Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

E=mc²



  1. #1
    Bobybus

    E=mc²


    ------

    Bonsoir,

    Besoin d'une explication.
    J'ai bien compris (en partie) la fameuse formule d'Albert où E (énergie) est égale à m (masse) que multiplie c (vitesse de la lumière) au carré.
    Et c'est ce "carré" qui me chiffonnne.
    c étant une vitesse indépassable, comment peut l'élever au carré ?
    Merci de vos réponses et vous messieurs les physiciens ne riez pas.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Elipsons

    Re : E=mc² (help !)

    Salut !

    ==> Wikipédia

    L'équation E = mc2 est sans doute la plus célèbre au monde. Formulée en 1905 par Albert Einstein dans le cadre de la relativité restreinte, elle signifie que :
    « L'énergie (E) d'une particule libre et au repos , est égale à sa masse (m) multipliée par le carré de la vitesse de la lumière (c²) dans le vide. »

    Sa célébrité est probablement due au fait qu'elle a permis d'envisager que l'humanité pourrait extraire un jour à partir de la masse de la matière des énergies gigantesques, et c'est ce qui s'est produit avec la réalisation des piles atomiques ainsi que des bombes du même nom (qu'il convient d'appeler nucléaires). Rappelons que la France produit en 2006 environ 80 % de son électricité dans des centrales nucléaires dont le bilan d'énergie peut être approximativement évalué à partir de cette formule.

    En fait, une étude plus approfondie de la théorie montre que c'est 100 % de l'énergie électrique (ainsi que toute autre énergie) qui est évaluable avec cette formule ! Même dans les cas où le potentiel nucléaire ne rentre pas directement en jeu, et qu'un autre potentiel d'énergie est utilisé.

    (Voir note ci-dessous.)

    On a donc, pour l'équation E = mc2 :

    * E : l'énergie, en joules dans le système d'unité international, mais souvent exprimée en électron-volts, unité plus adaptée ;
    * m : la masse en kilogrammes ;
    * c : la vitesse de la lumière dans le vide : c = 299 792 458 m/s, soit c2 = 89 875 517 873 681 764 m2/s2 très exactement.

    * Au repos signifie que la particule, ou tout autre objet, a une vitesse nulle par rapport au référentiel choisi.
    * Libre signifie que la particule n'est soumise à aucun potentiel.

    Note :

    Il convient de remarquer que le champ d'application de cette formule ne s'arrête pas au seul domaine des réactions nucléaires. C'est en fait une relation universelle entre la masse et l'énergie : elles sont comme le recto et le verso d'une même entité physique la masse-énergie ! Ainsi, lors d'une combustion oxygénée (utilisation d'un potentiel chimique); par exemple la combustion du charbon, on doit s'attendre à observer une variation de la masse totale des molécules entrant en réaction. Le dioxyde de carbone produit est très (très) légèrement moins massif que le charbon et l'oxygène dont il est issu ! Cette variation est en réalité infime, car les énergies mises en jeu sont d'un ordre de grandeur de plusieurs millions de fois plus faibles que lors des réactions nucléaires. Cette variation (égale à l'équivalence de masse de l'énergie dégagée) est de l'ordre du dixième de milliardième de la masse des réactifs chimiques, soit de 2 ordres de grandeurs inférieures aux meilleures mesures. C'est pourquoi on continue de dire en chimie, que la masse est conservée lors d'une réaction.


    Salutations,

    @+, Dominique / Elipsons

  4. #3
    Coincoin

    Re : E=mc² (help !)

    Salut,
    c étant une vitesse indépassable, comment peut l'élever au carré ?
    Tu ne dépasses pas c en l'élevant au carré. c² n'est même pas une vitesse (c'est une vitesse au carré, dont l'unité SI est le m²/s² et non le m/s).
    Encore une victoire de Canard !

  5. #4
    Rik

    Re : E=mc² (help !)

    Citation Envoyé par Bobybus Voir le message
    J'ai bien compris (en partie) la fameuse formule d'Albert où E (énergie) est égale à m (masse) que multiplie c (vitesse de la lumière) au carré.
    La véritable formule c'est E = m c2/K
    où K est le coefficient de contraction de Lorentz car la masse est invariante avec la vitesse (http://forums.futura-sciences.com/post321709-8.html).
    Excusez-moi d'intervenir encore sur ce point, c'est un peu ma marotte.
    Bonne journée!
    Le premier précepte était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie. Descartes

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Karibou Blanc

    Re : E=mc² (help !)

    La véritable formule c'est E = m c2/K
    où K est le coefficient de contraction de Lorentz car la masse est invariante avec la vitesse
    {ndlr le E en question était à prendre au repos. Mais sinon oui tu as raison}
    Well, life is tough and then you graduate !