Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !



  1. #1
    paul13

    Cool Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Bonjour !!

    Comme l'année dernière : http://forums.futura-sciences.com/ma...re-sirene.html, je me suis rendu le samedi 27 juin à l'Observatoire Sirène pour Festiv-étoile, avec le président du club d’Arles. J’en avais gardé un excellent souvenir : équipe d’animateurs très sympa, ciel excellent matériel performants.
    Nous sommes arrivés dans l’après-midi pour pouvoir préparer la soirée avec le public qui doit arrivé vers 19h30. Au programme, observation de la Lune au C8, de Saturne au T635 et que quelques objets du ciel profond avec le T406 et le T250. J’ai ainsi pu admirer d’abord M 13 dans le 635, résolu entièrement et plus compact au centre, un vrai régal, puis M 57, qui prend vu le rapport f/d de 20,5 une bonne partie du champ de l’oculaire. Mais la vision est féerique, de nombreuses nuances sont visibles dans l’anneau ainsi que la naine blanche centrale.

    Vers 0h30, les gens commencent à partir. Je me dirige alors vers le T406 qui avec son rapport f/d de 4,5 est nettement plus adapté au ciel profond. Entre les coupoles et les abris roulants, la Voie Lactée est incroyablement contrasté : le moindre méandre ou nuage stellaire, l’amas globulaire M13 ou la nébuleuse diffuse M8 sont distinguables sans difficulté à l‘oeil nu. Je crois que Sirène est le meilleur ciel sous lequel j’ai pu observé. L’ambiance laisse rêveur avec les chants de rossignol qui ont durés quasiment toute la nuit et le calme du site perdu à 1100 mètres d’altitude.
    On m’explique alors le fonctionnement du Go to de la monture Trassud qui supporte le Newton de 406 mm et de 1h jusqu’à 4h30, je me régale à contempler les objets du ciel d’été avec le Nagler 16mm et un filtre UHC Baader emporté pour l’occasion !!

    Je commence par la nébuleuse Trifide, M 20 dans le Sagittaire. La partie nébuleuse à émission est parfaitement contrasté, les chenaux sombres sont vus très nettement en forme de X allongé avec des irrégularités et des nuances de luminosité. La partie nébuleuse à réflexion est vue aussi sans difficulté, mais moins bien contrasté que l’autre partie.
    Puis direction la nébuleuse du Cygne, M17, d’aspect photographique à 112x tant les détails de sa structure sont nombreux. Les faibles extensions sont discernables sans grande difficulté. Moi qui observe dans un 114, c’est le paradis que d’observer dans un tel instrument !
    Toujours dans le Sagittaire, j’ai observé l’amas globulaire M22, parfaitement résolu en d’innombrables étoiles.

    Le but de la nuit était vraiment d’en avoir «*plein la vue*» et d’observer des objets que j’avais déjà vu difficilement dans mon 114. Je n’ai donc pas tenté de dessin et j’espère que ce CROA vous fera un peu partager ma joie de découvrir les plus beaux objets du ciel d’été !
    Avant d’attaquer la constellation du Cygne, j’observe à nouveau M57 et M13 toujours aussi spectaculaire même dans le T400, puis M27, le trognon de pomme. Avec l’UHC, c’est un véritable bijoux !! La nébuleuse est lumineuse et les extensions. Mis à part les couleurs peu présentes, l’aspect est photographique ! Et après M71, l’amas globulaire de la Flèche, résolu. Il n’a pas de condensation centrale.

