Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Isolation / chauffage d'une latrine



  1. #1
    jonneve

    Isolation / chauffage d'une latrine


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai un petit projet à présenter à votre sagacité. Notre maison ancienne comporte une latrine à l'extérieur, juste à côté de la maison. En fait, il s'agit d'un tout petit bâtiment (1m² maximum) accolé sur le fond au mur de séparation avec le jardin de la voisine, et accolé sur la droite au mur d'un petit appenti (non chauffé, ouvert sur l'extérieur). Ces deux murs sont en pierres, et font 30 à 40 cm d'épaisseur, et les deux autres sont en briques pleines (20 à 30 cm d'épaisseur environ).

    C'est donc une petite latrine à seau (pas de fosse, juste une planche de bois trouée avec un seau en dessous), et comme nous souhaitons avoir des toilettes sèches, ce système nous plaît bien et nous nous en servons. A terme nous aurons aussi une toilette à l'intérieur, dans la salle de bains, mais nous conserverons également celle-ci.

    Nous souhaitons donc la rendre le plus confortable possible, surtout vu que dans l'immédiat, pour cet hiver, nous n'avons rien d'autre.

    L'amménagement intérieur est à refaire (le bois est vieux et un peu crade), et nous aimerions refaire les enduits intérieurs pour que ce soit propre. Mais on se demande s'il y aurait quelque chose à faire en termes d'isolation si on veut que ce soit un minimum tempéré.

    Il y a une belle toiture en ardoises en parfait état, donc il serait trivial de faire une bonne isolation en dessous (et pas cher, vu la superficie). Mais est-il bien utile d'isoler sans chauffage? En même temps, la porte de la toilette est exposée presque plein sud, et le volume est tellement réduit que je me demande s'il serait envisageable de faire du chauffage solaire passif. Ca paraît absurde à une telle échelle, mais en même temps, il nous suffirait de très peu de chaleur, le but serait seulement de tempérer : si on pouvait, sans chauffage, obtenir du 10° alors qu'il fait 0 ou -5 dehors, ce serait parfait.

    Au pire, je suppose qu'un tel volume serait plutôt économe à chauffer, si on l'isole et qu'on évite tous les courants d'air, mais si on pouvait se passer de chauffage, ce serait quand même mieux! Une isolation extérieure serait possible sur trois des 4 murs, et une isolation intérieure ferait sans doute perdre trop de place.

    Voilà, donc si vous avez des suggestions, je suis preneur!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    aligator427...

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    L'amménagement intérieur est à refaire (le bois est vieux et un peu crade), et nous aimerions refaire les enduits intérieurs pour que ce soit propre. Mais on se demande s'il y aurait quelque chose à faire en termes d'isolation si on veut que ce soit un minimum tempéré.
    un tunnel à galet à proximité+une ITI.
    toutefois,attention! risque d'explosion non négligeable...


    My flowers are beautiful.

  4. #3
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine



    Le terme latrine est probablement mal choisi, car il évoque chez certains des souvenirs nauséabonds... Non, c'est quand même relativement propre, et ça ne sent absolument rien. Ce n'est pas une fosse, c'est un seau de 15 litres, il est donc vite rempli et régulièrement vidé. Les déjections recouvertes de sciures et vidées rapidement n'ont pas le temps de sentir.

    Le tunnel à galets, je n'y avais pas pensé... mais quelle usine à gaz pour un tel espace!! Il y a moins de 1m², vraiment pas la place pour un tunnel.

  5. #4
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    ITI difficilement réalisable car manque de place, sauf éventuellement sur le mur nord. Et n'aurait-on pas intérêt à chercher un peu d'inertie, pour pas trop se les cailler en pleine nuit?!?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    KroM67

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    remplacer la porte par une porte vitrée , peindre l'intérieur en noir et bien sûr isoler le tout...

    Ou alors ITE + capteur à air sur le toit... pour l'intimité c'est sans doute mieux...

  9. #6
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    remplacer la porte par une porte vitrée , peindre l'intérieur en noir et bien sûr isoler le tout...

    Ou alors ITE + capteur à air sur le toit... pour l'intimité c'est sans doute mieux...
    Capteurs à air : idée intéressante, mais la toiture est peu inclinée, donc je doute qu'on capte beaucoup, sauf en été!

    Par contre, ne serait-il pas possible, sans changer de porte, de simplement mettre une vitre dans celle-ci. Si on met du verre imprimé, ou à la limite du polycarbonate, ça doit faire un apport solaire tout-de-même. La question, c'est quelle surface de vitrage faut-il prévoir pour tempérer la pièce, et quelle degré d'isolation faut-il? Je veux bien mettre pas mal d'isolation si ça peut m'éviter d'avoir à mettre un chauffage, ce qui serait quand même dommage...

    Combien d'isolation me conseilleriez-vous pour tempérer sans autre chauffage qu'une petite vitre dans la porte? Puis-je compter sur l'inertie du sol pour tempérer un peu? Metteriez-vous une isolation extérieure ou intérieure?

  10. Publicité
  11. #7
    KroM67

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Tout dépend, suivant l'ensoleillement de ton coin, la masse de la maisonnette, le degré d'isolation obtenu, les masques solaires, le résultat variera.

    Il y a la méthode empirique:
    - tu réalises un ITE
    - tu soignes l'étanchéité de ta porte
    - tu y places une vitre... et tu constates la température intérieure...

    Et la méthode par le calcul : procure toi le bouquin de MAZRIA & tu auras tout ce qu'il faut...

    Ou alors fais réaliser une simulation thermique dynamique...

    En tous cas tiens nous au courant!

  12. #8
    poulif

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    Mais est-il bien utile d'isoler sans chauffage?
    Non, mais c'est mieux que l'inverse, car au moins on peut profiter des apports solaires passifs.

    Cela dit, comme une ITI n'est pas possible et une qu'une ITE ne servirait à rien (à cause de tes 2 murs en pierre qui pomperaient des calories en permanence), je verrais plutôt une solution du style lambris partout, et chauffage électrique rayonnant du style prisme orientable (je ne sais pas si ca existe toujours, mes parents avaient ça dans la douche et c'était redoutable). Tu l'accroches au dessus de la cuve et tu le diriges vers ton séant, ainsi tu auras chaud le temps de faire ton ouvrage (en fait tu sens le rayonnant direct, ca chauffe directement le corps sans avoir pour but de chauffer l'air). Le lambris sert à renvoyer le rayonnement. Le truc est allumé uniquement quand tu rentres, et tu l'éteins en sortant. Rien n'interdit après d'avoir une porte vitrée étanche et une isolation au toit.

  13. #9
    SK69202

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Bonjour.

    Je mettrai une ITI en IMR (alu apparent) et un éclairage halogène, bref baigné d'IR pendant l'ouvrage, avec un abattant à faible effusivité, pour la zone non exposée aux IR.

    Pour l'été comme les IMR n'isole rien, pas de souci, juste à changer la lampe.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #10
    poulif

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Je parlais de ce genre de truc, si vous ne voyez pas ce que je veux dire :

    http://www.hellopro.fr/chauffage-inf...1-produit.html

    Ca chauffe instantanément et super fort, donc pas besoin d'attendre que l'air se réchauffe. Bon évidemment ca reste un grille pain nucléaire, donc toute solution bio-climatique serait meilleure (mais perso, je vois pas trop )

  15. #11
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Intéressantes, ces réponses.

    Oui, si je dois avoir recours à un chauffage, un truc rayonnant qui ne cherche pas à chauffer l'air est sans doute pas mal. D'un autre côté, si on isolait à fond et qu'on mettait un petit chauffage électrique tout bête mais sur thermostat, ça serait sans doute plus confortable, et pas sûr que ce soit moins économique, vu l'isolation. A voir...

    Mais encore une fois, le but n'étant que de tempérer, je me demande si on ne peut pas viser du passif quand même tout en sachant qu'il serait trivial de rajouter un petit chauffage d'appoint le jour où ce serait réellement nécessaire. Mais ça me désolerait un peu de devoir y avoir recours (surtout avec un super pdm bien chaud à moins de 10m...). Et puis, surtout, ça me permet de me faire un peu la main sur ces techniques bioclimatiques sur une petite surface avant de le faire sur la maison même.

