieurs)...

    --
    Loïc

  16. #12
    OCIV

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Salut,
    entre temps, j'ai été voir une jeune société en belgique qui propose des solutions paille (voir le site pailletech.be),
    la solution peut se faire en rénovation ou en construction.
    Il s'agit de paille très compressée dans des cadres en bois qui sont préfabriqués sur mesure. le toit peut être aussi réalisé de la sorte avec un gain d'installation exceptionnel (montage avec grue).
    Cela fait loin pour toi, j'imagine Loic, mais pour information, ils ont récemment proposé des stages INTERREG.
    Ils réalisent les enduits terre directement avec une barbotine projetée. puis on peut choisir de leur demander une préparation complémentaire à base de chaux.

  17. Publicité
  18. #13
    yo-archi

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Salut à vous,

    j'ai fait l’acquisition d'une grange en pisé sur la commune de Belley, je suis en cours de la réhabiliter.
    Je souhaite faire un projet exemplaire pour me faire une référence et donner le gout de la construction en terre + paille à mes clients.

    J'aimerai trouver des retours d'expériences sur des ITE en paille ou ouate sur des mur de 50cm de pisé, fini par un enduit.

    merci

  19. #14
    Loic_isere

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Pas de retour d'expérience de ma part, d'autres chantiers ont eus la priorité par rapport à ce que je décrivais plus haut. Si je suis bien décidé pour la partie en parpaings de béton, pour le pignon Ouest en pisé, je me tâte encore...

  20. #15
    OCIV

    Re : Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.

    Yo,
    je me rappelai plus que j'avais participé à ce fil...
    depuis j'ai fait le pas et j'ai fait réalisé une ITE paille.
    en vlà un de retour d'expérience possible
    pour les aspects techniques, je vous invite à consulter mon fil sur la rénovation bioclimatique fermette 1854 nord.
    en gros.. ossature déportée sur longrines, soubassement liège, isolation épaisseur ossature fibre de bois et pose des ballots de paille entre. par dessus, duoprotect puis lattage et bardage.
    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - En bref : le guide des aides de l'Etat pour la rénovation thermique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/03/2010, 09h18
  2. Actu - En bref : une Aide de solidarité écologique pour la rénovation thermique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2010, 11h15
  3. Rénovation isolation extérieure en paille
    Par CABALCON dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/07/2009, 09h29
  4. Rénovation thermique globale d'une maison bretonne - on part de rien !!
    Par jub76 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/04/2008, 00h56
  5. Paille & humidité : thèse universitaire + stage sur l’hygrométrie d’un mur en paille
    Par tannoz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/01/2008, 21h40
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison