Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?




  1. #1
    FranckB

    Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Bonsoir à tous,

    J'ai passé un long moment avec Jean-Marc Lecleire Vendredi en fin de journée aux RCE, à discuter reprise de miroirs de SC, d'un C11 pour être précis, et nous en sommes venus à parler astrophoto.
    Jean-Marc m'a montré des photos prises avec son Dobs de 400 mm et sa lunette de 100 mm, et une de ses caméras CCD (pour la marque allez faire un tour sur son site, vous allez trouver tout de suite ).
    La technique utilisée : prendre des photos avec des temps de pose de l'ordre de la seconde, jusqu'à 3/4 secondes, les empiler et faire apparaitre les détails de cette manière : Les réultats sont bluffants (bon OK, faut parfois en empiler 300)! Les photos qui figurent sur son site ont été prises de cette façon et il m'a dit que, du coup, il pouvait s'affranchir, dans une certaine mesure, de la turbulence ou d'un problème survenant en cours de prise sur le ciel profond.
    Si j'ai bien compris, en cas de petit défaut de suivi (saut, ...) et d'EP un peu problématique il suffit de recaler les images (avec l'informatique on y arrive très bien) et le tour est joué !
    Ca change pas mal de choses et je me pose la question : est ce que ça ne tire pas vers le haut la charge maxi envisageable pour une monture donnée dans la mesure où les irrégularités éventuelles du suivi sont compensées par ces poses ultra courtes, méthode utilisable même pour le ciel profond (j'en suis resté scié ) ?
    Est-il donc nécessaire d'investir dans une monture haut de gamme puisque ce genre de manip est efficace ?
    Bon voilà, à vous, si vous souhaitez apporter vos avis et expériences sur le sujet ...

    Et du coup l'autoguidage est-il (avec ce type de caméra) encore obligatoire ? Hein Pierre (Chamois 06) ? Ton avis m'intéresse, d'ailleurs je vais te poser la question par mail si tu ne te manifestes pas.

    Bonne soirée

    Franck

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    jbfe

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Salut Franck,
    cette technique est intéressante avec un gros télescope et/ou des objets célestes brillants; dans le cas contraire, avec des poses aussi courtes, les objets faibles n'apparaissent pas sur les images individuelles, donc tu peux en empiler tant que tu veux, tu ne les verras pas!

    L'intérêt de l'empilage des images est d'augmenter le rapport signal/bruit, en diluant le bruit (aléatoire d'une image à l'autre) et en augmentant le signal qui lui est tjrs aux mêmes endroits sur chaque image, donc s'additionne: encore faut-il avoir ce signal, donc faire des poses en conséquence...

  4. #3
    chamois

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Bonjour Franck,
    Je t'invite à lire le livre de Thierry Legault où le sujet est très bien traité. Moi, qui ai mis la première fois de ma vie un oeil derrière un oculaire de télescope fin mars de cette année, je serai bien prétentieux de commenter les explications d'un Monsieur qui a 20 ans d'astrophoto une compétence reconnue par tous. Dans quelques années on verra!
    Pour ma part j'ai fait le choix d'améliorer ma monture bon marché par une électronique-mécanique performante non pour diminuer l'amplitude de l'EP mais pour rendre l'EP bien régulière, bien propre. J'aurai toujours +- 20" d'EP mais j'espère une pseudo sinusoïde bien "lisse" très facile à annuler avec un autoguidage.
    L'autre choix est de mettre très très cher dans une monture haut de gamme qui aura un EP de +-5" voir +-3" sur laquelle il faudra quand même autoguider pour tomber à une variation de l'ordre de l'échantillonnage soit entre 0.5" et 1".
    Ceci est un pari ( j'ai la compétence en électronique et pas les 5000€ ou plus...) et je n'ai absolument pas la prétention d'avoir raison, seul l'avenir nous le dira.
    Je suis tout à fait du même avis que Jean, pas par expérience (sic c'est quoi?), mais par réflexion.
    Maintenant si au lieu de photographier M57 avec des poses de 1" sur un 400mm on choisi une petite nébuleuse de magnitude 14 ou 15 je me demande ce que cela va donner, mais je n'ai pas la réponse!
    A suivre......
    Pour la définition de ton futur instrument, j'ai également suivi la totalité de ta démarche fort intéressante et formatrice. J'ai remarqué que tu envisages d'un oeil nouveau la proposition que je t'avais faite il y a quelques semaines et que tu avais balayée, je suis là aussi avec beaucoup d'intérêt.
    Cordialement
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285


  5. #4
    jbfe

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Comme Pierre, je précise que mon analyse s'appuie sur l'ouvrage de T LEGAULT, n'ayant pas (encore) bcp de pratique en photo numérique longue pose...

