Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Réflexion sur l'égoïsme



  1. #1
    Lumpawurump

    Réflexion sur l'égoïsme


    ------

    Il y a un mot sur lequel je me suis toujours posé des questions, l’« égoïsme ». Quand on regarde sa définition dans le dictionnaire on peut y lire : « Tendance qui porte un individu à se préoccuper exclusivement de son propre plaisir et de son propre intérêt sans se soucier de ceux des autres » (Petit Larousse illustré édition 1995).

    En prenant au mot cette définition, on peut alors affirmer que le djeune qui arrête sa fête à dix heures du soir pour ne pas empêcher ses voisins de dormir est tout sauf égoïste, puisqu’il sacrifie son plaisir personnel plutôt que celui de ses voisins. Est-il pour autant si désintéressé dans son acte ?

    En réalité il prend cette décision pour lui, et non pour ses voisins, car en agissant ainsi il préserve la relation cordiale qu’il entretenait avec eux, et garde ainsi tous les bénéfices d’une telle relation, bénéfices qu’il aurait perdu en agissant autrement. On peut donc faire entrer ici la notion du calcul rationnel, calcul que chacun fait plus ou moins consciemment pour chaque choix qui se présente à lui. Si par exemple le jeune ne connaissais pas ses voisins et que ceux-ci ne lui apportais rien, il n’aurais alors peut-être pas eu la même attitude. Pourquoi je dis peut-être ?

    Même en ne courant aucun risque en dérangeant ses voisins (si il est sûr par exemple qu’ils n’appelleront pas la police ou qu’ils ne viendront pas frapper à sa porte fusil à la main), le jeune peut tout de même décider d’arrêter sa fête à dix heures. Mais pour quel raison ?
    On pourrait dire que c’est pas respect, ou par gentillesse (et ce serait le cas) mais il y a une raison plus profonde. On cherche tous en effet à être en accord avec soi-même, avec ses convictions et pour nous empêcher de nous en écarter nous avons notre bête noire, cette bête qui prend plusieurs formes, tel que les scrupules avant l’acte, les remords après. Si il agit ainsi ce n’est donc pas pour ses voisins mais pour lui, pour être en paix avec lui-même et ne pas être sujet aux remords qui lui auraient torturé l’esprit. Mais les scrupules ont prévenus les remords, et ont donc empêché l’action qui aurait pu en créer.

    Et il en est ainsi pour tous les choix qu’on fait dans la vie, on fait toujours le choix qui nous permettra d’être bien, on agit et on vit donc pour soi, et jamais l’intérêt de quelqu’un d’autre ne passe avant le notre si ce n’est pas notre intérêt que l’intérêt de l’autre passe avant le notre (compris ?). Mais est-on pour autant tous égoïstes ? On le serais si la définition s’arrêtais ici : « Tendance qui porte un individu à se préoccuper exclusivement de son propre plaisir et de son propre intérêt » mais c’est la deuxième partie qui est importante : « sans se soucier de ceux des autres ». Car en effet chacun se préoccupe de son propre intérêt avant celui des autres, mais par la perversité de notre esprit, notre intérêt psychique est parfois que l’intérêt matériel d’autrui passe avant le notre. Il y a donc des gens qui passent leur vie à rendre celle des autres plus agréable car en vérité, c’est de cette seule façon qu’ils sont bien, qu’ils sont en paix avec eux-mêmes, ils ne sont pas égoïstes mais leurs gestes ne sont pas désintéressés.
    Je parlais du calcul rationnel, il n’y a pas plus calculateur que l’homme, aucun geste n’est gratuit, il sert toujours quelque chose, moi-même je n’écris pas tout ça par hasard, je le fais pour une raison qui m’est propre.

    -----
    Dernière modification par echo30540 ; 18/01/2019 à 11h11.

  2. Publicité
  3. #2
    SpiRiT-

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    effectivement l'acte gratuit n'existe pas.
    Cela permet peux etre de classer deux catégories d'être humains,
    > ceux qui choisissent de vivre dans le plaisir,a la recherche de la satisfaction,ou au "bien" chretien.
    >ceux qui choisissent d'eponger le mal d'autrui,a leur faire accepter les raisons de leur tristesse ou colere,le "mal" chretien en gros.

    la recherche d'un equilibre entre l'un et l'autre est peux etre utile...

    ou encore,peux etre que ne pas rechercher une recompense ou une punition lors d'un acte et signe d'une certaine liberté."j'agis parce que ça me fait plaisir,pas pour qu'on me dise que c'est bien ou que c'est mal".
    malheureuseument,des la maternelle on nous apprend a vivre ainsi,en "il faut,il ne faut pas,c'est bien,c'est mal"
    Bref,comme des animaux,nous vivons la plupart du temps grace a nos vieux reflexes pavloviens je crois.

