Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?



  1. #1
    quijote

    chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?


    ------

    Bonjour,

    Je suis intéressé par l'achat d'un appartement de 70 m2 sur Besançon.
    Ce logement présente dans le salon une grande mezzanine avec une hauteur sous plafond de 5 ou 6 mètres (au point le plus haut).
    il est situé dans une copropriété rénovée récemment, avec une grande surface vitrée (environ 4 mètres) en fenêtres coulissantes alu et double vitrage.
    Il est chauffé avec des panneaux radiants électrique de mauvaise qualité (appartement destiné à la location).

    Son DPE est extrèmement mauvais : G (341 kWh/m2.an)

    Les questions que je me pose sont les suivantes :

    Ce classement énergétique est-il due à la mauvaise qualité des radiateurs uniquement, ou y a-t-il un soucis d'isolation ?
    Est-il possible d'améliorer la situation en changeant les radiateurs ?

    J'aimerais pouvoir faire confiance à l'agent immobilier, mais je ne peux pas
    J'aimerais connaitre les factures EDF des anciens occupants, mais je ne les connais pas

    Est-ce que vous pouvez éclairer ma lanterne, je suis néophyte absolu dans ce domaine et je ne voudrais pas dépenser des milliers d'euros en chauffage.

    Merci beaucoup

    Julien

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Bonjour,

    A partir du moment ou un radiateur fonctionne il dissipe ce qu’il consomme au compteur.
    Lorsqu’il consomme au compteur 2 kWh il va restituer de la chaleur suivant trois modes: Conduction, Rayonnement, Convection. La somme de ces trois modes est de 2 kWh.
    Ne compte pas réaliser d’économie d’énergie en changeant tes radiateurs.

    Avoir une mezzanine qui comporte une hauteur de plafond de 5 à 6 mètres conduit à un gaspillage énergétique important.
    Si tu as par exemple un local de 20 m2 avec une hauteur de 5 mètres, sur le plan consommation énergétique, tout se passe comme si tu avais une surface de 40 m2.
    Pour rester simple, si ton appartement de 70 m2 avait une hauteur de plafond de 5 mètres, toutes choses égales par ailleurs, tu consommerais autant qu’un appartement de 140 m2.

    L’agent immobilier est là pour vendre, ce n’est pas un spécialiste des transferts thermiques. Par contre, à ma connaissance, il doit faire le nécessaire pour te fournir les factures de consommation électriques des propriétaires précédents.

    Pour diminuer la facture chauffage tu as deux solutions :
    - Améliorer l’isolation thermique c'est-à-dire diminuer les fuites thermiques,
    - Réduire les volumes à chauffer en diminuant la hauteur des plafonds,
    - Utiliser une énergie moins chère que l’électricité,
    - Utiliser une pompe à chaleur qui permet de gagner un facteur 3 à 4 sur la consommation au compteur. Lorsque tu pompes 1 kWh au compteur tu en injecte 3 à 4 dans ton appartement. Cette méthode est séduisante mais elle comporte des nuisances acoustiques pour l’utilisateur mais surtout pour le voisinage. Pour les quelques journées de grands froids, il faut garder les radiateurs comme chauffage de substitution.

    Dernier point notable :
    - Avant d’entreprendre des travaux importants, il faut demander des devis et calculer le nombre d’années qu’il faut pour avoir des retours sur investissements.
    - Agir sur l’isolation est un investissement pour le très long terme et valorise l’appartement.
    - Agir sur le chauffage c’est bien, mais il faut admettre des durées de vie sur le matériel qui ne dépassent pas 15 à 20 ans.
    Faire compliqué c'est simple, faire simple c'est très compliqué.

  4. #3
    quijote

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Merci beaucoup pour cette réponse,

    Si j'ai bien compris, ce ne sont pas les radiateurs qui jouent dans le classement énergétique de l'appartement.

    L'appartement voisin est classé D, donc largement moins mauvais, il présente la même caractéristique de mezzanine mais pas la grande baie vitrée.
    Dois-je en conclure que le soucis d'isolation vient de cette baie vitrée ?

    C'est un immeuble rénové récemment, j'ai du mal à croire que l'isolation ait été mal faite, et on m'a dit que les diagnostiques énergétiques étaient assez aléatoires, alors, je cherche où peut être le soucis.

    Merci encore

  5. #4
    Did67

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    1) En général, les rénovations se font pour gagner de l'argent : donc au moindre coût.

    D'où isolation "a minima" + chauffage à moindre coût.

    C'est l'exemple même que tu as : chauffage électrique (c'est le locataire qui paye la note, le proprio se contente de payer u n rdaiteur à 100 euros !).

    2) Je ne pense pas qu'il ya ait une obligation de fournir les factures antérieures, qui sont la "propriété" des locatiares précdents.

