Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

magnétisme : aimantation d'une pièce



  1. #1
    FlyingMarco

    magnétisme : aimantation d'une pièce


    ------

    Salut à tous !

    Comment peut-on calculer la distance (maximale) qu'il faut entre un aimant et une pièce (qui contient du fer biensur) , pour que l'aimant attire la pièce, en connaissant toutes les données nécessaires ?
    Pourrait-on donner un exemple ?

    Merci d'avance
    A bientôt
    Marc

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : magnétisme : aimantation d'une pièce

    Salut,

    Ma réponse ne va pas te satisfaire, mais la voila : il n'y a pas de distance minimale. Un aimant attire toujours la mièce de fer. La force d'attraction est moins importante loin de l'aimant, et elle est alors plus facilement cachée par d'autres forces qui peuvent dominer, mais elle est toujours là...

  4. #3
    vanos

    Re : magnétisme : aimantation d'une pièce

    Bonjour,
    Les pièces de 1, 2 et 5 centimes d'euro plus les pièces de 1 et 2 euros réagissent très bien aux aimants, je connais des tours de magie qui utilise cette propriété, mais les tours de magie ne se révèlent pas, alors chut!
    Ciao.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  5. #4
    zoup1

    Re : magnétisme : aimantation d'une pièce

    La décroissance typique d'un champ magnétique à l'extérieur d'un aimant est de l'ordre de quelques millimètres...
    De mémoire, j'avais mesuré cela pour des petits aimants en samarium-cobalt et la décroissance s'effectuait sur environ 3 millimètres.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    patrick999

    Re : magnétisme : aimantation d'une pièce

    Zoup1, attention, tu pourrais être mal interprété. Si après 3 mm tu ne mesurais plus le champ magnétique de l'aimant c'est que ton appareil de mesure n'était pas assez sensible ou que le champ de ton aimant à cet endroit était plus faible que celui créé par d'autres sources au même point.
    Tout ça pour dire qu'à 3 mm le champ B de l'aimant existe toujours (si on est dans l'air) mais est plus faible qu'à 1 ou à 2 mm du même aimant. Le type de décroisssance dépend de la forme et de la nature de l'aimant. A grandes distances de l'aimant (devant ses dimensions) j'imagine (à vérifier) que la décroissance est en 1/r2.

  8. #6
    zoup1

    Re : magnétisme : aimantation d'une pièce

    Tu as raison je n'ai pas dit qu'au delà de 3 mm il n'y avait plus de champ mais seulement que 3mm est la longueur typique sur laquelle il décroit.
    Cependant, la décroissance du champ magnétique est beaucoup plus rapide que 1/r2 car le champ magnétique à toujours une forme qui ressemble à quelque chose de dipolaire... sa décroissance serait alors plutôt en 1/r4
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Dépressurisation d'une pièce
    Par vanvoght59 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/12/2007, 21h51
  2. TPE S Maths/physiques: Magnétisme > Recherche d'une problématique
    Par BSC dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2007, 15h40
  3. isolation mince d'une pièce
    Par wleger dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/04/2007, 16h40
  4. bauknecht GSF860: nom d'une piece
    Par techno06 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/11/2006, 14h48
  5. Galvanisation d'une pièce d'acier.
    Par Papy Octet dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/02/2006, 20h41