Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Le scorpion des sables



  1. #1
    Seirios

    Le scorpion des sables

    Bonjour à tous,

    J'ai lu un article très intéressant sur le scorpion des sables, et sur sa méthode de repérage des proies.

    La proie émet deux types d'ondes dans le sol : des ondes longitudinales, de vitesse égale à 150 m/s, et des ondes transversales, de vitesse égale à 50 m/s.

    Le scorpion détermine alors laquelle de ses huit pattes ressent la première les ondes longitudinales, les plus rapides, et arrive ainsi à déterminer la direction de sa proie.

    Ensuite, il calcul la distance grâce à la différence de temps entre les arrivées des ondes longitudinales et transversales.

    J'aurais cependant aimé savoir quelles étaient les différentes ondes (transversales et longitudinales) qu'utilise le scorpion des sables pour localiser sa proie.

    Quelqu'un pourrait-il me renseigner ?

    Merci d'avance
    Phys2

    -----

    If your method does not solve the problem, change the problem.

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Le scorpion des sables

    Bjr Phy2..
    Cherche par là (copié/collé):

    Etienne ROLLEY
    L’insecte produit des ondes de Rayleigh qui sont détectées par le scorpion grâce aux cellules mécanosensibles présentes sur ses huit pattes[1]. ...
    www.lps.ens.fr/recherche/rap0205/Projets.htm - 218k - En cache - Pages similaires

    Bonne recherche

  4. #3
    vin_100

    Re : Le scorpion des sables

    bonjour,
    sans connaitre le serpent de sable, je dirais qu'il s'agit d'onde acoustique de surface (à bien différencier d'ondes volumiques). on raisonne ici sur le vecteur dépacement.
    Pour celle-ci, on peut distinguer 2 états de polarisation.
    On appelle onde longitudinale quand le déplacement est dans le sens de la direction de propagation et onde transversale quand celui-ci est perpendiculaire.
    Pour visualiser ce dernier cas, tu fais une "coupe" et la surface initialement plane est devenur une sinusoide.
    Dans l'autre tu as plutôt une alternance zones en traction et zones en compression succesivement, la surface restant plane (dans le cas idéal)

    En espérant avoir été clair sans shéma.

  5. #4
    mbochud

    Re : Le scorpion des sables

    Bonjour,
    Ce qui me surprend c’est que les ondes acoustiques sont très mal transmises dans le sable.

  6. #5
    Seirios

    Re : Le scorpion des sables

    Pour celle-ci, on peut distinguer 2 états de polarisation.
    Je ne vois pas vraiment à quoi correspond la polarisation dans le cas d'une onde acoustique. Comment se trouve-t-elle polarisée ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mbochud

    Re : Le scorpion des sables

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    Je ne vois pas vraiment à quoi correspond la polarisation dans le cas d'une onde acoustique. Comment se trouve-t-elle polarisée ?
    vin_100 voulait parler des ondes P et des ondes S. C’est effectivement une erreur de parler de polarisation pour des ondes acoustique.
    Les ondes P (primaires) sont des ondes de compression ou ondes longitudinales.
    Les ondes S (secondaires) appelées ondes de cisaillement ou ondes transversales.
    La différence des temps d'arrivée des ondes P et S donne une indication sur l'éloignement du séisme.

  9. Publicité
  10. #7
    Seirios

    Re : Le scorpion des sables

    D'accord, merci à tous les trois
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  11. #8
    vin_100

    Re : Le scorpion des sables

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    vin_100 voulait parler des ondes P et des ondes S. C’est effectivement une erreur de parler de polarisation pour des ondes acoustique.
    plus qu'une erreur, en réalité c'est un abus de langage dans ce cas-ci...
    mais couramment usité (sans doute à tort)!
    Toutefois, à titre informatif, on peut très bien avoir à faire à des états de polarisation dans le cas d'onde acoustique (cas volumique).
    Cela se retrouve d'un point de vue modélisation à la fois dans les fluides ou encore dans l'étude de monocristal...dès lors que le milieu est supposé continu (pas mal de réf dans google scholar,ex:On singular features of acoustic wave propagation in weakly dissipative anisotropic thermoviscoelasticity)

    Mais il est vrai que je n'avais pas été clair. Désolé.

Discussions similaires

  1. Formation des roses des sables
    Par ecover dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 14
    Dernier message: 08/03/2019, 13h42
  2. Actu - Un scorpion géant de 2,5 mètres... heureusement fossile
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 22
    Dernier message: 30/11/2007, 12h48
  3. Réponses: 14
    Dernier message: 27/11/2007, 16h41
  4. Renseignements sur roses des sables
    Par joeystarrgirl55 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/02/2007, 11h01
  5. Poisson des sables scincus scincus, Animal MHD ?
    Par Démostène dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/01/2007, 11h16