    Pour l'ITI impossible... on pourrait peut-être en mettre un peu, mais pas grand chose, 10cm à l'est et à l'ouest, ça serait trop à mon avis. Par contre, au fond (mur nord), ce serait envisageable, et à l'ouest et à l'est, il serait possible de faire une isolation extérieure. Le côté sud, c'est la porte, qui fait toute la hauteur du mur.

    Donc ce que je me demande, c'est de savoir s'il vaut mieux miser sur une ITI pour avoir un chauffage rapide (au cas où il faille chauffer) ou si on peut espérer avoir suffisamment d'apport solaire (voire humain! ) pour pouvoir le stoquer dans le mur, et donc avoir une isolation extérieure.

  16. #12
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Pour info, j'ai mesuré approximativement la pièce ce matin : on a environ 1m10 de large et de long, mesures intérieures. Donc finalement, une ITI serait à la rigueur envisageable. Mais est-il souhaitable de perdre l'inertie dans un cas comme celui ci?

  17. Publicité
  18. #13
    aligator427...

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    l'ITI est le meilleur choix envisageable.
    pas besoin d'en mettre des tonnes,juste de quoi couper la sensation de "paroie froide".
    pour plus de confort,tu installes un chiotte high tech avec lunette chauffante et tout le tremblement pour le cas ou tu restes plus longtemps que prévu.
    My flowers are beautiful.

  19. #14
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Il y a la méthode empirique:
    - tu réalises un ITE
    - tu soignes l'étanchéité de ta porte
    - tu y places une vitre... et tu constates la température intérieure...
    perso , je tenterais bien la solution ITE + porte vitrée en polycarbonate triple ou quadruple paroi ou, à défaut , une porte de récup en verre martelé ou sablé + survitrage intérieur en polycarbonate( pour l'intimité ) + ITI au fond + contre-cloison en briques pleines de 5cms

    Un volet isolant léger extérieur peut améliorer l'isolation de nuit de cette porte vitrée de même qu'elle protégerait du soleil en été

    si le toit est en ardoises exposé SUD : simple petit ventilo additionnel pour pulser un peu l'air chaud (vers l'intérieur) qui se forme entre les ardoises et l'isolant ..avec thermostat à 10 roros .= ca aérera la pièce tout comme ces latrines au refuge du Parmelan au-dessus d' Annecy , 1200 m d'altitude, toilettes publiques séches pour forte fréquentation , capteurs à air , aucune odeur ..

    Et pour l'éclairage en hiver , une lampe halogène 300W dirigée vers le plafond recouvert d'alu brillant ...

  20. #15
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Bon, je vais essayer de l'ITI alors, bien soigner l'étanchéité à l'air, mettre de l'isolation sous les ardoises, et mettre un petit vitrage dans la porte (de toute façon, ça manque actuellement de lumière, donc ce ne sera pas un mal). Avec tout ça, ça devrait déjà être nettement plus tempéré, et on pourra toujours rajouter un petit chauffage si besoin, mais bon, je pense qu'on s'en passera s'en problème.

    La lunette chauffante, bof, je n'ai pas trop envie d'investir là dedans dans l'immédiat. Je pense plutôt coller ou agraffer du liège sur la lunette pour éviter le contact froid. Avec ça, ce sera déjà le grand luxe par rapport à ce que c'est actuellement.

  21. #16
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Ah, une réponse d'Héracles!!! Je me disais bien qu'il aurait sûrement des idées pour faire de cette vielle lattrine un vrai chiotte bioclimatique!

    Le problème de la toiture, c'est qu'elle est fort peu inclinée : à la louche, je dirais 30°, max. En plus, elle est certes orientée sud-sud-ouest (comme la maison), mais la maison l'ombrage totalement toute la matinée, donc à mon avis, elle ne doit être au soleil qu'à partir du midi solaire, voir un peu plus. Donc la chaleur produite sous les ardoises dans de telles conditions risque d'être minime... C'est vrai que les besoins sont minimes aussi, donc ce n'est peut-être pas négligeable, mais bon, pas sûr que ce soit utile.

