Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Moustiques



  1. #1
    aponevrose

    Moustiques

    bonjour !
    notre habitation a été construite sur une zone marecageuse , d'où nous cohabitons avec les moustiques !!!!
    seulement cet été , la "quantité" de moustiques est enorme !! par endroit , le balcon est tout noir , au plafond comme au sol !!
    sans parler du linge etendu , des pots de fleurs !!
    lampe , pastille , US , rien n'y fait !
    quelqu'un aurait une idée sur ce qui pourrait attirer autant de moustiques ??
    ou qui aurait favorisé une si grande multiplication ?
    je vous remercie !!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    bzh_nicolas

    Re : Moustiques

    Si tu es dans une zone marécageuse et que tu n'es pas envahie d'habitude, peut-être faut-il chercher du côté des prédateurs des larves et des adultes dont les populations auraient beaucoup diminuer.

  4. #3
    aponevrose

    Re : Moustiques

    merci pour votre reponse .
    quels seraient les predateurs de larves de moustiques ??
    il y a plus d'une année des trottoirs ont été construits , alors moins de terre autour de la maison .

  5. #4
    kinette

    Re : Moustiques

    Bonjour,
    Les prédateurs des larves seront: grenouilles, tritons, poissons...
    Pour les adultes, hirondelles, martinets, chauves-souris...

    Les moustiques seront favorisés par un climat doux... noter aussi l'arrivée des moustiques-tigre qui attaquent en pleine journée...

    Pas de solution miracle...
    Combiner: nichoirs à oiseaux et chauves-souris, moustiquaires, plantes répulsives aux fenêtres...

    Au printemps, il est possible de fournir des lieux de ponte aux moustiques (pots pleins d'eau...) et éliminer les larves avant leur nymphose.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    Brosco

    Re : Moustiques

    Je n'ai pas fait d'expertise sur ta demeure, mais il est probable que la majorité des moustiques dont tu parles sont d'inoffensifs nématocères, notamment des Chironomidae, qui ne piquent pas, mais sont une manne indispensable à l'alimentation des animaux aquatiques, vertébrés ou non, sans parler de leur action filtrante sur les eaux stagnantes (Chaoborinae notamment).

    Il y a bien sûr des Culicidae piqueurs qui se cachent parmi eux (et qui ont une écologie larvaire similaire) mais ils doivent être très minoritaires.

    Leur pullulation est temporaire et est bien évidemment due aux aléas climatiques (alternance d'épisodes pluvieux et de températures élevées) qui les ont favorisé par rapport à leurs prédateurs et parasites. C'est une situation qui ne dure pas, sous nos latitudes.
    -------- Brosco

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Zoologie] Moustiques et phototropisme
    Par cgyed dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/02/2010, 12h08
  2. Moustiques et SIDA
    Par question123 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/06/2009, 13h07
  3. [Physiologie] Moustiques attirés
    Par alcyon1 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/09/2007, 20h03
  4. moustiques
    Par vondom dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/09/2006, 19h06
  5. Moustiques
    Par Myr dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2006, 14h15