Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 55

IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

  1. #1
    KarmaStuff

    IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Salut

    Et voilà de quoi raviver le long débat des ordinateurs quantiques. Une percée technologique d’IBM nous rapproche un peu de la concrétisation de ce qui est désormais un vieux rêve. Enfin « vieux », tout est relatif…

    Andres Heinrich, chercheur pour IBM au centre d’Almaden (San Jose), annonce clairement que la technologie a ouvert une fenêtre vers le cœur du magnétisme. Car il s’agit en fait de magnétisme : par un procédé nommé « spin-excitation spectroscopy » (spectroscopie par excitation du spin, le spin étant une propriété quantique d’une particule), les chercheurs d’IBM sont parvenus à positionner les atomes un par un puis à contrôler leurs interactions magnétiques à l’intérieur de structures précises.

    Les chercheurs ont ainsi pu disposer des chaînes de dix atomes de manganèse déposées sur une couche isolante extra-fine. Les recherches consistaient à mesurer les phénomènes magnétiques engendrés par l’ajout de chaque nouvel atome. Cette procédure est en fait une version améliorée de ce que réalisait déjà IBM en 2004 pour les mêmes mesures.

    http://fr.news.yahoo.com/31032006/30...quantique.html
    Article plus détaillé (en anglais )...

    -----

    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  2. Publicité
  3. #2
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Salut



    Article plus détaillé (en anglais )...
    .
    Je trouve ridicule la notion d'ordinateur quantique. Je pourrais bien entendu argumenter mais je préfére parier sur le fait que l'on aura construit des autoroutes sur Jupiter bien avant d'avoir construit un ordinateur quantique.

  4. #3
    synthexe

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Bonjour,

    Citation Envoyé par mariposa
    Je trouve ridicule la notion d'ordinateur quantique. Je pourrais bien entendu argumenter mais
    Et pourquoi n'argumentez-vous pas ? Cela nous interesse, enfin moi, personnellement, j'aimerais bien savoir ce qui vous amene à ce ridiculisme ...

    En attendant impatiemment de vous lire, je vous dis @ bientot ...
    La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie ...

  5. #4
    KarmaStuff

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    Je trouve ridicule la notion d'ordinateur quantique. Je pourrais bien entendu argumenter mais je préfére parier sur le fait que l'on aura construit des autoroutes sur Jupiter bien avant d'avoir construit un ordinateur quantique.
    Tu parles du processus de récupération d'informations sans altérer le calcul ? Des résultats concrets ont été obtenus jusqu'à preuve du contraire... Même si cette technologie n'est qu'à ses balbutiements, quid de tes doutes ? Peux-tu nous faire part de plus amples explications stp ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  6. #5
    GottferDamnt

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Heureux tout de même que ca reste bien moins ridicul que ce genre d'intervention stéril...

    GFD.

  7. #6
    KarmaStuff

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    J'attends toujours le point de vue (argumenté siouplait) de mariposa... Car le forum n'est-il pas conçu en vue d'obtenir, entre autres, un débat ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  8. #7
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Je vais donc répondre succintement, pour commencer et m'adapter aux réponses ensuite. Quelques faits simples:
    .
    il y a voici au moins 30 ans que des milliers d'articles ont été écrits montrant la fin "imminente" de la micro-éléctronique.
    .
    A partir de 1993 j'ai été confronté avec ceux qui à la vue de ce qu'ils croyaient être la limite de la micro-électronique pensait pouvoir faire des ordinateurs optiques. l'idée naïve reposait sur le principe qu'il y avait un parallélisme inhérent à l'optique.
    .
    Les opticiens ont eux-mêmes écrits des tas de choses sur les limites inhérentes à l'électroniques, un ensemble admirable de sottises. Aujourd'hui 20 ans après il n' y a
    pas la moindre trace de calculateur dans un labo et encore moins dans l'industrie.
    .
    J'ai moi-même développé des acitivités de recherche dans le domaine de la commutation optique (au CNET). un commutateur optique étant un processeur très très spécialisé. Des collègues on démarré en France des sociétés financées à coup de plusieurs dizaines de millions de Francs (je vous laisse le soin de la conversion). Toutes ces sociétés ont disparues. l'une d'elle, HIGHWAVE a même compté plus de 1000 personnes!!! (oui mille personnes), elle a été liquidé il y a 2 mois.
    .
    Aujourd'hui l'ordinateur optique est le nouveau gadget intellectuel dont le principe repose sur un immense bluff fondé sur l'ignorance (parfois feinte) des technocrates de financement des recherches (dont j'ai fait, hélas' un peu partie).
    .
    Quelques certitudes:

    1- Il y a effectivement une limite essentielle à la micro-électronique: c'est l'impossibilité d'évacuer plus de 25 W/cm2 de chaleur dans le substrat.
    .
    2- Ce qui détermine actuellement la vitesse de développement de la micro-électronique, ce n'est pas la technique, mais un aspect financier. Pour construire une nouvelle usine l'unité de compte c'est le Giga-dollar!
    .
    3- J'avais estimer en 1995 le moment de stagnation de la micro-électronique aux environs de 2010-2015. Aujourd'hui je maintiens ce chiffre.
    .
    4- Néanmoins stagnation de la micro-électronique ne veut pas dire stagnation de la puissance des calculateurs. en effet la logique sera aux développement des machines massivement multiprocesseurs. Par exemple 100 processeurs sur une seule carte. Avec 100 cartes çà fait une machine à 10 000 processeurs.
    .
    5- Au delà il devient intéressant d'effectuer de l'allocation de ressources dans un réseau. Il faudra d'ailleurs revoir la technologie TCP/IP qui est horriblement inefficace pour le calcul distribué.
    .
    Bref à échelle de 100 ans je ne vois aucune limite à la micro-électronique silicium qui repose en définitive sur un miracle un matériau unique et son compagnon SiO2.

    Le seul matériau qui peut faire mieux c'est GaAs au prix d'une complexité technologique multiplié par 100!!!
    .
    Donc toute tentative de vouloir concurencer le silicium sur son terrain est voué à un échec garantit. il vaut mieux financer autre choses et nottament tout ce qui relève des nanotechnologies (application en médecine?)
    .

  9. #8
    KarmaStuff

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Ok... Je pensais que tu signifiais le 'ridicule de la notion d'ordinateur quantique' à cause d'une impossibilité théorique, physique sous-jacente...

    Mais tu écris 'ordinateur optique' (?)... N'y a-t-il pas là un lapsus ? Car 'quantique' et 'optique' c'est pas vraiment pareil... A moins que ce terme sous-entende la prise en compte des propriétés quantiques via la superposition d'état des photons et le calcul en parallèle (?)

    En tout cas, ce que j'ai trouvé ici-ou-là en relation avec l'ordi optique, c'est que les bases sont identiques à un ordi conventionnel, sauf que l'on utiliserait des photons au lieu des électrons pour transmettre l'information codée en 1 ou 0... Pas 1 et 0...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  10. #9
    GottferDamnt

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Ouaip je pense que Mariposa a confondu certains points...

    Quelques articles pour nous éclairer,
    http://www.admiroutes.asso.fr/action...nce/crypto.htm
    Peut être que l'erreur provient d'un article similaire mais on n'y parle pas d'ordinateur optique bien que l'on dénote l'utilité que pourrait avoir des effets quantiques sur des systèmes de communication à fibre optique. (voir également à la fin, une anecdote sur la fragilité des techniques actuelles de cryptographie face à un ordinateur optique).
    Un autre article sur l'ordinateur quantique (synthétique et vulgarisé):
    http://www.phys.ens.fr/cours/experie...aimond/jmr.pdf
    L'ordinateur quantique (j'entends ici capable d'être aussi puissant, voir plus, qu'un ordinateur classique) reste une machine hypothétique mais rien ne peut assurer qu'elle ne puisse être un jour réalisée.

    GFD.

  11. #10
    KarmaStuff

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par GottferDamnt
    L'ordinateur quantique (j'entends ici capable d'être aussi puissant, voir plus, qu'un ordinateur classique) reste une machine hypothétique mais rien ne peut assurer qu'elle ne puisse être un jour réalisée.
    Le principe fonctionne bel et bien en réalité... Les contraintes les plus importantes restent le 'moment' de la décohérence et le nombre de particules en superposition d'état. Plus il y en a, mieux c'est, mais plus ça devient compliqué...

    La technologie ? Souvenons-nous des prémices de l'informatique au milieu du XXe siècle... Des tonnes de machines 'archaïques' réparties sur de grandes superficies, dont les capacités équivalaient celles d'une calculatrice de poche actuelle...

    Mais mis à part les moyens technologiques mis en oeuvre dans l'avenir, quelles seraient les limites théoriques (physiques) relatives à la conception d'un ordinateur quantique mettant en jeu plusieurs dizaines de particules en superposition d'état ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  12. #11
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par GottferDamnt
    Ouaip je pense que Mariposa a confondu certains points...

    Quelques articles pour nous éclairer,
    http://www.admiroutes.asso.fr/action...nce/crypto.htm
    Peut être que l'erreur provient d'un article similaire mais on n'y parle pas d'ordinateur optique bien que l'on dénote l'utilité que pourrait avoir des effets quantiques sur des systèmes de communication à fibre optique. (voir également à la fin, une anecdote sur la fragilité des techniques actuelles de cryptographie face à un ordinateur optique).
    Un autre article sur l'ordinateur quantique (synthétique et vulgarisé):
    http://www.phys.ens.fr/cours/experie...aimond/jmr.pdf
    L'ordinateur quantique (j'entends ici capable d'être aussi puissant, voir plus, qu'un ordinateur classique) reste une machine hypothétique mais rien ne peut assurer qu'elle ne puisse être un jour réalisée.

    GFD.

    Non MARIPOSA ne confonds rien du tout. Les 2 articles que tu cites sont une illustration spectaculaire de ce que j'ai écrit dans mon post précédent.
    .
    Pour faire une seule citation: l'auteur écrit à la fin de son article:

    . Comme Babage nous avons l'idée mais il manque le transistor.
    .
    Tout le problème est là. Des idées d'ordinateur en tout genre il y en a toujours eu.La machine de Von Neuman est une idée qui prend son sens uniquement avec la découverte du transistor mais surtout la possibilité de pouvoir les fabriquer et les connecter entre eux grace à une suite de processus technologiques relativement élémentaire: diffusion et implantation d'impuretés controlées.
    .
    La technologie des ordinateurs d'aujourd'hui est opérationnelle. Personne au monde n'a pu imaginer une alternative concurrente dès lors que l'on pose la question de la réalisation. Dans 100 ans les ordinateurs seront encore à base de silicium. Il y aura quelques processeurs spécialisées à base de composés III-V pour des applications spéciales.
    .
    Par contre dans la continuité des technologies de la micro-électronique et de facon divergente c'est la nanotechnologie qui vise d'autres types d'applications dont la médecine.

  13. #12
    GottferDamnt

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Arrête d'être de mauvaise fois !
    Tu est totalement hors sujet vis à vis de l'article que Karmastuff nous a présenté...

    Les chercheurs ont ainsi pu disposer des chaînes de dix atomes de manganèse déposées sur une couche isolante extra-fine.
    Où vois-tu la référence à un ordinateur optique? Depuis quand un ordinateur quantique est-il forcement optique?

    De plus, vu la gravure des proc' qui se veut de plus en plus infime à cause des contraintes thermiques... Je doute fortement qu'on en restera au silicium... En même temps, je ne sais pas si la réalisation d'un ordinateur quantique, plus puissant que tout autre ordinateur classique, est réellement possible (à cause du problème de décohérence) mais ca n'empêche en rien d'essayer vu l'enjeux que ca représente (surtout en cryptographie).

    GFD.

  14. #13
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par GottferDamnt
    .


    Où vois-tu la référence à un ordinateur optique? Depuis quand un ordinateur quantique est-il forcement optique?
    Si tu lis bien ce que j'ai écrit. j'ai expliqué que la mytologie de l'ordinateur optique a été remplacée par la mytologie de l'ordinateur quantique. Dans le même esprit il y eu également les ordinateurs neuronaux.

    De plus, vu la gravure des proc' qui se veut de plus en plus infime à cause des contraintes thermiques... Je doute fortement qu'on en restera au silicium... En même temps, je ne sais pas si la réalisation d'un ordinateur quantique, plus puissant que tout autre ordinateur classique, est réellement possible (à cause du problème de décohérence) mais ca n'empêche en rien d'essayer vu l'enjeux que ca représente (surtout en cryptographie).

    GFD.
    .

    Je crois que n'a aucune idée de ce que sont les procédures de gravures. Pour ma part j'ai travaillé 8 ans sur le silicium 13 ou 15 ans sur GaAs et ma spécialité c'est la MQ. Admet que peut-être ce que je dis présente un intéret.

    . En fait la raison fondamentale de l'ordinateur quantique c'est d'avoir des crédits pour faire des publications, elles-mêmes pour faire avancer sa carrière. Pas 1 seul chercheur travaillant sur la question ne croit à l'ordinateur quantique. Tout est une question de Marketing!!!

  15. #14
    KarmaStuff

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    En fait la raison fondamentale de l'ordinateur quantique c'est d'avoir des crédits pour faire des publications, elles-mêmes pour faire avancer sa carrière. Pas 1 seul chercheur travaillant sur la question ne croit à l'ordinateur quantique. Tout est une question de Marketing!!!
    Justement... Quelles sont les contraintes ? IBM a bien réussi à factoriser le nombre 15 (mmhhh...) à l'aide d'un processus quantique il y a quelques années... Donc ca fonctionne, le principe fonctionne... Mais jusqu'où ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  16. #15
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Justement... Quelles sont les contraintes ? IBM a bien réussi à factoriser le nombre 15 (mmhhh...) à l'aide d'un processus quantique il y a quelques années... Donc ca fonctionne, le principe fonctionne... Mais jusqu'où ?
    .
    Ce qu'il y de marrant dans le problème de la factorisation c'est que c'est un choix très particulier qui arrange les gens (pourquoi pas l'extraction d'une racine cubique?). L'ordinateur classique, le seul qui existe, peut faire toutes les opérations inimaginables; Dans la pratique les opérations les plus importantes sont celles du cacul algébrique, grosso-modo les manipulations de matrices.
    .
    Donc factoriser des nombres premiers avec une usine à gaz ne présente aucun interet. quand bien même que l'on aurait a utiliser d'une façon abondante les factorisations (ce qui n'est jamais le cas) il serait plus interessant de stocker les résultats dans une base de données. il est à parier qu ' en termes de rapidité aucune technique ne pourra faire mieux.

  17. #16
    leg

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    .
    Donc factoriser des nombres premiers avec une usine à gaz ne présente aucun interet. quand bien même que l'on aurait a utiliser d'une façon abondante les factorisations (ce qui n'est jamais le cas) il serait plus interessant de stocker les résultats dans une base de données. il est à parier qu ' en termes de rapidité aucune technique ne pourra faire mieux.
    sauf que la base de donnée est limité a la taille de N
    si tu dois factoriser N = quelque million de chiffres pour constituer cette base de donnée on aurra pas assez de notre vie ,il me semble.
    donc il faut un autre système de factorisation trés trés rapide, et dans ce cas tu risques de payer a boire a tout le monde

  18. #17
    KarmaStuff

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    .
    Ce qu'il y de marrant dans le problème de la factorisation c'est que c'est un choix très particulier qui arrange les gens (pourquoi pas l'extraction d'une racine cubique?). L'ordinateur classique, le seul qui existe, peut faire toutes les opérations inimaginables; Dans la pratique les opérations les plus importantes sont celles du cacul algébrique, grosso-modo les manipulations de matrices.
    .
    Donc factoriser des nombres premiers avec une usine à gaz ne présente aucun interet. quand bien même que l'on aurait a utiliser d'une façon abondante les factorisations (ce qui n'est jamais le cas) il serait plus interessant de stocker les résultats dans une base de données. il est à parier qu ' en termes de rapidité aucune technique ne pourra faire mieux.
    Enfin, si les militaires et les agences de renseignements s'intéressent tant au QC, c'est qu'il présente tout-de-même certains intérêts... Si l'on peut factoriser, on peut pratiquer toute autre sorte d'opérations... Après, de là à en avoir un chez soi, c'est une autre histoire... Mais quelle était la proportion d'ordis dans les foyers dans les années 60 ?

    Ce qui m'intéresse surtout dans ce débat ce sont les limites théoriques/physiques d'un tel concept...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  19. #18
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par leg
    sauf que la base de donnée est limité a la taille de N
    si tu dois factoriser N = quelque million de chiffres pour constituer cette base de donnée on aurra pas assez de notre vie ,il me semble.
    donc il faut un autre système de factorisation trés trés rapide, et dans ce cas tu risques de payer a boire a tout le monde
    .
    Pesonellement je ne sais pas l'importance des besoins en terme de factorisation, donc sur ce point je clame mon ignorance.
    .
    Supposons que le besoin soit important. Si le calcul est long on a interet à faire les calculs une fois pour toute et de stoker ces résultats dans des bases de données. supposons que le temps moyen de calcul soit 1H pour les 10 000 0000 premiers nombres. Il y a bien plus d'ordinateurs sur la planète. Donc le problème est résolu dans les principes en 1H. la difficulté est politique ou sociologique, comme on voudra.
    .
    On peut même imaginer que le travail soit effectué en permanence a chaque fois qu'une ressource de calcul est disponible (c'est en fait pratiquement le cas tout le temps)..pendant que j'écris ce texte le processeur de mon PC s'ennuie..et il n'est pas le seul!!! On peut ainsi constitué une immense base. Bien sur il y aura une limite car je suppose qu'il existe une formule qui donne la durée probable du temps de calcul qui croit avec le nombre premier. Toutefois je n'ai jamais vu de ma vie un numéricien d'avoir soif de factorisation de nombres premiers.

  20. #19
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par KarmaStuff

    Ce qui m'intéresse surtout dans ce débat ce sont les limites théoriques/physiques d'un tel concept...
    . Là je n'ai rien à redire, je comprends très bien que l'on puisse se passionner pour ce genre de problèmes, de la même façon que d'autres s'interesse à la cosmologie primordiable. La très grosse différence est que ces derniers ne prétentent en aucune façon que cela va résoudre un quelconque problème. ils travaillent pour accroitre la connaissance.
    .
    Je dis et je le repète prétendre que l'on puisse construire un quelconque ordinateur aussi puissant et généraliste que les calculateurs au silicium, c'est une escroquerie intellectuelle.Pas de place pour les ordinateurs, optiques, neuronaux, chaotiques,...et autres ...iques à venir

  21. #20
    click

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Bonjour,

    Citation Envoyé par mariposa
    .
    Donc factoriser des nombres premiers avec une usine à gaz ne présente aucun interet. quand bien même que l'on aurait a utiliser d'une façon abondante les factorisations (ce qui n'est jamais le cas) il serait plus interessant de stocker les résultats dans une base de données. il est à parier qu ' en termes de rapidité aucune technique ne pourra faire mieux.
    Je citerais ici un extrait du Dossier de FUTURA disponible ici:
    http://www.futura-sciences.com/compr...ssier552-1.php

    Citation Envoyé par Dossier FUTURA par Thierry Lombry
    .
    A - Les algorithmes de Shor et de Grover

    Nous n’allons malheureusement pas décrire les algorithmes de Peter Shor et de Lov Grover qui sortent du cadre de cet article mais vous trouverez suffisamment d’information sur Internet puisqu’ils sont aujourd’hui inséparables de l’évolution des ordinateurs quantiques.

    En quelques mots disons que l’algorithme inventé par Peter Shor en 1995 permet de factoriser rapidement de grands nombres. Il est principalement utilisé en cryptographie et trouvera sans nul doute des applications dans l’encryption des clés publiques telles que RSA (la clé publique permet d’encrypter un message tandis que la clé privée permet de le décrypter).

    L’algorithme de Lov Grover a été conçu avant tout pour rechercher des informations dans des bases de données non indexées (triées) plus rapidement qu’un ordinateur conventionnel.

    Normalement, il faut N/2 recherches pour trouver un enregistrement dans une base de données contenant N entrées. L’algorithme de Grover trouve la donnée en un temps √ N.

    Lorsque les bases de données deviennent très volumineuses, le temps gagné devient très appréciable du fait que la toute la base de données est distribuée dans une multitude d’univers permettant d’effectuer une seule recherche dans chacun d’eux pour trouver le résultat. L’algorithme de Grover est également utilisé en cryptographie.
    Le problème du « plus court chemin » ressemble aussi à la recherche dans une base de donnée. Et celui-ci ne pourra être résolut pour un nombre d'une centaine de points uniquement par un éventuel ordinateur quantique. Ce problème restera probablement à jamais inaccessible a un ordinateur traditionnel.

    Amicalement,

  22. #21
    GottferDamnt

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    Je dis et je le repète prétendre que l'on puisse construire un quelconque ordinateur aussi puissant et généraliste que les calculateurs au silicium, c'est une escroquerie intellectuelle.Pas de place pour les ordinateurs, optiques, neuronaux, chaotiques,...et autres ...iques à venir
    Bah va dire ça à David Deutsch et à ses comparses qui travaillent déjà depuis un bon bout de temps sur le sujet... Dire que c'est impossible sans le moindre argument, ça c'est de l'escroquerie. Oui l'ordinateur classique au silicium reste pour le moment le seul réalisable mais il n'y a rien qui puisse mettre de coté la possibilité d'envisager un ordinateur quantique (théoriquement en tout cas). Il ne s'agit même pas de remplacer l'ordinateur classique mais de le suppléer seulement pour certaines taches bien spécifiques (en crypto notamment... et je te renvois au post qui me précède).

    GFD.

  23. #22
    PopolAuQuébec

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    Je dis et je le repète prétendre que l'on puisse construire un quelconque ordinateur aussi puissant et généraliste que les calculateurs au silicium, c'est une escroquerie intellectuelle.Pas de place pour les ordinateurs, optiques, neuronaux, chaotiques,...et autres ...iques à venir
    Il en existe déjà un : le cerveau humain. C'est même celui-ci qui a créé les autres. Et, en autant que je sache, il n'est pas à base de silicium (à être confirmé par un/une biologiste). Puisqu'il existe, on peut en principe envisager qu'un jour on puisse en construire. Non ?

  24. #23
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par click
    Bonjour,

    Je citerais ici un extrait du Dossier de FUTURA disponible ici:
    http://www.futura-sciences.com/compr...ssier552-1.php
    Merci pour la référence. Cet article pourrait servir de base à nos discussions. C'est une illustration parfaite de tout ce que j'ai dis précédemment. C'est le délire complet. Toutes les attitudes concernant le defunt ordinateur optique sont reproduites à propos de l'ordinateur quantique.

    Le problème du « plus court chemin » ressemble aussi à la recherche dans une base de donnée. Et celui-ci ne pourra être résolut pour un nombre d'une centaine de points uniquement par un éventuel ordinateur quantique. Ce problème restera probablement à jamais inaccessible a un ordinateur traditionnel.

    Amicalement,
    .
    Oui probablement, ce problème est à jamais inaccessible. Toutefois le problème du voyageur de commerce n'est pas de trouver le chemin minimum mais un chemin voisin du minimun, ce qui simplifie le problème et donc le temps de calcul. Le problème du voyageur de commerce est équivalent à la physique des verres de spin. Là encore on ne cherche l'énergie minimale, mais un état voisin de l'état minimal, ce qui simplifie le problème.

