Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

eczéma du nourrisson



  1. #1
    Psychose

    eczéma du nourrisson


    ------

    Bonjour,
    J'ai lu le chapitre 5 du livre de Gauthier, mais je n'ai pas compris cette partie du texte...

    Les bébés qui développent l'eczéma du nourrisson auraient moins que d'autres d'angoisse du huitième mois. "Il semble que les enfants qui souffrent de dermatite atopique s'adaptent beaucoup plus vite que les autres au rythme de la vie adulte, si du moins on s'intéresse aux premiers mois de leur vie. Par la suite, vers l'âge d'un an, des insomnies s'installent qui sont d'autant plus remarquables aux parents qu'elles ont été précédées par une période "bénie" où leur enfant leur apparaissait comme fort calme la nuit.
    Entre 45 à 50% des parents ont dit que leur enfant atteint de dermatite n'avait jamais pleuré la nuit; dès le retour de la mère de la maternité, une motié de ces enfants n'aurait pas eu de réveil nocturne, ce qui est, pour le moins, surprenant. Nous ne savons pas aujourd'hui à quoi ce phénomène est dû: les enfants dorment-ils réellement d'emblée au rythme nychtéméral ou ne pleurent-ils pas, ou bien ne sont-ils pas entendus? Quoi qu'il en soi, il faudrait vérifier ces données, affiner nos méthodes d'investigation car aujourd'hui encore, cette constation reste une hypothèse. Mais ne pourrait-on pas quand même faire cette autre hypothèse que ces enfants qui s'adaptent trop vite au rythme de la vie adulte, quel qu'en soit le mécanisme, ne pourraient pas acquérir d'identité corporelle propre suffisante pour constituer le socle de leur identité, plongés qu'ils sont dans une rythmicité qui n'est pas la leur mais celle de leur environnement? L'altérité ne peut survenir dans une suradaptation, tout autant qu'au sein d'un chaos ou d'une désorganisation déficitaire de la part de la mère (ce qui est le socle implicite de nos perspectives carentielles)."
    (Le corps de l'enfant psychotique, J.-M. Gauthier)

    Qu'est-ce que vient faire la notion d'altérité dans le fait que le bébé ne pleure pas ou se réveille la nuit? Est-ce que l'auteur essaie d'expliquer que les bébés qui développent l'eczéma ne savent pas s'adapter au rythme des parents (l'Autre étant dans ce cas les parents)?

    Psychose

    -----
    L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites (Camus)

  2. Publicité
  3. #2
    Invité

    Re : eczéma du nourrisson

    Citation Envoyé par Psychose Voir le message
    Bonjour,
    Qu'est-ce que vient faire la notion d'altérité dans le fait que le bébé ne pleure pas ou se réveille la nuit?
    Psychose
    Hypothèses:
    L'enfant ne peut craindre d'être abandonné que si l'Autre existe pour lui...
    L'autre forclos doit probablement faire retour dans le rève ...

  4. #3
    fredj

    Re : eczéma du nourrisson

    Bonjour Psychose. Je ne connais pas le livre auquel tu fais référence, mais si on éclaire cet extrait à l'aide des concept développés par Klein, Winnicott et Anzieu, on peut dire ceci :
    C'est par les soins qui lui sont prodigués que le nourrison développe son "narcissisme primaire", par l'interraction avec ce qui devient un "objet" : le parent. Cette interraction a deux facettes : le plaisir et le manque (à l'origine de la position schizo-paranoïde selon Klein). C'est la réponse du parent à la détresse du nourrison qui permet à celui-ci de commencer à construire ce narcissisme.
    Les contacts corporels jouent un rôle central. La pulsion d'aggripement et de contact est semble-t-il une pulsion majeure, peut-être parce que l'épiderme du fœtus a été fortement stimulé par les parois utérines surtout en fin de gestation.
    Donc l'altérité intervient ici par la relation d'objet initiale (le parent - pour ne pas dire la mère - en tant qu'objet sensoriel et libidinal) et l'angoisse de sa disparition.
    Et pour revenir au rôle de la peau : Anzieu voit l'épiderme comme le premier organe sensoriel du nourrisson, et comme ce sont les mêmes cellules souches qui sont à l'origines des cellules nerveuses et épidermiques, il avance que leurs développements restent liés.

  5. #4
    Psychose

    Re : eczéma du nourrisson

    Donc, si je comprend bien, tu veux dire que puisque le bébé n'émet pas de signal de détresse (il ne pleure pas), les parents (l'Autre) s'occupent moins de l'enfant (parce qu'ils pensent qu'il n'en a pas forcément besoin). Et le nourrisson ne peut donc pas développer son "narcissisme primaire" (pcq puisque pas de détresse, pas de réponse du parent).
    Conclusion: le bébé qui s'adapte trop vite au rythme de la vie adulte ne peut constituer le socle de son identité (qui serait le "narcissisme primaire"), parce qu'il n'a pas les éléments nécessaires pour construire ce socle.

    C'est bien cela?

    Psychose
    L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites (Camus)

  6. #5
    fredj

    Re : eczéma du nourrisson

    Oui, c'est cela. Ce n'est cependant pas le seul cadre théorique valable, mais le terme d'"altérité" renvoit au modèle psychanalytique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Psychose

    Re : eczéma du nourrisson

    Ok, merci beaucoup!
    L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites (Camus)

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. eczéma
    Par nabotdechimie dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 13
    Dernier message: 01/09/2010, 19h51
  2. eczema
    Par Jord@ne dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/06/2006, 09h50
  3. eczéma
    Par TECHNI dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/01/2006, 20h08
  4. eczema de contact
    Par aromel dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2005, 20h32
  5. Mort subite du nourrisson
    Par raco dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/08/2004, 17h29