Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Equipement pour très basses températures



  1. #1
    stian

    Equipement pour très basses températures


    ------

    Bonjour à tous,

    J'aurais besoin de tous vos bons conseils pour me guider dans l'achat de matériels destinés à une observation du ciel semi-profond ainsi qu'à la réalisation d'astrophotographie de très bonne qualité.
    Le premier critère est qu'il faut que ce matériel puisse travailler dans un environnement particulièrement froid, -50°C en moyenne et ce jusqu'à -80°C environ.
    Le deuxième, qu'une partie non négligeable des réglages puisse être réalisée à distance car je me vois difficilement rester 2 heures l'oeil collé à l'oculaire par ces températures.
    Le troisième critère est que si ce matériel ne sera pas déplacé pendant une année, il n'en reste pas moins que son acheminement est compliqué et coûteux donc il serait souhaitable que je ne dépasse pas 60 à 70 kilos.

    Euhh si dernier critère et pas le moindre, je crois qu'il me sera beaucoup plus facile de diminuer la profondeur du ciel que je veux observer que d'augmenter la somme que je peux allouer.

    Enfin je suis à votre écoute pour tout conseil car si cela fait 15 ans que je regarde le ciel au travers de jumelles, cela l'a tout d'abord été pour me positionner en mer avant que la technologie moderne n'envoie les sextants rejoindrent les lochs à hélice aux fonds des placards des passerelles de navire. J'ai ensuite continuer pour mon plaisir et la rêverie à observer le ciel aux jumelles car sur un pont qui bouge on n'a pas trouvé mieux. Puis l'ennui des virés dans les cloaques pouilleux avec mes compagnons marins philippins m'a amené, lors d'un arrêt technique mémorable en asie, à acquérir un petit téléscope Newtonien de 150mm pour mes escales. Je ne sais si c'est la pollution lumineuse des ports, l'incapacité de me libérer du temps pour observer correctement ou la piêtre qualité de l'équipement mais j'ai assez rapidement eut l'envie de remplacer le miroir du fond par une lentille en verre pour au moins voir quelque chose; les poissons au travers de la surface dans les bancs de coraux aux Antilles. Je suis donc assez rapidement revenu aux jumelles.
    Toutefois, je parts début décembre 2007 pendant un an dans une station en Antarctique. Située à 3200 mètres d'altitude dans une région aux turbulences atmosphériques très faibles, quasi dépourvue de couverture nuageuse, enveloppée dans 4 mois de nuit totale, cette base se prête indéniablement à regarder le ciel autrement qu'avec des jumelles. Reste que mon expérience se limite aux jumelles et une assez bonne connaissance du ciel visible à l'oeil nu.

    Merci à tous pour votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    CalvinTTH

    Thumbs up Re : Equipement pour très basses températures

    Pfiou, alors là .....
    Mon post ne te sera d'aucune utilité, car je serais bien incapable de te guider dans un tel choix, principalement du fait des températures que devra encaisser l'appareil !!
    Dans tout les cas, après avoir eu une vie bien mouvementé dans tes voyages marins, tu vas vivre une expérience que beaucoup d'entre nous rêverions de connaitre.
    Bonne chance pour ton "voyage", et bon cieux, sûr que là bas, le ciel devrait offrir des qualités indéniables...mais la capacité à encaisser les T° négatives me font craindre le pire (givre, etc...)

  4. #3
    omicron

    Re : Equipement pour très basses températures

    salut Stian,

    Bon tout comme Calvin je ne penses pas pouvoir t'aider directement, car c'est quand même exceptionnel ce que tu t'apprêtes à vivre là. Pour nous autre, simple mortel, c'est inaccessible !
    Cependant, je pense que des observations dans de telles conditions climatiques sont extrêmement difficiles !
    J'ai lu dans Ciel et Espace n°441 (février 2007) qu'il y avait une équipe de chercheur qui tente d'implanter un observatoire en Antarctique, et d'après ce qu'ils disent ça à pas l'air facile d'observer dans de telles conditions!
    Là, où peut être je peux t'aider, c'est qu'un des chercheurs qui a fait un séjour d' 1 an là bas enseigne dans la fac où je suis !!
    Si ça t'intéresse je peux te trouver son adresse mail. C'est une personne très gentille (comme beaucoup de chercheurs d'ailleurs) qui, j'en suis sûre te dira si ton projet est faisable et à quel coût.
    Voilà, à bientôt