  25. #24
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par PopolAuQuébec
    Il en existe déjà un : le cerveau humain. C'est même celui-ci qui a créé les autres. Et, en autant que je sache, il n'est pas à base de silicium (à être confirmé par un/une biologiste). Puisqu'il existe, on peut en principe envisager qu'un jour on puisse en construire. Non ?
    .

    Voilà excatement le même type d'erreurs récurrentes que je dénonce. Dans les grands principes abstraits on peut toujours supposé possible de fabriquer, un humanoïde, par exemple dans mille ans.
    .
    Pour évaluer la nature de la difficulté il y a un moyen simple de l'appréhender. il "suffit" de penser la modélisation d'un être humain selon un modèle en couches à la façon des empilements de protocoles propres aux télécommunications (valable en partie pour l'informatique). Dans ce domaine on arrive à environ 10 couches (il y en 7 dans le modèle OSI). Sous cet angle la description de l'être humain nécessite peut-être 1000 couches. combien de milliers ou de 100 000 milliers d'année faudra-t-il pour comprendre?
    .
    Pour prendre pour exemple flagrant concernant l'ignorance la plus élémentaire de notre cerveau. Supposons un signal sonore de fréquence 1000 Hz. Notre cerveau entend et enregistre cce signal. Et bien pour quelquechose d'aussi trivial, on a aucune idée sur la façon dont ce signal est encodée.
    .
    A fortiori, on est incapable d'avoir un modèle de cinétique et de réaction d'interaction entre molécules biologiques au sein d'une même cellule humaine ou même bactérielle (même la description du comportement d'un virus est d'une haute complexité).
    .
    Au vu de la complexité relative des connaissances en biologie on peut dire que le niveau de connaissance est nettement inférieur à ce était la physique au temps des grecs.
    .
    La morale de l'histoire est que l'on ne peut pas découpler des principes ambitieux de la façon de les réaliser sur une échelle de temps raisonnable. Pour l'ordinateur optique, par exemple 100 ans. Il faudrait en plus argumenter que les ordinateurs classiques seront obsolètes dans 100 ans et là je rigole.

  26. #25
    PopolAuQuébec

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    Voilà excatement le même type d'erreurs récurrentes que je dénonce. Dans les grands principes abstraits on peut toujours supposé possible de fabriquer, un humanoïde, par exemple dans mille ans.
    Je plaide non-coupable monsieur le juge.

    Ça ne me semblait pas parfaitement clair si tu niais la possibilité de principe de construire des ordinateurs quantiques (ou d'un autre type) plus performants que ceux basés sur le silicium ou si tu n'en niais que la possibilité technique dans un avenir envisageable (par exemple 100 ans). J'ai donc choisi l'exemple le plus gros possible et maintenant je sais que tu ne nies que la possibilité technique de le faire, ce qui me semble nettement plus raisonnable.

    Cependant, on peut envisager des ordinateurs beaucoup moins complexes que le cerveau humain basés sur l'utilisation de certains phénomènes quantiques (peut importe lesquels) et qui seraient plus performants que les ordinateurs actuels. Car il ne faut pas oublier une chose : la majorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux. Je ne veux en aucune façon ici diminuer la valeur du travail des chercheurs très compétents qui oeuvrent dans les différents domaines. Mais il faut bien reconnaître les choses pour ce qu'elles sont. Et rien ne nous permet de présumer du temps que cela prendra pour qu'une invention géniale permettant de construire un ordinateur "quantique" voit le jour: ça peut être 10 ans comme 10,000 ans ou même jamais.

    Ceci étant dit, nous donnons ici des arguments de poids aux partisans du DI. En effet, la "probabilité" de voir surgir par hasard dans la nature, au gré des liaisons atomiques, un objet tel que le plus puissant des ordinateurs actuels est manifestement infime. Que dire alors de celle de voir apparaître ainsi une construction infiniment plus fonctionnelle et sophistiquée telle que l'être humain ? On pourrait croire ici que je suis un partisan du DI. Impossible ! car je n'ai pas une mentalité de clan, ni d'un côté, ni de l'autre Je ne fais que constater les choses et envisager les diverses possibilités.

    A la prochaine.

    Paul

  27. #26
    quetzal

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    hm, mariposa, il ne faut jamais parier contre un hasard heureux, après tout les avions ne volent-ils pas.

    un petit exemple ludique
    http://forums.futura-sciences.com/thread74344.html

    ça ressemble fortement au procésus de recherche, on test, on test, mais comment trouve-t-on??

    bonne amusade

    sinon l'ordinateur quantique est peut-etre impossible sans doute est-ce du au carractère même de la décohérence quantique qui lui imposerais une limite theorique de fait.. trop lourd pour etre aussi libre qu'un atome isolé ;o)

  28. #27
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par PopolAuQuébec
    Je plaide non-coupable monsieur le juge.