    3) Il y a une obligation de présenter un DPE.

    Tu l'as.

    Tu es informé.

    On peut critiquer les DPE.

    Mais : a) ils ne sont pas systématiquement complètement farfelus, ne croit pas ça !
    b) sur une rénovation récente, le diagnoistiqueur a les éléments ("composition" des cloisons) permettant en 5 mn avec un logiciel, de faire un calcul assez précis ; ceci n'est pas le cas lorsque l'immeuble ou la maison n'a pas été "touchée" - on en est alors à deviner ce qui se cache derrière les cloisons (le DPE étant non intrusif - on ne touche rien, même pas un coup de perceuse pour voir !)
    c) les écarts dont on parle beaucoup sur le net sont des écarts consommation observée / consommation prévue. Il faut rappeler qu'un DPE est une "norme" (comme la consommation "normalisée" d'une voiture). Suivant ensuite qu'on chauffe beaucoup ou pas, qu'on est là soient ou pas, les écarts se creusent (de même que, suivant qu'on conduit comme un abruti ou à l'économie, on s'écarte plus ou moins de la consommation théorique). Donc toute sles râleries ne veulent pas dire que les DPE étaient erronnés !

    Conclusion : pas de miracle à attendre ; tu risques soit de cailler soit de payer très cher (tu as la consommation estimée en kWh sur le DPE, multiplie par le tarif et tu sauras combien tu vas payer en ayant "à peine" chaud - car normé à 20° - ou même 19 °, je ne me souviens plus ?) ; de toute évdence, c'est une rénovation "cheap" pour locataire "gogo"... J'espère au moins que le loyer est un peu bas ????? Sinon, fuis !!! S'il est bas : calcule (en pensant à une augmentation des tarifs de 20 % à venir).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    quijote

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    La rénovation n'a pas été faite par le propriétaire, l'immeuble est une ancienne usine réhabilitée en 1987, avec des travaux en 2003 sur le toit. Je me disais naïvement que l'isolation avait été bien faite...

    A priori, l'appartement voisin est aussi en vente, mais lui (sans les fenetres coulissantes, mais sinon même configuration en mezzanine sous les toits) est classé D... j'ai du mal à comprendre...

    J'ai demandé une copie du dpe à l'agent immobilier, on verra s'il me le donne

    Mais j'ai bien compris que cet appartement semble une bien mauvaise affaire, dommage, il était sympa.

    merci encore à vous, c'est difficile de prendre un crédit sur 20 ans sans savoir où l'on va.

  8. #6
    Did67

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Troisième tentative ! (cela fait deux fois que je n'arrive pas "envoyer" !)

    a) Tu es classé G juste à la limite. Cela aurait pu être tout aussi bien F, compte tenu des incertitudes. Ton voisin est D peut-être juste à la limite du E... Donc l'écart n'est peut-être pas si important qu'il n'y parait !

    b) Les DPE sont exprimés en énergie primaire. Enfin, le résultat final et le classement !

    L'électricité plombe évidemment ce diagnostic, car dans une centrale (thermique ou nucléiare), quand se dégagent 100 calories, 60 partent en "fumées", 10 en pertes diverses et 30 se retrouevnt chez le client.

    Donc quand le calcul indique que ta maison va "siphonner" 100 kWh, on affiche 258 kWhep "énergie primaire" (je crois, de mémoire, que le coeff est 2,58 - fais une recherche pour confirmer le chiffre).

    Toi, tu ne payes que les 100 kWh qui sont passés dans ton compteur. Pas les 258 qu'a utilisé EdF.

    c) La baie vitrée, selon sa taille, peut peser dans ce bilan.

    Comme la restauration a l'air "cheap", je doute que le vitrage soit du très haute performance (faible émissivité, notamment ! gaz argon, ???).

    Tu peux nuancer si :

    1) la baie est très bien orientée : sud ou sud-ouest ; dans cas cas, les apports de chaleur peuvent contribuer au chuaffage (solaire direct).

    [mais attention aussi à la surchuaffe en été ! Il se pourrait que cela plombe le confort, surtout s'il y a eu une isolation par l'intérieur ??? Dans cas cas, "four" presque garanti )

    2) s'il y a un volet, qui permùet de diminuer les radiations en hiver (à codition d'être discipliné pour le fermer !).


    Je ne pense pas que ce soit une bonne affaire, même si ces deux éléments permettent de nuancer.

    De toute façon, le chauffage électrique est une impasse : s'attendre à un doublement du prix sur une perspective prévisible (10 ou 15 ans). Si isolation médiocre (ce qui est au mieux la cas ; une isolation correcte étant BBC soit 50 à 65 kWh/m².an), le chauffage de ce genre de logement va devenir robléatique. Et leur valeur chuter ! Et tu ne pourras pas changer !

  9. Publicité
  10. #7
    Did67

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Citation Envoyé par quijote Voir le message

    dommage, il était sympa.

    merci encore à vous, c'est difficile de prendre un crédit sur 20 ans sans savoir où l'on va.
    J'avais pas compris que tu achetais

    Pour résumer : c'est comme une DS bien restaurée. Pour un fan de Citroën, c'est sympa. Mais s'il doit rouler avec, il vaut mieux laisser ces choses à cette catégorie de personnes qui ne comptent pas (il y en a !).

    N'investis pas aujourd'hui dans quelque chose qui ne "tend pas" vers le BBC
    Dernière modification par Did67 ; 02/09/2012 à 13h35.

  11. #8
    Did67

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Allez, la "couche de finition".

    Si tu empruntes sur 20 ans, fais tes calculs comme suit :

    - carburants à 3 euros le litre (raréfcation du pétrole / explosion de la demande des pays tiers / tension sur l'alimentiare = bémol sur "biocarburants)
    - électricité à 25 cents le kWh (mise aux normes nucléiares / prix du renouvelable hors hydraulique)
    - revenus nets stables (mondialisation / remboursement de la dette)

    Toute autre hypothèse, c'est prendre le risque de se trouver fort dépouillé avant même d'avoir fini de rembourser.

    [je sais, je ne suis pas drôle !]

  12. #9
    Did67

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Citation Envoyé par quijote Voir le message

    avec des travaux en 2003 sur le toit. Je me disais naïvement que l'isolation avait été bien faite...
    .
    En 2003, on s'en foutait. On faisait du tape-à-l'oeil !

    Encore aujourd'hui, les rénovations thermiques sérieuses sont rares ! (quand je parle de sérieux, je veux dire quelque chose qui permet d'envisager les 20 années à venir sans se faire trop de soucis ; donc pour moi, cela veut dire voisin du BBC !!! Le reste, c'est se moquer du monde. Ou penser qu'on va pouvoir continuer à foncer dans le gouffre énérgétique comme avant !).

    Même en neuf, la RT tarde à être appliquée, même si de plus en plus d'opérations rentrent dans le rang. Il y a encore 1 an, une opération BBC était mise ne avant au niveau du marketing comme un "produit exceptionnel" ! Et surcoté sur le marché ! (mais un bon investissement malgré tout à mon avis, si mes hypothèses se vérifient !!!!!)

    Avec le nucléaire, les PAC, etc... nous sommes dans une tradition de gaspillage en France. Une anesthéise collective. Et les gens ne percutent pas que c'est fini !!!

  13. #10
    felvic

    Re : chauffage électrique et classement DPE très mauvais, pourquoi ?

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    1)
    On peut critiquer les DPE.

    Mais : a) ils ne sont pas systématiquement complètement farfelus, ne croit pas ça !
    b) sur une rénovation récente, le diagnoistiqueur a les éléments ("composition" des cloisons) permettant en 5 mn avec un logiciel, de faire un calcul assez précis ; ceci n'est pas le cas lorsque l'immeuble ou la maison n'a pas été "touchée" - on en est alors à deviner ce qui se cache derrière les cloisons (le DPE étant non intrusif - on ne touche rien, même pas un coup de perceuse pour voir !)
    c) les écarts dont on parle beaucoup sur le net sont des écarts consommation observée / consommation prévue. Il faut rappeler qu'un DPE est une "norme" (comme la consommation "normalisée" d'une voiture). Suivant ensuite qu'on chauffe beaucoup ou pas, qu'on est là soient ou pas, les écarts se creusent (de même que, suivant qu'on conduit comme un abruti ou à l'économie, on s'écarte plus ou moins de la consommation théorique). Donc toute sles râleries ne veulent pas dire que les DPE étaient erronnés !
    Les DPE sont encore une invention faite pour soutirer du fric!

    J'ai fait faire deux DPE. Ce que j'ignorais, c'est qu'ils sont sur une base déclarative.
    Ce qui veut dire que le gars peut raconter ce qu'il veut. Il peut dire qu'il y a deux couches croisées de laine de verre de 200 mm en toiture, le diagnostiqueur le notera et fera les calculs avec.

    De plus, le raisonnement global est absurde : un mur mitoyen par exemple est considéré comme isolé!

    On ne tient également pas compte de l'orientation de la maison, etc...

Discussions similaires

  1. plafond en très mauvais état
    Par bruno36 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/10/2010, 08h12
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 13/08/2010, 15h06
  3. DPE et erreur de classement
    Par epierre dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/10/2009, 14h35
  4. Chauffage électrique très basse tension
    Par Trilili dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 41
    Dernier message: 18/10/2009, 13h11
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...