    Amicalement
    Romain
    C11 XLT une "pile" de bonheur !! :-)

  5. #4
    xav72

    Re : Equipement pour très basses températures

    bonjour et bienvenu!!!
    superbe voyage que tu vas faire là...
    un conseil... telephone a "optique et vision" a juan les pins...
    c'est eux qui ont fournit les instrument de la base concordia... donc ils ont deja l'experience de se genre de conditions extrements que tu vas rencontrer la bas! c'est a mon humble avis eux qui pourrons le mieux te renseigner tant qu'a l'instrumentation qu'a son utilisation!
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  6. #5
    jbfe

    Re : Equipement pour très basses températures

    Bonjour Stian, tu pourrais peut-être contacter cette équipe pour en savoir plus:
    http://pleiades.unice.fr/~agabi/

    Jean

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    stian

    Re : Equipement pour très basses températures

    Merci à vous trois pour ces premières réponses.

    Oui Clavin, les températures très basses m'inquiètent. Pour le givre, je sais que cela leur pose un gros problème mais cela reste solutionnable ne serait ce qu'en se déplaçant pour le retirer. Par contre où je me pose beaucoup de questions, c'est au sujet des assemblages mécaniques et de l'électronique. Assemblages mécaniques, car généralement les pièces peuvent être de différents alliages qui n'ont pas les mêmes coefficients de dilatation. Dans un cas, l'assemblage se serre et cela devient inutilisable, dans l'autre il prend trop de jeu et j'imagine que pour une monture c'est un défaut plutôt ennuyeux. L'électronique car je ne sais pas vraiment comment elle va réagir.

    Oui Omicron, je veux bien que tu m'aides là dessus. Je suppose que si cette personne vient de Nice comme toi, c'est qu'elle était sur Concordia. J'ai envoyé un petit mail à Djamel Mekarnia qui travaille sur le programme astroconcordia et qui vient je suppose lui aussi de ton université (LUAN). Il fait l'actuel hivernage. Mais bon, plus de renseignements que moins ne peut nuire alors voici mon adresse actuelle en mer : patrick.le.roy@pourquoipas.ifr emer.fr

    Je te remercie XAV72 pour cette information, je vais passer les voir, je serai en escale à La Seyne lundi 25 et sauf erreur Juan les Pins, cela ne doit pas être trop loin.
    Par contre ils ont quand même l'air d'avoir un sacré matériel là bas, j'ai malheureusement pas trouvé beaucoup de photos le concernant mais voici le lien d'une.
    http://www.concordiabase.eu/index.ph...&g2_itemId=821

  9. Publicité
  10. #7
    chamois

    Re : Equipement pour très basses températures

    bonjour,
    xav72 m'a doublé: optique et vision sont des spécialistes de l'antarctique en plus d'être des vrais pro en astro et.....extrêmement gentils et serviables comme d'authentiques passionnés.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  11. #8
    xav72

    Re : Equipement pour très basses températures

    stian...
    oui ils ont du gros matos sur place en effet!!!
    optique et vision est a mon humble avis le seul magasin en france et les seuls specialistes qui pourrons te renseigner sur les choix que tu auras suivant ton budget!!!
    je me mefirais un peu plus des autres...pas qu'ils ne sont pas competants...
    mais là tu tombe dans un cas extreme... c'est les seuls qui seront capables de t'informer avec deja un tres bon retour d'experience sur place!
    pas te conseiller tel ou tel instrument qui une fois sur place te pausera des soucis...
    avec eux tu auras un truc fiable et de bonnes astuces... de plus ils te prepareront le matos pour ses conditions... et ça ça n'a pas de prix!
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  12. #9
    stian

    Re : Equipement pour très basses températures

    Merci à vous trois pour ces premières réponses.

    Oui Clavin, les températures très basses m'inquiètent. Pour le givre, je sais que cela leur pose un gros problème mais cela reste solutionnable ne serait ce qu'en se déplaçant pour le retirer. Par contre où je me pose beaucoup de questions, c'est au sujet des assemblages mécaniques et de l'électronique. Assemblages mécaniques, car généralement les pièces peuvent être de différents alliages qui n'ont pas les mêmes coefficients de dilatation. Dans un cas, l'assemblage se serre et cela devient inutilisable, dans l'autre il prend trop de jeu et j'imagine que pour une monture c'est un défaut plutôt ennuyeux. L'électronique car je ne sais pas vraiment comment elle va réagir.

