Affichage des résultats du sondage: Que pensez vous du peer-to-peer?

Votants
43. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Pour

    38 88,37%
  • contre

    1 2,33%
  • Sans opinion

    4 9,30%
Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

Pour ou contre: le p2p



  1. #1
    rm1


    -----

  2. Publicité
  3. #2
    M. Kiwi Blanc-Jaune

    Rien de personnel là dedans () mais je crois que c'est une question stupide. Pour ou contre les braquages de banques ? Pour, parce qu'on n'a jamais trop d'argent.
    Soyons honnêtes : le principe du P2P est quand même basé sur une vaste hypocrisie. En tant qu'utilisateur je vote pour parce que c'est le moyen pour moi de découvrir ou tester plein de choses auxquelles je me limiterais l'accès moi-même par économie, mais je pense que le système tel que nous le connaissons est voué, à juste titre, à disparaître. Simple question de bon sens. Les majors ont beau m'horripiler par leur débauche de moyens investis dans la promotion d'artistes médiocres, c'est quand même de leurs dollars dont on parle et elles ont le droit d'en faire ce qu'elles veulent. A nous de ne pas financer n'importe quoi par nos achats.


    MKBJ, qui continue à acheter des CDs, mais qui se sent bien isolé parmi les autres utilisateurs de P2P.
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

  4. #3
    kinette

    Bonjour,
    Même avis que MKJB...
    De plus, je pense que le p2p peut avoir un effet positif sur la façon dont les choses vont par contre se passer à l'avenir pour la distribution de la musique.
    Les utilisateurs ont de plus en plus envie de "goûter" à la musique avant de l'acheter.
    Les extraits qu'on peut entendre sur les sites commerciaux sont un peu trop courts il me semble, et j'ai l'impression que de plus en plus d'artistes mettent en écoute maintenant des titres entier, ce qui à mon avis ne peut être que bénéfique pour les ventes (quand on aime on a envie d'acheter le reste).
    Un truc que je risque de regretter si le p2p disparait ça n'est pas du tout de pouvoir récupérer plein de titres...
    Ce qui me semble plus apréciable est de pouvoir trouver des choses que j'aime et que je ne connaissais pas (je pioche souvent un peu au hasard chez les utilisateurs qui ont aussi des musiques que j'aime: généralement ça "marche", j'aime aussi le reste)... et si j'aime vraiment après j'essaie de me procurer l'album CD.

    Enfin j'ai peut-être le tort de penser que la plupart des personnes ont le même type d'utilisation que moi...
    Il me semble que le p2p est assez défavorable aux "gros": on n'a pas envie d'acheter un artiste très célèbre, parce qu'on sait qu'il gagne déjà bien sa vie... par contre un "petit" qu'on découvre par le p2p si on a les finances pour, on pourra aller acheter son album et le faire connaître à d'autres...

    K.opies...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #4
    Bastet

    Citation Envoyé par M. Kiwi Blanc-Jaune
    Rien de personnel là dedans () mais je crois que c'est une question stupide.
    Plus que ca : cette question n'a pas de sens. C'est exactement la même question que "pour ou contre le système client-serveur" !

    Le peer-to-peer ne peut pas être mal en soit, c'est une façon d'échanger de l'information sur un réseau informatique. Comme on le fait ici, en visualisant des pages web ! Il s'oppose au système centralisé client-serveur.

    Le p2p n'est pas égal à de l'échange de fichiers sur kazaa ! Kazaa utilise le système p2p pour échanger des fichiers, c'est tout.

    Il existe bien d'autres choses qui utilisent le p2p et qui n'ont rien d'illégal et qui n'ont rien à vor avec de l'échange de mp3 illégaux. Des chats, des jeux (echec), etc. C'est un domaine de développement en expension ces temps.

    Un exemple, le projet JXTA : http://www.jxta.org


    Bastet

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    M. Kiwi Blanc-Jaune

    Bien sûr, Bastet, je pense qu'on est tous d'accord là-dessus, mais je pense qu'on sera aussi d'accord sur le fait que la question faisait effectivement allusion aux logiciels d'échange tels que Kazaa ou Edonkey.
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

  8. #6
    keul

    désolé mais pour les chat et SURTOUT les jeux, c'est impossible

    en effet, quand tu joue, tu calcule ton ping vers le serveur

    si 2 personesn envoient une roquette, mais que la transission entre les 2 personens n'est pas instantannée, comment faire ?

    tu fait un serveur qui calcule les positions des deux roquettes.

    parce que si par exemple, un joueur A envoie une roquette sur un joueur B, et que le joueur B, de par le PING, recois l'infos sur la position de cette roquette 50ms plus tard, il a très bien pu bouger et l'éviter, alors que le joueur qui l'a envoyé ne t'a pas vu bouger au moment ou elle t'a frapée chez lui, car c'atait 50ms plus tot chez lui.

    ensuite, si chacun fait son serveur, t'imagine la triche possible ? on peux déplacer son gars comme on veux alors...

