Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

turbine EHD : "cas pratique"



  1. #1
    melchisedec

    turbine EHD : "cas pratique"


    ------

    Imaginons le montage suivant :

    Un cylindre conducteur, hérissé intérieurement de fines et courtes pointes du même métal. Au dessus de ce cylindre une turbine en matériau très isolant pousse l'air dans ce cylindre, le matériau dont sont composées les pales deviennent négativement chargées sous l'effet de l'air passant à grande vitesse dedans. Cette turbine enrichit donc l'air qu'elle refoule d'ions positifs. Un fin fil portant un haut potentiel d'appoint négatif passe dans l'axe de la turbine et passe au centre du cylindre métallique. Le haut potentiel positif est relié au cylindre métallique.

    Quelle est logiquement la situation :

    De l'air possédant plus d'ions positifs que l'air environnant le système
    entre en vrille à grande vitesse dans un cylindre conducteur dont les parois sont portées à un haut potentiel positif et dans le centre duquel se trouve un fin fil (qui dit fin fil dit fort gradient électrique, le pendant positif étant dans les pointes positives hérissant intérieurement le cylindre). Sous l'effet des forces électrique, les ions positifs vont avoir tendance à s'agglutiner sur le fil central renforçant la rotation de l'air sous l'effet des forces de coriolis participant à la conservation du moment cinétique de la masse d'air. Il va se créer donc un vortex aspirateur qui va donc aider le travail de la turbine située en amont du mouvement d'air, qui va donc
    travailler plus efficacement, puis donc tourner plus vite, entrainer
    davantage de frictions électrostatiques etc..

    N'a t'on pas là l'idée d'une turbine EHD (électrohydrodynamique) hautement efficace (sans être perpétuelle évidemment, compte tenu des pertes et d'un potentiel électrique d'appoint externe) ?

    -----

  2. #2
    invite19431173

    Re : turbine EHD : "cas pratique"

    Le truc c'est que des ions positifs, tu vas pas en voir très longtemps. A mon avis, si tu "produis des charges négatives", y'aura un moment ou tes pales ne pourront plus être "encore + négatif" et donc, l'air sera chargé positivement seulement TEMPORAIREMENT.

    C'est mon avis, ce n'est pas celui d'un expert, nhésitez pas à me contredire !

Discussions similaires

  1. Roue "carrée", plus pratique pour monter un escalier?
    Par neokiller007 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/12/2021, 11h28
  2. Thermodynamique "la turbine à gaz"
    Par Jeremyjeremy301 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/05/2016, 14h54
  3. Rch : fichier HEX "électronique pratique" centrale d'alarme
    Par Vinxan dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 28/01/2010, 14h40