    Oui Omicron, je veux bien que tu m'aides là dessus. Je suppose que si cette personne vient de Nice comme toi, c'est qu'elle était sur Concordia. J'ai envoyé un petit mail à Djamel Mekarnia qui travaille sur le programme astroconcordia et qui vient je suppose lui aussi de ton université (LUAN). Il fait l'actuel hivernage. Mais bon, plus de renseignements que moins ne peut nuire alors voici mon adresse actuelle en mer : patrick.le.roy@pourquoipas.ifr emer.fr

    Je te remercie XAV72 pour cette information, je vais passer les voir, je serai en escale à La Seyne lundi 25 et sauf erreur Juan les Pins, cela ne doit pas être trop loin.
    Par contre ils ont quand même l'air d'avoir un sacré matériel là bas, j'ai malheureusement pas trouvé beaucoup de photos le concernant mais voici le lien d'une.
    http://www.concordiabase.eu/index.ph...&g2_itemId=821

  13. #10
    astro31

    Re : Equipement pour très basses températures

    Bonjour,:




    Tu peux peut-etre poser tes questions a nos amis canadiens, qui
    doivent connaitre des temperatures tres basses.Ils ont des trucs
    bien a eux , genre chaufferette ..

    si je peux tu as un forum astro quebecois

    http://astroquebec.forumsplace.com/

    Astro31
    Astroplanetes.net

  14. #11
    CalvinTTH

    Re : Equipement pour très basses températures

    Citation Envoyé par stian Voir le message
    Merci à vous trois pour ces premières réponses...


    Mais bon, plus de renseignements que moins ne peut nuire alors voici mon adresse actuelle en mer : patrick.le.roy@pourquoipas.ifr emer.fr...

    Tu es en mission sur le pourquoipas ?
    Celui-là ? : http://www.ifremer.fr/flotte/navires...ipas/index.htm

    Tu es un homme heureux alors

    Que de choses passionantes tu dois vivre en participant à toutes ces missions scientifiques prestigieuses.

    Je me sens humble et respectueux, chapeau bas Monsieur (avec un grand "M").

  15. #12
    stian

    Re : Equipement pour très basses températures

    Bonjour,
    Désolé de n'avoir pas répondu à ta question avant mais les missions ne me laissent plus vraiment de temps libre dès qu'elles ont commencées. Effectivement je travaille sur le Pourquoi Pas d'Ifremer depuis décembre 2003, date à laquelle j'ai commencé à suivre le découpage des premières tôles aux Chantiers de l'Atlantique jusqu'à aujourd'hui. Le navire n'est pas encore tout à fait prêt dans tous les domaines mais nous y travaillons. La construction et la mise au point du navire ont réellement été passionnantes mais très différentes des missions. Dans les missions, c'est un peu différent, certaines sont passionnantes, d'autres moins et certaines à caractère strictement militaire ne m'intéressent pas forcément. Voilà un lien ci-dessous sur l'une des plus intéressantes que nous ayons réalisée cette année. Là c'était vraiment génial car tu avais en direct les images du volcanisme en activité 4000 mètres sous le navire et sur tous les écrans du bord. Très difficile de travailler dans ces conditions et d'aller se coucher car tu rates toujours quelque chose. C'est vraiment dommage que nous n'arrivions pas encore à faire partager cela aux personnes à terre mais cela viendra. En effet nous avons déjà fait en août dernier une nuit des Abysses à Océanopolis où les personnes dans la salle ont pu suivre en direct pendant deux heures par très haut débit satellitaire, le voyage exploratoire de notre sous marin télécommandé le long de la dorsale Médio-Atlantique. Ca a beaucoup plu et il est envisagé de le faire un jour en direct avec les médias.
    Voilà, si tu as des questions, n'hésites pas, même par internet sauf bord maintenant car je débarques le 10 août pour quelques semaines de vacances.
    A bientôt
    Patrick
    L'adresse du lien : http://www.ifremer.fr/serpentine/campagne.htm

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 06/08/2007, 17h51
  2. Filtre audio actif pour basses
    Par godzchild dans le forum Électronique
    Réponses: 21
    Dernier message: 24/10/2006, 18h38
  3. Filtre LC pour caisson de basses
    Par Neric dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/08/2006, 22h52
  4. Un équipement pionnier de réfrigération solaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/02/2006, 15h25
  5. [Physiologie] Effet basses températures sur l'organisme
    Par Tesla dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/12/2003, 20h23