    Ça ne me semblait pas parfaitement clair si tu niais la possibilité de principe de construire des ordinateurs quantiques (ou d'un autre type) plus performants que ceux basés sur le silicium ou si tu n'en niais que la possibilité technique dans un avenir envisageable (par exemple 100 ans). J'ai donc choisi l'exemple le plus gros possible et maintenant je sais que tu ne nies que la possibilité technique de le faire, ce qui me semble nettement plus raisonnable.
    .
    C'est déjà une bonne chose de reconnaitre la légitimité de la question de la faisabilité d'un ordinateur quantique. Pour ce que est des principes dégagés de toutes contingences matérielles, je le discute dans le message de quetzal. [/QUOTE]

    Cependant, on peut envisager des ordinateurs beaucoup moins complexes que le cerveau humain basés sur l'utilisation de certains phénomènes quantiques (peut importe lesquels) et qui seraient plus performants que les ordinateurs actuels.
    .
    C'est une déclaration de principes qui demande d'être appuyè par quelques exemples. Non?

    Car il ne faut pas oublier une chose : la majorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux. Je ne veux en aucune façon ici diminuer la valeur du travail des chercheurs très compétents qui oeuvrent dans les différents domaines. Mais il faut bien reconnaître les choses pour ce qu'elles sont
    .
    Je suis d'accord avec ce texte si tu remplaces l'expression:

    " la majorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux".

    par:
    .
    Une extrème minorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux".

    En fait tu as, comme beaucoup d'autres, une vision romantique de la recherche. pour prendre un exemple, le laser a semiconducteur que tu as dans ton lecteur de CD résulte peut-être du travail de 1000 chercheurs pendant 20 ans. (je ne compte pas les autres milliers de personnes qui ont mis au point les processus industriels qui sont encore plus nombreux). Dans mon ex entreprise, le CNET nous étions à peu prés 50 pendant 20 ans! A la Bell peut-être 200!



    Ceci étant dit, nous donnons ici des arguments de poids aux partisans du DI. En effet, la "probabilité" de voir surgir par hasard dans la nature, au gré des liaisons atomiques, un objet tel que le plus puissant des ordinateurs actuels est manifestement infime. Que dire alors de celle de voir apparaître ainsi une construction infiniment plus fonctionnelle et sophistiquée telle que l'être humain ? On pourrait croire ici que je suis un partisan du DI. Impossible ! car je n'ai pas une mentalité de clan, ni d'un côté, ni de l'autre Je ne fais que constater les choses et envisager les diverses possibilités.

    A la prochaine.

    Paul
    C'est quoi DI?

  29. #28
    mariposa

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par quetzal
    hm, mariposa, il ne faut jamais parier contre un hasard heureux,
    .
    Avec une nuance de taille: Quand une réalisation dépend d'un ensemble de 100 hazards heureux, la probabilité de réalisation au bout d'un temps fini tend inévitablement vers zéro.


    après tout les avions ne volent-ils pas.
    .
    .
    C'est un exemple simple sur lequel il est facile de réfléchir.
    .
    Au "départ" il s'agit d'imiter les oiseaux, voir Léonard de Vinci. Une compréhension empirique de la propulsion des bateaux à voile est suggestive en ignorance totale de la mécanique des fluides. la compréhension de la mécanique de fluides (équation de Naviers-Stokes) permet de définir les problémes techniques à résoudre: profils des ailes, problème de robustesse aux perturbations des météores en tous genres,utiliser des matériaux légers, étudier les contraintes mécaniques pour dimensionner les profils, quel principe de propulsion utiliser?

    . on peut faire un parrallèle avec la micro-électronique. en effet avant la découverte et les applications de la MQ il y a l'électronique à tube qui permet de faire des calculateurs (pendant la guerre 39-45). la découverte du trandistor bipolaire en 1948 ouvre une voie d'une sensible miniutarisation. A partir de là tous les problèmes sont techniques. La question des principes est trivial une fois admis l'architecture de Von Neumann.

    .

    sinon l'ordinateur quantique est peut-etre impossible sans doute est-ce du au carractère même de la décohérence quantique qui lui imposerais une limite theorique de fait.. trop lourd pour etre aussi libre qu'un atome isolé ;o)
    .En fait ceux qui cherchent à vendre l'ordinateur quantique sont obligé de mettre la décohérence quantique en avant. En effet cela leur permettra d'expliquer leurs échecs futurs.
    .
    comme tu le dis si bien, pour un atome çà va, pour une molécule, çà va beaucoup moins bien et pour un solide c'est foutu.
    .
    Pour reprendre l'utilisation de la dynamique des spins des chercheurs d'IBM, quand tu auras un nombre élevé de spins donc de degrés de liberté tu as automatiquement les phonons. Hors les spins sont couplés aux états électroniques (via le couplage spin-orbite et l'interaction d'échange-voir hamiltonien Heisenberg) eux mêmes couplés aux phonons. En clair le système de spin ne peut-être isolé d'un bain thermique qui empèche toute cohérence.

