Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

verbascum boerhavii ?



  1. #1
    BourrinOman

    verbascum boerhavii ?

    Bonjour.

    Est-il possible, sans les fleurs (qui ne sons jamais sorties) de si cete plante est verbascum boerhavii? Si ce n'est pas elle, peut-on quand-même déterminer l'espèce?

    PS: désolé pour la qualité de l'image mais, comme d'hab', je pensais la trouver avec l'appli "pl@ntnet".

    Si c'est néssécaire, je peut reprendre des photo de meilleurs qualité.

    -----

    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    Leontopodium

    Re : verbascum boerhavii ?

    Si cela peut être utile, voici toujours un lien mentionnant certains critères de détermination, en particulier des feuilles:

    http://crdp.ac-besancon.fr/flore/scr..._boerhavii.htm

  4. #3
    Pellia

    Re : verbascum boerhavii ?

    Bonjour,
    La détermination des plantes à fleurs se fait surtout par les fleurs. Corolle, étamines, filets, poils etc. une description de l’allure générale de la plante et des feuilles, sessiles, embrassantes, décurrentes ou non, etc. chez les Verbascum les hybrides ne sont pas rares et faire seulement une présomption sans fleur c’est hasardeux. Ce sont des plantes bisannuelles. Dans le cas présent la plante manque sérieusement de vitamines ou est sur le déclin.

  5. #4
    BourrinOman

    Re : verbascum boerhavii ?

    Merci pour votre aide.

    chez les Verbascum les hybrides ne sont pas rares
    Est-ce le cas à l'était sauvage?

    Ce sont des plantes bisannuelles. Dans le cas présent la plante manque sérieusement de vitamines ou est sur le déclin.
    En fait, depuis que je regarde les fleurs du terrain où elle pousse, je ne l'ai jaiamis vu faire de fleur entièrement ouvertes (elles dépassaient a peine le bouton floral avant de se déssécher).

  6. #5
    Pellia

    Re : verbascum boerhavii ?

    Bonsoir,
    Les plantes ont la fâcheuse habitude de faire des hybrides aussi bien avec des cultivars que des ubiquistes mais en plus elles font des rétrocroisements. Cette particularité énerve les naturalistes, ils font des publications et ignorent totalement les hybrides sauf ceux qui sont très typés. Il y a de très rares naturalistes qui travaillent sur les hybrides, des marginaux un peu frapadingues.
    Cette plante qui ne fleurit pratiquement pas, peut avoir reçu une dose minime de glyphosate ou d’un produit similaire, elle se maintient en vie (vie végétative) mais est incapable de se reproduire. Ce phénomène est très courant.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :