Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Poussé d'archimède



  1. #1
    Cendre86

    Poussé d'archimède


    ------

    bonjour, j aimerais savoir

    quelle est l origine de la poussé d archimède

    et

    pour quelle raison un corps cylindrique immergé et dont la base est plaqué au fond de telle sorte que le fluide qui l entoure ne puisse pas s infiltrer entre le fond et la base ne subit il aucune poussé d archimède??

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    physeb

    Re : poussé d archimède

    Bonjour,

    la pousse d'archimede est la resultante d'une difference de pression entre le bas et le haut d'un objet. La force qui resulte d'une pression est ou P est la pression et S le vecteur perpendiculaire a la surface de surface A sur laquelle elle agit.

    La pression dans l'eau augmente avec la profondeur, ainsi le bas d'un objet est soumis a une pression (exercee par le fluide qui est en contact avec la bas de l'objet) plus forte que celle qui est soumise au dessus de l'objet (par le fluide en contact avec la pratie superieure de l'objet). Or, la resultante des forces de pression est perpendiculaire a la surface ou elle s'exerce.

    Donc si tu prends un objet cylindrique que tu met dans l'eau sans toucher le fond, la force qui s'exerce sur les cotes s'annulent par symetrie et n'avait de toutes facons qu'un effet lateral.

    En revanche, pour les les extremites basse et haute separes par une hauteur H (Qui ont la meme surface c'est important) la difference de pression est . Or la surface etant la meme, il vient de suite que la force exercee sur le bas (du bas vers le haut) de l'objet est plus grande que celle exercee au dessus (du haut vers le bas). Ainsi, l'objet remonte vers la surface.


    Maintenant, si on plaque le cylindre au fond et qu'il n'y a pas d'eau en dessous alors, il n'y a pas de pression qui s'exerce sur la surface du bas. Il vien que la seule force exercee sur l'objet (En enlevant celle des cotes qui s'annule par symetrie) est celle exercee sur le haut du cylindre (du haut vers le bas). Ainsi ton cylindre reste au fond et meme plus, il est pousse pour y rester ce qui doit le rendre difficile a bouger.

    cordialement
    Dernière modification par benjy_star ; 29/05/2007 à 10h41. Motif: balise TEX

  4. #3
    Cendre86

    Re : Poussé d'archimède

    j ai bien compris que vu quil est plaqué sur le sol il n y a pa de pression sur la surface du bas et que la pression de l eau au dessu de l objet pousse de haut en bas et fai en sorte de colé l objet au sol MAIS ou est la poussé d archimède dans tout ca?

    y a t il toujour une force poid ou pas? ou est la poussé d archimède dans c est cas la?

  5. #4
    Ledescat

    Re : Poussé d'archimède

    Citation Envoyé par Cendre86 Voir le message

    y a t il toujour une force poid ou pas? ou est la poussé d archimède dans c est cas la?
    Comme l'a très bien expliqué physeb,lorsque l'on étudie un objet totalement immergé, la résultante des forces de pression sur cet objet EST par définition la poussée d'Archimède.
    En revanche, lorsque l'objet n'est pas totalement immergé (une face plaquée au fond),on ne peut plus parler de poussée d'archimède, puisque comme le début de ma phrase l'indique: l'objet n'est plus entouré totalement de fluide. Dans ce cas là, l'objet est doublement plaqué au sol (force de pression vers le bas + poids).
    Cordialement.
    Cogito ergo sum.

  6. #5
    obi76

    Re : Poussé d'archimède

    pour la relation que tu n'a pas comprise, le théorème de Green-Ostrogradsky permet de passer d'une intégrale sur une surface (la pression à la surface de l'objet) en une intégrale de volume (que l'on peut assimiler à une force "globale" sur l'objet).
    Cette intégrale te montrerra simplement que la somme des pressions sur une surface FERMEE (donc sans contact avec le fond du bocal entre autre) est égale au poids du fluide déplacé (en norme).
    Voilà d'où vient la phrase que l'on apprend partout mais elle est évidement démontrable par cette méthode.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    physeb

    Re : Poussé d'archimède

    oui, bien sur qu'il y a toujours un poids, mais pour ta question il n'y en avait pas besoin car il va dans le meme sens que la resultqnte des forces du a la pression.

    Il intervient dans le probleme ou tu te demande si un objet coule ou non, et a quelle profondeur va t il se stabiliser. dans ce cas tu compare la resultante (pousse d'archimede) dont a parler dans le post precedent, et tu la compare au poids. Soit:

    - c'est le poids qui l'emporte et alors l'objet coule, et cela peut se traduire par le fait que le volume d'eau equivalent a la masse de ton objet est plus grand que le volume de ton objet. Plus il va descendre et plus la pression sera grande et donc plus la densite volumique de l'eau sera grande et donc le volume d'eau necessaire pour avoir la meme masse que ton objet diminue. Ainsi tu arrive a l'equilibre lorsque les deux volumes sont equivlents. Si l'ojet est trop dense, alors il touchera finalement le fond

    -soit c'est la pousse d'archimede qui l'emporte et alors ton objet flotte, et ce la se traduit par le fait que tu dois deplacer un volume d'eau inferieur au volume de ton objet pour avoir la meme masse.


    J'espere que c'est plus clair

  9. Publicité
  10. #7
    Ledescat

    Re : Poussé d'archimède

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    pour la relation que tu n'a pas comprise, le théorème de Green-Ostrogradsky permet de passer d'une intégrale sur une surface (la pression à la surface de l'objet) en une intégrale de volume (que l'on peut assimiler à une force "globale" sur l'objet).
    Cette intégrale te montrerra simplement que la somme des pressions sur une surface FERMEE (donc sans contact avec le fond du bocal entre autre) est égale au poids du fluide déplacé (en norme).
    Voilà d'où vient la phrase que l'on apprend partout mais elle est évidement démontrable par cette méthode.
    La "démonstration" que notre prof de sup nous a faite, c'est : Si l'objet est en équilibre dans un fluide, alors on le désintègre et on le remplace par du fluide (avec une délimitation virtuelle): ce nouveau système en équilibre (le fluide est en théorie en équilibre dans lui-même), est soumis à 2 forces: son poids et la poussée d'archimède. La condition d'équilibre de ce nouveau système donne donc la valeur de la poussée.
    Cogito ergo sum.

  11. #8
    obi76

    Re : Poussé d'archimède

    je connaissais pas... enfin si ça marche lol

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. sujet pousse-séringue électronique
    Par ELN1 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/12/2007, 19h58
  2. [Biologie végétale] C'est quoi qui pousse ?
    Par Dcamd dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/11/2007, 20h03
  3. Allez Archimède, Pousse !
    Par Alpha Gamma dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/12/2006, 12h59