    En fait ceux qui jouent avec la cohérence/décohérence sont des physiciens atomistes qui se gardent bien de jouer avec les systèmes a grand nombre de libertés.

    En fait un hypothétique ordinateur quantique, même aux niveaux des grands principes, est un problème de physique de l'état solide où toute notion de cohérence est exclue. Le seul état cohérent de la physique du solide est l'état supraconducteur (avec les 'Hélium)
    .
    Je peux même faire un pari: Dans 10 ans on n'entendra plus parler d'ordinateur quantique (il y a 20 ans la mode c'était l'ordinateur optique). La raison tiend à ce que une bonne partie de ces chercheurs auront été aspirés par une probable croissance forte des nano-technologies.
    .
    Comme le dis bien le titre de l'article, le problème n'est pas celui de faire un ordinateur dit quantique, mais de faire réver (ceux qui le veulent bien) à un ordinateur quantique. Le problème est donc de nature sociologique du monde de la recherche, ce qui est un autre débat.

  30. #29
    JPL

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par PopolAuQuébec
    JCar il ne faut pas oublier une chose : la majorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux.
    Ce cliché devient de plus en plus faux au fur et à mesure que les choses deviennent plus complexes et que le temps passe.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  31. #30
    PopolAuQuébec

    Re : IBM relance le rêve de l'ordinateur quantique

    Citation Envoyé par mariposa
    C'est déjà une bonne chose de reconnaitre la légitimité de la question de la faisabilité d'un ordinateur quantique.
    Oui, mais il faut remettre la phrase dans son contexte: le paragraphe suivant
    commence avec le mot Cependant...
    Citation Envoyé par mariposa
    C'est une déclaration de principes qui demande d'être appuyè par quelques exemples. Non?
    Non.
    Si j'avais des exemples de tels ordinateurs à fournir, tu penses bien
    que je les ferais breveter avant de te les présenter.
    Citation Envoyé par mariposa
    Je suis d'accord avec ce texte si tu remplaces l'expression:

    " la majorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux".

    par:
    .
    Une extrème minorité des inventions majeures sont le fait de quelques inventeurs géniaux".

    En fait tu as, comme beaucoup d'autres, une vision romantique de la recherche. pour prendre un exemple, le laser a semiconducteur que tu as dans ton lecteur de CD résulte peut-être du travail de 1000 chercheurs pendant 20 ans. (je ne compte pas les autres milliers de personnes qui ont mis au point les processus industriels qui sont encore plus nombreux). Dans mon ex entreprise, le CNET nous étions à peu prés 50 pendant 20 ans! A la Bell peut-être 200!
    Non non. Je maintiens mon texte tel quel. J'ai fait une recherche Google sur "grandes inventions" et j'ai trouvé un site faisant un bilan des grandes inventions depuis 1600 : voir http://www.alyon.asso.fr/generale/hi...puis_1600.html
    Et tu remarqueras que le texte dis bien grandes inventions et non grands inventeurs.
    J'ai fait un décompte des 251 inventions qui y sont mentionnées et on a :
    202 inventions par des inventeurs individuels
    26 inventions par des groupes de 2 inventeurs
    4 inventions par des groupes de 3 inventeurs
    19 inventions par des équipes de plus de 3 chercheurs
    Evidemment si tu trouves un meilleur répertoire des plus grandes inventions je suis prêt à l'examiner.
    Cependant, je ne veux en aucune façon sous-estimer et encore moins dénigrer les découvertes effectuées par des groupes de chercheurs. Ce sont des gens qui travaillent très fort et pendant très longtemps sans avoir l'assurance qu'ils aboutiront, et lorsqu'ils aboutissent, leurs découvertes méritent toute notre admiration.
    Citation Envoyé par mariposa
    C'est quoi DI?
    DI =Dessein intelligent = traduction de Intelligent Design="nouvelle théorie" des créationnistes

    A+

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Langage de l'ordinateur quantique
    Par G13 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/10/2007, 17h19
  2. Un nouveau pas important vers l'ordinateur quantique...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 30
    Dernier message: 11/07/2006, 16h28
  3. IBM fait un pas vers l'ordinateur quantique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2006, 07h27
  4. Le silicium encore bon candidat pour l'ordinateur quantique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2006, 08h00
  5. L'ordinateur quantique
    Par SpintroniK dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/12/2005, 13h55