Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Piéger un émetteur B+



  1. #1
    EspritTordu

    Piéger un émetteur B+

    Bonjour,


    Que se passe-t-il si on piège un émetteur béta+ dans une coquille d'acier (de
    matière ordinaire)? Quels rayonnements doit on s'attendre?, la coque va-t-elle fondre? l'émetteur béta+ va-t-il se déstabiliser? Simplement, plutôt cela va exploser?

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : Piéger un émetteur B+

    Bonjour,

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Que se passe-t-il si on piège un émetteur béta+ dans une coquille d'acier (de
    matière ordinaire)? Quels rayonnements doit on s'attendre?,
    Du rayonnement gamma et B+ (tout dépend de l'épaisseur de la coque).

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    l'émetteur béta+ va-t-il se déstabiliser?
    Que veux-tu dire par là ?

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    la coque va-t-elle fondre?
    Simplement, plutôt cela va exploser?
    A confirmer, mais je ne crois pas que l'énergie dégagée soit suffisante. Ca va juste chauffer "un peu". Evidemment, ça dépend aussi des quantités.

    Si tu veux des données quantitatives il faudrait préciser l'émetteur B+ concerné (pour connaitre le taux de désintégraiton), les quantités, la géométrie,... et l'intervention d'un crac en physique nucléaire

  4. #3
    EspritTordu

    Re : Piéger un émetteur B+

    Je n'ai pas d'idée précise d'un émetteur beta + à vrai dire, on peut s'accorder peut-être sur le tritium(http://fr.wikipedia.org/wiki/Tritium).

    Du rayonnement gamma et B+ (tout dépend de l'épaisseur de la coque)
    Pourquoi seulement Gamma? N'y aurait-il pas aussi des infrarouges, et toute une gamme de X et d'ultraviolets, de visibles peut-être?
    Un rayonnement B+?! Cela signifie que des positrons sont capables de traverser le système cristallin de la coque sans jamais rentrer en collision avec un électron, particules d'ailleurs toutes deux chargées (et donc sensibles à champ de grande surface)?

    Que veux-tu dire par là ?
    Je pensais que si on enfermait cet émetteur dans une coque de matière ordinaire soumis à des rayonnements induits, ces derniers, sphériquement, emprisonneraient l'émetteur, le comprimant (un peu à l'image des appareils de fusion à laser ou à rayonnement X) et finalement déstabliseraient le cortège de nucléons... et soutenant au minimum le rayonnement B+...

  5. #4
    Deedee81

    Re : Piéger un émetteur B+

    Bonjour,

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Je n'ai pas d'idée précise d'un émetteur beta + à vrai dire, on peut s'accorder peut-être sur le tritium(http://fr.wikipedia.org/wiki/Tritium).
    Je ne connais pas assez les émetteurs b+ et je dois dire que c'est à lui que j'ai pensé aussi


    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Pourquoi seulement Gamma? N'y aurait-il pas aussi des infrarouges, et toute une gamme de X et d'ultraviolets, de visibles peut-être?
    La désintégration e+ - e- ça donne des photons gamma. Mais, en effet, il pourrait y avoir des émissions secondaires (suite à l'effet Compton, l'échauffement, etc.). Mais ne me demande pas dans quelles proportions

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Un rayonnement B+?! Cela signifie que des positrons sont capables de traverser le système cristallin de la coque sans jamais rentrer en collision avec un électron, particules d'ailleurs toutes deux chargées (et donc sensibles à champ de grande surface)?
    Oui. Mais la pénétration doit être très faible, je n'y avais pas réfléchi . Le rayonnement B- est arrêté par une feuille de papier. Je n'avais pas réfléchi mais il faudrait donc avec une coque en acier de seulement quelques atomes d'épaisseurs. Drole de coque

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Je pensais que si on enfermait cet émetteur dans une coque de matière ordinaire soumis à des rayonnements induits, ces derniers, sphériquement, emprisonneraient l'émetteur, le comprimant (un peu à l'image des appareils de fusion à laser ou à rayonnement X) et finalement déstabliseraient le cortège de nucléons... et soutenant au minimum le rayonnement B+...
    Je ne crois pas qu'il y aura jamais assez d'énergie émise pour ça.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #5
    EspritTordu

    Re : Piéger un émetteur B+

    La sphère ne constitue-t-elle pas un confinement pour l'énergie? C'est-à-dire dans ce cas alors, en accumulant les annihilations, on pourrait obtenir une puissance à déstabiliser le noyau, non?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Deedee81

    Re : Piéger un émetteur B+

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    La sphère ne constitue-t-elle pas un confinement pour l'énergie? C'est-à-dire dans ce cas alors, en accumulant les annihilations, on pourrait obtenir une puissance à déstabiliser le noyau, non?
    Bonjour,

    Elle va forcément s'échauffer et dissiper de la chaleur. La rendre très épaisse ne changerait pas grand chose car alors il faudrait chauffer toute la masse (un métal est bien meilleur conducteur de la chaleur que l'air).

    Il existe une autre fuite : l'annihilation produit des photons gammas plutôt difficile à arrêter. Et elle est d'autant plus forte que la coque sera fine.

    Bref, le confinement est assez utopique ! Il est plus facile d'isoler du plasma dans un tokamak que ton truc

    L'énergie dégagée par les B+ par annihilation (ça reste à vérifier en détail sur un cas réel) ne sera pas si énorme que ça et aura largement le temps de se dissiper. A l'équilibre, tu pourras tout au plus avoir une sphère bien chaude (mais je ne conseille pas de mettre la main dessus à cause du rayonnement gamma )

    Il y a moyen de calculer l'énergie produite : 511 KeV * 2 * taux de désintégration par seconde. 511 Kev c'est un photon très très énergétique, mais en quantité d'énergie absolue ça ne fait pas grand chose : 0,00000000000008 Joule ! Même avec plusieurs milliards de désintégration par seconde, ça ne vaudrait pas une bonne ampoule !!!!
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  9. Publicité
  10. #7
    EspritTordu

    Re : Piéger un émetteur B+

    Ah je vois, merci beaucoup!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. piéger la lumière dans une boîte.
    Par super_photon dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 30/09/2009, 16h52
  2. Du sulfate de fer dans l'océan pour piéger le carbone
    Par crickijul44 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 23
    Dernier message: 18/11/2007, 21h03
  3. Une boîte optique pour piéger et étudier les gaz quantiques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/06/2006, 19h48
  4. émetteur fm
    Par Resorci dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/12/2005, 07h35
  5. pieger voleur courirer!
    Par cabal dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 20/05/2004, 11h59