Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Vipère aspic




  1. #1
    Nicolas12

    Vipère aspic

    Bonjour,
    Est-ce possible de dire si c'est bien elle ?
    Localisation: Laguiole, Aveyron
    Merci

    -----

    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    Bartoumire

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir,
    Le dessin de la peau (un peu clair) et la fin abrupte de la queue en partie masquée font pencher pour une vipère aspic. Le rétrécissement après la tête aussi. Il est dommage que le flou ne permette pas de distinguer les écailles sur la tête, l'oeil et surtout la pupille.
    J/B

  4. #3
    Nicolas12

    Re : Vipère aspic

    Merci.
    Je précise que la photo n'est pas de moi. Mais j'imagine sans peine que ce genre de bestiole ne prend pas aisément la pause... La seule photo de serpent en ma possession est celle d'une couleuvre morte (hormis les animaux en terrarium).
    Donc vipère aspic à 50 % ? 60 % 80 % ?


  5. #4
    Runjulia

    Re : Vipère aspic

    bonjour,

    l'aspic a un nez retroussé, je ne vois pas bien,
    peu-être une péliade? va voir sur Serpents de France, désolée peux pas insérer le lien il me reste 3 doigts main gauche (accident)

  6. #5
    Bartoumire

    Re : Vipère aspic

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    bonjour,
    l'aspic a un nez retroussé, je ne vois pas bien,
    En effet, cependant en zoomant à 150 % (au delà c'est trop flou) on peut deviner le nez relevé.
    Un lien :
    http://fr.images.search.yahoo.com/se...8&fr=yfp-t-703
    J/B

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Geocroiseur63

    Re : Vipère aspic

    Citation Envoyé par Nicolas12 Voir le message
    Merci.
    Je précise que la photo n'est pas de moi. Mais j'imagine sans peine que ce genre de bestiole ne prend pas aisément la pause... La seule photo de serpent en ma possession est celle d'une couleuvre morte (hormis les animaux en terrarium).
    Donc vipère aspic à 50 % ? 60 % 80 % ?
    Bonjour Nicolas12:
    Disons à plus de 80% pour une vipère aspic.
    Bien trop massive pour une couleuvre vipérine,et la queue semble correspondre à celle de la vipère.
    Pour Laguiole,en Aveyron,la latitude ne semble pas trop nordique,j'ai moi même vu des vipères aspics en Normandie au Nord de la Seine.

    Bonne lecture .

  9. #7
    Hierophiz

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir

    C'est pour moi une femelle de Vipère péliade (Vipera berus). Belle observation!

    Hierophiz

  10. Publicité
  11. #8
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir,
    Vipère femelle, sans aucun doute.
    Le nez retroussé, dans le prolongement de l'arcade sourcilière, me semble apparent : aspic ?

  12. #9
    Colonel Klinck

    Re : Vipère aspic

    Je suis sûr à 100% que c'est un superbe spécimen de vipère aspic et je m'y connais. Disons que je m'intérêsse aux reptiles et amphibiens depuis ma plus tendre enfance et qu'en ce qui concerne les espèces françaises je suis capable rien qu'à voir la queue de déterminer l'espèce d'un serpent de notre territoire.

  13. #10
    Zamenis

    Re : Vipère aspic

    Super un spécialiste des reptiles français! Et qui plus est doté d'une humilité forçant le respect...

  14. #11
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir à toutes et à tous,

    A force de la regarder : aspic. L'une de ses petites soeurs m'a mordu à 1700 m d'altitude dans les Pyrénées. J'ai fait une modeste étude sur la vipère aspic dans les Pyrénées, on dit V. aspic zinikeri maintenant.

  15. #12
    Hierophiz

    Re : Vipère aspic

    Bonjour

    J'avoue que cette vipère me perturbe tjs justement par rapport à ce que tu soulignes Neopilina. Si c'est une aspic, elle est belle et bien de la sous-espèce zinnikeri vu le motif dorsal notamment. Néanmoins, cette sous-espèce n'est normalement pas connue du coin de Lagiole...alors que la Péliade si. A force de regarder ce nez, effectivement, il paraît quand même bien retroussé donc aspic...bon je vais me renseigner au sujet de ces répartitions théoriques des sous-espèces d'aspic dans l'Aveyron.

    Et toi Zamenis, un avis tranché?

    Nicolas, tu n'as pas d'autres photos de la bestiole non?

    Cordialement

    Hierophiz

  16. #13
    Nicolas12

    Re : Vipère aspic

    Non, pas d'autres photos. C'est une photo apportée par une élève.

