Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti



  1. #1
    Le petit belge

    La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti

    Bonjour!

    L'année dernière, j'ai eu un cours d'optique a l'école. Et j'aimerais aller un peu plus loin...

    Pourquoi un rayon lumineux rencontrant un dioptre est-il réfracté? Pourquoi sa vitesse diminue-t-elle (ou plutot, pourquoi le photon met plus de temps a traverser un milieu X que le vide?).

    J'aimerais biensur avoir des réponses au niveau de l'infiniment petit (au niv atomique, et subatomique).

    Désolé de poster en ce moment (j'ai vu que le forum était super actif!!!), mais je suis vraiment curieux de connaitre la raison de ce phénomène...

    Merci d'avance!


    PS: Désolé de la faute d'orthographe terrible dans le titre du post. Si un modo pouvait corriger...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite34596000666

    Re : La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti

    Citation Envoyé par Le petit belge Voir le message
    Pourquoi sa vitesse diminue-t-elle (ou plutot, pourquoi le photon met plus de temps a traverser un milieu X que le vide?).
    Bah il se « cogne » sur les atomes environnants, tout simplement

  4. #3
    Jeanpaul

    Re : La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti

    C'est un phénomène électromagnétique qu'on peut justifier par les équations de Maxwell. Sans aller jusque là, on peut comprendre qu'une onde dans un milieu matériel met en mouvement les électrons avoisinants parce que son champ électrique exerce une force oscillante sur la charge des électrons. Inversement le mouvement de ces électrons crée un champ électrique qui s'ajoute au champ initial.
    Il n'est pas intuitif de comprendre comment la combinaison de ces 2 phénomènes crée un retard et pas une absorption ou du moins pas toujours.
    La réfraction est une conséquence de la différence de vitesses entre un milieu et un autre, d'où la loi de Descartes. Si on imagine une série de vagues arrivant de biais, elle crée une série de vagues dans le second milieu mais comme ça va moins vite, ça part plus près de la perpendiculaire. Feynman montre ça très bien avec un petit dessin.

  5. #4
    LPFR

    Re : La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti

    Bonjour.
    Je me suis aperçu que Jeanpaul avait déjà répondu avec la même explication que je venais d'écrire. J'avais décidé de ne pas poster ma réponse. Mais après-coup, je pense que la même explication rédigée avec d'autres phrases ne pouvait pas faire du mal. Je la poste quand même.


    C'est une mauvaise idée que d'essayer d'expliquer la réfraction avec des photons. Elle s'explique plus clairement avec des ondes.
    En fait, l'onde électromagnétique ne ralentit pas en traversant un diélectrique. Elle semble ralentir, mais ce que l'on voit n'est pas tout à fait l'onde originale.
    Ce qui arrive est que le champ électrique de l'onde électromagnétique fait osciller les électrons des atomes et molécules du solide dans la direction du champ. Ces électrons qui oscillent émettent une onde électromagnétique de la même fréquence mais qui n'est pas exactement en phase avec l'onde d'origine. Ce que l'on "voit" est le résultat de l'addition de ce qui reste de l'onde originale avec les ondes re-émisses par les électrons oscillants. L'onde résultat a la même fréquence et directions de champs que l'onde originale, mais pas la phase. Elle a un retard de phase qui peut être interprétée comme une diminution de vitesse de l'onde originale.
    Je peux ajouter que l'on peut voir avec ses yeux cette onde re-émisse par le diélectrique dans le reflet partiel de la lumière par une vitre.

    Au revoir.

  6. #5
    Le petit belge

    Re : La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti

    Merci pour vos réponses! C'est vrai que l'on comprend mieux avec une onde qu'avec un photon séparé.

    Bonne journée!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Pio2001

    Re : La réfraction/réflection au niveau de l'infiniment petiti

    Super, l'exemple des vagues ! En imaginant des vagues d'eau dans une piscine qui jouxte une seconde piscine de miel, le changement de direction des vagues devient clair. C'est la première fois que je comprends ça !

    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. lumière de la lune réflection ou fluorescence?
    Par aply123 dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/08/2007, 13h20
  2. [poster scientifique ] réflection totale
    Par exam dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/09/2006, 18h33
  3. reflection des infras rouge
    Par jo-electrons dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2005, 20h21
  4. TPE :l'infiniment grand et l'infiniment petit
    Par berti dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2005, 15h29
  5. Réflexion sur l'égoïsme
    Par Lumpawurump dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/09/2004, 13h15