  4. #3
    SpiRiT-

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    Citation Envoyé par Lumpawurump
    On le serais si la définition s’arrêtais ici : « Tendance qui porte un individu à se préoccuper exclusivement de son propre plaisir et de son propre intérêt » mais c’est la deuxième partie qui est importante : « sans se soucier de ceux des autres ». Car en effet chacun se préoccupe de son propre intérêt avant celui des autres, mais par la perversité de notre esprit, notre intérêt psychique est parfois que l’intérêt matériel d’autrui passe avant le notre. Il y a donc des gens qui passent leur vie à rendre celle des autres plus agréable car en vérité, c’est de cette seule façon qu’ils sont bien, qu’ils sont en paix avec eux-mêmes, ils ne sont pas égoïstes mais leurs gestes ne sont pas désintéressés.
    Je parlais du calcul rationnel, il n’y a pas plus calculateur que l’homme, aucun geste n’est gratuit, il sert toujours quelque chose, moi-même je n’écris pas tout ça par hasard, je le fais pour une raison qui m’est propre.
    a cela,une petite chose que j'aimerais rajouter.
    Imaginons 100personnes dans une impasse (peu importe laquelle)!
    2choix s'offrent a eux pour s'en sortir :
    > soit l'un d'entre eux active un bouton qui le fait sortir de la ( le bouton etant a usage unique),et tous les autres sont destinés a mourir.
    > soit l'un d'entre eux se sacrifie pour que tout le monde s'en sorte.

    Si le premier choix est fait,la personne pressant le bouton sera vu comme un pur egoiste ne pensant qu'a lui par des personnes exterieurs a l'impasse.il sera vu du "mauvais oeil".
    Si le second choix est fait,la personne sera vu comme un "dieu",vouant sa vie a celle des autres,ne pensant pas a lui.Or,et c'est la qu'il est interessant de voir,il est possible que la personne n'ait pas agit par desinteret,mais bien pour qu'on se souvienne de lui,et ainsi obtenir dans la pensée des autres,une sorte de vie eternelle,d'illimité,pour etre reconnu,c'est tout aussi egoiste.

    du moins c'est ici que l'ego entre en jeu en ce sens qu'il cherche toujours a etre reconnu,du moins connu par tous,et le fait de ne pas se sentir reconnu,il le prend comme une atteinte.

    AInsi donc,voila l'attrait de la celebrité."mon but dans la vie ? etre connu!" .... a chacun de voir (evidement !!! mdr)


    en fait,je crois que ce n'est pas l'egoisme qui porte atteinte a l'homme,mais l'egocentrisme,c'est d'ailleurs pour cela que de plus en plus se sentent "victime".

  5. #4
    Simonus

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    Vous ne croyez pas possible que l'on puisse aider les autres parce que ce sont des personnes qu'on apprécie? Ou même par amour du genre humain?
    (C'est naif mais je voudrais y croire, moi)
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

  6. #5
    mach3

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    hello,

    ne devrait-on pas alors redefinir egoisme et altruisme d'une facon plus coherente?

    je fais une petite proposition, dites moi ce que vous en pensez :

    égoisme : fait d'agir pour son propre plaisir et son propre plaisir uniquement

    altruisme : fait d'agir pour son propre plaisir et le plaisir des autres

    m@ch3

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Simonus

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    Littéralement ce serait plutôt "agir pour soi" ou "agir pour les autres"; sans faire inervenir le plaisir
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

  9. Publicité
  10. #7
    SpiRiT-

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    tres pertinent comme remarque simonus

    le fait n'est pas que l'amour du genre humain,ou des personnes que l'on apprécie soit rejeté,mais que le geste vient d'un besoin ou d'une emotion que l'on a.
    par exemple,le type qui fait de l'huma,on peux tout dire de lui sauf qu'il est egoiste,si l'on se refere a la definition du dico.Or,si il agit pour sauver des vies dans un pays africain par exemple (vraiment c'est au hasard...),c'est parce qu'il est en colere de voir toute cette misere,ou triste par exemple,et,comme le disait wumpa,veut etre en paix avec lui même.

    psycho/philo = tout est dans le lot ^^

  11. #8
    mach3

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    Littéralement ce serait plutôt "agir pour soi" ou "agir pour les autres"; sans faire inervenir le plaisir
    le plaisir intervient toujours neurologiquement parlant, chaque action est décidée parce que a court ou long terme, les conséquences seront bonnes (ou du moins on estime qu'elles le seront) et permettront la décharge de dopamine. apres c'est une histoire d'intensité, et de plus bien que biologiquement parlant il s'agisse toujours du meme plaisir (décharge de dopamine), il est interprété différemment selon le contexte.

    bon je revise mes definitions :

    égoisme : fait d'agir pour soi et soi uniquement

    altruisme : fait d'agir pour soi en agissant pour les autres

    m@ch3

  12. #9
    Simonus

    Re : Réflection sur l'égoïsme

    Avec la définition neurologique on pourrait presque dire que oui, tout acte est égoiste.
    Mais ça ne me plait pas car ça met à terre le concept d'altruisme et d'égoisme par la même occasion (une chose n'existe pas sans son contraire).
    Pour ma part je pense qu'il serait préférable de s'en tenir à la définition de l'entendement collectif. Quelque chose du genre
    Egoiste : Personne dont les actes ne profite qu'a elle-même
    Altruiste : Personne faisant sciemment profiter aux autres de ses actes
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

Discussions similaires

  1. TPE sur l'action du froid sur le lait et surtout pas sur le yaourt
    Par les pitis scientifiques dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/05/2012, 15h11
  2. lumière de la lune réflection ou fluorescence?
    Par aply123 dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/08/2007, 13h20
  3. [poster scientifique ] réflection totale
    Par exam dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/09/2006, 18h33
  4. reflection des infras rouge
    Par jo-electrons dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2005, 20h21