  17. #14
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Bonjour à tous,

    à Hierophiz,

    En fait mon propos prête à confusion. Je ne suggère pas que c'est une zinnikeri, vu la localisation c'est même sur que non (Et puis si le motif dorsal colle effectivement, l'animal du cliché n'a pas de bandes dorso-latérales qui caractérisent entre autres zinnikeri.). Je voulais simplement dire que l'aspic est l'espèce que je connais le mieux, pour ne pas dire que j'aime le plus, ce qui explique mon retour régulier sur cette ID, et que malgré cela, le cliché ne me permet pas d'être catégorique, même si j'avancerais un chiffre de 90% pour l'ID.

    Cordialement,
    Dernière modification par invite13787621101991 ; 25/02/2012 à 14h37.

  18. #15
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir,

    Suite à examen des profils de la tête disponibles dans ma doc et sur Google images, "le retroussement du nez dans le prolongement d'une arcade surcilière prononcée", je maintiendrais aspic.
    Mais je dois être honnête sans avoir ce serpent en main, un cliché détaillant l'écaillure de la tête, la proposition de Hierophiz, V. berus femelle, ne peut pas être écartée.
    C'est enrageant, si je l'avais, je trancherais en un instant. C'est ainsi. Mais bon, vu la silhouette, c'est une belle mémère !

    Je suis lorrain, 54, c'est à dire que j'habite le corridor le plus septentrional de la répartition de V. aspis en France.

  19. #16
    Zamenis

    Re : Vipère aspic

    Salut à vous,
    Un avis tranché Hierophiz? Certainement pas! Une identification totalement fiable ne peut être effectuée à partir d'une photo, d'autant plus qu'elle n'est pas de très bonne qualité, passons....
    Pour ma part, j'ai suivi un raisonnement semblable. A savoir qu'en découvrant la photo, j'ai immédiatement pensé à Vipera aspis zinnikeri sauf qu'elle n'est pas présente en Aveyron... Une berus? Si la coloration du corps peut prêter à confusion, j'ai du mal à le croire vu sa tête. Maintenant, étant donné la multitude de colorations de Vipera aspis en France, je ne m'étonne plus de rien. En définitive, je pense qu'il s'agît d'une Vipera aspis aspis un peu particulière. Mais il peut aussi s'agir d'une zinnikeri relâchée, échappée ou transportée malencontreusement dans une quelconque "cargaison" de diverses matériaux, rien n'est impossible! Bref moi aussi, cette photo me perturbe...

  20. #17
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Re les amoureux des vipères,

    Promis, juré, c'est pas une zinnikeri : absence de zone claire dans le motif dorsal, pas de bandes dorso-latérales, délimitées par le motif dorsal et les motifs inférieurs du flanc, sans parler de la localisation. J'ai travaillé sur l'aspic dans les Pyrénées, en Haute Garonne, 31, massif d'Esbas, commune de Bagnères de Luchon. Ce massif, exposé plein Sud, est une réserve de chasse. Tellement il y a de vipères. On y rencontre l'archétype de zinnikeri. J'ai capturé, décris, dessiné, photographié, ces animaux, y compris après m'être fait mordre par une jeune femelle, frôlé la mort, enduré une septicémie et une cécité d'une semaine.
    J'avais un très vieux mâle, il a essayé de mordre, sans trop de conviction, une fois, lors de sa capture. En quelques jours je le manipulais à mains nues, toujours doucement. Je le posais sur la table du refuge où je mangeais, écrivais. Après une chute de celle-ci, il se contentait de faire le tour. C'est dur d'être une serpent sur une toile cirée! Pour la sous-espèce et le biotope, il avait quasiment la taille maximale, il faisait 41 cms. Il est enroulé autour de ma main gauche, on se "connait" depuis quelques temps donc, il tend le cou, la tête, je "l'embrasse" délicatement sur la "bouche". Je me souviendrais toujours de ce museau resté clos. Quand la petite énervée me mord, je fais saigner l'extrémité de mon doigt autant que je le peux en appuyant de la paume vers l'extrémité. Je relâche mes cinq "invitées". Ferme la porte du refuge prêté par l'O.N.F. Et entreprends une longue marche à l'issue indécise.
    Si malgré ma connaissance concrète, tactile, pratique, de l'aspic, je ne peux pas écarter catégoriquement berus, je peux d'après ce cliché, écarter zinnikeri.

  21. #18
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Encore moi !
    Je cherche mes vieilles prises de notes sur notre amie commune.
    Je me souviens tout de même que le coloris n'est PAS un critère dans le genre Vipera. Sur le massif sus-cité, squatté par zinnikeri, en dehors du motif dorsal, très variable (Du zigzag à la succession de tâches quasiment séparées.), mais toujours, au moins partiellement, sur les bords, noir, j'ai vu et capturé des animaux orange vif, jaune pâle, rouge, brun, et même "noir", les guillemets concernant les deux bandes dorso-latérales relativement à la bande dorsale, plus noire.