  9. Publicité
  10. #7
    Bastet

    Citation Envoyé par M. Kiwi Blanc-Jaune
    Bien sûr, Bastet, je pense qu'on est tous d'accord là-dessus
    Bin non, pas moi. Il faut qu'on arrête de faire la confusion, parce que dès que qqun parle de p2p on lui pose une couronne de diable. Alors qu'il existe maintenant beaucoup de projets en p2p qui n'ont rien à voir avec des échanges illégaux.



    Citation Envoyé par keul
    désolé mais pour les chat

    Oh lala, il faut que je previenne mon prof de mémoire, l'application en p2p que je viens de faire et qui fonctionne ne devrait en fait ni fonctionner ni exister !

    Et ca non plus d'ailleurs :
    http://www.openp2p.com/pub/a/p2p/200.../jxtachat.html --> http://chattutorial.jxta.org/servlets/ProjectHome (Chat tutorial)

    Et ca : http://rosettachat.jxta.org/servlets/ProjectHome
    (entre autres...)

    Citation Envoyé par keul
    et SURTOUT les jeux, c'est impossible
    Ouais, surtout... :
    - http://chess.jxta.org/index.html
    - http://www.cs.uoregon.edu/~chrisg/papers/
    (entre autres aussi...)


    Bastet, re-

  11. #8
    [RV]

    lut,

    Le 8 août prochain s’ouvrira à Los Angeles, un nouveau colloque ayant pour sujet le Peer-to-Peer : le P2P Summit. Les organisateurs souhaitent s’interroger sur le futur de ce moyen d’échange.

    Tout le monde semble avoir son avis propre sur l’échange de fichiers via Internet et notamment grâce aux logiciels de P2P. Malgré les multiples affaires qui pourraient laisser penser que ce mode d’échange va mal, il semble clair que ces logiciels ont leur avenir devant eux, avec un nombre d’applications possibles qui grandit chaque jour. Nous nous dirigeons vers un jour où les médias tels la musique ou le cinéma auront recours à cette technologie pour se diffuser.

    Pour ce qui voudrait y assisté le pass coûte déjà $495 ...
    Pour plus d'info
    http://www.p2psummit.com/

  12. #9
    jean-grrr

    Hello,

    pour ! (au sens échange de fichier je parle)
    pq ?! ... c'est également un moyen pour moi de "gouter" à la marchandise avant de l'acheter ... des fois je me fais le plaisir d'acheter le cd pour des groupes que j'apprécies tout particulierement, mais c'est aussi un moyen de trouver en musique une perle rare que je ne peux trouver sur le commerce ici.

  13. #10
    Ethan

    quelle hypocrisie autour du p2p !
    est ce quelqu'un a déjà utilisé le peer to peer pour recevoir quelquechose non protégé par des droits d'auteurs ?
    ça m'étonnerait ...


  14. #11
    keul

    ouais, des iso de nunux

    et toi, trouve-tu un soft qui soit gratuit sur du P2P ?

    j'Y peux rien si presque tous les logiciels sout souvent payants ou en shareware...

  15. #12
    Bastet

    Citation Envoyé par Ethan
    quelle hypocrisie autour du p2p !
    est ce quelqu'un a déjà utilisé le peer to peer pour recevoir quelquechose non protégé par des droits d'auteurs ?
    Bin oui : moi.

    Et je dois pas être la seule, sinon JXTA n'existerait pas... !




    >j'Y peux rien si presque tous les logiciels sout souvent payants ou en shareware...

    En fait, il se trouve que les logiciels se font rarement tous seuls par magie, et que les gens qui y ont contribués ont droit à un salaire comme toi et moi. Et maintenant t'as pas beaucoup d'excuses, beaucoup de logiciels se trouvent en versions gratuite (sous linux et maintenant beaucoup sous win). Donc ou t'utilises celles-la, ou tu décide de prendre une version payante et tu paies !


