Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

KAZAA et légalité



  1. #1
    doppler

    Bonjour,
    tout le monde sais que le téléchargement de musique sur kazaa n'est pas cautionnée. En fait je me demande ce que risque réélement à l'heure actuelle un internaute téléchargent des ziques sur kazaa.
    @+

    -----

  2. #2
    [RV]

    lut,
    dans certains cas, comme AOL France,(sur la de demande la leu maison mere), ils annulent l'abonnement à un internet et entame une procédure en justice contre les contrevenants.

    vas sur www.zdnet.fr
    et fais une recherche il en parlait il n'y a pas longtemps

    ++

  3. #3
    ffets

    Bonsoir,

    J'ai entendu dire au bahut qu'il y a eu des personnes qui téléchargeaient énormément de mp3 sur kazaa et ils se sont fait chopées...et ben l'amende j'aurais pas aimer la payer... Je me rappelle plus dans quel pays ça c'est passé par contre :?

    Mais le peer to peer a fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps, et en fera encore couler certainement encore pas mal

    @+

    ffets

  4. #4
    sai

    ya eut une histoire ou des gens avaient telecharge un logiciel de maniere completement illegale sur Kazaa. la boite produisant le logiciel a porté plainte. la justice s'est donc tournée vers Kazaa en leur demandant de payer une somme assez exhorbitante. resultat: Kazaa est remonté aux gars qui ont telechargé, et leur a presenté la facture!!!!

    j'aurais pas aimé etre a leur place...

    Sai,
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    orbitmars

    Bonjour à tous !

    Je vous propose de faire un point sur les dernières news consacrées à Kazaa parues sur Futura-Sciences ces derniers temps :
    Kazaa sur la voie de la rédemption ?
    Kazaa attaque les lobbies américains du droit d'auteurs
    KaZaA pourra être poursuivi aux USA

    @+ !

  7. #6
    [RV]

    plop allez encore de l'actu

    Citation Envoyé par Christophe Lagane (VNUNET France),mardi 13 mai 2003, 8h00 ,

    La RIAA renonce à attaquer les ordinateurs des pirates
    La RIAA (Recording industry association of America) ne s'attaquera pas aux ordinateurs des pirates - ou plus exactement des amateurs de musique gratuite - via les réseaux d'échange de fichiers comme Kazaa. Suite à l'article du New York Times qui avait révélé l'affaire et dont nous nous étions fait l'écho (voir édition du 5 mai 2003), plusieurs dirigeants de l'industrie musicale américaine ont avoué avoir renoncé à employer des méthodes illégales pour tenter de venir à bout du piratage de leurs produits musicaux.

    Les représentants de l'industrie américaine du disque ont choisi le magazine américain spécialisé Billboard pour tenter d'éclaircir la situation. S'il n'est plus question de bloquer l'ordinateur, nettoyer le disque dur ou rediriger la connexion de l'utilisateur de Kazaa, Morpheus et autres eMule, la RIAA et ses membres ne remettent pas en cause la contre-attaque du spoofing. Le procédé consiste à polluer les réseaux d'échange à l'aide de fichiers musicaux vides ou comportant une courte séquence tournant en boucle. Ces faux fichiers ont l'apparence des vrais, tant par leur dénomination que par leur poids, et visent à décourager l'utilisateur final. Une méthode inoffensive pour les ordinateurs et surtout légale, mais partiellement efficace. En effet, sous Kazaa notamment, un système de notation permet de noter les fichiers qui ne répondent pas aux attentes des internautes, lesquels finissent par les délaisser.

    Spoofing et poursuites judiciaires

    Malgré un taux d'efficacité discutable, la RIAA semble avoir l'intention de renforcer son service de spoofing et de l'étendre à l'ensemble des titres qui circulent sur les réseaux depeer-to-peer et non plus seulement aux hits du moment. Par ailleurs, les organisations défendant les intérêts de l'industrie musicale, aux Etats-Unis comme dans le reste du monde, n'en poursuivent pas moins leur chasse aux hackers. A la demande de l'IFPI (Fédération internationale de l'industrie phonographique), la police allemande a arrêté un étudiant qui, à l'aide de huit ordinateurs, a fourni pendant plusieurs semaines un million de chansons à un réseau de 3 000 personnes environ. En toute illégalité, évidemment. L'accusé risque de la prison ferme et des amendes.
    ++

  8. #7
    sai

    en gros, ils vont nous laisser dl en paix!! c cool
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  9. #8
    Anthracite

    Légalement tu as droit de faire une copie personnelle de sécurité, du moins en Belgique, si tu n’arrives pas à la faire, c’est l’éditeur du CD qui est en tort !
    Donc, tout procédé de sécurité est illégal.
    Partant de là, tu peux copier sur le Net n’importe quelle copie d’un CD que tu as chez toi.

    Ce qui fait que ça devient très difficile de t’enquiquiner, à force d’avoir fait tourner l’original, il finit par ne plus marcher, tu le jettes et tu restes uniquement avec ta copie de sécurité.
    C’est à ceux qui t’attaquent de prouver le contraire !
    Et bonne chance devant un tribunal.

    Ce qui complique encore plus le problème, c’est que quand tu achètes un CD enregistrable audio, tu paies déjà des droits d’auteur.
    Très embêtant cela pour dire ensuite que tu nuis aux dits auteurs, vu que t’as déjà payé sans même rien enregistrer du tout…

    Bref, tout cela n’est qu’une grosse farce, et, si on t’embête, tu attends avec sérénité le tribunal.
    0

  10. #9
    [RV]

    lut,
    pour infomation la taxe sur les CDs en France est pour les droits d'auteurs, donc si c'est taxer ca veut dire que.... bref c'est pas vraiment ....

    ... a remplacer Vous trouverez je pense

    ++

  11. #10
    14bds75_cb

    Salut,

    En général, sur Kaza, il y a en moyenne 3 millions de connéctés... c'est pour dire le succés !

    Qu'est ce qui est plus scandaleux:

    >Des internautes qui télécharge des musiques, qu'il n'aurait de toute façon pas acheter dans le commerce ?

    >Des maisons de disques qui vendent à 20€ un CD de 10 chansons, sur lequel il n'y en a qu'une seule de jolie ?

    Merci !

  12. #11
    [RV]

    lut

    j'ai lu sur internet il y a une dizaine de jour que 40% des Cd audio piraté était acheté après un piratage

    Donc il teste avant acheter....

Discussions similaires

  1. limites de la légalité
    Par ABN84 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/02/2007, 21h11
  2. Kazaa
    Par pierrehenry dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/10/2004, 11h16
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.