  6. #5
    FranckB

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Bonjour à tous les deux,

    J'avais cru comprendre que les détails apparaissaient grâce à l'empilage, c'est ce que j'ai cru avoir compris, mais mon cervelet malingre a du mal à enregistrer le concept ...
    Concernant ta proposition Pierre, je crois qu'il s'agissait d'un Newton, je me suis rendu compte que la seule façon d'obtenir une optique de qualité était de taper dans les Newton justement, et j'ai tourné autour des OO ... Le problème c'est l'encombrement ! Je partirais sur un 300 mm mais le F/D 4 me semble léger en focale et leur F/D 5 fait 150 cm : comme le XT 12 ! Tu connais mon attachement à la transportabilité donc ...
    J'ai fait un tableau comparatif et je réfléchis ...
    Pour le sujet du post, et compte tenu de vos réponses, je me demande aujourd'hui si je vais prendre ue EQ6 ou une G11 ...
    Comme tu le vois Pierre, la route qui m'aura mené à mon instrument aura été longue et parsemée de questions
    En tous cas merci pour vos avis éclairés.

    Bonne soirée

    Franck

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    VLe

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Salut Franck,

    si ça se trouve, tu te décideras avant moi ! J'y vais à reculons pour l'achat d'un C11, car beaucoup de problèmes ou options à régler pour un poste fixe ( endroit, type de protection, isolation de l'humidité, bâche ou cabane, etc...)
    Valère

  9. #7
    FranckB

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Salut Valère,

    Le problème pour moi c'est la qualité optique très discutée des SC d'après mes nombreux échanges ...
    Si je devais prendre un C11 aujourd'hui je m'adresserais à Franck Valbousquet pour avoir un bulletin avec le tube mais, en même temps, j'ai eu l'occasion de discuter avec les gens d'Optique et Vision sur leur stand aux RCE, ils garantissent L/4 PTV, un RMS correct, mais pas des valeurs au-dessus de la moyenne ... Alors, un bulletin à 200€ pour garantir que le tube est conforme au minimum syndical ...
    Il faut quand même savoir que, 10 minutes avant, sur le stand en face, chez MEDAS (importateur Celestron), le technicien avec qui j'ai discuté me garantissait que leurs miroirs sont à L/10 PTV ! A L'AIDE !!! C'est pas facile de se faire une idée sur les SC !
    De toutes façons, je vais arrêter de me prendre la tête et attendre d'avoir l'argent ... Jean Dragesco disait qu'il était courant de prendre du temps avant de trancher entre une formule optique ou une autre mais à ce point-là je ne pensais pas !

  10. Publicité
  11. #8
    chamois

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Bonsoir,
    Pendant que la bête travail sur NGC2024 aprés avoir fait 70 poses sur M42 je viens mettre mon grain de sel.
    Pour voir la différence entre L/10 PTV et L/4 PTV il faut déjà que ton scope soit parfaitement collimaté et que la turbu soit absente. Queques soir dans l'année.
    J'hésitais à me commander mon OO à L/10 et que ce soit O.U. ou Opticstar tout les deux m'ont dit qu'ils voulaient bien me le vendre mais que eux ne voyaient pas la différence. Aussi ce sera un L/8 PTV.
    Mais je ne vais pas relancer la discussion de webastro !
    A plus
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  12. #9
    VLe

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Je me suis aperçu sur les petites annonces d'astrosurf que des C11 d'occasion étaient à vendre. En fait, J'ai une option : le jour où je me décide, je contacte le vendeur, je prends rendez vous pour une soirée de test, sur place, je saurais comment est le télescope ( état, figures d'Airy, monture, etc..), faites moi confiance ! Avec le risque de me déplacer pour rien...Mais une chose est sûre, je n'achèterais pas ça les yeux fermés !
    Quand à la précision de Pierre, c'est tout à fait exact !
    Tout est très relatif, vu que le nombre de nuits parfaites se comptent sur les doigts d'une main dans une année...

  13. #10
    FranckB

    Re : Impact de la monture en astrophoto avec cette méthode ?

    Ouais ouais ouais ,

    Je me suis laissé dire qu'un L/10 PTV rendait le tube moins sensible à la turbulence puisqu'on en parle.
    Et je me souviens d'un CROA sur Webastro dans lequel la personne faisait état d'une différence ressenti entre L/4 et L/8 ... Etait ce du subjectif ?
    En tous cas je suis surpris de voir les gens de chez OU et Opticstar dire qu'il n'y a pas de différence sensible entre les deux niveaux de qualité alors qu'ils les vendent ...
    Bon, moi si je trouve un scope court avec une bonne optique je prends ! Enfin, dès que j'aurai les sous

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Méthode in situ pr carastériser impact pollution
    Par Chilakasha dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2007, 17h03
  2. Que vaut cette monture ?
    Par LudOL56 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/02/2007, 16h11
  3. Question astrophoto avec un Nikon D50
    Par kevinastro dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 15
    Dernier message: 27/11/2006, 00h12
  4. Astrophoto avec APN
    Par pol1 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/01/2006, 11h51
  5. Je cherche des moteurs pour cette monture
    Par zapman dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 09/01/2006, 23h08