    Bastet

  16. Publicité
  17. #13
    Ethan

    quand on a un logiciel de p2p sur son ordi c'est pour avoir des logiciels (ou mp3 ou divx ...) qui sont payants. Défendre les logiciels de p2p en criant à la liberté de l'échange ...

  18. #14
    [RV]

    bonjour,

    comme certains messages sont limites... On va mettre les choses au clairs
    Je vais prendre l'exemple du MP3 mais c'est identiques pour les Divx Xvid etc..

    En matière de musique, vous avez la possibilité de réaliser une copie d’un CD original pour votre usage personnel. Ces copies ne peuvent être destinées à une utilisation collective, comme par exemple en le diffusant à d’autres personnes. Leur utilisation devra donc être limitée au cercle de famille ou à quelques amis.

    En revanche, le fait de rendre ces copies disponibles sur un site web, un site FTP, à travers un système d’échange de fichiers (réseaux peer-to-peer) ou de les distribuer par courrier électronique porte directement atteinte au droit de propriété intellectuelle des auteurs et de leurs ayants droit. A moins que ces derniers ne vous aient expressément autorisé à diffuser leurs œuvres...

    Pensez à toujours vérifier que le site auprès duquel vous téléchargez vos morceaux de musiques est un distributeur agréé (ou autorisé) et veillez à ne jamais mettre de fichiers musicaux en ligne sans en avoir obtenu l’autorisation auprès des auteurs et des maisons de disque.

    Vous ne pourrez télécharger que les fichiers légalement diffusés sur l’internet. Cela est le cas notamment des fichiers sur les sites de certains artistes ou sur les sites créés par les maisons de disques.

    Si vous les télécharges sur d’autres sites ou dans les réseaux d’échange (Kazaa, edonkey, etc..) qui les reproduisent de manière illicite, vous commetez une infraction. Selon votre âge, vous pourrez même être poursuivi en justice et être tenus de payer des dommages et intérêts aux artistes ou aux sociétés qui les représentent.

    Voilà

  19. #15
    Cécile

    Le P2P pourrait-il permettre de rémunérer les artistes, sans que ceux-ci soient obligés de passer par des majors ?
    Parce qu'il est clair que quand on pirate une musique, on vole d'abord les musiciens. Mais ceux-ci sont souvent aussi volés par ceux qui sont chargés de lui redistribuer l'argent (du moins en France : la Sacem et les autres sociétés de répartitions, par lesquelles les artistes sont obligés de passer pour recevoir leur argent, ont des gestions totalement opaques).
    C'est pourquoi Internet d'une manière générale me semble une superbe opportunité pour que l'artiste puisse se libérer de ces sociétés parasites.

    PS : je suis peut-être hors sujet, mais c'est dû à mon ignorance du système de P2P

  20. #16
    [RV]

    Bonjour,

    sur le site ratiatum.com, on peut lire un article sur le P2P, son avenir, une sunthèse des dicussions sur le forum des droits du net (janvier 2003-mai 2003).

    Lire l'article

    ++

  21. #17
    Ben

    Salut,

    J'ai lu recemment un article sur le sujet. Le createur d'un logiciel de partage de fichiers expliquait pourquoi il etait en faveur du p2p. Il expliquait que les technologies comme le p2p, le mp3 etc permettent a tous les internautes de partager gratuitement leur culture (musique, livres, logiciels, films, ...)

    Il considerait normal que les auteurs reagissent face a ce phenomene, mais se justifiait en disant qu'il existe deja des taxes sur les memoires informatiques (cd vierges, disquettes, etc..) qui est versee aux auteurs en tant que dedomagement pour le piratage. Cette taxe est bien sur insuffisante par rapport a l'ampleur du phenomene mais, selon lui, une taxe generalisee sur l'utilisation de l'internet pourrait permettre de dedommager completement les auteurs. Le cout par utilisateur serait relativement faible, vu le grand nombre d'internautes.

    On entrerait ainsi dans une sorte de communisme culturel, ou la culture serait accessible a tous...