    Le polycarbonate pour la porte, c'est à mon avis de toute façon une très bonne idée : c'est plutôt isolant, et ça laisse passer la lumière, tout en préservant l'intimité.

    La question reste ITI ou ITE... ITE donnerait de l'inertie, mais celle-ci n'est utile que si on chauffe ou si on a un apport solaire conséquent. En revanche, l'inertie reste préférable pour l'été, les murs massifs et froids sont toujours agréables quand il fait chaud dehors.

    Donc pour toi Hérakles, ça pourrait être jouable en misant sur l'inertie et le chauffage (principalement) solaire via la porte? S'il faut mettre un petit halogène, ou s'il faut avoir un peu froid (c'est déjà le cas actuellement, et c'est pas la fin du monde), c'est pas bien grave, mais si on peut au moins avoir quelque chose de tempéré et de sec, ce serait génial.

  22. #17
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Ca peut être vraiment jouable vu que le soleil tape en fin de journée sur cette toiture (dont tu pourrais peut-être relever l'inclinaison si c'est possible) +les apports par la porte vitrée (2m2) + gravier blanc devant le seuil(albedo)

    le rapport surface vitrée de cette porte /volume habitable joue en ta faveur : 1.6 m2 pour 3 m3 de volume intérieur et les murs en pierrre sont très accumulateurs .

    quant à la toiture , ce n'est pas tant pour chauffer mais POUR tempérer l'air nécessaire à l'aération de cette pièce : il faut tout de même une mini-cheminée pour cette toilette séche avec petit ventilo= la simple dépression du ventilo fera entrer l'air neuf via les ardoises (ou une tôle alu patinée grise ) le jour , mais cette ventilation sera réduite ou stoppée la nuit : dès qu'il y a occupation la nuit, en allumant , on déclenche une p'tite temporisation sur le ventilo...

    En été , on se servira de ce panneau solaire rudimentaire pour servir de cheminée d'extraction avec une autre entrée d'air sur l'extérieur , tandis que le volet léger sera rabattu sur la porte vitrée .

    de cette vielle lattrine un vrai chiotte bioclimatique!
    j'en ai vu de vraies et fort réussies au refuge du Parmelan...

  23. #18
    poulif

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ... , mais cette ventilation sera réduite ou stoppée la nuit : dès qu'il y a occupation la nuit, en allumant , on déclenche une p'tite temporisation sur le ventilo...

    En été , on se servira de ce panneau solaire rudimentaire pour servir de cheminée d'extraction avec une autre entrée d'air sur l'extérieur , tandis que le volet léger sera rabattu sur la porte vitrée .
    .
    Terrible !!! La chiotte bioclimatique domotisée à énergie propre ! Il faut absolument breveter ce concept "FS Inside"

  24. Publicité
  25. #19
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    ces latrines solaires existent un peu partout ... et même à usage grand public (parcs nationaux en Autriche par exemple..)

    sur la photo , le bâtiment en arrière , les 2 latrines sont surélevées et coifffées d'une grande cheminée "solaire" : tube double paroi acier de 30/50cm recouverte d'un autre tube de polycarbonate
    Elles sont surélevées pour permettre de stocker les déjections humaines dans une grande cave /cuve - au RDC - où elles sont séchées par le courant d'air fourni par la cheminée thermique ; nettoyage tous les 6 mois et on ne sent rien : très propre !!!!

    les deux capteurs sont des PV ...pour l'électricité ..
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par herakles ; 07/12/2010 à 18h22.

  26. #20
    carioline

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Moi, j'ai connu les toilettes extérieurs pendant 5 ans (et là, c'étaient de réelles latrines). Ben, c'était pas évident de traverser les 5 m de la cour pour y aller la nuit en plein hiver ! ! ! Donc, j'avais opté pour l'option pot de chambre (on en avait toujours un dans la salle de bain chez mes parents, y'avait qu'un chiotte au rdc). Bien plus pratique !

    Sinon, il y a quelques mois, j'ai récupéré un petit meuble visiblement destiné à accueillir un pot de chambre ou qui est directement un coffrage de toilettes sèches (y'a un compartiment à côté de la découpe pour le seau). Je le convertirais bien en toilettes sèches pour ma chambre, ça m'éviterait de traverser la maison pour aller aux toilettes la nuit !

