Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 38 sur 38

particules de masse nulle



  1. #31
    NYCKY

    Re : particules de masse nulle


    ------

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Tout simplement parce que les premiers sont composites (composés de quark), le dernier est élémentaire.
    les quarks ne sont ils pas tridimensionnels? le quark est il élémentaire? je pense que cela ne résoud pas forcement la question mais merci quand même..

    -----

  2. #32
    humanino

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par NYCKY Voir le message
    Un nucléon, proton ou neutron à bien une "taille" tridimensionelle (quelques fermis) alors que le photon...
    Si tu veux parler de la masse des hadrons ça m'interesse vivement. D'abord, le Higgs n'a pratiquement rien a voir avec cela. Les masses des hadrons sont "grandes" et c'est un problème tellement difficile et dont les ramifications sont telles, que le Clay Mathematical Institute l'a mis parmi les problèmes du millénaire, avec 1 M$ à la clef pour qui trouvera la solution.

    Génies en manque d'argent !? Consultez : Les 7 problèmes du millénaire

    Aucune règle ne spécifie que l'on ne peut pas gagner TOUS les prix, mais il est probable que la conjecture de Poincaré soit déjà résolue (cf récente médaille Fields)
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  3. #33
    humanino

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par NYCKY Voir le message
    les quarks ne sont ils pas tridimensionnels?
    Ah, non, il est tout à fait ponctuel. Il y a eu un prix Nobel en 1990, pas seulement pour cela d'ailleurs.
    le quark est il élémentaire?
    Il l'est. Au-delà, quand on entend parler de quarks constituants il faux se méfier, mais c'est une chose différente. Pas de sous-structure au quark jusqu'à nouvel ordre !
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  4. #34
    NYCKY

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Si tu veux parler de la masse des hadrons ça m'interesse vivement. D'abord, le Higgs n'a pratiquement rien a voir avec cela. Les masses des hadrons sont "grandes" et c'est un problème tellement difficile.........
    Il me semble que si une "particule" n'existe que dans 2 dimensions le probleme de sa masse ne se pose plus qu'en terme d'énergie cinétique et de potentiel local. Ce type de discontinuité (du champ scalaire par exemple) existant dans tous les plans mais n' interragissant qu'avec les portions de particules situées dans le même plan au même endroit au même instant. L'intéraction concernera alors soit l'energie cinétique (par exemple gravitation, ou déplacement) soit le potentiel (par exemple polarisation ou transmission de charge).

  5. #35
    humanino

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par NYCKY Voir le message
    Il me semble que si une "particule" n'existe que dans 2 dimensions le probleme de sa masse ne se pose plus qu'en terme d'énergie cinétique et de potentiel local. Ce type de discontinuité (du champ scalaire par exemple) existant dans tous les plans mais n' interragissant qu'avec les portions de particules situées dans le même plan au même endroit au même instant. L'intéraction concernera alors soit l'energie cinétique (par exemple gravitation, ou déplacement) soit le potentiel (par exemple polarisation ou transmission de charge).
    A toutes fins pratiques, tu peux prendre des quarks sans masses pour étudier ce problème de la masse des hadrons. Peu importe que les quarks vivent en 2 ou 11 dimensions donc. En revanche, il est clair que les hadrons ne vivent pas en 2 dimensions.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  6. #36
    NYCKY

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    A toutes fins pratiques, tu peux prendre des quarks sans masses pour étudier ce problème de la masse des hadrons. Peu importe que les quarks vivent en 2 ou 11 dimensions donc. En revanche, il est clair que les hadrons ne vivent pas en 2 dimensions.
    Il semble que nous ne parlions pas de la même chose...
    Quand au hadron, il me semble que c'est l'interprétation d'une résonnance et que le terme "particule" soit dans ce cas une facilité d'usage.

  7. #37
    Gwyddon

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Il l'est. Au-delà, quand on entend parler de quarks constituants il faux se méfier, mais c'est une chose différente. Pas de sous-structure au quark jusqu'à nouvel ordre !
    Dans les modèles technicolors non ? Bon ok, ça ne marche pas du tout mais ça existe...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  8. #38
    humanino

    Re : particules de masse nulle

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Dans les modèles technicolors non ? Bon ok, ça ne marche pas du tout mais ça existe...
    ça existe encore technicolor !? je crois que ces théories avaient été technineutralisées, de sorte qu'elles restent techniconfinées

    Un peu plus sérieusement, les recherches de technirho, de quarks excités, de gluinonium, de disquarks et autres colorons ne donnent pas de résultats positifs.

    Particle Data Group summary of technicolor

    Peut-être de façon plus crédible, en tout cas pas encore testé, les cordistes peuvent dire que les quarks ne sont pas fondamentaux.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Le neutrino : son hélicité gauche et sa masse non-nulle
    Par PopolAuQuébec dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 06/09/2007, 01h23
  2. La masse non-nulle du neutrino
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 34
    Dernier message: 19/07/2007, 13h41
  3. masse infinie longueur nulle ?
    Par zineb5287 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/05/2007, 19h43
  4. Particules de masse nulle
    Par erectous dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 28/03/2007, 20h20