    Ben

  22. #18
    Ryback08

    pour bien sur, d'une part, a koi ca servirait internet sans p2p
    c'est le seul moyen de rentabiliser son acces internet
    bien sur y'a du piratage , y'en aura toujours mais quand il auront compris que c'est pas tous le monde qui peu mettre plusieure centaine d'€ dans un logiciel, il auront gagné leur journé
    moi je dit pour a 100%

  23. Publicité
  24. #19
    Futura

    News : P2P une loi explosive

    Le sénateur américain Orrin Hatch a demandé à ce que les lois "Anti-Hacking" aux USA fassent une exception afin d'ouvrir une brèche pour mettre en place son idée de loi contre les pirates qui sévissent sur les réseaux Peer To Peer. Cette idée serait de mettre en place, à l'aide des fabricants de matériel, un procédé qui pourrait provoquer la destruction et le dysfonctionnement du matériel informatique possédé par l'utilisateur ...

    Dingue

    Futura
    Just do it !

  25. #20
    [RV]

    lut,

    http://www.open-files.com/site/news/541.htm

    Avocat membre d'Open-Files vient de mettre ne ligne une synthése trés interessante sur les attentes des utilisateurs des réseaux P2P.Les utilisateurs s'y déclarent en majorité prêts à payer une redevance pour leur usage.


    ...Avocat/Forum des droits de l\'internet.

    "Je viens de finir la lecture de la synthèse, pour ceux qui n'ont pas le courage/temps de la lire, voici leurs conclusions, vous remarquerez qu'on y retrouve précisemment tout ce qui se dit sur Open-Files:"

    De l’ensemble des contributions des internautes, plusieurs idées-clés peuvent être relevées :

    Ø La technologie peer-to-peer offre de nombreuses possibilités permettant d’améliorer le travail collaboratif, de développer des puissances de calcul, de permettre un partage de connaissance ou de créer des réseaux de proximité. Pour toutes ces raisons, et compte tenu du principe de neutralité technologique, l’ensemble des intervenants s’oppose à une interdiction de cette technologie.

    Ø Les utilisateurs des réseaux peer-to-peer revendiquent – en matière de téléchargement d’œuvres protégées, un droit à la diversité et une volonté de non alignement culturel.

    Ø Les internautes contestent le coût élevé d’acquisition des œuvres musicales et cinématographiques dans les circuits actuels de vente, que ce soit dans les magasins spécialisés ou au travers de plates-formes de téléchargement payant de musiques ou de films.

    Ø Néanmoins et malgré le téléchargement d’œuvres musicales ou cinématographiques, les internautes continuent, dans leur grande majorité, à acquérir parallèlement ces œuvres dans les circuits de vente traditionnels. Certains estiment d’ailleurs que le téléchargement joue, pour eux, le rôle de préparateur de l’acte de consommation et leur permet ainsi d’acheter en tant que consommateur exigeant. En outre, les œuvres fournies dans des formats traditionnels (CDs, DVD …) conservent de leur intérêt compte tenu de la qualité, quelques fois mauvaise, des fichiers proposés en téléchargement.

    Ø Les utilisateurs se déclarent favorables à la mise en place de dispositifs innovants permettant d’assurer une rémunération des droits d’auteurs et des droits voisins au travers, par exemple, de solutions de micro-paiement ou par la mise en œuvre d’une redevance.

    Ø Les utilisateurs de ces réseaux sont réticents à un système de filtrage des fichiers mis à leur disposition ou à un contrôle de l’activité de l’utilisateur par des acteurs privés, susceptibles selon eux, d’être attentatoire à leur vie privée. En particulier, ils contestent la collecte de données personnelles réalisée par des personnes privées, et souhaitent que seules les autorités de police, y compris en matière de contenus pédo-pornographiques, soient habilitées à conserver de telles informations.

    Ø Enfin, les internautes invitent l’industrie du disque à innover dans ce nouvel univers numérique et notamment à diminuer le prix de vente de leurs produits, y compris sur leurs plates-formes de vente en ligne. De même, les internautes attendent des maisons de disque qu’elles développent des produits interactifs à forte valeur ajoutée pouvant susciter un vif intérêt.
    Avocat le 25/06/03

  26. #21
    Jarod

    Re : Pour ou contre: le p2p

    Quelques liens sur des études(ou articles connexes) montrant que le peer to peer n'est peut etre pas le monstre que l'on nous montre.

    http://www.zdnet.fr/actualites/inter...9147484,00.htm
    http://www.cosmosonic.com/news/fr/mo...rticle&sid=917
    http://www.transfert.net/a9372
    http://www.adami.fr/portail/affiche_...r_lien_int=324

  27. #22
    Chrysander

    Re : Pour ou contre: le p2p

    Salut a tous !