    Bref, tout ça pour dire que chauffées ou pas, c'est plus le trajet dans le froid ou la nuit jusqu'aux toilettes extérieures qui démotive, plus que la température des toilettes elles-mêmes.

  27. #21
    palus06

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    j'ai récupéré un petit meuble visiblement destiné à accueillir un pot de chambre
    c'est un montauban ou chaise percée, non?

  28. #22
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    C'est malheureusement pas bête ce que tu dis Carioline... Les pots de chambre, j'y avais pensé aussi, et franchement, je trouve ça pas mal : pour rendre les manipulations plus agréables, il suffirait d'ailleurs d'y mettre un peu de sciure, et du coup on aurait une vraie toilette sèche dans chaque chambre.

    Et peut-être effectivement que je m'embête pour rien, vu que d'ici quelques temps, on aura une salle de bains intérieure! Et donc les toilettes extérieures, on les gardera, mais on ne s'en servira que quand on sera dehors et qu'on n'aura pas envie de faire tout le tour de la maison pour arriver à la salle de bains...

    Bon, on verra, on a bien d'autres préoccupations dans l'immédiat (essayer d'avoir de l'eau courante, finir la phytoépuration, mettre en place l'évier de la cuisine.........)?

  29. #23
    carioline

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Citation Envoyé par palus06 Voir le message
    c'est un montauban ou chaise percée, non?
    Ben, mes toilettes sèches actuelles sont effectivement une chaise percée "ancien modèle", en forme de "fauteuil".

    Voir l'article de mon blog... pas très actualisé !

    Mais le "meuble" que j'ai récupéré, lui, est plus en forme de coffre, "ancien" mais pas trop non plus, pas moderne, avec un couvercle qui se rabat pour cacher l'assise, percée.

    Pas de photos de ce meuble pour le moment ! Mais ce meuble-là n'est pas en activité actuellement...

  30. #24
    carioline

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    C'est malheureusement pas bête ce que tu dis Carioline... Les pots de chambre, j'y avais pensé aussi, et franchement, je trouve ça pas mal : pour rendre les manipulations plus agréables, il suffirait d'ailleurs d'y mettre un peu de sciure, et du coup on aurait une vraie toilette sèche dans chaque chambre.
    Oui, le recours à la sciure dans le pot de chambre est judicieuse, elle couvre les éventuelles odeurs.

    Quand mes parents viennent à la maison, ils dorment dans le salon. Les toilettes (sèches, donc) sont dans la cuisine adjacente. Laquelle n'est pas dotée de va-et-vient.

    Bizarrement, mon pôpa, qui refusent d'aller faire son pissou dans ma jolie chaise percée, utilise un simple seau posé à terre pour se soulager la nuit. Et sur mes instances, couvre de sciure. Ben, ça sent moins que sans sciure.

    Mais je ne comprends pas franchement ce refus d'utiliser la chaise percée pour autant (surtout que pour faire caca, ben, il l'utilise, la chaise percée ! Vous êtes d'un compliqué, les z'hommes )

    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    Et peut-être effectivement que je m'embête pour rien, vu que d'ici quelques temps, on aura une salle de bains intérieure!
    Ben, vi, à part pour le plaisir de se triturer les neurones et de faire avancer la science, c'est vrai que ça me semble un peu ballot de chercher à isoler ces toilettes extérieurs !


    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    Et donc les toilettes extérieures, on les gardera, mais on ne s'en servira que quand on sera dehors et qu'on n'aura pas envie de faire tout le tour de la maison pour arriver à la salle de bains...
    Mouais, ben, ça fera pas beaucoup d'utilisation, certainement. T'as pas aussi vite fait de monter une cloison légère proche de l'endroit ou tu veux faire ta future salle de bain, juste de quoi circonscrire le coin toilettes sèches ? Quitte à démonter la cloison une fois la salle de bain faite ?