    Et hop ! J’appuis sur quelques boutons de la raquette de commande et en quelques bzzzzzzzzz de l’imposante monture, le télescope pointe la grande dentelle du Cygne NGC 69926-5-IC1340. Je grimpe les barreaux de l’échelle car le porte oculaire est très haut et je place mon oeil sur l’oculaire 16mm équipé du filtre UHC. Magiiiiique !!! C’est fantastique. La grande dentelle trône au centre de mon oculaire. Elle n’entre pas en entier dans le champ mais je me régale à bouger les axes de la monture pour suivre la dentelle de tout son long. L’aspect filamenteux est évident, la partie Nord plus épaisse et plus brillante et la partie Sud (IC1340) découpée en de nombreuses nodosité formant un vaste crochet. J’aurais pu rester des heures à décrire la moindre nuance mais je préfère admirer en essayant de me rentrer l’image dans la tête. Puis c’est au tour de NGC 6960 d’entrer dans le champ de l’oculaire. L’étoile 52 Cyg ajoute une note esthétique à la scène. C’est la partie au Nord de cette étoile que je préfère : la nébuleuse forme un coude, et on perçoit nettement les contours ciselés du filament gazeux. Au Nord, elle a un aspect comme transparent et plus large et tout aussi détaillé. Je crois que cette première observation des dentelles du Cygne dans un T400 restera longtemps dans ma mémoire !
    Toujours dans le Cygne, je dirige le newton vers la nébuleuse du Croissant, NGC 6888 très connu des astrophotographes. Là encore, c’est merveilleux. La forme en croissant est vue sans difficulté et dans son intégralité, plus brillant au Nord. Des nodosités sont observables à l’intérieur même du croissant comme un point de matière entre le centre de l’arc et le milieu du croissant. A 112x, elle entrait entièrement dans le champ de l’oculaire.
    Enfin dernière nébuleuse diffuse du Cygne observée : le Cocon ou IC 5146. Elle est moyennement large, ronde et diffuse entourant une étoile double et se détache bien du champ car elle est entourée par une nébuleuse obscure Barnard 168. Elle est entachée de zones sombres autour de cette étoile doubles.
    Je termine mes observations dans cette constellation par trois jolies nébuleuses planétaires : NGC 6826, plus connu sous le nom de nébuleuse clignotante ; à 112x UHC, elle est brillante et ovale mais il aurait fallu grossir plus pour mieux voir sa structure, NGC 7008 très belle à ce grossissement de part sa forme étirée en arc recourbé plus lumineux au Nord, collé à une étoile de magnitude 10 et enfin NGC 7048 large et bien visible, ronde et en anneau (bord plus lumineux).

    Changement de constellation pour un détour sur une superbe nébuleuse planétaire, déjà observé l’année dernière, NC 6781 dans l’Aigle. Elle est très bien contrasté avec l’UHC ronde et annulaire. La partie Sud de l’anneau est nettement plus lumineuse.

    Pour finir avec le ciel de l’été car il est déjà 3h30, j’observe deux jolis objets dans le Dauphin, la nébuleuse planétaire NGC 6905 ou l’éclair Bleu très contrasté, ronde et d’aspect annulaire et l’amas globulaire NGC 7006, petit et compact mais lumineux.

    Je fais une petite pose contemplation du ciel ! La Voie Lactée est toujours aussi belle et je suis maintenant tout seul au pied du T400. Avec mes jumelles 10x45, j’admire la nébuleuse de l’Amérique du Nord, NGC 7000, l’amas M39 ou encore la route de la soie, Barnard 168 une nébuleuse obscure qui amène tout droit vers le Cocon. Les constellations de l’automne sont maintenant bien levée à l’Est. M31 est visible sans difficulté à l’oeil nu comme un petit fuseau.

    Mais la première galaxie de la nuit ne sera pas M31, mais NGC 7331 dans Pégase. Elle est de toute beauté, grande vue de biais avec un centre lumineux. La bande d’absorption est très bien visible. Pas très loin se trouve le Quintette de Stephan (NGC 7320-7319-7318-7318A-317): le groupe est splendide, les cinq galaxies bien contrastés NGC 7318 et NGC 7318A sont collées. NGC 7320 est quant à elle plus diffuse et ovale. et NGC 7317 est discrète à côté d’une étoile de magnitude 12,8.

    Puis j’observe la galaxie du Triangle ou M33. Sa structure spirale est visible !!! Les bras sont bien nets et détachés autour d’un centre petit brillant et on observe quelques régions HII dont NGC 604 est la plus brillante.

    Enfin, que dire de M31 !! C’est que du bonheur lorsque l’on se balade sur toute sa longueur. On rencontre alors des bandes d’absorptions, des condensations comme NGC 206, A49 et A 54 et ses deux galaxies satellites M32 et M110.


    Voilà, je crois que j’ai fait le tour des moments forts de cette nuit avec le T400 de l’observatoire Sirène, j’espère que ça vous aura plu, et désolé pour la longueur de mon CROA ! Et si vous passez pas loin d’Apt, monter à l’observatoire, vous ne serez pas déçu !

    Merci pour vos commentaires !
    Paul

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    xav72

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    salut Paul

    un superbe CROA... un bon 400 avec le ciel qui si joins ... il y a pas a dire on reste scotcher!
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  4. #3
    jbfe

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Une nuit d'enfer, à ce que je vois ; tu n'as pas fait quelques photos de l'ambiance générale, histoire de faire un petit compte-rendu sur le blog ?

    Jean

  5. #4
    paul13

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Merci Xavier et Jean !

    Je n'ai malheureusement pas pu faire de photo de cette nuit car je n'ai pas d'APN.

    A+
    Paul

  6. #5
    tommyweb

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    bonsoir,

    effectivement le 400 de l'observatoire siréne est impressionnant et d'une qualité remarquable.
    j'y étais le 25 juin et je suis resté de 22h a 3h de matin avec deux astrams qui étaient sur place .
    l'accueil de Solange est vraiment agréable,ce soir là j'ai eu la chance d'avoir un bon ciel(c'est souvent le cas)a partir de minuit .
    j'y reviens le 15 juillet dans le secteur a 20 km de lagarde et je reviens le 22 pour récupérer mon fils.

    D'ailleurs je vais laisser mon 250/5 sur place comme ça que l'occasion se présente pour aller dans le coin j'aurais un dobson .

    thomas

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    José9

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Salut paul!
    c'est un très beau CROA on sent l'ambiance magique d'un bbon ciel!
    Orion XT10, ETX 70 modifié, Takahasi EM11, PST, Leica apo 40mm, Canon EOS 450D

  9. Publicité
  10. #7
    paul13

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Merci à vous deux !
    C'est vrai que l'équipe de Sirène est vraiment très sympa !

    A+
    Paul

  11. #8
    dobcat

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    bravo paul ,j'ai vraiment l'impression d'y avoir participé, excellent!!! continue tes croas me ravise
    sempre endavant, mai morirem! a+ william dobson catalan

  12. #9
    paul13

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Merci William !

    Paul

  13. #10
    scopy

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !


    Bonsoir Paul,
    Un excellent croa comme d'hab ! tu nous donnes vraiment envie d'aller jeter un petit coup d'oeil dans ce 400 !!

  14. #11
    astrololo

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Un récit admirablement raconté et des tonnes d'objets observés !!


    Bravo Paul, tu nous fait envie !



    laurent
    Ne dit-on pas "chevaux" quand il y a plusieurs chevals ?

  15. #12
    senphi

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    magnifique CROA
    Skywatcher 150/750 sur Heq5 syntrek GOTO, OrionXT12, Astro-professional 80ED

  16. Publicité
  17. #13
    paul13

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Merci, merci encore à vous trois !

  18. #14
    terz2

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    salut Paul,
    vraiment, bravo pour ce CROA parfait, tu décris tellement bien l'ambiance et tes impressions, qu'on a vraiment envie d'y être!
    sw 150/750 toucam pro 3 EOS 1000D

  19. #15
    Bearny

    Re : Une nuit au T400 de l'observatoire Sirène !

    Un CROA à la Pauly !!!
    C8/Astro-Tech 80ED/RC GSO 8"/EQ6 Pro/E 300D défiltré, ATIK 314L+ ZWO 178MC/ C11 SC

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Une journée à l'Observatoire de Meudon
    Par jbfe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/05/2009, 19h45
  2. commander une sirène par un pc
    Par socranique dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/12/2008, 00h21
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 14/08/2008, 22h18
  4. Une nuit magique à l'observatoire Sirène !
    Par paul13 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/06/2008, 18h28
  5. Brancher une sirene sur une minuterie ?
    Par *BOSCO* dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2006, 09h51