    Juste une idée comme ca. Pourquoi ne pas faire payer les fichiers téléchargé par les publicitaires?
    Imaginons la personne qui choisi un fichier sur internet. Par exemple, une chanson ayant un copyright (c'est a dire, sans ce leurer, la quasi totalité des fichiers musicaux). Il fini de télécharger la chanson. Mais, au moment où il restes quelques secondes (c'est a dire quand la plus part du fichier est sur le pc), il y a une fenêtre popup qui s'affiche. Dessus, il y a une pub d'une grande marque (genre coca, AMD, Ikéa)... Il faudra alors fermé la fenêtre (ou cliquer dessus et aller sur le site du sponsor) pour que le reste du fichier continu a être téléchargé. L'interet? Ben, c'est que il y a des millions de chansons qui sont téléchargées chaques jours, ce qui fait une énorme vitrine publicitaire... Les grandes marques payent pour chaques musiques téléchargée. Seulement, elle ne peuvent pas donner l'argent aux différentes maisons de disques (vu qu'il faudrait déterminer pour chaque fichier qui circule qui en est le propriaitaire), mais, à l'entreprise finassant le reseau p2p (par exemple Sharman Network pour Kazaa). Celui ci ce charge alors de payer les maisons de disques (en faisant des statistiques par rapport au nombres de fichiers téléchargé...).
    Tout le monde y trouve son compte:
    L'internaute télécharge comme il le désire.
    De grandes marques ont une IMMENSE vitrine à leurs disposition
    Les maisons de disques recoivent l'argent pour chaques chansons téléchargées.
    On pourrait même faire qu'une publicité s'affiche pour les images téléchargé, de facon a ce que les publicitaire soit plus prompt a donné l'argent.

    Voila mon idée. Vous en pensez quoi?

    Chrysander.

  28. #23
    melili52

    Red face Re : Pour ou contre: le p2p

    J'ai une petite question un peu bete, ais j'ai jamais compris ce que c'était le p2p ! c'est quoi exactement ? ça sert a quoi ? merci

  29. #24
    [RV]

    Re : Pour ou contre: le p2p

    lut

    Le P2P, c'est tres bonnes chose du point de vue culturel et technologique.
    Avec on peut échanger des données entre différents utilisateurs (peut être utile pour echanger de gros fichiers entre plusieurs sites d'une entreprise).
    Aujourd'hui le principal problème n'est pas la technologie mais ce que l'on fait avec, plus de 49% des "jeunes" francais pirates (18-30ans), nous sommes les 3 eme au niveau européen (Les Grecs ont la médaille d'or avec 68% , les Italiens 50%)

    ++

  30. Publicité
  31. #25
    Chrysander

    Re : Pour ou contre: le p2p

    Un réseau P2P est un réseau d'echange de fichiers. Chaques internaute peut mettre à disposition des fichiers de son choix que d'autre personnes pourront ensuite venir télécharger librement. Il existe plusieurs réseau, comme les plus connu: Kazaa et eMule. De même, il existe une multitude de logiciel pour télécharger sur ces réseau: eDonkey, iMesh, WinMX, Kazaa, ... Sur chaqu'un de ces logiciels, tu lance une recherche avec un ou plusieur mot clé, et, plusieurs fichiers apparaissent. Tu sélectionne ensuite simplement ceux que tu veux prendre et ils se téléchargent (enfin, quand tout fonctionne correctement).
    Le problème qui se pose est que ce sont en général des chansons qui sont téléchargées et que personne ne les payent...