    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    Bon, on verra, on a bien d'autres préoccupations dans l'immédiat (essayer d'avoir de l'eau courante, finir la phytoépuration, mettre en place l'évier de la cuisine.........)?
    Ben, en attendant, pour les toilettes vite fait, un seau, une planche trouée, de la sciure, dans la maison au chaud. Pour l'évier, pense à ton dos, enfin à celui de madame, plutôt, rehausse-le au-delà des standards des temps passés ! Et mets-le côté phyto-épuration, ça fera moins de tuyaux à tirer !

    M'enfin, t'inquiète, j'suis sûre que vous avancerez plus vite que moi dans les travaux

  31. Publicité
  32. #25
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Oh, tu sais... Madame (ou plutôt, ma dame), n'est pas si grande : à 1m50, elle préfère justement que les plans de travail et l'évier soient relativement bas! On fait tout entre 82 et 86 cm (la cuisinière, l'évier, les plans de travail...).

    Pour la salle de bains, le problème est qu'elles ne sont actuellement pas dans la partie chauffée (c'est compliqué à expliquer, mais concrètement, elle est tout aussi "extérieure" que la latrine pour le moment). Je pense qu'on va se contenter de mettre une chaise percée dans le salon pour le moment, en attendant de faire ça bien dans la salle de bains au printemps prochain. On est déjà contents d'avoir du chauffage et une pièce de vie presque confortable, le reste on verra le moment venu...
    Dernière modification par KroM67 ; 12/12/2010 à 23h02. Motif: citation inutile

  33. #26
    larouille

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Bonjour,

    Quoi que tu fasses, je pense que tu n'auras pas suffisamment de temps pour chauffer tes toilettes à une température souhaitée. sauf s'il te faut 4h pour faire tes affaires.

    De plus qui dit isolation dit condensation. condensation dit ventilation et ventilation dit perte de calories...

    En conclusion, je te conseille de rejointoyer les pierres pour l'estétique. Un morceau de doublage de 10cm en laine de roche (résiste à l'humidité) au plafond. 1 ctbx par dessus bien peint. Mettre en état la porte. Créer une petite entrée d'air en partie basse de la porte et une en partie haute d'un mur. Ajouter le petit radiant et le tour est joué.

    Par la suite, tu pourras envisager la fabrication d'un porte journal écologique.
    A cela je viens d'avoir une petite ID, le fabriquer avec les tubes cartonnés accumulés des rouleaux de PQ. Un chouette recyclage!!!
    je plaisante.

    En été ça doit être le pied. lol.

  34. #27
    palus06

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Voir l'article de mon blog... pas très actualisé
    je ne pensais pas qu'on pouvait tant en dire sur des toilettes sèches!!!

  35. #28
    carioline

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Ben, y'a bien tout un livre à leur sujet (que je n'ai même pas potassé encore !

  36. #29
    chatelot16

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    vous vous cassez la tete pour rien ! en hivers il n'y a pas de probleme de pot de chambre ! il suffit de mettre le pot sur le bord de la fenetre , il est froid et ne sent rien ! quand on a besoin de faire , on le rentre , on fait , et on le remet dehors ! meme pas besoin de le vider a chaque fois

    triste histoire dans la famille delpot : le pere delpot a foutu la mere delpot par la fenetre ( ou la merde et le pot )

  37. #30
    jonneve

    Re : Isolation / chauffage d'une latrine

    Avec la sciure, on évite tout problème d'odeurs, honnêtement. Donc laisser le pot dehors, sur l'appui de fenêtre... bof... et pas utile. Il suffit d'avoir une petite chaise percée ou un truc du genre, et il n'y a absolument pas d'odeurs à craindre. Ca ne sent pas, même quand il est bien au chaud. Et le vider tous les 2 ou 3 jours suffit largement, en fonction du nombre d'utilisateurs, évidemment.

Discussions similaires

  1. Principe isolation, chauffage d'une longère
    Par flolebricolo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/11/2010, 11h04
  2. isolation tuyau chauffage
    Par gillou68360 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/10/2010, 09h08
  3. chauffage + isolation
    Par yoda45 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2009, 11h21
  4. isolation et chauffage
    Par GAVIAL 512 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/05/2009, 21h51
  5. Isolation et chauffage
    Par alcal dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/06/2008, 15h28
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...