  22. #19
    Nepenthes

    Re : Vipère aspic

    C'est quand même du grand n'importe quoi, Neopilina, que vos employeurs ne vous aient même pas fourni en antidote ...
    Votre aventure aurait pu très mal se terminer.

    Nep.
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  23. #20
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Citation Envoyé par Nepenthes Voir le message
    C'est quand même du grand n'importe quoi, Neopilina, que vos employeurs ne vous aient même pas fourni en antidote ...
    Votre aventure aurait pu très mal se terminer.

    Nep.
    Heuh...bah oui...En fait, j'effectuais une étude sur la dynamique de population...du grand tétras ( Tetrao urogallus.) pour l'O.N.C. devenu O.N.C.F.S. Mais quand j'ai vu les vipères, je n'ai pas pu résister ! Il y en avait absolument partout, impossible de faire une sortie sans tomber dessus. Quand je reprends le travail, j'ai un set de deux seringues auto-injectables de calciparine (C'est fini le sérum.). Ca ne soigne pas, mais ça permet de gagner l'hôpital en toute sérénité. Trois jours après, je capture une magnifique mémère, sous les yeux médusés du doc en biologie. On utilisait des chiens d'arrêt pour repérer les nichées. Dans le plus grand silence on collait un émetteur à un des poussins, comme ça on savait tout de ce que les poules avec petits faisaient. Un jour l'un des chiens se fait mordre, on a dévalé la pente du massif à 70% quasiment en ligne droite, on a sauvé le chien.
    Avec un garde-chasse national des brigades anti-braconnage, également fondu de reptiles et d'amphibiens, on s'arrachait les cheveux avec les petits lacertidés, inclassables. Le très "fourre-tout" Lacerta monticola de nos vieux guides a cédé la place à trois espèces endémiques des Pyrénées. Je suis sur qu'il y en a plus. Suite aux dernier épisode interglaciaire les populations d'une même espèce se sont retrouvées isolées, à l'étage subalpin, au dessus de la forêt et en dessous de la neige et de la glace permanentes et ont évoluées en s'adaptant aux conditions locales.

  24. #21
    kinette

    Re : Vipère aspic

    Bonjour,
    Effectivement, ça peut mal tourner (rarement mais quand même) ce genre d'aventure... j'en sais quelque chose.
    Citation Envoyé par Neopilina Voir le message
    . Quand je reprends le travail, j'ai un set de deux seringues auto-injectables de calciparine (C'est fini le sérum.).
    Ah mais non... le sérum ça n'est pas fini, au contraire: les sérums modernes (anticorps purifés) sont sans danger et vraiment efficaces... très chers par contre (du coup malheureusement ils hésitent parfois un peu trop à les utiliser aux urgences) et pas transportables. L'héparine et la calciparine ne sont plus recommandées (apparemment ça ne servait pas à grand chose). Demander à un toubib, mais a priori mieux vaut avoir un antihistaminique et de l'adrénaline... et aussi un bon désinfectant (ça se lave rarement les crochets ces bestioles).

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  25. #22
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Bonjour à tous,

    Merci pour les infos Kinette. Je prendrais conseils auprès de mon médecin, puisque j'ai toujours les mêmes habitudes.
    En tous cas en juin 88, aux soins intensifs, on m'a bien parlé d'une héparinothérapie. Et tu as raison de rappeler le risque "simple" de septicémie : j'en avais fait une.

  26. #23
    kinette

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir,
    L'héparine était le traitement "classique" d'il y a quelques années (mon papa, ancien urgentiste, pensait aussi qu'on m'en avait administré... mais les dernières publications sur le sujet déconseillent, parce que les cas de problèmes sanguins sont assez rares).
    Pour la désinfection: c'est important pour les infections, non seulement côté septicémies, mais aussi à cause du risque de nécrose (le venin met déjà à mal tous les vaisseaux... une infection par dessus favorise encore une nécrose...).

    A propos des traitements actuels, tu peux consulter ce document ispb.univ-lyon1.fr/liens/lyon-pharma/lyon2-01/PDF/viperes.pdf

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  27. #24
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère aspic

    Bonsoir,

    Merci pour le lien Kinette. D'autant plus que je n'ai plus l'âge de mes inconsciences d'alors!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Couleuvre ou vipère
    Par maniguet dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/05/2010, 23h04
  2. Vipère?
    Par erwann56 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2009, 10h16
  3. [Identification] Vipère ou couleuvre ???
    Par oOGegOo dans le forum Biologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 25/06/2008, 13h45
  4. [identification][résolu] Vipère aspic ou vipère d'Orsini ?
    Par psl dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 22
    Dernier message: 26/01/2008, 12h05
  5. [zoologie] vipère aspic dans le garage
    Par noria1999 dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/10/2007, 15h20