  32. #26
    L.D.Cosmo

    Thumbs up le p2p sauve l art des marchands

    salut
    C ESt la fin de la dictature des majors et autres barclays de la culture Fini de se faire des sous sur le dos des artistes . PENDANT DES ANNEES J AI ACHETé DES DISQUES mais j ai SUREMENT nourri les producteurs les distributeurs que les artistes. SI la distribution en france etait correcte peut etre que les melomanes iraient plus chez les disquaires Vu que 90 % de la production et de la distribution sont de la merde VOUS AVEZ CE QUE VOUS MERITEZ Vous avez construit une mentalité de merde et un public de merde Bien fait pour vous Les vrais melomanes eux iront toujours voir des concerts acheteront toujours des disques ...si ils les trouvent ..
    Jai toujours été un inconditionnel des musiques du monde et combien de fois je suis reparti attéré de ne pas avoir trouvé mon bonheur a la fnac virgin et autre consort
    Grace a p2p j ecoute et je decouvre des artistes qui ne seront dans les bacs en france que dans dix ans ou jamais LA production francaise a 20 ans de retard .et subit trop la production anglo saxonne
    Quant aux radios qui tournent avec 10 disques en boucles elles devraient etre puni pour lavage de cerveaux et cela est bcp plus grave qu' echanger le titre d un artiste qui nous passionne et dont on fait l’ eloge continuellement (donc la pub gratuite)
    Et l eurovision c est pas du piratage ca .. ;et hop je prends deux tubes et j'en fait un avec
    Et tout ces compositeurs a la manque dont on nous rabat les oreilles mais qui n ont jamais rien composé du tout .mais plutot tout piqué a droite a gauche...
    NOn la musique est libre et le restera les vrais artistes n ont rien a craindre du p2p au contraire c est un bienfait pour eux qui remettra l art a sa vrai place ...c est a dire pas seulement dans les bacs des marchands du temple
    Ils faut que les artistes se produisent et se distribuent seuls et internet est une porte ouverte pour cela.
    En plus cela contribuera a l ecologie de la planete moins de camions d avions et de cd qu on jette .quand les titres ne sont plus a la mode ..fini les Cd - kleenex
    La vrai musique est intemporelle

    "Vous avez voulu des oreilles de merde vous les avez et les cerveaux qui vont avec" proverbe INCA

    L.D.COSMO

  33. #27
    acx01b

    Re : le p2p sauve l art des marchands

    je suis pas du tout d'accord:

    le p2p est incompatible avec le système capitaliste, et ça ne va conduire qu'a obliger les grandes multinationales à plus controler internet et c'est tout...

    peut-être que bientot on va voir arriver des forfaits internet ou il ne sera possible de faire passer des fichiers que d'un certain format, rien ne pourra passer d'illégal, et à ce moment on aura l'air con.

  34. #28
    [RV]

    Re : le p2p sauve l art des marchands

    Citation Envoyé par L.D.Cosmo
    salut
    "Vous avez voulu des oreilles de merde vous les avez et les cerveaux qui vont avec" proverbe INCA
    lut

    un vieux fil remi au gout du jour!

    merci de ta réflexion! Toi t'es juste un peu grossier avec un gros mot par phrase.

    Le net permet de trouver des morceaux d'artististes "inconnus", mais le procédé est incontrolable, comment payer ses "petits" artistes ?

    Le probleme c'est que la loi reste vague et que toute maniere rien n'est fait pour remplacer le P2P, c'est pas les quelques magasins en ligne légaux qui diront le contraire, les musiques que vous telecharger chez eux ne sont lisibles que par certains lecteurs (les leurs...), c'est donc un abus.

    ++

  35. #29
    keul

    Re : le p2p sauve l art des marchands

    Bah, j'ai la solution : faites ce que les autres ne savent pas faire : un système de vente en ligne avec des prix normaux (0,20€ le Mp3)
    reste a avoir les conaissance pour trouver un moyen qui certifie que l'utilisateur à acheté le Mp3 (Code secret connu uniquement par la boite + contenu du MP3 + adresse/tel de l'utilisateur) => en cas de prob : l'utilisateur va sur le site, sélectionne le MP3, met son adresse/tel, repaye et regénère la clef, si elle est identique, c'est qu'il l'a achetée (et faut qu'il se fasses rembourser pr la vérif).

    Bon, j'avoue qu'en france, c'est difficile : Comment créer une entreprise capable de faire ca? vive la parprasse administrative et les histoires de taxes.
    Et faut aussi s'y connaitre en cryptographie pour les certificats pour éviter les failles et avoir un système le plus fiable possible (en effet, vu qu'il s'agit de P2P, pas besoin de stocker les fichier, il n'y a qu'a stocker les certificats, ce qui prend très peu de place)

  36. #30
    flocks

    Re : le p2p sauve l art des marchands

    Le P2P permet de s'échanger des données rapidement / facilement.

    Je suis pour le P2P, car on peut avoir une utilisation tout a fait légale du P2P. On peut s'échanger des programmes sous license GPL, échanger nos fichier ..etc..

    Alors interdire le P2P, pour les mp3 et les divx serait bete étant donné que sa punirait les autres qui utilise le P2P de manière légale.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. DADVSI : le tout répressif l'emporte contre le P2P
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 15/09/2006, 16h26
  2. P2P : la MPAA embauche un pirate pour lutter contre la piraterie ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/05/2006, 11h01
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.