Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Langage de l'ordinateur quantique



  1. #1
    G13

    Langage de l'ordinateur quantique


    ------

    Bonsoir,

    Y-a-t-il un langage prévu pour le futur ordinateur quantique (autre qu'un langage machine) ?
    Ca va certainement entrainer une nouvelle maniere de programmer.

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gre

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par G13 Voir le message
    Bonsoir,

    Y-a-t-il un langage prévu pour le futur ordinateur quantique (autre qu'un langage machine) ?
    Ca va certainement entrainer une nouvelle maniere de programmer.

    Merci d'avance
    Par langage prévu, parles tu de langage de programmation ?

    Dans ce cas oui. Je connais de nom quantum Guarded-Command Language (qGCL). Par contre, il n'existe pas de langage machine puisque la machine n'existe pas !
    Un article propose des bases pour un compilateur de qGCL en utilisant les formes normales décrites par Hoare. Mais pour l'instant les besoins sont faibles d'un tel langage

    Et effectivement cela va entraîner une nouvelle manière de programmer. Mais il faut espérer que cela ne sera pas trop visible dans les langages. Il serait génant de devoir apprendre la mécanique quantique pour programmer. Il est déjà assez complexe d'enseigner un simple modèle mathématique comme un automate -_-
    War does not decide who's right, but who's left. (Bertrand Russell)

  4. #3
    G13

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Merci !
    Et y-a-t-il des changements avec l'ordinateur quantique en ce qui concerne la these de Church-Turing (qui dit que tout langage est equivalent à une machine de Turing) ?

  5. #4
    Gre

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par G13 Voir le message
    Merci !
    Et y-a-t-il des changements avec l'ordinateur quantique en ce qui concerne la these de Church-Turing (qui dit que tout langage est equivalent à une machine de Turing) ?

    Attention la thèse de Church-Turing est que toute fonction calculable (au sens intuitif) est représentable par une machine de Turing. Ceci restera une thèse pour longtemp, car il n'y a pas de définition claire de ce qu'est une fonction calculable au sens intuitif... c'est juste une fonction dont nous sommes capables de trouver le résultat par « calcul », par « application successive » etc.

    A priori la mécanique quantique et l'ordinateur quantique ne changeront pas ça. Un ordinateur quantique ne sera toujours pas plus puissant qu'une machine de Turing.

    Pour information, un ordinateur conventionnel n'est qu'un automate fini. Et un ordinateur quantique l'est aussi. Tant que la mémoire ne sera pas infini, on ne changera pas de modèle.
    War does not decide who's right, but who's left. (Bertrand Russell)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    G13

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Ah d'accord.
    Mais, en generalisant la these de Church (qui enoncerait que toute fonction calculable par une machine l'est par une machine de Turing), si l'ordinateur quantique arrivait a calculer la nieme decimale de la constante de Planck, cela ferait une fonction de dans calculable par l'ordinateur quantique mais pas par une machine de Turing (en supposant que la constante de Planck est assez aleatoire).

  8. #6
    Gre

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par G13 Voir le message
    Ah d'accord.
    Mais, en generalisant la these de Church (qui enoncerait que toute fonction calculable par une machine l'est par une machine de Turing), si l'ordinateur quantique arrivait a calculer la nieme decimale de la constante de Planck, cela ferait une fonction de dans calculable par l'ordinateur quantique mais pas par une machine de Turing (en supposant que la constante de Planck est assez aleatoire).
    Tu fais beaucoup de suppositions mais effectivement, si on trouve une fonction f qu'un ordinateur quantique peut calculer et qu'une machine de Turing ne peut pas, alors il faudra mettre à la poubelle pas mal d'articles qui démontrent qu'un ordinateur quantique est réductible à une machine de Turing... enfin espérons que ce sera des fautes dans ces articles.

    Mais ne l'espère pas trop. Jusqu'à preuve du contraire, il a été démontré qu'un modèle quantique pour les calculs n'augmentent pas le pouvoir d'expression des ordinateurs. Cela permet juste de faire les calculs (beaucoup) plus rapidement. On lit parfois qu'un ordinateur quantique permettrait de faire des choses qu'une machine de Turing ne peut pas, et on cite l'algo de Shor pour la décomposition des nombres premiers. C'est idiot et mal formulé: on ne parle que de performances dans ces exemples. Et c'est partiellement idiot de parler de performances d'une machine de Turing puisqu'elle a un temps infini et une mémoire infini.

    Attention au information du net, j'ai lu sur wikipedia qu'une machine de turing ne pouvait pas simuler un calculateur quantique. C'est faux. Il ne peut pas le faire efficacemment (à moins que je n'ai pas compris ce qu'il a voulu dire). Ce genre d'article devrait t'intéresser
    Quantum programming languages
    en anglais.
    War does not decide who's right, but who's left. (Bertrand Russell)

  9. Publicité
  10. #7
    G13

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Merci ! Il y a un article qui a l'air bien:
    "Measurement-Based Quantum Turing Machines and Questions of Universalities"
    de Perdrix et Jorrand

  11. #8
    Augrhlp

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    . Et c'est partiellement idiot de parler de performances d'une machine de Turing puisqu'elle a un temps infini et une mémoire infini.
    Bonjour,

    Ce que vous dites n'est pas totalement faux, mais il m'appartient d'apporter une petite précision concernant la machine de Turing.
    Le ruban de la machine de Turing est potentiellement infini, ie ils y aura toujours une case de plus disponible à ce ruban si nous en avons besoin, mais cela ne signifie pas que le ruban est initialement infini ou qu'il atteindra l'infini pour une fonction donnée...
    Concernant la notion de temps ... elle n'est tout simplement pas rigoureuse ici, parce que la définition même d'une fonction calculable est qu'elle soit calculable en un temps fini qu'il soit d'une fraction de seconde ou de 30 milliards d'années (soit deux fois l'âge de l'univers) du moment où c'est un temps fini.

    Bien à vous.

  12. #9
    fderwelt

    Re : Langage de l'ordinateur quantique

    Par expérience, on ne parle plus de "fonctions calculables", mais de "fonctions calculables au sens de Turing". C'est la même différence qu'entre la vérité et la démonstrabilité. Et là, on en a pour un moment...

    Conseil: Googlez un max, parmi les billions de matchs, il y en a quelques-uns qui sont réellement intéressants.

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

Discussions similaires

  1. Un nouveau pas important vers l'ordinateur quantique...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 30
    Dernier message: 11/07/2006, 16h28
  2. IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique
    Par KarmaStuff dans le forum Actualités
    Réponses: 54
    Dernier message: 04/05/2006, 12h57
  3. IBM fait un pas vers l'ordinateur quantique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2006, 07h27
  4. Le silicium encore bon candidat pour l'ordinateur quantique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2006, 08h00
  5. L'ordinateur quantique
    Par SpintroniK dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/12/2005, 13h55
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.