Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

**Resistance thermique**



  1. #1
    e_m_m_a

    Question **Resistance thermique**

    Bonjour,
    j'ai un pb de comprehension en thermique sur les resistances thermique. En conduction, sur un mur plan, je n'arrive pas à comprendre pourquoi la resistance thermique diminue lorsque la surface augmente? Je sais bien que la formule de la resistance dans ce cas là varie comme l'inverse de la surface, mais je ne comprend pas la "physique" derrière??? Pour moi, en augmentant la surface, je trouverais plus logique d'augmenter la resistance, et ce n'est pas le cas donc si quelqu'un a une idée, une explication, merci d'avance!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : **Resistance thermique**

    Bjr e.m.....
    Tout simplement parce que tu associes dans ta pensée le mot "résistance" avec quelque "chose" qui EMPECHE la transmission thermique.
    Tu peut tout aussi bien remplacer les mots "résistance thermique" par les mots "conductance thermique".
    C'est bonnet blanc et blanc bonnet.
    Une "résistance" a une conductivité.
    Plus tu "agrandis" la surface de R plus tu augmentes la conductance.
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    e_m_m_a

    Re : **Resistance thermique**

    merci de ta réponse, c vrai que ça me parait plus clair comme cela

  5. #4
    Ciscoo

    Smile Re : **Resistance thermique**

    Bonjour à tous...

    Bonjour e_m_m_a...

    De plus, on a résistance thermique = épaisseur / conductivité thermique = e / lambda = R

    Plus tu veux isoler, plus tu installes une grosse épaisseur d'isolant (e augmente), et/ou plus tu utilises un bon isolant (lambda diminue). Où vois tu le terme surface dans cette expression ?

    Le flux traversant le mur est donné par la relation :
    Flux = surface x (Tchaud - Tfroid)/R = Surface x (Tchaud - Tfroid) x U

    Et c'est là qu'intervient la surface du mur et donc, la notion de compacité dans le cas des maisons économes en énergie. A surface au sol égale, mieux vaut construire une maison ronde, qu'un carré... qu'une maison rectangulaire très longue. Toujours à surface habitable égale, mieux vaut une maison à étage qu'une maison de plain pied. Mieux vaut... du point de vue thermique...

    @+
    Cisco66

  6. #5
    e_m_m_a

    Re : **Resistance thermique**

    Bonjour Ciscoo,
    pour la resistance thermique, la surface est au dénominateur (mur plan : R=e/(lambda.S)), en tout cas c'est ce qu'on obtient à partir de la loi de Fourier
    Et les résistances thermiques sont données en W/K dans les normes de construction. Si tu as des complements d'info là dessus, je suis preneuse
    merci de ton aide, et dommage pour les maisons rondes, c'est quand même sympa et plus original que la maison carrée
    @++
    Dernière modification par Coincoin ; 26/03/2007 à 14h33. Motif: Suppression de mises en forme gênantes pour la lecture.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    sitalgo

    Re : **Resistance thermique**

    bonsouér crénomdidju,

    La formule R=e/lambada.S n'est pas une formule unitaire mais celle d'une paroi aux dimensions quelconques.
    Imaginons un cube dont 5 faces sont très isolées (R infini) et une peu isolée. Sa résistance unitaire (de la paroi) est de Ru (m²°K/W), si sa surface est S m², cela revient à mettre S panneaux de résistance Ru en parallèle. D'où la division par S qui donne la résistance totale Rp (°K/W) de cette paroi.
    Comme toutes les pertes se font par cette paroi, le cube à donc une résistance thermique Rp. Mais si on double la surface de paroi faible, en remplacement d'une isolée, la résistance thermique va encore diminuer.


    "les résistances thermiques sont données en W/K dans les normes de construction."

    S'il y a les watts au numérateur ce n'est pas une résistance mais une conductivité.

    Pour parler bâtiment, la caractéristique thermique d'un matériau est lambda en W/m°K.
    On calcul le coef K d'une paroi avec 1/K = e1/lambda1 + e2/lambda2 etc. (je passe sur des coef divers) K est en W/m²°K.
    Ensuite on fait la somme des Ki.Si et on obtient des W/°K.
    La législation demande un coefficient global qui prend en compte le calcul précédent et d'autres paramètres.


    Petit problème histoire de :
    Lambda est W/m.°K, quand on a par ex 0,04 W/m°K on peut penser que l'unité indique qu'il y a 0,04 W par m d'épaisseur et par degré.
    Or m est au dénominateur, ce qui entraîne que pour 2m d'épaisseur il passerait 0,08W. Ce qui est l'inverse de la logique.
    Mais si t'as l'gosier, Qu'une armure d'acier, Matelasse. Brassens, Le bistrot.

  9. Publicité
  10. #7
    Ciscoo

    Smile Re : **Resistance thermique**

    Bonjour à tous, bonjour e_m_m_a.

    Il n'y a pas photo :

    La conductivité thermique lambda est en W/(m.K). Ce paramètre caractérise un matériau, peu importe son épaisseur... Si on double l'épaisseur, la surface du matériau considéré, cela ne change rien, il a toujours la même conductivité thermique. Il était rouge avant, il est encore rouge après.

    La résistance thermique est en m2.K / W. On a R = épaisseur / Lambda avec l'épaisseur en m et lambda en W/ (m.K). Ce paramètre caractérise l'opposition au transfert de chaleur par conduction d'un matériau d'une certaine épaisseur.

    Si tu trouves R exprimée avec d'autres unités, c'est soit que cette doc utilise d'autres unités (la calorie, la thermie à la place du joule par ex), soit que l'auteur n'est pas très précis ou qu'il s'est trompé, soit qu'il ne s'agit pas d'une résistance thermique.

    La conductance thermique s'exprime en W/(m2.K)
    On a K = U = 1 /R

    Le flux surfacique s'exprime en W/m2. C'est la "puissance" traversant 1 m2 de surface du matériau, du mur considéré, d'une certaine épaisseur, pour un certain écart de température. On a flux surfacique = (Tchaud - Tfroid) /R = (Tchaud - Tfroid) x U.

    Le flux s'exprime en W. C'est la "puissance" traversant S m2 d'un matériau, d'un mur, d'une certaine épaisseur, pour un certain écart de température. On a flux = S x flux surfacique = S x (Tchaud - Tfroid) / R.

    Bonne journée à tous.
    Cisco66

  11. #8
    e_m_m_a

    Re : **Resistance thermique**

    merci à tous les deux pour vos réponses, c'est super!
    @++

  12. #9
    nitrik

    Re : **Resistance thermique**

    Citation Envoyé par e_m_m_a Voir le message
    merci à tous les deux pour vos réponses, c'est super!
    @++
    salut à tous

    je vous écris ce message car apparemment, il y a parmi vous des personnes compétentes qui seraient susceptibles de répondre à ma question

    je chercher à calculer le R des murs de ma maison qui sont en pisé (e=45cm)

    me faut-il absolument le lambda du pisé (que je ne connais pas) ou puis-je déterminer le R en fonction de températures de paroi (int et ext) ou d'ambiance ?

    ceci ayant pour but d'agir intelligemment sur l'isolation de ma maison

    merci de m'éclairer , svp ???

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Résistance thermique
    Par Le Guy dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2012, 08h36
  2. Question murs et résistance thermique
    Par Yakuza dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/03/2011, 11h22
  3. chute de résistance thermique du monomur
    Par les bons tuyaux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 20/01/2009, 10h15
  4. résistance thermique?
    Par basquaise dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2007, 10h16
  5. Résistance thermique.
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2006, 21h24